Le Saviez-Vous ► Manger des carottes est bon pour la vue? Vrai, confirment des recherches


Ah les carottes, on vous a sûrement dit qu’il faut manger ses carottes pour avoir une bonne vue. En fait ce remède daterait possiblement à la Deuxième guerre Mondial en Grande-Bretagne et cela avait pour but de cacher une nouvelle technologie. Enfin bref, ce qui compte, c’est que les carottes et d’ailleurs d’autres légumes fort en bêta-carotène ont effectivement un effet positif sur la vision.
Nuage

 

Manger des carottes est bon pour la vue? Vrai, confirment des recherches

 

Agence Science Presse

À travers le monde, plusieurs personnes ont eu une grand-mère qui était très insistante sur les carottes : « mange tes carottes, c’est bon pour tes yeux ». Le Détecteur de rumeurs confirme… que ce n’est pas juste un remède de grand-mère.

L’origine de la rumeur

Il existe en fait deux idées reçues entourant les carottes : celle voulant qu’elles soient bonnes pour la vue, et l’autre voulant qu’elles l’améliorent. Les origines de la première sont peut-être très anciennes. En revanche, plusieurs croient que la deuxième tire son origine de la propagande britannique pendant la Seconde Guerre mondiale.

Selon le Musée mondial de la carotte – un musée virtuel britannique – pendant et après les bombardements allemands de 1940 sur Londres, le gouvernement britannique a mené une campagne de sensibilisation à l’importance de manger des carottes, en leur attribuant la vue exceptionnelle des soldats. Cette campagne aurait, selon le Musée, fait partie des efforts pour dissimuler le fait que la Grande-Bretagne disposait d’une technologie secrète – le radar – lui permettant de détecter à l’avance l’arrivée des avions allemands.

Qu’en dit la science?

Si la possibilité que les carottes améliorent la vue relève du mythe, en revanche, la recherche a effectivement démontré que la carotte peut avoir un rôle bénéfique sur notre vision.

Les carottes sont riches en bêta-carotène, un précurseur de la vitamine A. Cette vitamine est reconnue pour son rôle important dans la vision et principalement en ce qui concerne l’adaptation de l’oeil à l’obscurité.

Par contre, il ne faut pas s’imaginer qu’on pourra remplacer le port de lunettes par une consommation plus élevée de carottes. La consommation de bêta-carotène ne peut régler les problèmes de vision tels que la myopie ou l’astigmatisme.

En fait, dans les pays riches, où les carences en vitamine A sont rares, manger davantage de carottes ne transformera pas une vision déficiente en une vision normale. C’est dans les pays les plus pauvres, où la cécité partielle est un problème récurrent dû à un manque de nutriments, que la consommation de carottes pourrait être le plus bénéfique.

Il faut aussi noter que bien que les carottes soient particulièrement riches en bêta-carotène, on en retrouve également dans plusieurs légumes jaunes ou orangés (patate douce, courge d’hiver, citrouille, poivron rouge) ainsi que dans certains légumes feuillus (épinard, chou vert, laitue, bok choy).

Quant aux personnes âgées, pour une bonne santé de leurs yeux, un apport quotidien en vitamines et en minéraux, présents entre autres dans ces aliments, peut aussi retarder la progression des maladies de l’oeil liées à l’âge, comme la dégénérescence maculaire, le glaucome et la cataracte.

Verdict

Continuez de manger vos carottes, puisqu’elles sont aussi bonnes pour votre santé générale, mais si vous avez du mal à lire ce texte, achetez-vous des lunettes

https://www.lapresse.ca/

Le Saviez-Vous ► 18 remèdes de grand-mères à réactualiser


Je ne sais pas si tout ces remèdes de grand-mère sont efficaces, car aucun lien de sites officiels n’est pas noté. Cependant, il y a certains points que j’ai moi-même testés. La balle sous le pied, cela fait un bien fou. Le bouillon de poulet pour le rhume, ne guérit pas, mais il est réconfortant et aide pour dégager le mucus au nez. Aloès aide en effet pour des petites blessures. Les pruneaux aident beaucoup contre la constipation. Le miel aide aussi pour la gorge irrité causé par la toux
Nuage

 

18 remèdes de grand-mères à réactualiser

 

Votre grand-mère a grandi en utilisant ces remèdes maison simples, qui sont tombés dans l’oubli. Nous avons demandé à nos experts quels sont ceux que nous devrions redécouvrir.

