Un Chinois dérobe 800 mètres de route… pour les revendre


Un vol assez inusité ! Voler en une seule nuit un tronçon de route équivalent à 500 tonnes de béton et en plus avoir un acheteur pour réussir à se faire un peu d’argent
Nuage

 

Un Chinois dérobe 800 mètres de route… pour les revendre

 

Un Chinois dérobe 800 mètres de route... pour les revendre

Un Chinois dérobe 800 mètres de route… pour les revendre ©AFP/Archives / STR

Un audacieux voleur a dérobé en Chine environ 800 mètres d’une route pavée de béton pour les revendre et gagner un peu d’argent, un méfait accompli en l’espace d’une nuit, a rapporté un média chinois.

Ce sont des habitants du village de Sankeshu, dans la province du Jiangsu (est), qui ont appelé la police le 24 janvier pour signaler la disparition mystérieuse du tronçon, selon l’agence China News Service.

Des villageois pensaient que des travaux de rénovation étaient en cours. Mais la police a vite découvert un scénario bien différent.

Un homme avait loué une pelleteuse pour découper la chaussée, avant de charger les morceaux de béton dans des camions, et enfin de les acheminer vers une usine de matériaux de construction qui les a achetés, a indiqué jeudi soir China News Service.

L’ambitieux voleur cherchait un moyen de gagner de l’argent. Pour lui, récupérer et vendre le béton était une bonne « opportunité commerciale » et la construction d’une nouvelle route à proximité avait de toute façon fortement réduit le passage sur le lieu du forfait.

« Plus personne ne roulait ici. Alors pourquoi ne pas récupérer les morceaux de béton pour se faire un peu d’argent ? », a-t-il déclaré, selon China News Service.

Le voleur a récupéré au total 500 tonnes de béton. L’usine les lui a achetés pour 5.000 yuans (640 euros).

Cette histoire cocasse a généré vendredi sur les réseaux sociaux chinois des dizaines de milliers de commentaires.

« La pauvreté l’a vraiment rendue créatif », a écrit un internaute admiratif sur la plateforme de microblog Weibo. Un autre se montrait plus féroce: « La sanction la plus appropriée serait de lui faire réparer la route ».

  Shanghai (AFP) –

http://www.lepoint.fr

Le Saviez-Vous ► 19 plaintes authentiques montrant que ces voyageurs n’ont pas inventé le fil à couper le beurre


Un sondage a été fait pour connaitre les impressions des voyageurs. Des plaintes assez insolites. Certaines sont vraiment farfelues
Nuage

 

19 plaintes authentiques montrant que ces voyageurs n’ont pas inventé le fil à couper le beurre

 

Selon Wanderlust, Thomas Cook Group a envoyé un sondage afin de s’assurer de la qualité de leurs voyages. Cet article est basé sur 19 de ces réponses, qui sont de véritables plaintes de voyageurs qui viennent de rentrer de leur voyage.


semester2

phuket.com

1. « Au cours de mon voyage à Goa en Inde, j’ai été dégoûté quand j’ai découvert que presque tous les restaurants servent du curry. Je n’aime pas la nourriture épicée. »

2. « Mon fiancé et moi avons réservé une chambre avec deux lits, mais nous avons eu une chambre avec un lit double. Je vous tiens maintenant responsable du fait que je sois enceinte, ce qui ne serait pas arrivé si nous avions eu la chambre que nous avions réservé. »

3. « Nous sommes allés en vacances en Espagne et avons eu des problèmes avec les chauffeurs de taxi parce que tous étaient espagnols. »

semester3

spanishintour

4. « Nous avions réservé une excursion dans un parc aquatique, mais personne ne nous a dit que nous devions apporter nos propres maillots de bain et serviettes. Nous avons supposé que c’était inclus dans le prix. »

5. « La plage avait trop de sable. Nous avons dû tout laver quand nous sommes revenus dans la chambre. »

