Le Saviez-Vous ► 15 faits inusités sur le rhume


Le rhume a au moins 150 amis pour contaminer les gens !! Quelque rare personne, comme ma fille ne sont jamais malade alors que nous pauvres mortels si le rhume plane, il nous attrape. Il y a quand même des moyens pour essayer de l’éviter que ce soit le lavage des mains, désinfectés les objets, aérés malgré le froid la maison, être actif etc ..
Nuage

 

15 faits inusités sur le rhume

 

Les virus du rhume mutent régulièrement.

Pormezz/Shutterstock

Par Brandon Specktor avec Jeanne Moncada, Sélection du Reader’s Digest

Rhume ou grippe? Pour mieux prévenir la maladie et se sentir bien durant tout l’hiver, mieux vaut être informé : voici 15 faits à connaître sur le rhume.

 

1 / 15

Le rhume et les virus

Le rhume ou « rhinite infectieuse » est causé par de nombreux virus – plus de 150 selon la Pre Caroline Tapparel-Vu, virologiste au laboratoire de virologie des Hôpitaux universitaires de Genève. Tous sont capables de provoquer congestion et toux, et de contraindre au repos. Chacun de ces virus arrive à tromper à sa façon nos défenses immunitaires.

« Très petits et très malins, ils mutent régulièrement », précise Caroline Tapparel-Vu.

Voilà pourquoi il est peu probable qu’on trouve un jour un remède universel au rhume.

2 / 15

Le rhume ne serait peut-être pas lié aux chutes de température.

Zaitsava Olga/Shutterstock

Le mot rhume, synonyme de temps froid?

Le mot évoque souvent les temps froids. Pourtant, l’effet des basses températures sur l’agressivité d’un virus n’est pas clair. Si les rhumes sont plus fréquents en hiver, c’est probablement parce que nous passons plus de temps à l’intérieur, en contact rapproché avec des personnes et des surfaces contaminées.

3 / 15

Le rhume et l’air sec des pièces chauffées

L’air des pièces chauffées assèche les narines, empêchant le mucus de piéger les microbes avant qu’ils n’atteignent les poumons. Le corps sécrète davantage de mucus pour les évacuer. L’écoulement du nez n’est donc pas causé par le rhume, mais par le corps qui implore d’agir…

La fréquence du rhume

Nous attrapons plus de rhumes qu’il n’y paraît. Selon Roland Reynaert, médecin généraliste à Bruxelles, les jeunes enfants peuvent avoir de six à huit rhumes par an, là où les adultes n’en auront que de deux à quatre. Certaines personnes ne l’attraperont jamais.

5 / 15

Pour éviter d'attraper un rhume, tenez-vous à un mètre de distance des autres.

Estrada Anton/Shutterstock

Un mètre et un rhume

Un mètre. C’est la distance minimale à conserver pour se prémunir du rhume d’un tiers, précise Anne Iten, médecin aux Hôpitaux universitaires de Genève.

6 / 15

Remède gratuit contre le rhume

Le meilleur remède, et il est gratuit, c’est le repos. Selon une étude auprès de 200 personnes, parue dans Brain, Behavior, and Immunity, les sujets enrhumés se sentent moins vigilants et de mauvaise humeur. Leurs facultés mentales sont altérées et leurs réactions plus lentes que celles des sujets en bonne santé.

7 / 15

Les secrets d’un bon repos

Le repos en position allongée est déconseillé, car le mucus du nez descend et irrite la gorge, déclenchant des quintes de toux qui nuisent au sommeil. Adoptez plutôt une position semi-assise pour réduire la stimulation des récepteurs sensitifs de la gorge responsables de la toux. En prime, le mucus s’écoule plus facilement et on respire mieux.

8 / 15

Guérir plus vite?

Pour guérir plus vite et gratuitement, vous pouvez aussi recruter un proche pour qu’il vous dorlote. Dans une étude de 2009 de l’Université du Wisconsin, les patients ayant attribué la note maximale à leur médecin dans un questionnaire mesurant l’empathie ont été malades un jour de moins que ceux dont le médecin était jugé moins prévenant. Les taux d’IL-8, une protéine produite par un organisme malade, étaient deux fois plus élevés chez les sujets des médecins plus attentifs.