 

Le gingembre contre la nausée

 

Cela fait des siècles que l’on connaît les propriétés médicinales du gingembre, en particulier contre les maux de ventre.

« Les recherches prouvent que le gingembre est utile pour les troubles digestifs. Il soulage les nausées matinales pendant la grossesse ou une chimiothérapie ainsi que le mal des transports, explique la diététicienne Erin Palinski-Wade. On ne comprend pas encore exactement comment le gingembre diminue la nausée, mais on pense qu’il bloque les récepteurs de sérotonines qui se trouvent dans l’intestin. »

Il a une autre propriété : il amènerait le corps à libérer des enzymes qui décomposent les aliments.

Le thé froid pour les cernes et les yeux bouffis

Le thé a des vertus curatives pour tout le corps, à l’interne et à l’externe. Par exemple, il est souverain pour les poches sous les yeux, ce que votre grand-mère savait probablement.

« La caféine qui se trouve dans les sachets de thé favorise la vasoconstriction, c’est-à-dire le resserrement des vaisseaux sanguins; c’est utile pour diminuer les poches et l’œdème de la peau dans la région des yeux », dit la dermatologue Purvisha Patel, créatrice de la gamme de soins Visha Skin Care.

« Le froid aide aussi à diminuer l’inflammation et les poches sous les yeux. »

Il suffit d’essorer des sacs de thé infusés, de les placer au réfrigérateur pendant quelques minutes, puis de les appliquer sur vos yeux. Des études ont par ailleurs démontré que, en application locale, la caféine du thé joue un rôle d’écran solaire et de prévention du cancer de la peau.

Les pruneaux pour la constipation

Si votre transit intestinal a des ratés, essayez ce remède maison contre la constipation : le pruneau. Ça ne vous inspire pas du tout et pourtant, les pruneaux faisaient l’affaire de votre grand-mère. Pourquoi pas vous? Selon Erin Palinski-Wade une alimentation riche en fibres, combinée à l’habitude de boire beaucoup d’eau, est efficace pour soulager la constipation. Les pruneaux sont une source complètement naturelle de fibres. Ils en contiennent 3 grammes par portion de 100 calories. Intégrez-les à votre alimentation pour cette raison. »

Un bain à la farine d’avoine pour les maladies de peau

Que vous fassiez de l’eczéma ou du psoriasis, ou que vous ayez tout simplement la peau sèche, adoptez ce remède maison. Ça peut sembler farfelu de se baigner dans quelque chose qui est alimentaire, mais les bains à la farine d’avoine (avoine colloïdale qui reste en suspension dans l’eau) soulagent; ils sont même recommandés par l’Association américaine de l’eczéma.

« Les bains à la farine d’avoine sont vraiment bons pour la peau sèche qui démange, commente le Dr Patel. L’avoine saupoudrée dans l’eau tiède crée un film qui recouvre la peau, la protège et permet d’emmagasiner l’humidité. »

Réduisez en poudre fine des flocons d’avoine (gruau à l’ancienne, pas du gruau instantané) et versez celle-ci dans un bain tiède, mais pas très chaud. En sortant, asséchez-vous en vous tapotant avec la serviette au lieu de vous frotter.

Le jus de canneberges contre les infections urinaires

Aux premiers signes d’une infection des voies urinaires, votre mère buvait sans doute du jus de canneberges. Ce petit fruit peut-il vraiment combattre une infection bactérienne? Des experts croient qu’il suffit de boire beaucoup pour nettoyer les voies urinaires, ou que les bactéries n’aiment pas l’environnement acide créé par les canneberges, mais il y a plus.

