Un Tchèque est tué par un lion qu’il élevait sans autorisation


C’est malheureux pour la famille de la victime qui a été attaquer par un lion. Cependant, un animal sauvage ne pas vivre domestiqué. Un jour ou l’autre, son instinct prend le dessus. Comme de raison, le lion instinct ou pas, il a été tué ainsi que la lionne qui vivait avec lui. C’est de la pure injustice.
Nuage

 

Un Tchèque est tué par un lion qu’il élevait sans autorisation

 

Un Tchèque est tué par un lion qu’il élevait sans autorisation

Photo: iStock

Un Tchèque, qui élevait deux lions sans autorisation, a été attaqué et tué mardi matin par l’un d’entre eux, un mâle de neuf ans, à Zdechov, un village de l’est de la République tchèque, a annoncé la police.

«Je peux confirmer la mort de l’éleveur», a déclaré à l’AFP la porte-parole de la police régionale, Lenka Javorkova.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de l’accident.

La victime, un homme de 34 ans, gardait les deux félins, le mâle et une femelle de deux ans, sans autorisation des services vétérinaires locaux, dans un enclos bâti sans permis de construction.

«La police a été obligée de tuer les deux lions par balles», a expliqué la porte-parole.

La police avait été alertée par le père de la victime, qui a vu vers 07H00 locales (06H00 GMT) sur une caméra de surveillance le corps de son fils gisant à l’intérieur de l’enclos.

Un médecin dépêché sur les lieux «a constaté la mort du propriétaire» des deux fauves, selon la porte-parole de la police.

«Aucun des deux animaux ne s’est retrouvé hors de l’enclos à la suite de l’accident, il n’y a pas de danger pour la population», a assuré Mme Javorkova.

L’homme élevait le mâle depuis 2016 et la femelle depuis l’année dernière. La présence des deux animaux suscitait une vive inquiétude à Zdechov, un village d’environ 600 habitants.

En juin dernier, la lionne promenée en laisse par son propriétaire à l’extérieur de l’enclos avait attaqué et blessé un cycliste.

https://journalmetro.com/

Un abattoir pour tigres découvert en République tchèque


Misère, les animaux sauvages qu’ils faut protéger sont aux prises avec des criminels qui feront n’importe quoi pour avoir leur peau, os et tout ce qui peut rapporter au marché noir
Nuage

 

Un abattoir pour tigres découvert en République tchèque

 

tigres république tchèque abattoir

Un congélateur rempli de cadavres de tigres en décomposition. Crédits : Inspection tchèque de l’environnement (CEI)

par Brice Louvet

Une enquête sur le commerce illégal de tigres vient d’aboutir à la découverte macabre d’un abattoir pour félins à Prague, en République tchèque. Le trafic illégal de grands félins est déjà répandu en Asie, mais il se propage également de plus en plus sur le territoire européen.

Une scène macabre

Il y a quelques mois, des responsables de l’Inspection tchèque de l’environnement (CEI) perquisitionnaient une dizaine de locaux à Prague et dans la région de Bohême, dans le cadre de l’opération Trophy. Arrivés sur place, ils sont tombés sur un tigre tué par balle quelques minutes plus tôt. Il ne s’agit pas d’un cas isolé. Si le trafic de tigres est bien connu en Asie, il se répand de plus en plus en Europe. On élève ici les félins pour ensuite les abattre et prélever leurs os et organes vendus à prix d’or sur le marché noir.

« Un problème très grave en Europe »

« Nous avertissons depuis plusieurs années que le commerce illégal de produits à base de tigre constitue un problème très grave en Europe, et pas seulement en Asie, a déclaré Pavla Říhová, inspectrice de la CEI. Il y a beaucoup de tigres en captivité en Europe, mais on manque de visibilité sur qui les détient, et où ». Dans le cas de cet abattoir, les principaux acheteurs étaient vietnamiens.

Les enquêteurs expliquent avoir été mis sur la piste de cet abattoir dès 2013, suite à l’arrestation d’un homme retrouvé avec un sac poubelle rempli de près de 8 kilogrammes d’os de tigres (les ossements de plusieurs spécimens). Cinq années d’enquête et plusieurs autres saisies ont finalement permis de localiser cet abattoir pour félins, retrouvé près de la ville de Prague.

