Le sous-sol de sa maison était infesté de requins


Il y a des gens qui ont vraiment des idées bizarres ! Des requins dans une piscine inadaptée pour leur condition placé dans un sous-sol d’une maison. Ils ont été recueillis par l’aquarium de Long Island. Dommage qu’ils n’ont pas été mis en liberté
Nuage

 

Le sous-sol de sa maison était infesté de requins

 

La police new-yorkaise enquêtait sur une affaire de recel d’animaux sauvages. Mais c’est une découverte surprenante qu’elle a faite dans le sous-sol d’une maison, qui abritait sept requins gris dans une toute petite piscine.

C’est dans une maison située à New York que les policiers ont fait cette surprenante découverte. Sept requins gris nageaient dans une petite piscine qui n’était pas du tout adaptée. Les cadavres de deux requins léopards et d’un requin marteau ont également été retrouvés.

Les squales ont été transférés à l’aquarium de Long Island. Ils ont été placés en quarantaine avant de suivre des examens médicaux. Cité par le Huffington Post, le propriétaire des lieux a indiqué qu’ils mesuraient entre 40 et 120 cm de long.

Le propriétaire de la maison est lui introuvable. Il aurait monté un business pour acheminer et vendre les bêtes de manière illégale.

 

http://www.7sur7.be/

Publicités

Des requins blancs rôdent dans les eaux des Maritimes


Grâce à l’interdiction de la chasse au requin blanc et de la protection des phoques, le grand blanc reviens au Canada surtout dans les Maritimes. C’est une bonne chose, car il est important que ce prédateur puisse faire partie du marin pour contrôler naturellement les autres espèces dont il se nourrit
Nuage

 

Des requins blancs rôdent dans les eaux des Maritimes

 

La tête d'un requin blanc

Au moins trois requins blancs équipés d’émetteurs sont présents au large du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse.   Photo : Radio-Canada

Des requins blancs sont observés près de plages populaires et de villes touristiques en Nouvelle-Écosse, dont Peggy’s Cove, depuis le 30 juillet.

Un texte de Pascal Gervais

Au moins trois requins blancs portant un émetteur sont présents au large du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse.

Le plus populaire, à cause de son compte Twitter, Hilton, un requin blanc de 600 kilos mesurant presque 4 mètres de long, a été marqué par le groupe de recherche Ocearch en mars en Caroline du Sud. Il nage depuis juillet au large de la Nouvelle-Écosse.

Savannah, un autre requin blanc, de 2,44 m de long, n’a fait qu’une seule apparition en Nouvelle-Écosse, le 14 août. L’émetteur de George a émis un signal quelques jours plus tôt dans la baie de Fundy, entre la Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick, mais reste silencieux depuis.

Jeffrey Gallant, directeur scientifique de l’observatoire des requins du Québec, n’est pas surpris par le phénomène, car depuis plusieurs années des requins blancs rôdent dans les eaux des Maritimes :

« À l’époque, il fallait se fier à des observations ponctuelles, souvent lors de sorties pour l’observation de baleines près de Saint Andrews, au Nouveau-Brunswick ».

M. Gallant croit qu’il y a plus de trois requins présentement au large des côtes de la Nouvelle-Écosse, car ce n’est pas tous les requins qui ont des émetteurs.

Il y a quand même une recrudescence de la population du requin blanc qui est observée depuis une dizaine d’années, parce que maintenant le requin est protégé.

Jeffrey Gallant

Selon le chercheur, étant donné que le phoque est une espèce protégée, il s’agit d’une raison supplémentaire pour laquelle les requins blancs sont présents au Canada.

Le requin blanc visite le Canada depuis longtemps

Un requin blanc a déjà été observé dans l’estuaire du Saint-Laurent à la hauteur de Forestville, à environ trois heures à l’est de Québec.

Des écrits relatent que la chasse aux requins blancs avait lieu dans le golfe du Saint-Laurent jusque dans les années 1940.

Le requin blanc attaque rarement

Le directeur scientifique de l’Observatoire des requins du Québec est catégorique :

« Il n’y a aucune attaque répertoriée au Canada qui impliquait un requin blanc sur des humains, il y a eu quelques incidents avec des pêcheurs au Cap-Breton et un autre à baie Sainte-Marguerite, où il y a eu des embarcations qui ont été attaquées dans les années 1950 ».

