Les "bots" dominent les échanges sur Twitter, selon une étude


Personnellement, je n’ai pas été longtemps sur Twitter, je déteste ce réseau social. Je ne vois pas l’intérêt d’utiliser des « bots » sur un réseau social, enfin .. Ceux qui ont fait l’étude n’ont pas réussit a distinguer les bons et les mauvais « bots » Ils sont responsables de fausses informations et 90% des tweets sont lier à des sites pornographiques. C’est une plaie
Nuage

 

Les « bots » dominent les échanges sur Twitter, selon une étude

 

© afp.

Source: Belga

Les comptes automatiques jouent un grand rôle dans la diffusion des informations – fausses ou réelles – sur Twitter, selon une étude qui révèle lundi que ces « bots » sont à l’origine de deux tiers des messages postés sur le réseau social et renvoyant vers des sites internet populaires.

Selon l’institut indépendant Pew Research Center, 66% des messages contenant des liens vers des sites d’information, de sport ou de divertissement sont publiés par des « bots », qui envoient automatiquement des messages, et non par des humains.

Les chercheurs n’ont pas tenu à faire la distinction entre bons et mauvais « bots », contraction du mot « robot », alors que ces programmes sont accusés d’avoir facilité la diffusion de fausses informations sur le réseau social lors des dernières grandes échéances électorales, notamment l’élection présidentielle américaine de 2016.

« L’étude n’a rien trouvé qui prouve que ces comptes automatiques aient un ‘biais politique’ conservateur ou progressiste dans leur manière de partager de liens », ont écrit les chercheurs.

Leur usage autorisé mais avec des restrictions

Les conditions d’utilisation du réseau social aux 280 caractères autorisent l’usage de « bots » mais avec des restrictions.

Ces comptes peuvent ainsi « diffuser automatiquement des informations utiles » mais n’ont pas le droit « d’essayer de manipuler ou d’influencer des sujets tendance ».

« Puisque ces comptes ont un impact sur l’information à laquelle les gens ont accès sur les réseaux sociaux, il est important de se rendre compte de leur présence globale sur les réseaux », a expliqué le chercheur Aaron Smith.

Des entreprises reconnues ont recours à ces programmes. Netflix tweete ainsi automatiquement quand un nouveau programme est ajouté à son catalogue tandis qu’un robot de CNN publie les dernières informations.

Les contenus pornos très largement relayés par des « bots »

Les « contenus pour adultes » sont pour leur part très largement relayés par des « bots »: 90% des tweets contenant des liens vers des sites pornographiques populaires n’émanent pas d’êtres humains.

Pour cette étude, le Pew Research Center a analysé 1,2 million de tweets écrits en anglais renvoyant vers les 2.315 sites les plus populaires d’internet, pendant six semaines au milieu de l’année 2017.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/

Le Saviez-Vous ► 9 génies qui ont changé le monde


Ce que ces personnes ont en commun ? Ce sont des inventeurs, mais qu’ils ont développé leurs idées pendant leur jeunesse.
Nuage

 

9 génies qui ont changé le monde

Le monde évolue en tous points. Mais s’il y a bien des personnes qui changent le futur et contribuent à un monde meilleur, ce sont bien les inventeurs. Et certains d’entre eux, scientifiques pour la plupart, ont été de véritables génies, en créant des choses absolument incroyables alors qu’ils étaient tout jeunes.

Voici notre sélection de génies qui, à peine adultes, ont créé des inventions qui ont révolutionné le monde :

1. Louis Braille : a inventé le langage Braille, à l’âge de 15 ans

Ce français, né en 1809, est celui qui a inventé le système d’écriture tactile à points saillants, communément appelé Braille, à l’usage des personnes aveugles ou fortement malvoyantes. Et pour cause : lui-même devenu aveugle suite à un accident de manipulation d’objet étant enfant, c’est en intégrant l’Institut Royale des Jeunes Aveugles, en 1824, qu’il a eu l’idée de créer le système Braille, en touchant des livres où les lettres des mots étaient imprimées en relief. Mais les voyants ne pouvaient que lire, et pas écrire en retour. Braille a donc eu l’idée de simplifier ce langage. Le Braille était donc né.

2. Alexander Graham Bell : a inventé le téléphone, à l’âge de 18 ans

Nombreuses sont les personnes actuellement qui, accroc à leurs smartphones, doivent savoir qui est l’homme derrière cette invention, qui a révolutionné le monde des télécommunications. Phonologue (spécialiste de l’émission des sons) avant l’heure, à cause principalement de sa mère et sa femme devenues sourdes rapidement, Alexander Bell a créé, lors de ses recherches sur le son, avec son acolyte Watson, le premier “télégraphe harmonique” (comme il l’appelait) à l’époque où le télégraphe était roi. Son but ? Transmettre des discours dans tout le pays. Son premier prototype réussi, il déposa le brevet… en 1876. En 1877, le premier prototype commercial était vendu aux États-Unis. En 1879, c’était au tour de la France. Au début du 20è siècle, 12 millions de téléphones étaient en activité dans le monde. Une invention au succès fulgurant !

3. Philo Taylor Farnsworth : a inventé le design de la télévision à l’âge de 14 ans

Attention ! Cet américain, né en 1906, n’a pas inventé la télévision (attribuée au russe Vladimir Zworykin). Mais c’est lui qui a créé une chaîne de télévision complète, comprenez en émission et réception. Cette idée, il l’a eue en 1920. Après quelques années dans l’armée, il revient en Idaho où un mécène local décide de lui financer ses premières recherches. La toute première image qu’il diffusera sur sa télévision non mécanique sera celle de sa femme, en… 1929. La télévision, et son système d’émission-réception, était née.