6. « On n’a pas aimé le sable, il n’était pas comme dans la brochure. Le sable avait l’air blanc dessus. En réalité, il était un peu plus jaune. »

semester4

7themes

7. « Les magasins de Puerto Vallarta sont fermés l’après-midi. J’ai souvent eu besoin d’acheter des choses durant l’heure de la «siesta» – cela devrait être interdit. »

8. « Personne ne nous a dit qu’il y avait des poissons dans l’eau. Nos enfants ont eu peur. »

9. « Bien qu’il était écrit dans la brochure que la cuisine était entièrement équipée, il n’y avait pas de coupe-œuf. »

semester6

quoteaddicts

10. « Je pense que vous devriez expliquer dans la brochure que les supermarchés locaux ne vendent pas de vrais gâteaux tels que le pain d’épice. Que doit-on manger maintenant avec le café de l’après-midi? »

11. « Les routes étaient tellement bosselées que nous ne pouvions pas lire le guide sur le chemin de l’hôtel. Cela signifie que nous ne savons pas ce qui a rendu notre séjour agréable. »

12. « Il nous a fallu neuf heures pour aller de la Jamaïque à l’Angleterre. Pour les Américains, il leur a fallu trois heures pour rentrer chez eux. C’est injuste. »

semester5

davidkravitzcoaching

13. « J’ai comparé notre appartement d’une chambre avec l’appartement et la chambre de nos amis et la nôtre était significativement plus petite. »

14. « Dans la brochure il était précisé « Aucun salon de coiffure à l’hôtel. » Il y a trois apprentis coiffeurs, est-il correct de rester à l’hôtel? »

15. « Il y avait tellement d’espagnols là-bas. Le réceptionniste parlait espagnol et la nourriture était espagnole. Personne ne nous a informé qu’il y aurait tant d’étrangers là-bas. »

semester8

viator

16. « Nous avons eu à faire la queue dehors pour aller dans le bateau, et il n’y avait pas d’air conditionné. »

17. « Il est de votre devoir en tant que voyagiste d’informer les clients bruyants ou indisciplinés avant le voyage! »

semester7

cooking-creatively

18. « J’a été piqué par un moustique. Il n’y avait rien sur les moustiques dans la brochure. »

19. « Il ne devrait pas être autorisé à bronzer seins nus sur la plage. C’était très distrayant pour mon mari qui voulait juste se relaxer. »

semester9

tibbeskreativa

http://incroyable.co

Ma vie


L’avenir est un inconnu, que le présent se prépare à y entrer sans savoir ou cela nous mènera
Nuage

 

Ma vie

 

 

Parfois, je n’ai aucune idée de l’endroit où ma vie me mène, mais je la laisse faire
Probablement qu’elle connait la route mieux que moi …

Inconnu

En moto avec son chien


Tous ceux qui ont une moto, adorent prendre la route donnant une sensation de liberté. Ce motard a voulu faire partager sensation avec son chien. Chacun sait que les chiens aiment se mettre à la fenêtre quand un véhicule est en route. C’est justement ce que l’homme a fait en donnant cette possibilité d’une façon assez cocasse
Nuage

 

En moto avec son chien

Le Saviez-Vous ► 15 routes les plus dangereuses du monde et pour les bons conducteurs


Il y a des routes qui sont vraiment dangereuses, par leurs virages, leurs hauteurs, leurs étroitesses. Certaines d’entre eux sont plus connues par le web, d’autres non
Nuage

 

15 routes les plus dangereuses du monde et pour les bons conducteurs

1. Zoji La, Inde

Entre le Ladakh et le Cachemire, 9 km de route. La cerise sur le gâteau est qu’elle est aussi très étroite, et les camions et les bovins doivent partager l’espace.

316705-CrazyRoads01-900-4ca6c8e46d-1484142741

DNPMAG.COM

2. Transfagarasan, Roumanie

Cette route a été construite par les Carpates et se trouve à plus de 2000 mètres. Transfagarasan est donc la plus haute route en Roumanie, et est également connue pour ses belles vues – et sa dangerosité.

317205-CrazyRoads02-900-eb7f90580c-1484142741

UNTRAVELLEDPASS.COM

3. Dalton Highway, Alaska

Dalton Highway est l’autoroute la plus isolée du monde. Elle est longue de 666 km, et elle connecte ensemble trois petits villages. La route est connue pour être la plus enneigée du monde – il faut être un conducteur aguerri en hiver.