Une seule attaque a été signalée dans la baie de Fundy. Pendant que des pêcheurs traînaient un thon avec leur bateau, un requin blanc est venu le couper en deux selon le chercheur Jeffrey Gallant.

Il y a à peine une centaine d’incidents où des gens sont mordus partout dans le monde chaque année et seulement 10 % des morsures sont fatales.

« Lorsqu’on considère qu’il y a des centaines de millions de personnes qui se baignent partout sur la planète, les attaques ne sont vraiment pas significatives, il y a beaucoup de choses qui sont plus dangereuses que les requins », selon le spécialiste Jeffrey Gallant.

Leur nombre augmente dans l’Atlantique

Le regain de vie de l’espèce est attribuable à la reprise des efforts de conservation du Canada et des États-Unis, qui interdit la chasse de ces requins depuis 1997, ainsi qu’à la plus grande disponibilité des proies, généralement constituées de phoques. L’espèce est toujours classée comme vulnérable par l’Union internationale pour la conservation de la nature.

Il ne faut pas s’inquiéter de l’augmentation du nombre de requins blancs, il faut surtout s’en émerveiller, car il n’y a pas si longtemps on ne pensait pas que l’on verrait ça.

Jeffrey Gallant

Le scientifique rappelle que les requins blancs sont essentiels sur le plan environnemental.

« Ce sont des prédateurs situés tout en haut de la chaîne alimentaire et ils aident à contrôler les populations d’autres espèces. »

http://ici.radio-canada.ca/

Un requin megamouth a été observé au large de l’Indonésie


Un requin qui fut découvert qu’en 1976 et qui depuis qu’une centaine de spécimens à pu être observé. Si le mot requin peut en faire frémir certaines personnes, celui-là, malgré sa grande gueule, ne se nourrit que de plancton, crevettes et petits poissons, il n’est pas un carnivore assoiffé de sang
Nuage

 

Un requin megamouth a été observé au large de l’Indonésie

 

Un requin megamouth

Un requin megamouth, un squale particulièrement rare a été observé au large de l’île de Komodo.

JEFFREY ROTMAN / BIOSPHOTO / AFP

Par Lison Gevers

« L’habit ne fait pas le moine« . Cette expression prend tout son sens à la vue d’un requin megamouth, aussi appelé « requin grande-gueule », un squale particulièrement impressionnant mais pourtant totalement inoffensif…

Bouche immense, carrure impressionnante, le requinmegamouth (megachasma pelagios) peut effrayer. Pourtant, cet animal au « corps doux et flaque » n’est pas réputé pour être un bon nageur et se nourrit essentiellement de plancton. Espèce rare de requin, il est difficile à classer et est l’unique membre de la famille Megachasmidae.

De rares images du requin megamouth

Pour la première fois, un requin megamouth a été filmé par une plongeuse aux larges de l’île de Komodo, le long des côtes indonésiennes. Une rencontre complètement hasardeuse qui a tout de même permis de fournir des images assez rares de l’animal. Depuis leur découverte en 1976, seulement une centaine de spécimens ont pu être observés. La vidéo permet d’apercevoir le requin, nageant paisiblement, à peine dérangé par le plongeur.

 

Depuis sa découverte tardive, seulement 102 spécimens sont recensés d’après l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature). Sa grande bouche munie de nombreuses petites dents lui sert notamment à capturer le plancton, les crevettes et les méduses, raison pour laquelle il la laisse grande ouverte lorsqu’il nage.

 « C’est un requin planctophage comme le requin-baleine et le requin-pèlerin, mais c’est un « gourmet »  qui apprécie les Euphausiacées (petites crevettes pélagiques) qu’il « écope » comme le fait le pélican dans les bancs de petits poissons ! », explique Bernard Seret, consultant en ichtyologie marine à Igny.

Ce qui en fait une bien faible menace pour l’homme. Sa tête énorme, équivaut à la moitié de la taille de son corps. Il peut atteindre 7,10 mètres le plus petit spécimen capturé mesurait 1,77 mètres, précise Bernard Seret. Son poids avoisine les 750 kilos.

La plupart des spécimens ont été localisé dans l’océan Pacifique dans des régions telles que Taiwan, le Japon, les Philippines et l’Indonésie où ils se déplacent en eaux peu profondes, proches de la surface de l’eau et alternent avec les profondeurs de l’océan, à la recherche de nourriture. Il n’existe pas réellement de règlementation pour cette espèce, l’UCIN le classe d’ailleurs en « préoccupation mineure » mais les recherches restent à approfondir pour mieux comprendre ce requin.

