Ce chat a parcouru 300 kilomètres pour rentrer chez lui !


Perdre un animal qui a fugué de la maison,. on espère de le revoir bientôt, mais perdre un animal en vacances dans un environnement complètement différent de la maison, les chances sont minces …mais ce qui est plus surprenant c’est que c’est le chat qui a retrouver la route de la maison
Nuage

 

Ce chat a parcouru 300 kilomètres pour rentrer chez lui !

 

Holly est un sacré matou, qui ne manque ni de courage ni de persévérance. Ce chat disparu le 4 novembre dernier à  Daytona Beach, en Floride, vient de regagner son foyer, situé à quelque 300 kilomètres de là. Et si ce retour est incroyable, c’est parce que Holly a parcouru seule cette distance !

Effrayé, le chat s’enfuit

C’est un feu d’artifice qui a fait fuir le chat, alors en vacances avec ses maîtres, Jacob et Bonnie Richter. L’animal n’a pas rejoint le camping-car familial comme le pensaient ses propriétaires.

Pendant des jours, Jacob et Bonnie ont cherché sans relâche leur petit compagnon dans toute la station balnéaire, en vain… Et puis il a fallu rentrer à la maison.

Le couple n’a pas eu d’autre choix que de renoncer à ses recherches, et c’est le coeur lourd que les maîtres d’Holly ont regagné leur maison de West Palm Beach, une ville de Floride située à 305 kilomètres de leur lieu de vacances.

Un faux espoir…

Avant de partir, le couple avait pris soin de placarder des affiches, et de contacter diverses organisations de protection animale. Au cours des 2 mois qui ont suivi, Jacob et Bonnie n’ont jamais perdu l’espoir de retrouver leur petit fugueur.

Et ils avaient raison d’y croire ! Une association les a contactés quelques jours plus tard pour leur signaler avoir repéré un chat correspondant à la description d’Holly errer dans Dayton Beach.

Sans perdre une minute, le couple s’est mis en route. Mais à leur arrivée à Daytona Beach, il était trop tard. Le chat avait à nouveau disparu…

Et le petit miracle !

Puis le miracle s’est enfin produit. C’était samedi dernier, le 5 janvier. Bonnie et Jacob n’en ont pas cru leurs yeux quand ils ont vu Holly, juste à côté de chez eux !

L’animal faisait peine à voir. Très amaigri, extrêmement faible, le chat ne parvenait même plus à miauler tant il était épuisé. Mais il était là !

En 62 jours, Holly a parcouru seule 300 kilomètres pour achever son voyage dans le jardin d’une voisine des Richter…

http://wamiz.com

Une famille retrouve son chien trois ans après sa disparition


Perdre un chien après 3 ans .. qui aurait cru qu’un jour il aurait pu rentré a la maison chez ses maitres. C’est quand même fascinant de voir qu’un chien domestique a pu survivre dans l’errance .. étant habitué a être dorloté et nourrit ..
Nuage

 

Une famille retrouve son chien trois ans après sa disparition

 

Trois ans après la disparition de leur chien Sara, une famille reçoit un appel téléphonique d’une clinique vétérinaire. Sara est vivante et a été retrouvée. Un véritable miracle, et une joie incommensurable pour la famille Riccitti !

La disparition de Sara

Trois ans auparavant, Sara, le chien croisé Border collie de la famille Riccitti, est confié à des amis le temps de leur absence. A leur retour, ces derniers avouent que le chien a disparu.

« C’était l’un des meilleurs chiens que je n’ai jamais vu » témoigne Conner Riccitti, 7 ans.

Affolée et terriblement peinée, la famille se lance à la recherche du chien disparu :

« Nous avons créé des tracts, contacté la humane society et les cliniques vétérinaires, mais on ne l’a jamais retrouvée« .

La famille garde espoir, mais les semaines passent, puis les mois, et le doute commence à s’installer : est-ce qu’un jour ils la reverront ? Une année passe, puis une autre, et l’espoir laisse place à la peine et au deuil et la vie reprend son cours laissant derrière elle Sara, la petite chienne perdue.

Sara, chienne disparu pendant trois ans
Sara, disparue pendant trois ans

Des retrouvailles inespérées

Trois années s’écoulent et aucune nouvelle de Sara, jusqu’à un appel téléphonique cet été d’une clinique vétérinaire située dans l’Utah.

Le vétérinaire a trouvé une chienne croisé Border collie. La puce électronique de la chienne a révélé le numéro de téléphone des Riccitti, il n’y a aucun doute, c’est Sara.

La petite chienne avait été trouvée errante au pied du canyon.

Abasourdie, Kristin Riccitti est en état de choc :

« c’était tellement incroyable. J’étais en état de choc. Je n’ai même pas demandé si le chien était en bonne santé ou quoi que se soit, j’ai juste dit « laissez-moi appeler mon mari et voir comment on peut s’arranger »« .