Outre le tigre décédé à l’entrée, les inspecteurs détaillent également avoir retrouvé un vieux congélateur rempli de cadavres. Il y avait aussi un chaudron utilisé pour réduire les os des animaux en bouillon, ainsi que des griffes suspendues et plusieurs spécimens maintenus dans des box en béton.

Les clients préfèrent les tigres d’Europe

Pourquoi des tigres d’Europe ?

« La conviction que les tigres sont plus grands et plus forts est répandue en Asie, poursuit Kieran Harkin, responsable des campagnes sur la vie sauvage du groupe. C’est comme pour les voitures. L’origine européenne est synonyme de qualité. Les commerçants asiatiques de la faune disent ouvertement qu’eux-mêmes et leurs clients préfèrent les tigres venus d’Europe ».

tigre République Tchèque trafic abattoir

Des os de tigres réduits pour en faire du bouillon. Crédits : Inspection tchèque de l’environnement (CEI)

Côté chinois, rappelons que le gouvernement avait annoncé fin octobre que la vente de produits de tigre ou de corne de rhinocéros serait de nouveau autorisée, provoquant alors un véritable tollé international. Une nouvelle réglementation qui ne sera finalement pas appliquée (du moins pour l’instant), annonçait il y a quelques jours Ding Xuedong, secrétaire général adjoint du Conseil des affaires d’État.

Source

https://sciencepost.fr

Les montages surréalistes et poétiques d’Erik Johansson


Ce photographe, Erik Johansson, a choisi des montages photos surréalistes pour créer sa propre poésie
Nuage

 

Les montages surréalistes et poétiques d’Erik Johansson

 

Erik Johansson (précédemment) est un photographe et retoucheur d’images suédois basé à Prague. Il réalise des compositions poétiques et méticuleuses, très surréalistes.

Il joue sur les oppositions vide/plein, grands et petits espaces, et sur différentes illusions de façon à créer une ou plusieurs surprises à la lecture des images, avec une nette préférence pour les accidents de paysage et les architectures impossibles.

On peut retrouver son travail également sur instagram.

http://www.laboiteverte.fr/

Un oiseau rare nourri à la marionnette pour sauver son espèce


Pour une fois, qu’il y a du positif dans des zoos, comme le zoo de Prague. La Pirolle à queue courte, est une espèce en danger. Les causes ? Comme d’habitude la perte de son habitat causé par la déforestation, l’agriculture et le braconnage pour les vendre et mettre en cage pour souligner le statut social des personnes égoïsmes, sauf que pour l’oiseau, les change de survie en cage est mince. Certains zoos comme Prague essaie de sauver l’espèce, par contre le zoo de Prague à opté pour nourrir l’oisillon une marionnette de substitution pour éviter l’imprégnation. Pourquoi pas les parents ? Il arrive que les parents se sentent menacés et qu’ils deviennent des cannibales. Donc, le zoo met toutes les chances de survie pour l’oisillon
Nuage

 

Un oiseau rare nourri à la marionnette pour sauver son espèce

 

Nourissage de jeune pirolle au zoo de Prague

Au zoo de Prague, la jeune Pirolle à queue courte de Java est nourrie avec l’aide d’une marionnette qui affecte les traits distinctifs de son espèce. Cette méthode permet d’éviter l’imprégnation.

AFP – MICHAL CIZEK

Par Guillet Emmanuel

La Pirolle à queue courte de Java est un oiseau extrêmement rare, quasiment disparu à l’état sauvage. La survie de son espèce ne dépend plus que de la réussite de son programme d’élevage. Le zoo de Prague innove pour permettre une meilleure réussite de celui qui se déroule en son sein.

C’est un petit pas vers l’espoir pour la Pirolle à queue courte (Cissa Thalassina). Cette cousine du corbeau, de la corneille ou de la pie est l’un des oiseaux les plus menacés du monde. L’oiseau, endémique des forêts montagnardes de l’île de Java, est en effet classé depuis 2012 par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) sur la liste des animaux en danger critique d’extinction. Selon les estimations les plus pessimistes, il n’en resterait guère plus d’une centaine, libre ou en captivité. La Pirolle à queue courte est victime de la perte de son habitat liée à la déforestation et à l’expansion agricole et du braconnage. Posséder cet oiseau est, à Java, un symbole de réussite sociale et sa rareté augmente sa valeur financière. Malheureusement les oiseaux sauvages ne survivent guère une fois mis en cage.