« Si son anatomie a été bien étudiée, sa biologie est encore largement inconnue », dit Bernard Seret. « Les populations sont très petites et donc cette espèce devrait être assez vulnérable, notamment indirectement victimes des engins de pêche (comme le sont les requins baleines) du fait de leur grande taille et de leur faible activité », conclue Johann Mourrier, un spécialiste des requins à Perpignan.

La pêche doit donc être surveillée pour ne pas qu’elle devienne une menace pour ce squale si rare.

https://www.sciencesetavenir.fr/

Un homme s’entaille le bras lors d’une plongée pour démonter les clichés sur les requins


Pour prouver que l’idée que le requin réagit à une simple goutte de sang est fausse, un homme se coupe un poignet au milieu des requins. Les septiques demandent d’essayer sur des requins tigres et taureaux, il est prêt a le faire s’il a des fonds pour voyager vers ces requins, c’est bien beau, mais il serait quand même important d’avoir un minimum de sécurité au cas …
Nuage

 

Un homme s’entaille le bras lors d’une plongée pour démonter les clichés sur les requins

 

Un requin est capable de détecter une goutte de sang dans une zone aussi grande qu’une piscine olympique.

C’est pour démonter ce genre de clichés sur « le seigneur des océans » que Skyler Thomas a décidé de s’entailler le poignet lors d’une plongée. Au beau milieu des requins, encerclé, il se munit de son couteau et se fait deux grosses coupures. Le sang a beau sortir des plaies, les requins ne semblent pas pour autant perturbés ni attirés.

Faire de même avec les requins blancs

« Cette vidéo démontre bien que toutes les choses stupides autour des requins sont infondées, et comme je sais que toutes ces légendes sont fausses je l’ai démontré aux gens à travers la vidéo », explique avec conviction cet amoureux des squales.

Cependant sa tentative ne semble pas convaincre les internautes qui ont visionné sa vidéo, beaucoup de commentaires lui demandent de faire de même face à des requins blancs, tigres ou taureaux. En réponse, Skyler invite les sceptiques à lever les fonds nécessaires pour l’aider à réaliser le voyage qui devrait lui permettre de démontrer, une fois de plus, que sa théorie est la bonne.

http://www.ladepeche.fr/

Quand un requin vient perturber les championnat du monde de surf


En Afrique du Sud, le championnat de surf n’est pas sans risque, il arrive que les requins veuillent aussi partager les vagues avec les surfeurs. Une vidéo tournée en 2015 montre les risques d’une rencontre avec le grand blanc.
Nuage

 

Quand un requin vient perturber les championnat du monde de surf

 

Les championnats du monde de surf ont été interrompus à cause d’un requin Pixabay

Les quarts de finale de l’étape sud-africaine des championnats du monde de surf ont tourné court ce mardi. La raison, un invité surprise. Un grand requin blanc qui a bondi non loin des surfeurs et qui s’est mis à roder dangereusement autour des 3 concurrents. Alertés par la « water-patrol », les quarts de finaliste ont rapidement sauté hors de l’eau pour être rapatriés entier sur la terre ferme…

Un requin récidiviste ? 

Si la compétition a repris par la suite, les autorités et organisateurs ont préféré interrompre le championnat pour la journée. Il faut dire que tous avaient en tête les événements de 2015. Lors de cette même étape sud-africaine, réputée à risque, un surfeur avait failli perdre la vie. Mick Fanning s’était alors retrouvé à la lutte avec le prédateur et s’en était miraculeusement sorti indemne. Depuis les mesures misent en place par la WSL (World Surf League) semblent fonctionner à merveille afin que surfeurs et requins n’aient pas à se battre pour partager les vagues. 

http://www.ladepeche.fr/

Pérou : découverte des restes d’un requin de 400 millions d’années


Il n’y a pas beaucoup d’information sur ces restes de requin trouvé au Pérou, mais il serait vieux de 400 millions d’années, une époque semble-t-il serait le début de l’apparition des premiers vertébrés
Nuage

 

Pérou : découverte des restes d’un requin de 400 millions d’années

Les restes découverts sont deux os des mandibules et un aileron.[Ministère de la Culture du Pérou]

Les restes fossilisés d’un requin de 400 millions d’années ont été découverts sur les rives du lac Titicaca, au sud-est du Pérou.