Mais récupérer la chienne atterrie à plus de 1335 kilomètres de son domicile n’est pas chose facile. Kristin se tourne alors vers Facebook pour tenter de trouver un moyen pour faire parvenir la chienne de l’Utah à l’Oregon en organisant un relais-caravane.

Grâce à l’aide du réseau social et de ses amis, Sara retrouve sa famille dimanche 26 août après-midi.Des retrouvailles remplies d’émotions et de caresses et de sourires.

retrouvailles entre la chienne Sara et la famille Riccitti
Sara dans les bras de sa famille retrouvée

Que s’est-il passé durant ces trois années d’errance pour la chienne ? Comment a-t-elle fait pour parcourir plus de 1300 kilomètres, nul ne le sait et nul ne le saura probablement jamais et ce n’est pas Sara qui le dira. Mais l’important est que tout la famille soit réunie et que la chienne soit heureuse et en excellente santé !

http://wamiz.com

Web → Recherche d’animaux perdus 2.0


C’est une belle initiative et mieux que quand on annoncent des animaux un peu partout sans vérification et qui a la longue peut devenir des spams Un site de références pour les animaux perdus ou trouvés qui aident les utilisateurs a retrouver les maitres et leur animal
Nuage

Web → Recherche d’animaux perdus 2.0


Le chat Cooper de Josée et Pierre Goulet a été retrouvé grâce au site Petluck.ca, après près d’un mois d’errance à Montréal. 

© Photo courtoisie

Agence QMI 
Jean-François Villeneuve
 

MONTRÉAL – Les chats et les chiens perdus se comptant par milliers à Montréal chaque année, une Montréalaise a décidé de prendre les choses en main en développant une page Web interactive dédiée à la recherche de ces animaux de compagnie disparus.

Visité par plus de 7000 internautes uniques par mois, le blogue bilingue « Petluck.ca » recense depuis 2009 les mammifères et volatiles perdus, trouvés ou même aperçus par ses usagers. Environ 200 nouvelles annonces sont publiées mensuellement par des propriétaires éplorés.

À l’aide d’une carte Google et de photos, les utilisateurs du site peuvent noter et vérifier avec précision toutes les informations nécessaires. On y trouve la description d’un animal, mais aussi le lieu exact où celui-ci a été vu pour la dernière fois. Fruit du travail acharné de Sarah, une Montréalaise d’une quarantaine d’années qui préfère garder l’anonymat, « Petluck.ca » est devenu une référence pour les recherches.

« Même si je fais tout moi-même sur le site, il est devenu une sorte de point central pour ceux qui ont à cœur le bien-être des animaux. »

Les nombreux visiteurs du blogue permettent une veille assidue des informations disponibles auprès des différents refuges de la région.

« Beaucoup de gens ne savent pas trop quoi faire après avoir placé des affiches dans leur quartier, a observé Sarah. Pourtant, un chat peut survivre très longtemps dans la rue. »

Sans être capable d’évaluer le pourcentage des animaux rendus à leurs maîtres grâce à son blogue, elle demeure positive sur les répercussions de celui-ci.

« Les retrouvailles redonnent de l’espoir. Plusieurs sont encouragés et continuent de chercher, même après plusieurs mois. »

Pierre Goulet peut remercier le travail assidu de Sarah. Son chat Cooper a été retrouvé une vingtaine de jours après sa disparition, à plus de sept kilomètres de son lieu de résidence.

« J’avais déjà placé une annonce sur “Petluck.ca” et je vérifiais régulièrement, au cas où. »

Un soir, il voit une photo de Cooper sous la rubrique des animaux aperçus par des utilisateurs.

« On s’est rendu là-bas et on a appelé notre chat. Quand il est arrivé vers nous, on braillait tellement on était heureux de le revoir. »

EN CHIFFRES

— Près de 1230 annonces de bêtes perdues ont été affichées sur le blogue.

— La section « Happy Endings » contient 642 entrées relatant d’heureuses retrouvailles, dont la dernière datant du 2 janvier.

— En 2010, 22 000 animaux ont été hébergés dans des refuges montréalais.

Disparition mystérieuse

L’histoire la plus curieuse à avoir été publiée sur le site « Petluck.ca » est celle d’un lapin de 4,5 kilos (10 livres) nommé Henry, oublié dans un taxi montréalais en octobre dernier.

Confortablement installé dans un sac de transport, le quadrupède n’a jamais été retrouvé par sa propriétaire. Ses appels logés à la compagnie de taxi n’ont pas pu éclaircir le mystère de cette disparition.

La plus belle histoire

L’histoire qui touche le plus la fondatrice de « Petluck.ca » est celle de Michia, une chatte disparue du quartier Mile-End, en septembre 2010.

Après plusieurs mois de recherche, sa propriétaire a dû déménager à l’autre extrémité du continent, sur une île de la Colombie-Britannique. Michia a finalement été retrouvée près d’un an plus tard à Outremont et, une fois l’identité de l’animal confirmé, elle a fait un long voyage en avion pour rejoindre sa famille.

http://fr.canoe.ca