9 / 15

Stimuler son système immunitaire

De petites séances d’exercice léger peuvent stimuler les défenses immunitaires. Une expérience menée sur des femmes ménopausées en surpoids ou obèses a montré que celles qui étaient actives attrapaient moins de rhumes que les autres. Une analyse de 2014 laisse croire qu’un entraînement d’intensité modérée contribuerait à prévenir le rhume….

10 / 15

En cas de rhume, les bouillons de viande sont bénéfiques.

Oksana Mizina/Shutterstock

Bouillon de viande ou de légumes?

Le bouillon de viande fonctionne peut-être, mais pas parce que c’est la recette de maman. La plupart des bouillons clairs sont bénéfiques; le liquide chaud décongestionne et facilite l’écoulement du mucus. La soupe au poulet est un excellent réhydratant – un liquide chaud, salé et plein d’électrolytes. Le Dr Reynaert recommande de faire des inhalations qui permettent de liquéfier les sécrétions collantes.

11 / 15

Qu’en est-il de la vitamine C?

Ne comptez pas sur les suppléments de vitamine C. En 2013, une analyse de 29 expériences différentes a établi que, dans l’ensemble, ils ne prévenaient pas le rhume. Mais, dans certains cas, les doses destinées à atténuer les symptômes avaient eu des effets légers.

12 / 15

Le zinc et la guérison

Le zinc, en revanche, semble accélérer la guérison. Pris en pastille ou en sirop dans les 24 heures suivant l’apparition des symptômes, il réduirait la durée du rhume d’une journée. Le système immunitaire a en effet besoin de zinc pour travailler. Bien sûr, consultez d’abord un médecin pour éviter une interaction indésirable avec d’autres médicaments.

13 / 15

Pour éviter d'attraper un rhume, lavez-vous les mains régulièrement.

Summer Photographer/Shutterstock

L’espérance de vie d’un virus

Un virus du rhume peut survivre plus de 24 heures hors du corps humain; lavez-vous les mains après avoir touché une poignée de porte ou  un robinet du bureau. Une étude de 2011 a révélé que les porteurs du rhinovirus, le virus du rhume le plus répandu, contaminaient 41 % des surfaces de leur maison – poignées, télécommandes, robinets, etc. Une heure après avoir touché ces surfaces, les doigts de presque 25 % des sujets étaient encore infectés..

14 / 15

Toujours prendre le rhume au sérieux

C’est bénin, mais on le prend au sérieux. Ces infections sont habituellement anodines et guérissent spontanément, mais elles peuvent entraîner de graves complications (bronchiolite, pneumonie, etc.) chez les personnes âgées et les jeunes enfants.

15 / 15

Prévenez le rhume en faisant des gargarismes.

Odua Images/Shutterstock

Gargarismes préventifs

Grand-mère avait raison : les gargarismes sont efficaces, peut-être même préventifs. Certains volontaires d’une étude japonaise se sont gargarisés régulièrement avec de l’eau, d’autres non. Après 60 jours, le premier groupe affichait presque 40 % de rhumes en moins par rapport au groupe témoin.

https://www.selection.ca/

Comment atténuer la migraine ?


On peut avoir des maux de tête qui peut durer quelques heures ou plus, mais des migraines, il parait que c’est vraiment intolérable. D’ailleurs les symptômes pour les personnes qui le vivent sans savoir ce qu’ils ont doit être assez paniquant. Il y a des moyens pour atténuer ces migraines, mais pas de recettes miracles que le repos, un lieu sombre, la relaxation et peut-être du Tylénol, mieux vaut en parler au médecin
Nuage

 

Comment atténuer la migraine ?

 

BlurryMe/Shutterstock.com

La migraine touche 15% de la population (aussi bien enfants qu’adultes). Multifactorielle, elle est un calvaire pour ceux qui en souffrent. En effet, pour un migraineux sur quatre, la sévérité des crises entraîne un retentissement socioprofessionnel important. Il est donc urgent d’atténuer les crises…

Une crise de migraine se caractérise par des céphalées qui se répètent et qui durent plusieurs heures voire plusieurs jours. Elle associe un mal de tête – souvent unilatéral – avec des nausées, des vomissements, une sensibilité à la lumière (photophobie) et/ou au bruit. Ce qui, bien évidemment provoque des gênes quotidiennes, que ce soit dans la vie personnelle ou professionnelle.

