Soupçonné du meurtre horrible de son ex-amant Le «dépeceur» aurait quitté le Canada


Un gars qui n’a aucun passé criminel fait une vidéo en démembrant une personne et a fait envoyer son film a quelqu’un dans l’Ouest mais ayant  en entendant parler d’une partie du corps envoyer dans le bureau centrale du Parti Conservateur a Ottawa a fait le lien que la vidéo n’était nullement fictive mais bien réelle .. d’ou il a alerter la police, C’est pour cette raison qu’il a été vite identifié comme le premier suspect a cette affaire … et il est très rechercher a travers le monde
Nuage

 

Soupçonné du meurtre horrible de son ex-amant

Le «dépeceur» aurait quitté le Canada

 


(Crédit photo: gracieuseté SPVM)

Par Daniel Renaud | Journal de Montréal

La police craint avoir beaucoup de difficultés à retrouver Luka Rocco Magnotta. L’individu, soupçonné d’avoir repoussé les limites de l’horreur après avoir tué et démembré un homme, filmé la scène et mis une vidéo sur Internet, aurait déjà changé d’identité et quitté le pays.

Magnotta, 29 ans, se serait envolé vers l’Europe, samedi, nous ont confié des sources. Il est maitenant rechercé par Interpol.

Dans le petit un et demi d’un immeuble du boulevard Décarie, à Montréal, où l’horrible crime aurait été commis, il y a environ une semaine, les policiers auraient découvert des documents leur laissant croire que Magnotta, alias Newman, alias Romanov, aurait changé d’identité une autre fois.

C’est sur le lit de l’appartement 208 que Magnotta, un acteur bisexuel de films pornos, aurait tué, démembré et outragé un homme d’origine asiatique d’une trentaine d’années, qu’il serait allé chercher à son travail, dans le sud-ouest de Montréal, et qui serait porté disparu depuis une dizaine de jours.

Selon certaines informations, les deux hommes se connaissaient et ont déjà été amants. L’une des hypothèses étudiées par la police veut que Magnotta l’ait attiré dans le logement sous prétexte de vouloir tourner un film porno avec lui. La suite s’est plutôt transformée en scénario digne du film Le silence des agneaux.

L’horreur

 

«On n’a jamais vu un crime comme ça au Canada», nous a dit un policier d’expérience, dégoûté.

Magnotta pourrait en effet avoir poussé l’horreur jusqu’à filmer le crime et en faire une vidéo de près de 11 minutes, qui a été déposée sur au moins deux sites Web.

Sur cette dernière, on voit la victime couchée sur un lit avec des pièces de tissus sur la tête, les pieds et les jambes attachés. Elle bouge un peu jusqu’à ce qu’elle soit frappée à plusieurs reprises à l’abdomen avec un pic à glace.

Le tueur découpe ensuite les membres de sa victime un après l’autre. Il pose également des gestes de cannibalisme, de bestialité et de nécrophilie avec les restes de l’homme. À un moment, on le voit même tenter de découper une partie du cadavre avec un couteau et une fourchette.

Tout au long de la vidéo, on entend la chanson True Faith de New Order, qui est aussi celle de la scène d’ouverture du film American psycho.

En fin de journée hier, la vidéo a été retirée du site, pas avant cependant que 600 abonnés Facebook eurent cliqué sur la mention «J’aime».

D’autres restes

 

Ce sont des indices laissés dans l’amas d’ordures dans lequel la valise contenant le tronc de la victime a été trouvée, mardi, qui ont mené les policiers à l’appartement 208 que Magnotta aurait loué, il y a quatre mois.

Parmi les ordures, les enquêteurs ont également trouvé d’autres restes humains appartenant vraisemblablement au même homme.

C’est le suspect lui-même qui aurait posté les deux colis contenant un pied et une main et qui ont été retrouvés à Ottawa.

 

Portrait du présumé démembreur

Qui est Luka Rocco Magnotta?

 

Qui est Luka Rocco Magnotta?

Crédit photo : Courtoisie site web luka-magnotta.com

Luka Rocco Magnotta est suspecté d’avoir tué, puis démembré un homme.

Par Sarah Bélisle | Journal de Montréal

  • Il a 29 ans, mesure 1,78 m et pèse 61 kg
  • Il a les yeux bleus et les cheveux noirs

Crédit: Courtoisie site web luka-magnotta.com

  • Pseudonymes : Eric Clinton Newman, Vladimir Romanov
  • Il a fait carrière comme mannequin et acteur porno, notamment en Californie et à Toronto.
  • «Je me sens comme si ma vie était devenue hors de contrôle», a-t-il dit au quotidien Toronto Sun, en 2007, en niant des informations voulant qu’il fréquentait l’Ontarienne Karla Homolka, complice du tueur Paul Bernardo et libérée en 2005 après 12 ans de pénitencier.
  • «Le droit criminel est vraiment fascinant», disait-il en entrevue, en 2010.

Crédit: Courtoisie site web luka-magnotta.com

  • En décembre 2010, des internautes l’identifient comme étant l’auteur d’une vidéo choquante sur YouTube. On y montrait un homme en train de filmer deux chatons placés dans un sac, d’où il a ensuite aspiré l’oxygène avec un aspirateur, causant leur mort par asphyxie.
  • Sur sa page MySpace, il s’est défendu de ces «fausses rumeurs» en parlant d’une «virulente fiction».

Crédit: Courtoisie site web luka-magnotta.com

  • Sur sa page Facebook, Magnotta écrivait récemment que «la personne la plus douce et attentionnée est entrée dans (sa) vie». «Si j’avais un million de raisons de te quitter, j’en chercherais une bonne pour rester. Je n’ai pas besoin de te faire du mal», ajoutait-il au sujet de son compagnon.

Crédit: Courtoisie site web luka-magnotta.com

  • «L’enfer n’est pas un endroit qui brûle pour l’éternité. En réalité, l’enfer est ton propre esprit. C’est le résultat de toutes les choses horribles que tu as fait aux autres. Tu ne peux jamais y échapper», a aussi écrit Magnotta sur sa page Facebook

Crédit: Courtoisie site web luka-magnotta.com

http://tvanouvelles.ca