C’est pourquoi la Pirolle à queue courte est l’objet de programmes de reproduction et d’élevage en captivité menés par l’Asian Songbird Alliance de l’EAZA dans des centres d’élevage à Java comme le Cikananga wildlife center, près de la ville de Sukabumi. En Europe, les zoos de Chester et de Prague entre autres y participent. Et celui de Prague vient d’enregistrer une petite victoire puisqu’il vient de voir un oisillon naître en mars 2018. Il s’agissait par ailleurs de la cinquième naissance de Pirolle à queue courte dans ce zoo.

Une difficulté à surmonter pour élever les oisillons

Le problème était, après la naissance, d’élever l’oisillon pour qu’il devienne adulte et puisse se reproduire. Pour cela, l’écueil à éviter était l’imprégnation de l’oisillon par un humain. L’imprégnation est un phénomène mis en évidence pour la première fois par l’éthologue Konrad Lorenz avec ses oies cendrées. Il a ainsi montré comment dès leur arrivée au monde, les oisillons sont marqués par le premier sujet en mouvement. S’il s’agit de leur mère, ils la suivront normalement. Mais s’il s’agit d’un autre oiseau, animal ou humain – voire d’un objet pour peu qu’il bouge – ils seront marqués de la même manière. Cet autre individu sera considéré comme leur « mère ». 

Mais cette empreinte à la naissance joue aussi un rôle dans le choix des préférences sexuelles de l’oiseau. Pour sa parade nuptiale, l’oiseau privilégiera toujours l’espèce qui l’a imprégnée. Un corbeau ou un dindon imprégné par un humain fera sa parade nuptiale préférentiellement à destination des humains. Ce qui serait gênant pour une espèce aussi menacée que la Pirolle à queue courte.

Le petit de la Pirolle à queue courte de Prague est nourri manuellement, à la pince à épiler, grâce à une marionnette qui permet d’éviter l’imprégnation. © AFP – MICHAL CIZEK

L’oisillon du zoo de Prague avait été retiré à ses parents – s’ils se sentent menacés, les pirolles n’hésitent pas à cannibaliser leur nid, ce qui n’aide pas à la conservation de l’espèce. il fallait donc le nourrir et le soigner sans permettre d’empreinte. L’astuce utilisée par les soigneurs du zoo est brillante de simplicité. Le petit oisillon est nourri par les soigneurs à travers une sorte de manchon affectant grossièrement la forme et les couleurs de adultes de son espèce. Cette mère de substitution lui inculque en même temps le goût de sa propre espèce. La marionnette n’a même pas à être une copie fidèle d’une pirolle adulte ! Elle doit avoir les marques de signalisation typique de l’espèce : un bec rouge distinct et un masque noir sur fond vert clair.

https://www.sciencesetavenir.fr/

Des forêts d’automne particulièrement oniriques


L’automne est de loin la plus belle saison, car elle est haute en couleur. Comme si après l’hiver, la nature au printemps a préparé son matériel pour que durant l’été toutes les formes, les couleurs, les saveurs puissent atteindre la maturité et exploser en automne. Au Québec, l’automne est magique par ses tons de verts, jaunes, bruns, rouges et orangés, mais avouons qu’en République Tchèque, n’ont rien à nous envier
Nuage

 

 

Des forêts d’automne particulièrement oniriques

 

1

par Taboola

Janek Sedlar est un jeune photographe autodidacte en provenance de République Tchèque ; sa spécialité : les photographies de paysages, auxquelles il confère une aura des plus surréalistes. Janek n’est devenu un “vrai” photographe qu’en 2011, et la plupart de ces clichés fascinants ont été pris dans sa région natale de Moravie, ainsi que dans les parages de la réserve naturelle des Carpathes blanches.

Si vous aimez vous promener dans des forêts à la limite du fantastique (et pas qu’en automne !), n’oubliez pas de visiter son site web !