D’après l’Inserm, « des facteurs internes ou externes favorisent le déclenchement de la crise de migraine. Il peut s’agir de variations émotionnelles, physiques (surmenage ou relâchement, effort physique inhabituellement intense), du volume du sommeil (dette ou excès), hormonales (chute des taux d’œstrogènes en période menstruelle), climatiques (chaleur ou froid, vent violent), sensorielles (lumière ou odeurs fortes) ou alimentaires (sauter un repas, repas lourd, alcool). »

Quel traitement ?

Selon les rédacteurs de la Revue Prescrire, « le repos dans un environnement sombre, silencieux et à une température fraîche, l’application de glace sur la tête, quelques heures de sommeil, suffisent parfois pour soulager la douleur. »

Côté traitement médicamenteux, à ce jour, il n’existe pas de traitement curatif de la migraine.

Aux dires de la Revue Prescrire, « Le médicament à essayer en première intention dans le cas d’une crise de migraine chez un adulte est le paracétamol. Il soulage environ la moitié des patients et expose à moins d’effets indésirables et à moins d’interactions médicamenteuses que les autres molécules utilisées dans la migraine. »

Selon la Société française d’étude des migraines et céphalées, « le traitement de la crise sans aura repose essentiellement sur les anti-inflammatoires non stéroïdiens qui diminuent l’inflammation des vaisseaux méningés ou les triptans qui sont des médicaments vasoconstricteurs qui réduisent le calibre de ces vaisseaux dilatés au cours de la crise ».

Est-il possible de prévenir la migraine ?

« Plusieurs médicaments appartenant à des classes thérapeutiques très différentes ont une efficacité démontrée par des essais thérapeutiques contrôlés contre placebo », répond l’Inserm. « C’est le cas de certains bêta-bloquants ou d’autres molécules utilisées dans le traitement de l’hypertension artérielle, de certains antidépresseurs, de certains médicaments agissant sur les récepteurs à la sérotonine ou encore d’antiépileptiques. L’utilisation de la toxine botulique peut être une alternative chez des patients lourdement handicapés par une migraine chronique. La stimulation magnétique transcrânienne ou la stimulation du grand nerf occipital font également leurs preuves chez certains patients. »

Enfin, certaines thérapeutiques non médicamenteuses sont indiquées même si les preuves scientifiques de leur efficacité sont limitées. Les meilleurs travaux ont eu lieu sur la relaxation qui est recommandée chez l’enfant, et chez tous les patients qui font un lien entre la survenue de crise de migraine et un état de stress, de tension physique ou psychique. L’acupuncture semble avoir un effet chez certaines personnes.

http://destinationsante.com/

Quatre signes pour savoir si vous avez un bon sommeil


Dormir est important pour mieux affronter nos obligations après le réveil. Est-ce que le nombre d’heures de sommeil est-il suffisant ? Comment qualifier nos heures de sommeil ?
Nuage

 

Quatre signes pour savoir si vous avez un bon sommeil

 

Quatre signes pour savoir si vous avez un bon sommeil

Etes-vous sûr d’avoir un sommeil de qualité ?Photo Gentside Découverte

Vous avez beau dormir huit heures toutes les nuits, vous vous levez le matin et avez déjà l’envie de retourner dans votre lit. Peut-être que votre sommeil n’est pas si reposant que ça. 

Mais comment savoir si son sommeil est de bonne qualité ou non? La National Sleep Foundation (NSF) composé d’experts du sommeil a récemment révélé les clefs d’un repos efficace.

Selon la nouvelle étude publiée dans la revue Sleep Health, la durée du sommeil ne fait pas tout. Il existe 4 critères révélateurs:

1. AU MOINS 85 % DU TEMPS PASSÉ DANS VOTRE LIT EST RÉSERVÉ AU SOMMEIL

En effet, les smartphones, tablettes et autres écrans détiennent une place non négligeable dans notre vie, jusqu’à nous suivre parfois dans nos lits. Une erreur que dénoncent de plus en plus les experts du sommeil. Si le temps passé à faire autre chose que dormir dans votre lit excède les 85 %, votre repos risque d’être perturbé.

