Ce chat noir russe aux traits humains


L’auteur du billet aime aller dans l’exagération des émotions en voyant ce chat, enfin à mon avis. Bien que le regard du chat et donne l’impression que le regard est humain, mais de là à dire que la ressemblance est angoissante ..
Nuage

 

Ce chat noir russe aux traits humains

 

Crédits : catsvillcounty

Samedi 7 juillet 2018, Mashable a partagé l’histoire d’un chaton russe, âgé de 2 mois et pourtant déjà source de traumatisme pour de nombreux internautes. Après la publication d’une vidéo de Valkyrie, la jeune femelle Maine Coon en question, le réseau s’est en effet enflammé devant la terrifiante ressemblance de l’animal avec un être humain.

Au début de la vidéo, difficile de dire pourquoi la figure de ce chaton leur a inspiré tellement de crainte et de malaise. Mais plus le regard du chaton se fait insistant, plus la ressemblance devient angoissante, suscitant des centaines de réactions sous la publication.

http://www.ulyces.co/

Publicités

Cette bosse sur son visage était un ver qui rampait sous sa peau


 

Cela donne des frissons. Heureusement qu’elle avait des égoportraits pour prouver que sa bosse se déplaçait, car peu de médecins l’aurait cru. Ce parasite infeste surtout les chiens et les chats et rarement l’humain. Et c’est un moustique qui l’aurait infesté d’une larve brrrrrrr
Nuage

 

Cette bosse sur son visage était un ver qui rampait sous sa peau

 

Photos du ver de la patiente russe. © Vladimir Kartashev et Fernando Simon, N Engl J Med 2018.

Photos du ver de la patiente russe. © Vladimir Kartashev et Fernando Simon, N Engl J Med 2018.

En Russie, une femme de 32 ans a fait plusieurs selfies montrant une bosse en différents endroits de son visage. Le ver parasite qui se promenait sous sa peau a été retiré par chirurgie et analysé. Il a probablement été transmis par une piqûre de moustique…

Vous ne regarderez plus votre visage de la même façon après voir lu l’histoire de cette femme dont le cas médical a fait l’objet d’un article dans la revue The New England Journal of Medicine. La patiente s’est présentée en rendez-vous chez son ophtalmologue alors que depuis deux semaines un nodule se déplaçait sur son visage. Elle avait pris des selfies montrant le parcours de la bosse suspecte.

Tout d’abord, elle l’avait repérée sous son œil gauche (voir figure, en A). Cinq jours plus tard, la bosse était passée au-dessus pour, dix jours après, venir gonfler sa lèvre supérieure. Le nodule provoquait parfois une sensation de brûlure ou des démangeaisons, mais elle n’avait pas d’autres symptômes inquiétants.

La patiente a expliqué qu’elle avait récemment fait un séjour dans une région rurale près de Moscou et qu’elle avait eu beaucoup de piqûres de moustiques. Lors de l’examen, le médecin a observé un nodule en longueur qui se déplaçait au niveau de sa paupière gauche. Le parasite a pu être fixé et retiré par chirurgie.

La dirofilariose humaine se transmet par la piqûre de moustiques

Pour identifier l’animal, les scientifiques ont effectué une analyse par PCR et trouvé qu’il s’agissait d’un ver de l’espèce Dirofilaria repens. Ce nématode est un parasite sous-cutané du chien et du chat. Il infecte de manière accidentelle l’Homme et se transmet sous la forme d’une larve par la piqûre de moustiques de la famille des Culicidés (Aedes, Anopheles et Culex). La maladie qu’il provoque est appelée dirofilariose.

Dirofilaria repens est un parasite émergent de l’Ancien Monde

Vladimir Kartashev, professeur de chirurgie et médecin qui a vu la patiente, a expliqué à CNN que le parasite pouvait « apparaître et disparaître en quelques minutes ». Il ajoute que « les médecins qui ne connaissent pas la maladie ne croient pas les patients ».