Selon la gynécologue obstétricienne Diana Bitner, on a démontré que « la canneberge empêche les bactéries de coller aux cellules de la vessie ».

Les études chez les femmes qui font des infections chroniques sont moins probantes cependant.

Mais « la canneberge n’a aucune nocivité, elle pourrait diminuer les infections de la vessie et on devrait l’utiliser en même temps que d’autres mesures recommandées par le médecin »

Le miel pour la toux

Ah, la toux qui nous réveille, la nuit! Heureusement, il y a des remèdes naturels pour la toux.

« Le miel peut convenir à une toux due à l’irritation, reconnaît le Dr McGee, parce qu’il lubrifie la gorge. »

Des études ont montré que le miel peut être plus efficace qu’un médicament.

« Cependant, n’en donnez pas aux tout petits enfants de moins de un an, cet aliment peut transmettre le botulisme.

L’aloès pour les brûlures

Vous savez que l’aloès soulage les coups de soleil, mais ce traitement ancien fonctionne pour les autres types de brûlures. Une étude a en effet démontré l’efficacité de l’aloès dans le traitement des brûlures au second degré.

« L’aloès soulage les brûlures, affirme le Dr Patel. Le gel de la plante aloe vera contient des agents anti-inflammatoires utiles dans les cas de brûlures. »

 Prenez de l’aloès pur, et non pas les versions parfumées; faites un test sur votre peau pour vous assurer que vous n’y êtes pas allergique. Consultez cependant le médecin pour les brûlures graves.

Le bouillon de poulet contre le rhume

Ça fait tellement de bien un bouillon de poulet quand on est malade. Or la science reconnaît les vertus de la soupe au poulet.

« Je suis du même avis, dit le Dr McGee. En plus de me donner envie de regarder des dessins animés et de faire une sieste, la soupe au poulet contient une petite quantité de prostaglandines qui aident à combattre les infections. »

L’étude principale a démontré que cet aliment nourrissant avait un effet anti-inflammatoire, ce que des recherches subséquentes ont confirmé.

Le citron contre le mal des transports

Vous cherchez le moyen de survivre à un voyage en auto en famille? Emportez des citrons, un remède souverain contre le mal des transports.

« Vous produisez en voyage un excédent de salive, ce qui peut vous donner mal à l’estomac et déclencher des nausées, explique Erin Palinski-Wade. Sucer du citron diminue la production de salive, et prévient ainsi la nausée. »

Préparez de l’eau citronnée pour le voyage, ça fonctionne aussi. Les recherches ont même démontré que le fait de renifler l’odeur du citron soulage.

Le ruban de plombier contre les verrues

Inventé durant la Seconde Guerre mondiale, le ruban de plombier si utile dans la maison peut servir à divers premiers soins, le plus étrange étant la guérison des verrues. Et croyez-le ou non l’American Academy of Dermatology endosse cette utilisation, d’autant qu’elle est étayée par des recherches. Les médecins ne savent pas vraiment pourquoi ça marche. Mais une étude a montré que le fait de couvrir la verrue de ruban de plombier est 25 % plus efficace que la cryothérapie et beaucoup moins cher.

La pomme pour nettoyer les dents

Si vous n’avez pas de brosse à dents au bureau et que vous voulez éviter les taches de café sur vos dents, croquez une pomme.

« Ce fruit juteux frotte l’émail, comme une brosse à dents naturelle, nous dit la dentiste Nancy Rosen. La peau de la pomme contient beaucoup de fibres qui, en raclant vos dents, enlèvent la plaque et les taches. »

Même si les pommes contiennent des acides et du sucre, leurs bienfaits dépasseraient leurs méfaits. Rincez-vous la bouche avec de l’eau ensuite.

L’huile de foie de morue contre l’inflammation

L’huile de foie de morue est un vieux remède qui peut soulager naturellement la douleur arthritique.

« Cette huile de poisson extraite de la morue contient des acides gras oméga-3 EPA et DHA importants pour la santé du cœur, du cerveau, des yeux et pour les mères enceintes ou allaitantes » résume Erin Palinski-Wade.