«Il s’agit du vertébré le plus vieux jamais découvert au Pérou», précise Leonardo Zevallos, paléontologue au ministère, en expliquant que les ossements avaient été exhumés par des étudiants de l’université de Puno, sur le site de Imarrucos, dans le district de Taraco, à 3.800 m d’altitude au bord du lac qui sépare le Pérou et la Bolivie.

Les restes découverts, qui remontent à l’époque du Dévonien, sont deux os des mandibules et un aileron, souligne le paléonthologue.

Voir l'image sur Twitter

Le Dévonien est dit «l’âge des poissons» car il a vu l’apparition des premiers vertébrés, les poissons, qui donneront ensuite naissance à d’autres groupes comme les amphibiens et les reptiles, ancêtres des mammifères, selon le ministère de la Culture. 

http://www.cnewsmatin.fr

Le Saviez-Vous ► Des animaux hybrides


Les animaux hybrides ne sont pas toujours créés par l’homme, s’il le fait, c’est souvent dans un but lucratif. Généralement, chez les animaux hybrides, les femelles sont fécondes, alors que les mâles sont souvent stériles
Nuage

 

Des animaux hybrides

 

1. Le zébrâne (hybride du zèbre et de l’âne).

C’est le résultat du croisement entre un zèbre et un âne, alors que certains y voient une relation digne de la belle et la bête, le résultat est à vous couper le souffle ! Cet être rare court majestueusement dans les déserts de l’Afrique subsaharienne dans lesquels il vit.

2. Le chien-loup (hybride du loup gris et du chien).

Voici le résultat de l’accouplement entre un chien et un loup gris, et il est grandiose ! Voici quelques super-créatures que l’on dirait tout droit sorties d’une bande dessinée Marvel ! Les chiens-loups sortent généralement la nuit pour se nourrir…

3. Le requin à pointes noires (hybride du requin à pointes noires australien et du requin à pointes noires commun).

Il est très courant près des côtes de la Floride. En fait, la plupart des attaques de requins qui s’y déroulent proviennent de ce requin qui est particulièrement agressif. Il s’agit du seul hybride de requin connu et son apparence est vraiment cool, si vous voulez notre avis !

4. Le coyloup (hybride du coyote et du loup).

Le coyloup a une incroyable fourrure grise qu’il tire de ses parents prédateurs ! Il est très rare et on estime sa population à quelques centaines au monde ! Il s’agit d’un grand prédateur et se nourrissent de petits mammifères.

5. Le bengal (hybride du chat-léopard et du chat domestique).

Accouplez un chat domestique avec un chat-léopard du Bengale et vous obtiendrez une boule de poils câline à l’allure très exotique ! Il devient de plus en plus populaire comme animal domestique du fait de son étonnante fourrure et de sa nature enjouée !

6. Le grolar (hybride de l’ours polaire et du grizzli).

L’habitat de l’ours polaire est de plus en plus compromis du fait des effets du réchauffement climatique. La part élevée d’ours polaires mourants les a poussés à s’accoupler avec des grizzlis, et voici l’étonnant résultat ! Regardez juste cette incroyable fourrure !

7. Le cama (hybride du chameau et du lama).

Ce n’est probablement pas l’animal le plus beau, mais regardez ces dents ! Cette créature semble tout droit sortie d’un film de Walt Disney, mais nous vous assurons qu’elle est totalement réelle ! Voici le terrible résultat de l’accouplement d’un chameau et d’un lama.

8. Le wholphin (hybride du grand dauphin et de la fausse orque).

Cette extraordinaire créature marine est si rare que de nombreuses personnes ne l’ont, et ne la verront, jamais en personne. Le wholphin est le résultat unique d’un accouplement de différents cétacés et c’est un être extrêmement intelligent, parmi les plus intelligentes créatures marines.

9. Motty (hybride de l’éléphant d’Afrique et l’éléphant d’Asie).

Cet éléphant s’appelle Motty et c’est actuellement le seul hybride connu entre les éléphants d’Afrique et d’Asie ! Il est aujourd’hui très âgé et reste unique, car il est bien plus adaptable en matière d’habitat que les éléphants non métissés !