4. Mark Zuckerberg, a développé le plus gros réseau social du monde à 21 ans

@gentside

Américain né en 1984 à New York, Mark Zuckerberg, est passionné d’ordinateurs et doué pour la programmation dès son plus jeune âge. À 20 ans, il crée son premier réseau social lorsqu’il entre à Harvard en 2003, destiné à noter le sex-appeal de ses camarades en piratant les photos sur les serveurs de Harvard. (Au début, l’internaute a deux portraits de filles devant les yeux et il vote pour la fille la plus sexy d’Harvard. Le succès est fulgurant : 22 000 connexions en moins de deux heures.) En 2004, à 21 ans, Mark Zuckerberg lance officiellement The Facebook, un réseau social destiné d’abord aux étudiants de Harvard puis aux autres universités. Le succès est immédiat. Peu à peu, Mark ajoute des fonctionnalités qui permettent de retrouver facilement des connaissances, de communiquer avec elles et de voir en un coup d’œil les amis en commun. Facebook (sans le « The ») est aujourd’hui le plus gros réseau social du monde avec 1,441 milliard d’utilisateurs actifs mensuels, dont 28 millions en France.

5. Boyan Slat : le Néerlandais qui veut dépolluer les océans

@lapressegalactique

Boyan Slat, né le 27 juillet 1994, est un écologiste néerlandais et étudiant en ingénierie aéronautique, qui s’est fait connaître lorsqu’il créa le projet “The Ocean Cleanup” en 2012, à l’âge de 18 ans. Le principe de son projet ? Nettoyer les océans, grâce à un placement de barrières flottantes en forme de « V », d’une profondeur de 3 mètres. Les barrières retiendront les plastiques et autres objets à la dérive, et les conduiront alors vers une plate-forme d’extraction. Cette plate-forme, fonctionnant à l’énergie solaire, récupérera les matières en vue de leur évacuation et de leur recyclage. Son projet a déjà été testé en juin 2015 sur l’île de Tsushima, située entre le Japon et la Corée du Sud. Après avoir été popularisé, le projet a eu droit à un financement participatif de 2 milliards de dollars.

6. Alissa Chavez : elle lutte contre la mort des nourrissons dans les voitures

@capture écran/fox

À seulement 17 ans, Alissa Chavez a réfléchi à une invention révolutionnaire. Originaire du Nouveau-Mexique, la jeune fille s’est penchée sur une problématique récurrente : la mort des nourrissons qui restent dans les voitures au soleil. En un an dans son État, 17 enfants ont été laissés dans des voitures et sont morts déshydratés. Appelé “Hot Seat” (“siège chaud”, en français), le système a été développé via un capteur placé sur les sièges-auto des bébés. Quand la chaleur dépasse un certain stade, les parents sont alertés via une application mobile, ou un porte-clefs.

7. Paul Duan, le génie des algorithmes

@frenchmorning

Un français, à présent ! Paul Duan, 22 ans, est un génie des algorithmes. Le jeune homme décide très tôt de mettre son génie au service d’entreprises solidaires, ou des États pour les aider à améliorer leurs services aux populations vulnérables. Il crée alors une ONG nommée Bayes Impact qui, entre autres, met au point des algorithmes de détection de fraude et de prévision du risque de défaut de paiement. Son but : simplifier la vie des sociétés qu’elles soient privées ou publiques, pour rendre plus simple certaines choses du quotidien. Par exemple, Paul a développé un algorithme qui permet à certains ambulanciers aux États-Unis de directement savoir où se situe leur prochaine mission, alors même qu’ils déposent leur dernier patient à l’hôpital.

8. Jack Andraka invente un nouveau détecteur du cancer du pancréas à 15 ans

@deghys.wordpress

Jack Andraka a développé à 15 ans un système pour détecter plus rapidement et simplement le cancer du pancréas. Il a eu l’idée du projet suite à la mort d’un proche de sa famille, décédé d’un cancer du pancréas. Il réfléchit et met alors au point une méthode 168 fois plus rapide et 1 000 fois moins cher pour détecter le cancer du pancréas, mais qui aiderait également à détecter le cancer des ovaires et du poumon. Le jaugeur coûte 3 centimes et il faut 5 minutes pour connaître le résultat, d’après Intel.

9. Ada Lovelace, premier programmeur du monde 

@hackbrightacademy

Le premier programmeur du monde… est une femme ! Ada Lovelace est née en 1815 à Londres. Elle est connue pour avoir réalisé le premier programme informatique, lors de son travail sur un ancêtre de l’ordinateur : la machine analytique de Charles Babbage. On retrouve dans les notes d’Ada le premier algorithme, destiné à être exécuté par une machine. Elle a également entrevu et décrit certaines possibilités offertes par les calculateurs universels, allant bien au-delà du calcul numérique. Elle avait une avance de 100 ans sur la technologie informatique.

En définitive, ce classement nous aura permis de mettre en lumière ces inventeurs qui, très jeunes, ont eu des idées tellement brillantes qu’elles ont fini par révolutionner le monde, dans tous les domaines. Et qu’il ne faut pas que ces créateurs vivent cachés, au contraire, encourageons-les !

http://www.demotivateur.fr/