D’où l’intérêt de faire des selfies pour soutenir ses dires. Le médecin affirme avoir vu au moins dix patients avec des symptômes proches.

D’après lui, « Dirofilaria repens est un parasite émergent de l’Ancien Monde ».

Ces infections humaines sont rares, mais d’autres cas ont été signalés dans la littérature scientifique. La plupart de ces vers parasites ne touchent que la peau mais des localisations inhabituelles ont aussi été relevées. Par exemple, un cas très rare de dirofilariose spermatique a été détecté en 1996 chez un homme italien. Un article paru dans la revue Emerging Infectious Diseases en 2009 décrit aussi le cas d’un Allemand qui avait fait un voyage en Inde et au Sri Lanka et qui a eu une méningoencéphalite liée à la présence de ce nématode ; le patient s’est rétabli après un traitement anti-inflammatoire et antiparasitaire.

D’après le CDC, la forme adulte de ce ver parasite peut mesurer jusqu’à 17 cm et vivrait jusqu’à dix années.

CE QU’IL FAUT RETENIR

  • Une femme de 32 ans a fait des photos de son visage montrant une bosse près de l’œil.
  • C’était un ver nématode Dirofilaria repens qui se déplaçait sous sa peau.
  • Ce parasite infeste plutôt les chiens et les chats, mais une piqûre de moustique peut accidentellement transmettre la larve à l’Homme.

https://www.futura-sciences.co

La peste bubonique, quatre millénaires de ravages chez l’homme


La peste bubonique est une très vieille histoire dont on connait quelques épisodes de son existence. Voilà que des chercheurs on trouver dans une ville en Russie des corps enterrées depuis près de 4 000 ans et sont mort de la peste bubonique. Et c’est la même souche que celle que nous avons connu.
Nuage

 

La peste bubonique, quatre millénaires de ravages chez l’homme

 

Sur cette photo, la bactérie Yersinia pestis.... (Rocky Mountain Laboratories, via AP)

Agrandir

Sur cette photo, la bactérie Yersinia pestis.

Agence France-Presse
Paris

La peste bubonique fait des ravages chez l’homme depuis quatre millénaires, ont montré des chercheurs qui ont identifié la maladie comme cause de la mort sur des corps enterrés depuis 3800 ans.

« Cela repousse de 1000 ans l’âge supposé de la peste bubonique », ont expliqué les scientifiques.

Les victimes de ce mal redouté sont deux adultes inhumés dans la région de Samara (Russie), entre Moscou et la frontière kazakhe.

L’étude, publiée vendredi dans la revue Nature Communications, a montré qu’ils avaient succombé à la bactérie Yersinia pestis.

« Cette souche est la plus ancienne séquencée à ce jour qui contienne les facteurs de virulence considérés comme caractéristiques de la peste bubonique », ont indiqué les chercheurs, dans un communiqué de l’Institut Max-Planck d’histoire de l’humanité à Iéna (Allemagne).

La souche est la même que pour des épidémies parmi les plus mortelles de notre histoire : la peste de Justinien et la peste noire au Moyen Âge, ainsi que la peste de Chine des années 1890-1910.

« La maladie continue de toucher des populations autour du monde aujourd’hui. Malgré son importance historique et moderne, son origine et son âge ne sont pas bien compris », ont-ils souligné dans un communiqué.

Une question cruciale est notamment de savoir à quelle époque la bactérie a acquis la capacité à survivre chez les puces, vecteurs de transmission vers l’homme. C’était il y a quelque 4000 ans, permet de dire le décodage du génome du bacille qui a tué ces deux ancêtres des Russes.

Cela montre qu’à l’époque où sont mortes ces deux personnes, l’Âge du bronze,

« il y avait au moins deux lignées de la peste circulant de manière contemporaine » en Eurasie.