316555-CrazyRoads03-900-d447e921fe-1484142741

MASHABLE

4. Khardung, Inde

Cette route est située à 5602 mètres de haut, ce qui est presque exactement aussi haut que la plus haute montagne en Europe ! Le Guinness World Records, et le National Geographic l’ont nommé comme étant la plus haute route du monde.

316405-CrazyRoads04-900-6e2f867251-1484142741

MASHABLE

5. La route des Yungas , Bolivie

Cette route est l’une des plus dangereuses du monde – entre 200-300 personnes sont tuées chaque année. Les falaises Stupa d’un côté et d’autres falaises de l’autre, il est effrayant d’imaginer devoir rouler ici!

316855-most-dangerous-amazing-roads-in-the-world-North-Yungas-Road-Bolivia-2-900-ab41714c27-1484142741

TORANIJ.IR

6. La route de l’Océan Atlantique, Norvège

La route de l’Ocean Atlantique relie les petits villages côtiers de l’archipel du nord de la Norvège. Cette route est particulièrement destinée aux touristes, car elle offre une vue imprenable sur la campagne.

316655-5-900-b7da5cfb5c-1484142741

SLATE.COM

7. Tunnel de Guoliang, Chine

Au début le Tunnel Guoliang a été construit par la population locale, et était un chemin étroit construit sur la paroi rocheuse. La route a d’abord été la seule façon pour le village de communiquer avec le monde, mais le gouvernement a construit plus tard un tunnel pour aider les résidents.

316455-CrazyRoads06-900-6e2f867251-1484142741

MASHABLE

8. Le Passage du Gois, France

Cette route est unique car elle existe seulement pendant quelques heures par jour – le reste du temps, elle est cachée sous l’eau. Avant de partir pour les 4,5 km de long d’autoroute, jetez un œil aux heures des marées. Sinon, le risque est que votre voiture tombe à l’eau.

316905-noirmoutier-900-6e2f867251-1484142741

MASHABLE

9. Le mont Tianmen, Chine

Cette route possède pas moins de 99 virages serrés et une différence d’altitude de 1000 mètres. Nous ne plaisantons pas quand nous disons que les conducteurs ici doivent avoir des nerfs solides.

317055-CrazyRoads11-900-6e2f867251-1484142741

MASHABLE

10. Hana, Hawaii

Cette longue route de 22km relie Kahului et Hana sur l’île hawaïenne de Maui. La route étroite relie 59 ponts différents, dont 46 directement. La route est souvent fermée en raison de glissements de terrain.

316755-CrazyRoads08-900-6e2f867251-1484142741

MASHABLE

11. ‘Kolima’, Russie

La route entre Iakoutsk et Magadan s’appell Kolima, mais les gens autour l’appellent toujours la « route de la mort». Les 90 premiers km ont été construits par des prisonniers en 1932, et la route a été achevée en 1953.

316805-CrazyRoads09-900-6e2f867251-1484142741

MASHABLE

12. Col de la Bonette, France

Située à 2 000 mètres d’altitude dans les Alpes françaises dans le Col de la Bonette, une montagne dangereuse juste à la frontière italienne. La route possède des virages inattendus, ce qui explique pourquoi elle est si dangereuse.

317105-CrazyRoads14-900-6e2f867251-1484142741

MASHABLE

13. Le col du Gothard, Suisse

Ceci est l’un des cols les plus élevés dans les Alpes. La route fait 64 km de long, va d’un côté à l’autre de la paroi rocheuse et surprend tout le monde avec ses belles vues.

317005-CrazyRoads16-900-6e2f867251-1484142741

MASHABLE

14. La route du Caucase, Russie

Cette route étroite reliant le Village olympique de Sotchi et le lac des montagnes de Ritsa. Elle est aussi effrayante qu’impressionnante – on imagine à quel point ce doit être génial de la parcourir.