Dans une étude, on a démontré que l’huile de foie de morue diminuait les marqueurs inflammatoires chez des sujets insulinorésistants, » Si vous n’avez pas envie d’en prendre sous sa forme naturelle, essayez-la en supplément.

La racine de réglisse contre la mauvaise haleine

La réglisse est connue pour ses propriétés curatives depuis les temps anciens. Il se peut que votre grand-père en ait mâché pour rafraîchir son haleine.

« La réglisse pourrait être efficace pour combattre les bactéries qui causent les caries et les maladies parodontales, explique la Dre Rosen Certains dentifrices naturels en contiennent. »

Nous ne parlons pas ici de bonbons à la réglisse, mais de la plante. Les études ont aussi montré que cette plante peut prévenir les maux d’estomac et soulager le stress.

La glace pour les maux de tête

Quand vous avez mal à la tête, essayez ce remède de la vieille école : la glace. La National Headache Foundation recommande de s’appliquer des cryosacs ou des poches froides sur le front et les tempes. Une étude de l’Université d’Hawaii a découvert qu’en mettre le long des artères carotides diminuait de beaucoup la douleur de la migraine.

Le bicarbonate de soude pour blanchir les dents

Laissez de côté les bandes de blanchiment au profit de méthodes naturelles pour blanchir les dents. Le bicarbonate de soude est bon pour les dents, selon des études. Votre grand-mère l’utilisait sans doute.

« Blanchissez-vous les dents avec du bicarbonate de soude, recommande la Dre Rosen : mettez un peu de bicarbonate dans une petite assiette avec un peu d’eau pour former une pâte épaisse. »

Plongez-y votre brosse à dents pour enlever la plaque et blanchir vos dents.

« N’exagérez pas cependant, car le bicarbonate est très abrasif. Vous pourriez abîmer l’émail de vos dents et vos gencives. »

Éviter le froid pour combattre le rhume et la grippe

On croit aujourd’hui que la raison pour laquelle on tombe malade plus souvent en hiver, c’est qu’on reste enfermé dans les édifices et qu’on attrape ainsi les microbes des autres. C’est pourtant une bonne idée de rester au chaud quand il gèle dehors. Dans une étude de l’Université Yale, on a mis en lumière que les virus les plus courants du rhume se répliquent plus efficacement dans les cellules qui sont froides que dans celles qui sont à température corporelle. En tout cas, ce n’est pas une mauvaise idée de porter une tuque comme vos parents vous disaient de le faire!

Une balle de tennis pour les pieds douloureux

Les balles ont de multiples usages, dont celui de massage des pieds fatigués. Ce vieux truc simple est très efficace selon l’American Academy of Family Physicians.

« La balle de tennis permet de masser le fascia plantaire » [le ligament qui relie votre talon à vos orteils], explique l’entraîneur d’athlètes Phillip Adler, de Spectrum Health Orthopedic and Sports Medicine. « Elle permet d’allonger les tissus tendus de la plante du pied. Combiné à des étirements du talon d’Achille, le massage avec la balle de tennis peut être très utile dans les cas de fascite plantaire. »

http://selection.readersdigest.ca

Le Saviez-Vous ► En 1800, les livres de cuisine étaient plus consultés que les médecins pour se soigner


Je crois aussi que nos grands-parents et arrières-grands parents avaient ce genre de livres de recettes et ont transmis à leur famille les recettes de grands-mères
Nuage

 

En 1800, les livres de cuisine étaient plus consultés que les médecins pour se soigner

 

«The Prudent Housewife»

«The Prudent Housewife»

Repéré par Robin Panfili

Dans les ménages les plus modestes, les livres de cuisine ne manquaient pas d’idées pour transformer la nourriture en véritables remèdes… plus ou moins efficaces.

«Dans la plupart des ménages de la classe moyenne britannique, au XVIIIe et au XIXe siècle, vous pouviez trouver un livret rempli de recettes collectées et récoltées depuis des générations entières», écrit Atlas Obscura.