23

456

789

10111213

1415161718

1920

 

http://bridoz.com/

République tchèque : Le scalp arraché par une perceuse


C’est épouvantable comme expérience, cela ressemble un peu à un scalp que j’avais vue dans un film d’horreur, il y a plusieurs années. Malgré tout, les gens qui l’ont secouru ont eu la présence d’esprit, amener le scalp avec eux pour une réparation extraordinaire de la dame
Nuage

 

République tchèque : Le scalp arraché par une perceuse

 

Le scalp arraché par une perceuse

Crédit photo : Daily Star

Une femme qui a eu le scalp arraché lors d’un accident horrible, a non seulement survécu au drame, mais les médecins ont été capable de lui recoudre avec une précision extraordinaire.

Mère de quatre enfants, Petra Novotna, 27 ans a raconté au Daily Star qu’elle se souvient du terrible accident comme si c’était hier.

La femme utilisait une puissante perceuse électrique lorsque ses cheveux, attachés en queue de cheval, se sont enroulés dans la mèche qui tournait à grande vitesse.

Impossible de réagir, les évènements se sont produits trop rapidement. Le scalp a été arraché d’un seul coup, laissant la moitié de son crâne et son front à découvert.

 

«Je me souviens de tout. J’ai voulu partir en courant, et j’ai vu mon cuir chevelu au sol, il n’était plus sur ma tête», raconte-t-elle.

Les évènements se sont produits en une fraction de seconde. La peau s’est arrachée à partir du haut des paupières jusqu’au milieu de la tête.

La femme de République tchèque a été amenée à l’hôpital dans un état critique. C’est parce qu’elle a crié à mort et que des voisins l’ont entendue que des secours ont été envoyés.

La femme qui est pompière volontaire dans sa région a toutefois été chanceuse dans sa malchance.

Les médecins ont été capables de lui rattacher son cuir chevelu, lui redonnant une partie de son visage et de sa tête. La chirurgie a pris presque neuf heures pour replacer le scalp arraché.

L’intervention inhabituelle a suscité beaucoup de curiosité de la part du milieu médical dans le pays.

Le docteur Sukop, qui a pratiqué l’intervention, va pouvoir faire part de son expérience à d’autres centres hospitaliers améliorant les connaissances médicales au pays.

http://tvanouvelles.ca/

Elle tombe sous un train et en sort indemne


On dirait vraiment qu’elle dort debout, et si vraiment elle dormait comment peut-on arriver a dormir dans cette position. En tout cas, elle a eu une seconde chance en sortant indemne des rails du métro. Espérons qu’elle s’est offert une cure de sommeil
Nuage

Elle tombe sous un train et en sort indemne

 

gence France-Presse
Prague

Une jeune femme tchèque est tombée sous un train à une station de métro à Prague et en est ressortie indemne quelques minutes plus tard, réapparaissant entre deux wagons pour remonter sur le quai, a annoncé la police mardi.

La femme, qui donnait l’impression de dormir debout, a perdu l’équilibre et a chuté du quai entre les rails juste avant l’arrivée de la rame.

«Un enregistrement vidéo montre qu’elle avait du mal a tenir son équilibre. Elle a trébuché et est tombée sur la voie», a déclaré une porte-parole de la police Eva Kropacova dans un communiqué publié sur internet.

«Miraculeusement, la femme s’est relevée, a secoué la poussière de ses vêtements et est partie», a-t-elle précisé ajoutant qu’elle avait refusé toute aide médicale et alcootest expliquant qu’elle était «simplement fatiguée».

L’incident s’est produit lundi. L’enregistrement noir et blanc peut être visionné sur le site internet du journal DNES.

 

La vidéo montre un passager qui tente en vain de rattraper la jeune femme. Mais elle tombe quelques secondes avant l’arrivée du train.

Une fois le train à l’arrêt, des passagers à genoux sur le quai l’aident à sortir entre deux wagons du train.

«Il y a un profond fossé entre les rails, quand vous tombez dedans, la rame est bien au-dessus de vous et ne vous touche pas», a expliqué à l’AFP le porte-parole des Transports en communs de Prague Petr Vorlicek.

http://www.lapresse.ca/