En 2013, un chercheur américain, Thomas Butler, avait recensé 21 725 cas de peste dans le monde, dont 1612 mortels, entre 2000 et 2009, en premier lieu « dans des pays africains touchés par la pauvreté et les troubles civils », République démocratique du Congo en tête.

http://www.lapresse.ca/

Trump affirme son "droit absolu" à se gracier lui-même


Cela serait le comble si le Donald Trump pouvait et prenait le droit de ses gracier lui-même. Ce serait injuste et qu’il serait au-dessus des lois. Son avocat, dit n’importe quoi, même en disant que c’est probable, une telle affirmation devrait être appuyé par des textes de loi, ce qui à mon avis, serait insensé si un tel pouvoir existait vraiment.
Nuage

 

Trump affirme son « droit absolu » à se gracier lui-même

Donald Trump. © photo news.

Source: Belga

 Le président américain Donald Trump a affirmé lundi son « droit absolu » à s’appliquer à lui-même le droit de grâce présidentielle, même s’il s’est empressé d’ajouter dans un tweet qu’il n’avait rien à se reprocher.

« Comme cela a été stipulé par de nombreux spécialistes du droit, j’ai le droit absolu de me GRACIER, mais pourquoi le ferais-je alors que je n’ai rien à me reprocher? « , a-t-il écrit dans un tweet matinal.

L’enquête sur l’ingérence russe dans la campagne présidentielle de 2016 et une éventuelle collusion entre l’équipe de Donald Trump et Moscou empoisonne la présidence du magnat de l’immobilier qui n’a de cesse de dénoncer « une chasse aux sorcières ».

Dans un deuxième tweet, il a estimé que la nomination du procureur spécial Robert Mueller pour mener cette enquête, ordonnée par le ministère de la Justice, était « ANTICONSTITUTIONNELLE ».

« Je n’ai rien fait de mal »

« Malgré cela, nous jouons le jeu car, contrairement aux démocrates, je n’ai rien fait de mal! « , a-t-il ajouté.

Dimanche, l’un des avocats du président américain, Rudy Giuliani, avait déjà évoqué la possibilité d’une grâce du président pour lui-même, suscitant une avalanche de réactions indignées et de mises en garde, y compris au sein du clan républicain.

Les présidents ont « probablement » le pouvoir de se gracier, a dit M. Giuliani, tout en assurant que M. Trump n’en avait pas l’intention et en reconnaissant que les conséquences politiques d’une telle décision pourraient être lourdes.

https://www.7sur7.be/

Cette chatte est devenue la maman d’un bébé très très différent


Cela se passe dans un zoo en Russie. Une maman lynx donne naissance à un petit, mais elle est incapable de s’en occuper. Une chatte qui avait déjà une portée de chatons a remarqué ce bébé lynx désemparé, elle décide de l’adopter parmi ses petits. Même si le lynx est plus lourd elle lui prodigue de très bons qu’il est maintenant sans danger.
Maman

 

Cette chatte est devenue la maman d’un bébé très très différent

 

«Mon but était de rester en vie», explique le journaliste Babtchenko


C’est digne d’un film policier. Il y a des journalistes qui ont la vie dure et que la profession est dangereux pour leur vie. Ce journaliste a fini par accepter d’une mise en scène de sa mort, dans le but de trouver semble-t-il, pour trouver des tueurs à gages. Est-ce que cela était nécessaire ? Avec les services secrets, on ne peut pas vraiment en être assuré.
Nuage

 

«Mon but était de rester en vie», explique le journaliste Babtchenko

 

Arkadi Babtchenko s'est adressé à des médias étrangers... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

Arkadi Babtchenko s’est adressé à des médias étrangers lors d’un point de presse jeudi à Kiev.

PHOTO REUTERS

 

ANIA TSOUKANOVA
Agence France-Presse
Kiev

«Mon but était de rester en vie»: le journaliste russe Arkadi Babtchenko est monté au créneau jeudi pour justifier l’incroyable mise en scène de son faux assassinat, qui a suscité une levée de boucliers.

