Un Japonais découpé et transformé en curry


L’histoire ne dit pas s’ils ont manger leur victime, cependant cette fosi-ci le démembrement n’est pas au Canada. Il y a de la folie dans l’air et ce depuis plusieurs années
Nuage

 

Un Japonais découpé et transformé en curry

 

Trois Japonais qui avaient fait griller des morceaux d'homme au barbecue avant... (Photothèque La Presse)

PHOTOTHÈQUE LA PRESSE

Agence France-Presse
Tokyo

Trois Japonais qui avaient fait griller des morceaux d’homme au barbecue avant d’en faire un curry, ont été arrêtés, a annoncé jeudi la police japonaise.

Selon un porte-parole de la police interrogé par l’AFP, le trio aurait tué pour une affaire d’argent Kazuyuki Kobayashi à coup de marteau, puis l’ont ensuite démembré, avant de jeter les restes dans une zone montagneuse.

Selon Asahi TV, deux des trois hommes ont avoué les faits qui remontent à 2009.

Tasuku Shimaoka, 34 ans, Keita Yoshida, 30 ans, et Koji Kawamura, 40 ans, ont été arrêtés la semaine dernière, a indiqué le porte-parole policier.

http://www.lapresse.ca

Un chef cuisinier tue sa femme et la fait cuire durant quatre jours


Mort accidentelle peut-être malgré que ficeler une personne pour l’empêcher d’aller boire ou se droguer n’est certes pas le meilleur moyen, c’est même une agression … Cependant, juste le fait d’avoir disposer du corps de sa femme de cette façon c’est carrément morbide
Nuage

 

Un chef cuisinier tue sa femme et la fait cuire durant quatre jours

 

David Viens... (Photo: AFP)

 

David Viens

PHOTO: AFP

Agence France-Presse
Los Angeles

Un chef cuisinier américain a été reconnu coupable de meurtre au second degré jeudi après qu’il a admis avoir fait cuire les restes de sa femme durant quatre jours pour se débarrasser du corps, en 2009, tout en affirmant que sa mort avait été accidentelle.

David Viens, 49 ans, a déclaré à la police qu’il avait ficelé sa femme Dawn avec du ruban adhésif pour l’empêcher de s’enfuir. Il est ensuite allé dormir et l’a trouvée morte à son réveil, quatre heures plus tard. Il affirme avoir alors paniqué.

«Je l’ai fait cuire durant quatre jours, l’ai laissée refroidir et l’ai réduite en bouillie» avant de jeter les restes à la poubelle, a-t-il avoué aux enquêteurs.

Le corps de sa femme n’a jamais été retrouvé après sa disparition en octobre 2009.

Le procès de David Viens a duré six jours. Il connaîtra sa peine le 27 novembre et encourt une peine qui peut aller de 15 ans de prison à la perpétuité.

L’ancien propriétaire d’un restaurant situé dans le quartier populaire de Lomita, au sud de Los Angeles, avait probablement déjà entravé son épouse de manière identique à deux reprises, pour «l’empêcher de sortir se défoncer à la coke et à la boisson», selon les enquêteurs.

La procureure Deborah Brazil avait demandé à ce que David Viens soit jugé pour meurtre au premier degré, arguant que le décès de sa femme n’avait pas été accidentel.

«Sa mort a certainement été plus violente que M. Viens ne veut bien le dire», a-t-elle affirmé.

Mais les jurés, six hommes et six femmes, en ont décidé autrement après avoir délibéré durant cinq heures et demie.

L’ancien restaurateur avait également dit aux enquêteurs qu’il pensait avoir laissé un sac avec des restes de sa femme quelque part. Selon lui le crâne de son épouse était aussi entreposé dans le grenier de la maison de sa mère, mais les enquêteurs n’ont rien trouvé.

David Viens a comparu sur une chaise roulante, résultat d’une tentative de suicide en février 2011 quand il a sauté d’une falaise de 25 mètres, après avoir avoué à sa petite amie du moment que la mort de sa femme avait été accidentelle.

Il a aussi toujours affirmé à sa fille que la mort de sa femme était un accident.

http://www.lapresse.ca

Toronto Main humaine retrouvée dans un centre des déchets


Encore un démembrement trouver dans un centre de déchets .. Je sais qu’on peut trouver n’importe quoi dans les poubelles mais voila qu’ils vont surement fouillée pour savoir s’ils ne trouveront pas d’autres partie du corps .Une autre victime qui aurait connu une fin tragique ?
Nuage

Toronto Main humaine retrouvée dans un centre des déchets

Toronto - Main humaine retrouvée dans un centre des déchets

La police a installé un périmètre de sécurité autour de la zone

Photo Jack Boland / Agence QMI

TORONTO – La police de Toronto enquête ce qui semblerait être une partie de corps humains retrouvée dans un centre de traitement des déchets vendredi à Toronto.

Ce serait un employé du centre de traitement Dufferin qui aurait alerté la police, a indiqué le Toronto Sun.

L’employé aurait aperçu ce qu’il pensait être une main passer sur un tapis roulant, a précisé GlobalTV.

«Ils ont trouvé quelque chose», est tout ce qu’un employé aurait déclaré au Toronto Sun .

Personne ne peut confirmer qu’il s’agirait de chair humaine, mais le coroner a été envoyé sur les lieux pour mener une enquête, a précisé la chaîne CityNews.

Les circonstances exactes de cette découverte ne sont pas claires, mais une personne aurait déclaré à CityNews que ces restes auraient été présents depuis jeudi midi.

La police a installé un périmètre de sécurité autour de la zone, a indiqué CityNews. Une voiture de police était stationnée à l’entrée du centre municipal vendredi après-midi, interdisant à quiconque de passer, y compris les employés, selon le Toronto Sun.

http://fr.canoe.ca

Une tête et un pied humains trouvés dans un parc en Ontario


Parce qu’on a vue un démenbreur que cela va devenir courant au pays ? Une autre découverte de morceaux humains qui reste a établir son identité. Qui est assez malade pour découper une personne ?
Nuage

 

Une tête et un pied humains trouvés dans un parc en Ontario

 

Des policiers ontariens craignent le pire après la découverte d'un pied et... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE)

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

La Presse Canadienne

Des policiers ontariens craignent le pire après la découverte d’un pied et d’une tête dans une rivière près de Toronto.

L’inspecteur Randy Cowan, de la police régionale de Peel, a précisé qu’un pied droit avait été trouvé dans la rivière Credit, à Mississauga. La tête a été trouvée à proximité.

M. Cowan a ajouté que le pied est possiblement celui d’une femme puisque les ongles d’orteils étaient vernis. Les policiers ne savent pas encore si le pied et la tête appartiennent à la même personne ni si les restes ont été laissés à cet endroit ou emportés par la rivière.

M. Cowan a dit que les restes semblent trop gros pour être ceux d’un enfant. Des équipes de recherche et des plongeurs fouillent les lieux.

La police croit que le pied a été sectionné au niveau de la cheville au cours des dernières semaines.

Les enquêteurs des sections des homicides et des personnes disparues s’occupent du dossier.

http://www.lapresse.ca