Optimiste, pessimiste ou sage


On peut être tout à la fois optimiste, pessimiste et sage dépendant des périodes vécues,. Ce qui compte, je crois qu’il est nécessaire de trouver l’équilibre entre ces trois états, mais laisser quand même le côté pessimiste la plus petite place voir être inexistant
Nuage

 

Optimiste, pessimiste ou sage

 

L’optimiste regarde l’avenir, le pessimiste le passé, le sage se concentre sur le présent …

Catherine Rambert

Génération


Quand on est jeune on pense que nos parents ont tout faux, ils sont vieux jeux, que la nouvelle génération est plus à la mode, plus ouvert, enfin mieux et pourtant on revient toujours avec les mêmes erreurs, les mêmes inquiétudes, les mêmes problèmes …
Nuage

 

Génération

 

« Chaque génération se croit plus intelligente que la précédente et plus sage que la suivante.  »

George Orwell

La métaphore des plumes dans le vent


Les paroles que nous laissons franchir notre bouche ont des répercussions pour ceux qui les entendent ..et voir même se propager de bouches a oreilles et souvent elles se retrouvent déformées de leur origine. Alors quand nous jugeons, nous critiquons ou nous parlons d’indiscrétions, nulles ne sait jusqu’a ou peuvent aller ces paroles Ne semons pas a tout vent des paroles qui peuvent revenir contre nous .. ou blesser injustement des gens
Nuage


La métaphore des plumes dans le vent

Un jour, un homme se mit à critiquer et se plaindre du sage du village.
Bien plus tard, lorsqu’il commença à mieux connaître le sage, il prit conscience de son erreur et se rendit auprès de lui pour lui demander pardon, affirmant être prêt à tout faire pour s’amender.


Le sage n’exigea de sa part qu’une chose :


« Prend ton oreiller, sors dans ton jardin, déchire-le et laisse le vent disperser les plumes. »


Ne cherchant pas à comprendre, bien que l’idée lui semblait étrange, l’homme s’exécuta puis revint auprès du sage.


« Suis-je pardonné à présent? », lui demanda-t-il.


« Pas encore. J’aimerais que tu ailles maintenant ramasser toutes les plumes », lui répondit le sage.


« Mais c’est impossible! Le vent les a toutes dispersées ! », rétorqua l’homme en panique.


« Eh bien, il est aussi difficile de réparer les torts que tu as causés par tes paroles que de récupérer les plumes. Tes paroles ont, elles aussi fait leur chemin…»


Auteur inconnu