Après le soulagement, la réapparition lors d’une conférence de presse-spectacle mercredi de ce reporter chevronné, donné la veille tué de trois balles dans le dos à l’entrée de chez lui à Kiev où il s’est exilé, a suscité de nombreuses interrogations.

Le procédé a été justifié comme nécessaire pour déjouer une tentative d’assassinat bien réelle organisée, selon Kiev, par les services secrets russes, visant Arkadi Babtchenko mais aussi une trentaine d’autres personnes, en remontant de l’exécutant aux commanditaires.

«Mon but était de rester en vie et d’assurer la sécurité de ma famille. C’est la première chose à laquelle je pensais. Les standards journalistiques, c’est la dernière chose à laquelle je pensais à ce moment», a expliqué le journaliste et écrivain de 41 ans devant la presse.

«Bien sûr que c’est gênant (…) mais je n’avais pas d’autre choix. Mes amis, tous ceux qui disent que cela mine la confiance dans le journalisme, qu’auriez-vous fait à ma place?», a-t-il lancé, expliquant qu’on lui avait dit que sa tête avait été mise à prix.

Premier haut responsable européen à réagir, le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, attendu jeudi soir à Kiev, a affirmé que ce coup de théâtre «posait beaucoup de questions», et appelé à «faire la lumière» sur «un événement qui est pour beaucoup de gens incompréhensible dans le cadre de l’État de droit».

L’ONG Reporters sans frontières (RSF) a condamné une simulation «navrante» et «une nouvelle étape dans la guerre de l’information» entre Kiev et Moscou.

Une autre organisation, la Fédération internationale des journalistes (IFJ), a qualifié l’affaire d’«intolérable et inacceptable», tandis que le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) a dénoncé des mesures «extrêmes» à même de «miner la confiance du public» dans les médias.

Cette affaire «va amoindrir encore davantage les niveaux déjà microscopiquement bas de confiance qu’ont les Ukrainiens dans leur gouvernement et leurs médias», estime pour sa part l’historienne Anne Applebaum dans le Washington Post, jugeant que les autorités ukrainiennes ont «brisé un tabou».

«Histoire étrange» 

Dès mercredi soir, Moscou avait dénoncé une «provocation antirusse».

«Cette histoire est, et c’est le moins qu’on puisse dire, étrange. Je ne suis pas sûr qu’ici la fin justifie les moyens», a renchéri jeudi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Arkadi Babtchenko, qui a préparé pendant des semaines la mise en scène avec les services ukrainiens, a assuré jeudi n’avoir «pas cru tout de suite» en la version des services secrets ukrainiens mais avoir été convaincu au bout de plusieurs rencontres.

Il a raconté en détail comment il avait été recouvert de sang de porc par des maquilleurs chez lui. «Et voilà, je suis mort», a-t-il raconté. Commence alors un longue nuit pendant laquelle il est d’abord emmené à la morgue, puis dans un lieu sécurisé.

Interrogé pour savoir s’il allait s’expliquer devant les organisations de journalistes, il a répondu:

«Je prévois de dormir, de me reposer, et même de picoler et de m’endormir ivre, sans penser à rien pendant deux-trois jours».

Un conseiller du ministre de l’Intérieur, le député Anton Guerachtchenko, a expliqué que cette mise en scène était nécessaire pour «remonter et documenter toute la chaîne, du tueur à gages aux organisateurs et aux commanditaires», en les persuadant que «la commande a bien été exécutée».

Selon les services de sécurité, un Ukrainien recruté par les «services de sécurité russes» et présenté comme l’«organisateur» a été arrêté.

Arkadi Babtchenko a quitté la Russie en février 2017, dénonçant un «harcèlement». Il a d’abord vécu en République tchèque et en Israël, avant de s’installer à Kiev où il anime une émission de télévision.