2. S’ENDORMIR EN MAXIMUM 30 MINUTES

Selon le NSF, la durée d’endormissement est un facteur clé pour avoir un bon sommeil. Un avis partagé par Bertrand De La Giclais, médecin en pathologies du sommeil de l’European Sleep Center interrogé par LCI:

«L’organisme met entre 15 et 30 minutes pour se relaxer et se préparer au sommeil. Une personne qui mettra plus de temps perdra du temps de sommeil qui lui est imparti».

Mais pour pouvoir tomber dans les bras de Morphée en moins de 30 minutes, encore faut-il avoir les bonnes habitudes, car certaines pratiques ont là encore tendance à perturber l’endormissement. Par exemple, avoir une activité physique trop intense ou passer trop de temps devant un écran avant de se coucher.  

Si c’est votre cas, le Dr De La Giclais conseille de revoir son rituel du coucher.

«Cela peut être se brosser les dents, s’installer dans son lit en s’assurant que la température de la pièce ne soit pas trop élevée et lire un livre une dizaine de minutes.»

3. NE PAS SE RÉVEILLER PLUS D’UNE FOIS PAR NUIT

Si vous vous réveillez plus d’une fois par nuit, quelle que soit la raison, cela peut être le signe d’un sommeil perturbé. Afin de favoriser le rendormissement, il est conseillé de rester relaxé et ne pas allumer la lumière ou regarder l’heure.

4. CE RÉVEIL NE DOIT PAS EXCÉDER LES 20 MINUTES

De même que de se réveiller trop souvent, se réveiller trop longtemps est également nocif pour le sommeil.

«Les répercussions des éveils dépendent bien évidemment du temps de sommeil dont chacun a besoin, mais, globalement, retirer un petit peu de ce temps a un impact sur la qualité du sommeil», a expliqué le Dr De la Giclais. 

MIEUX COMPRENDRE POUR AMÉLIORER SON SOMMEIL

Ces conclusions ont été approuvées par plusieurs sociétés de spécialistes. Alors que les études se multiplient pour démontrer l’importance du sommeil sur la santé, la National Sleep Foundation espère que cette liste d’indicateurs va fournir aux personnes les ressources nécessaires pour mieux comprendre leur sommeil.  

Max Hirshkowitz, président du conseil d’administration de la NSF a affirmé dans un communiqué:

«Ces travaux contribuent à rendre la science du sommeil et de la technologie plus accessible au grand public qui est désireux d’en apprendre davantage sur sa santé».

Des connaissances qui pourraient aider à terme, ceux qui en ont besoin à améliorer leur sommeil

http://fr.canoe.ca/

Une relaxation de dix minutes entretient la mémoire


On sait que la sieste peut être très salutaire, mais une simple pause de 10 minutes même éveillée est tout aussi bénéfique pour la mémoire
Nuage

 

Une relaxation de dix minutes entretient la mémoire

 

Une relaxation de dix minutes entretient la mémoire

© istock

parEmilie Cailleau

Pour une mémoire d’éléphant, prenez le temps de vous détendre. Une petite pause au calme suffit à préserver la mémoire dixit les scientifiques.

A l’heure où beaucoup rêveraient de pouvoir faire une micro-sieste au travail après le déjeuner, une étude britannique vient leur donner raison. Dans la revue Hippocampus, les chercheurs de l’université britannique Heriot-Watt vantent les bienfaits de faire des pauses pour préserver et entretenir la mémoire. Côté timing, pas besoin de se triturer les méninges pour trouver un créneau dans son emploi du temps chargé : dix minutes suffisent.