316955-CrazyRoads17-900-6e2f867251-1484142741

MASHABLE

15. Le Pont Eshima Ohashi, Japon

Bien que ce soit juste un pont, il est au moins aussi dangereux que les routes ci-dessus. Les routes du pont entre Sakaiminato et Matsue, sont de plus de 1,7 km de long et 11 mètres de large. De loin on peut voir à quel point il est presque impossible de le traverser, tellement il est raide. La raison : de gros navires doivent passer en dessous.

316605-01-900-40a3b913d0-1484142741

METRO

http://incroyable.co/

Construire des routes avec du marc de café, c’est bon pour la planète


On sait que le marc de café est utile pour les plantes, les jardins. Et le reste, que peut-on faire ? Il semble que ce marc de café mélangé avec une petite partie du laitier serait assez fort pour la construction des routes
Nuage

 

Construire des routes avec du marc de café, c’est bon pour la planète

 

beans beans beans beans | theilr via Flickr CC License by

beans beans beans beans | theilr via Flickr CC License by

Repéré par Lucie de la Héronnière

C’est la nouvelle idée d’ingénieurs de l’université de Swinburne, en Australie.

Après les portefeuilles en peau de saumon, l’électricité à partir de tomates pourries, ou lafarine à base de déchets de pommes, voilà une nouvelle manière de réduire et de réutiliser ce que l’on a consommé. Des ingénieurs de l’université de Swinburne ont trouvé un moyen pour transformer le marc de café en matériau de construction pour les routes.

Leur recherche, publiée dans la revue Construction and Building Materials, part du constat selon lequel les grains broyés et utilisés pour faire du café sont souvent purement et simplement jetés à la poubelle (même si le marc fait entre autres un bon engrais ou un un activateur de compost efficace).

Arul Arulrajah, qui dirige le groupe géotechnique du Centre pour des infrastructures durables de l’université technologique de Swinburne, est un amateur de café. En voyant les baristas jeter des kilos et des kilos de marc de café, il s’est demandé pourquoi ne pas considérer cette matière comme un matériau d’ingéniérie.

5 km de routes par an

Alors, avec le doctorant Teck-Ang Kua, il a récolté du marc dans des cafés autour du campus, à l’est de Melbourne. Le marc a d’abord été séché dans un four à 50°C, pendant cinq jours, puis tamisé pour filtrer les grumeaux. Ensuite, cette matière a été mélangée à du laitier, ce coproduit de la fabrication de l’acier.

Le mélange (70% de café, 30% de laitier) a été lié avec une solution alcaline et compressé en blocs cylindriques. D’après les tests des chercheurs, le résultat est assez solide pour servir de matériau pour la fondation des routes.

L’adoption de cette technique permettrait de réduire les déchets, ainsi que la demande de matériaux issus de carrières. Sur le site de l’université, Arul Arulrajah explique qu’«en moyenne, les cafés où nous avons fait une collecte disposent d’environ 150 kg de marc de café par semaine. Nous estimons que le marc de café des cafés de Melbourne pourrait être utilisé pour construire 5 km de routes par an». 

http://www.slate.fr/

Latier : En sidérurgie, le laitier correspond aux scories qui sont formées en cours de fusion ou d’élaboration de métaux par voie liquide. Il s’agit d’un mélange composé essentiellement de silicates, d’aluminates et de chaux, ainsi que d’oxydes métalliques. Ses rôles dans la métallurgie des métaux en fusion sont multiples.
Cette matière est un important coproduitnote 1 de la sidérurgie ; ils sont appréciés comme remblai et comme matière première dans la fabrication du ciment.

https://fr.wikipedia.org

Des bactéries pour solidifier les routes


À chaque printemps, les nids-de-poule font légion. Les villes doivent donc réparer ces trous et cela fini par coûter cher. Une technologie pourrait aider à diminuer ces trous grâce aux bactéries et au calcium. Donc, à suivre …
Nuage

 

Des bactéries pour solidifier les routes

 

Une équipe de Polytechnique Montréal utilisera cet été... (PHOTO ALAIN ROBERGE, archives LA PRESSE)

Une équipe de Polytechnique Montréal utilisera cet été en laboratoire des bactéries pour allonger la durabilité des routes. Cette technologie pourrait aussi réduire la profondeur des nids-de-poule.

PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE

MATHIEU PERREAULT
La Presse

D’ici quelques années, les ingénieurs civils pourraient avoir recours à la biotechnologie pour allonger la durabilité des routes. Une équipe de Polytechnique Montréal testera cet été en laboratoire une route-pilote pour voir la viabilité de cette technologie.

« L’idée est d’injecter dans le gravier et le sable qui forment l’assise d’une route des bactéries qui fabriquent des précipités de carbonate de calcium », explique Benoît Courcelles, ingénieur civil à Polytechnique Montréal, qui présentait jeudi l’un de ses projets de « biocalcification » au congrès de l’ACFAS. « Ces précipités forment des liens entre les particules de sable et de gravier qui résistent mieux à la pression des véhicules. Il y a moins de cisaillement et de rupture. »

À l’ACFAS, M. Courcelles a présenté les résultats d’un essai réalisé cet hiver qui a confirmé que les précipités sécrétés par ces bactéries résistent au froid.

« On s’est demandé ce qui se passerait avec les calcites si l’eau gèle et gonfle. On a vu qu’il y a rupture de certains ponts calcites, mais pas tous, parce que le sol devient plus souple quand il y a moins de ponts calcites et que cette souplesse permet aux ponts calcites qui restent de résister aux variations de volume. »

Les bactéries en question ont été développées par des microbiologistes, généralement australiens et néerlandais, voilà une quinzaine d’années. Quand on les met en présence de sel de calcium, ces bactéries fabriquent autour d’elles une petite pellicule de calcite pour se protéger. Au bout d’un à trois jours, elles meurent, parce qu’elles sont séparées de leurs nutriments par la pellicule de calcite. Le procédé consiste à un épandage de solution bactérienne, puis un autre épandage d’une solution de sel de calcium.

« Les géotechniciens ont pris le relais il y a sept ou huit ans, dit M. Courcelles. Je travaillais moi-même dans le domaine, en France, avant d’enseigner à l’université. Je collabore toujours avec Geopac, la filiale québécoise de la compagnie où je travaillais en France. »

UTILE CONTRE LES NIDS-DE-POULE ?

L’objectif est d’avoir une solution bactérienne qui peut être étendue sur le gravier par un camion-citerne, sans qu’il soit nécessaire d’avoir des techniciens sur place.

« Ça ne devrait pas augmenter beaucoup les coûts d’une route, dit M. Courcelles. En plus, il se peut que ça réduise la quantité de compactage nécessaire, ce qui serait une économie. Et la route pourrait permettre le passage de véhicules plus lourds. »

Le même procédé pourrait être utilisé pour solidifier des fondations, même d’immeubles déjà existants, et va réduire la profondeur des nids-de-poule.

« Les très gros nids-de-poule qu’on voit sont dus à la dispersion du gravier sous l’asphalte, dit M. Courcelles. Si le gravier est solidifié par les calcites, il va mieux résister. »

Quand le procédé sera-t-il utilisé commercialement ? 

« Il y a des compagnies en France qui font des injections en saturé », dans des fissures d’ouvrages en béton, dit M. Courcelles.

Cette approche « autocicatrisante » a aussi été proposée pour les ponts. Le « biobéton », mis au point par l’Université de Delft aux Pays-Bas, contient des capsules de bactéries biocalcifiantes et de calcium. Quand l’eau s’infiltre dans le béton, les capsules se dissolvent et la bactérie biocalcifiante se retrouve en contact avec le calcium, ce qui la pousse à produire de la calcite.

http://www.lapresse.ca/

Notre route


Nous avons tous une route à suivre, nous rencontrons des gens qui viendront nous guider, marcher un temps avec nous, mais ils ne pourront jamais vivre notre vie à notre place
Nuage

 

Notre route

 

« C’est votre route, et seulement la vôtre. D’autres peuvent s’y joindre et marcher avec vous, mais personne ne peut marcher pour vous. »

Rumi