L’annonce de sa fausse mort intervenait moins de deux ans après l’assassinat du journaliste russo-bélarusse Pavel Cheremet, dont la voiture avait explosé en plein centre de Kiev.

M. Babtchenko se disait menacé après avoir dénoncé le rôle de la Russie dans le conflit dans l’est de l’Ukraine, qui a fait plus de 10 000 morts depuis quatre ans.

Il a assuré jeudi «haïr personnellement» Vladimir Poutine: «Cette personne est responsable de plusieurs guerres et de milliers de morts. J’ai enterré mes proches, mes collègues, mes amis et je suis fatigué de le faire».

http://www.lapresse.ca/

Des ascenseurs unique par leur originalité


La ascenseurs se ressemblent presque tous. Cependant, à certains endroits, ils ont voulu y mettre un plus d’originalité.
Nuage

 

Des ascenseurs unique par leur originalité

L’ascenseur dans le World Trade Center vous montre l’histoire architecturale de New York

22 fois où des ascenseurs ont surpris tout le monde par leur originalité

Ce placement d’affiche original

22 fois où des ascenseurs ont surpris tout le monde par leur originalité

Cet ascenseur est muni d’un bouton d’alarme supplémentaire près du sol au cas où vous ne pourriez pas vous lever

22 fois où des ascenseurs ont surpris tout le monde par leur originalité

Cet ascenseur est muni de boutons que vous pouvez enfoncer avec le pied

22 fois où des ascenseurs ont surpris tout le monde par leur originalité

Cet ascenseur au milieu d’un aquarium à Berlin, en Allemagne

22 fois où des ascenseurs ont surpris tout le monde par leur originalité

Cet ascenseur est le plus amusant que j’ai jamais vu

22 fois où des ascenseurs ont surpris tout le monde par leur originalité

Ce centre pour aînés a repensé ses ascenseurs pour éviter que les patients s’enfuient

22 fois où des ascenseurs ont surpris tout le monde par leur originalité

C’est l’hiver même à l’été dans cet ascenseur

22 fois où des ascenseurs ont surpris tout le monde par leur originalité

.La peinture au sol de cet ascenseur

22 fois où des ascenseurs ont surpris tout le monde par leur originalité

Il y a un bouton à 10 mètres de cet ascenseur pour que les portes soient déjà ouvertes quand vous arrivez

22 fois où des ascenseurs ont surpris tout le monde par leur originalité

Il y a un parapluie qui s’illumine dans cet ascenseur quand il pleut dehors

22 fois où des ascenseurs ont surpris tout le monde par leur originalité

12. Il y a un bouton « shuffle » dans cet ascenseur qui choisit un étage au hasard

22 fois où des ascenseurs ont surpris tout le monde par leur originalité

Cet ascenseur montre la capacité atteinte en fonction du poids des personnes présentes

22 fois où des ascenseurs ont surpris tout le monde par leur originalité

Ce panneau de boutons colorés dans les ascenseurs de notre hôpital pour enfants

22 fois où des ascenseurs ont surpris tout le monde par leur originalité

Cet ascenseur dans l’hôtel où je suis

22 fois où des ascenseurs ont surpris tout le monde par leur originalité

Un ascenseur alimenté à la vapeur à Saint-Pétersbourg, en Russie

22 fois où des ascenseurs ont surpris tout le monde par leur originalité

Cet ascenseur veut que vous exerciez vos maths

22 fois où des ascenseurs ont surpris tout le monde par leur originalité

Cet ascenseur qui ressemble à un hibou

22 fois où des ascenseurs ont surpris tout le monde par leur originalité

Voilà une affiche de cinéma originale

22 fois où des ascenseurs ont surpris tout le monde par leur originalité

Cet ascenseur qui ressemble à une vieille salle de bain

22 fois où des ascenseurs ont surpris tout le monde par leur originalité

22. Le sol de cet ascenseur

22 fois où des ascenseurs ont surpris tout le monde par leur originalité

https://www.ipnoze.com/