Cette découverte constitue une bonne nouvelle pour les petits dormeurs et insomniaques puisqu’elle démontre que le sommeil n’est pas le seul moyen de consolider de nouvelles informations. La relaxation tout en étant éveillé, se révèle aussi bénéfique qu’une nuit de sommeil. Surtout, cette étude prouve que le cerveau ne peut pas être constamment sollicité, et qu’il fonctionne mieux quand il peut se reposer. Pour booster sa mémoire facilement, il est recommandé, selon l’étude, de se placer dix minutes dans un endroit calme loin de toute distraction, sans ordinateur no téléphone portable.

Un repos bien mérité

« Beaucoup de gens pensent que le cerveau a besoin d’être constamment stimulé mais peut-être que ce n’est pas la meilleur solution », observe Michaela Dewar, auteure de l’étude, citée dans The New Scientist.

Dès lors, il serait vain et contre-productif pour les étudiants de vouloir réviser ses notes juste avant un examen. Il vaut mieux laisser le cerveau se reposer pour mieux digérer les connaissances.

Cette étude pourrait avoir des implications pour aider les personnes qui souffrent d’insomnie et de maladies qui affectent la mémoire, comme la maladie d’Alzheimer.

http://www.topsante.com/

Le saviez-vous ► Expression : Passer l’arme à gauche


On pourrait sans trop se tromper que cette expression viens probablement des militaires .. étant donné qu’eux les armes, ils en possèdent .. mais est-ce bien l’origine … ?? Nous avons l’embarras du choix, reste a savoir qu’elle est la meilleur explication. Chose que nous pouvons être certains … en bout de ligne c’est la mort assuré
Nuage

 

Passer l’arme à gauche

 

Mourir.

Cette expression du début du XIXe siècle est d’origine militaire, un métier où la ‘mort professionnelle’ est très pratiquée.

Mais l’origine exacte est discutée.
Tous s’accordent sur les connotations de maladresse, de valeur maléfique qu’on attribuait à cette époque à la gauche
(mot qui a remplacé le mot ‘senestre’ de même racine que ‘sinistre’).

Une explication lie l’origine de l’expression à la pratique de l’escrime.
La main qui tient le fleuret étant en général la droite, passer l’arme à gauche au duelliste, c’était la lui arracher de la main droite donc pouvoir ensuite aisément le tuer.

Une autre explication vient de la position du repos (par opposition à celle du garde-à-vous) qui est celle où le soldat pose son fusil au pied gauche.

Et du repos au repos éternel, il n’y a parfois qu’un petit pas…

Voici deux autres explications venues après publication de cette expression, l’une proposée par un abonné à expressio.fr, l’autre trouvée sur le web, et qui sont aussi acceptables que les deux précédentes.

La première vient des soldats de l’époque napoléonienne qui, lorsqu’ils devaient recharger leur fusil, devaient déchirer une cartouche (cylindre de carton contenant la charge de poudre et la balle du fusil), ce qui leur imposait de placer leur arme à gauche et de se redresser en partie, les rendant ainsi plus vulnérables aux tirs ennemis.

Celui qui mourait d’une balle ennemie bien placée venait donc probablement de passer son arme à gauche.

La seconde date du Moyen Âge où, après une union, les écus des deux familles pouvaient être accolés pour former un nouveau blason.
Les armes
(au sens de ‘armoiries’) de l’époux étaient à droite, ceux de l’épouse à gauche.

En cas de mort de l’époux, ses armes étaient transférées à gauche du blason.

Passer l’arme (ou les armes) à gauche signifiait donc qu’on venait de rendre l’âme.

http://www.expressio.fr

Des projets ???


Je ne sais pas si vous êtes comme moi, quand j’ai une passion, j’ai tendance a trop en faire … et puis un jour c’est le néant, j’arrête complètement,.  car les idées manquent .. Alors que d’autres eux font plusieurs projets a la fois, ca va pour un temps … mais après soit que c’est mal fait ou on est complètement épuisé ….
Nuage

 

Des projets ???

 

Évitez de vous embarquer dans trop de projet à la fois. Même s’ils vous procurent une immense satisfaction, vous n’en tirerez aucun profit à long terme lorsque votre corps vous lâchera, faute de repos

N’oubliez pas, aussi nombreuses que soit vos activités, que c’est vous qui êtes au centre de votre vie. Ne vous trompez pas d’objectif !

Michel Poulaert