10. Le tigron (hybride du tigre et du lion).

Les tigrons sont le résultat de l’accouplement entre des lionnes et des tigres. Ils sont extrêmement forts, rapides et disposent d’excellentes capacités athlétiques ! Cerise sur le gâteau, ils sont particulièrement rusés.

11. Le beefalo (hybride de bison et de vache domestique).

Faisant suite à une rencontre que personne n’attendait, cette créature est le petit d’un bison et d’une vache domestique, et le résultat est plutôt décevant ! Le beefalo a constamment l’air confus et/ou triste !

12. Le chabin (hybride de la chèvre et du mouton).

Les éleveurs adorent leur bétail. Parmi ce dernier, les chèvres et les moutons génèrent la majorité des profits, donc une créature hybride entre ces deux espèces doit constituer un rêve pour un éleveur ! On estime que cet hybride est bien plus intelligent que ses deux parents.

13. Le zébrule (hybride du zèbre et du cheval).

Les zèbres adorent s’accoupler avec d’autres espèces ! Voici un autre hybride impliquant le zèbre, cette fois-ci avec un cheval ! C’est une créature très paisible que l’on peut trouvé en Afrique du Sud, et il est particulièrement friand du climat chaud !

14. Le jaglion (hybride du jaguar et du lion).

Le jaglion est le résultat de l’accouplement d’un jaguar et d’un lion. Il est incroyablement fort et on pense qu’il a l’un des corps les plus puissants du règne animal ! Il s’agit d’un prédateur dangereux et il utilise sa force pour harceler sa proie !

15. Le ligre (hybride du lion et du tigre).

Le ligre est le résultat de l’accouplement d’un lion et d’une tigresse. Cela crée un super félin qui est plus imposant que les deux espèces dont il est issu et qui dispose d’une attitude plus furtive. Le ligre est connu pour briser la nuque de sa proie en un seul coup de mâchoire !

16. Le cochonglier (hybride du sanglier et du cochon domestique).

Ce super cochon est le résultat de l’accouplement d’un sanglier et d’un cochon domestique et il s’agit d’une version moins grossière que les deux espèces dont il est issu ! Il dispose d’une intelligence et de capacités physiques accrues, et est un excellent prédateur.

17. Le dzo (hybride de la vache et du yak).

Une bien étrange combinaison si vous voulez notre avis ! C’est le résultat de l’accouplement d’une vache et d’un yak, et on la croise souvent en Mongolie et au Tibet. Cette créature est prisée dans ces deux pays, car elle produit plus de lait et de viande qu’une vache ordinaire. Ce qui peut s’avérer utile…

18. Le léopon (hybride du léopard et du lion).

Cette magnifique créature est le résultat de l’accouplement d’un léopard et d’un lion ! Il est extrêmement rare et est une merveille de la jungle ! Cette créature hybride est une sorte de super félin, il est extrêmement fort, rapide et est un excellent prédateur ! Faites attention…

19. L’australian kelpie (hybride du dingo et du chien de berger).

Ces chiens sont comme résultant de l’hybridation des dingos avec des chiens de berger anglais. Ils sont excellents pour rassembler le bétail à l’aide de très peu d’indications, et sont donc souvent utilisés comme chiens de ferme.

20. L’hybride du pinson des arbres et du pinson du Nord.

Cet hybride est souvent utilisé comme oiseaux domestiques, en particulier au Royaume-Uni. Il est sage et bien élevé, et présente une longue durée de vie.

21. Le cichlidé Blood Parrot (hybride de l’amphilophus citrinellus et du cichlidé à tête rouge).

Le premier blood parrot a été découvert en 1986 et il est connu pour ses nombreuses malformations physiques ! Cette créature connaît des difficultés à manger et respirer du fait de ses muscles de la gorge étroits, et sa bouche ne peut pas se fermer complètement !

22. Le lépjag (hybride du léopard et du jaguar).

Cette étonnante créature est le résultat de l’accouplement d’un léopard et d’un jaguar ! Ce super-félin est extrêmement puissant, plus que ses parents, et est particulièrement doué pour attraper des prédateurs !

23. Le mulard (hybride du canard domestique et du canard colvert).

Le mulard est un canard qui a connu une rapide évolution au cours des années ! Cette espèce hybride est le meilleur canard de chasse, et on a remarqué que ses dents devenaient de plus en plus effilées avec le temps, alors prenez garde…

http://bridoz.com