Mais, contrairement à ce que l’on peut s’imaginer, ces recettes de cuisine n’avaient pas toujours quelques chose à voir avec la gastronomie. Souvent, elles étaient utilisées, détournées et adaptées en remèdes par les familles pour venir à bout de certaines maladies.

À cette époque, «les gens, et particulièrement les gens aux moyens les plus modestes, n’allaient pas chez le médecin s’ils avaient la possibilité de faire autrement», explique Arlene Shaner, en charge des des collections historiques à la New York Academy of Medecine.

Ces livres de cuisine comportaient ainsi de nombreuses recettes, des techniques pour découper ou cuire des aliments correctement, mais également des indications précieuses pour savoir comment gérer la conservation des aliments –afin de ne pas tomber malade.

Un extrait de The Prudent Housewife I The Prudent Housewife via Internet Archive

Tremper la cheville dans du vinaigre chaud

Avec un peu de recul, on remarque que The Prudent Housewife, l’un des ouvrages qui a connu le plus de succès à cette époque, proposait des remèdes étranges et parfois dangereux.

«La fumée de tabac soufflée dans l’oreille est un excellent remède» contre le mal d’oreilles, dit, par exemple, le livre.

Pour soigner une entorse?

Rien de mieux que de tremper la partie touchée dans «du vinaigre chaud», puis y appliquer chaque jour un mélange fait de flocons d’avoine, de lard de porc et de bière éventée «jusqu’à ce que la douleur et l’enflure ne disparaissent», ajoute Atlas Obscura.

Au fil du temps, la plupart des ménages annotaient leur ouvrage, y ajoutaient leurs observations, leurs techniques et leurs petits secrets, ajoute Elaine Leong, chercheuse au Max Planck Institute for the History of Science:

«Les historiens de la médecine notent que la maison moderne est considérée comme l’un des endroits les plus adaptés à une intervention médicale. [Elles] ne permettaient pas seulement d’établir un rapide diagnostic et de se soigner soi-même avec du matériel médical, mais aussi de produire ses propres médicaments.»

http://www.slate.fr/

Du miel contre la toux


Un remède de grand-mère connu pas bien des gens, pourtant, n’est pas le premier réflexe en cas de toux, Peut-être à cause de sa simplicité ? Le miel aide à soulager la toux, mais attention, pas de miel pour les enfants en bas 1 an
Nuage

 

Du miel contre la toux

 

Du miel contre la toux

 

Vous toussez ? Vos quintes de touxperturbent votre sommeil ?

Avant de fouiller dans votre pharmacie à la recherche d’un reste de sirop antitussif, essayez une cuillère demiel.

Certes, n’en attendez pas un effet immédiat et radical, mais le miel a des propriétés intéressantes et peut vous aider à soulager une toux.

Miel ou sirop contre la toux ?

De nombreux produits contre la toux et les infections des voies respiratoires sont proposés en vente libre en pharmacie.

Par ailleurs, nous avons tous tendance à conserver, au cas où, des sirops contre la toux sèche prescrits lors d’un rhume précédent.

Mais leur efficacité est régulièrement contestée.

Une alternative est d’utiliser les propriétés naturelles du miel.

Les propriétés du miel soulagent la toux

Les effets du miel ont été comparés chez une centaine d’enfants âgés de 2 à 18 ans qui présentaient une toux et une rhinorrhée (nez qui coule) depuis moins de 7 jours. Juste avant le coucher, les enfants recevaient une cuillère de miel, un sirop antitussif ou rien du tout. La fréquence de la toux, son intensité et la gêne occasionnée durant la nuit ont été comparées par rapport à la nuit précédente. Ces paramètres étaient améliorés chez tous les enfants, mais l’amélioration était supérieure chez les enfants ayant reçu la cuillerée de miel.

Depuis, d’autres études ont confirmé l’efficacité du miel contre la toux.

L’efficacité accrue de ce remède de grand-mère s’explique par les propriétés de cet aliment :

  • Tout d’abord, l’ingestion de miel entraîne une hypersécrétion de salive et de mucus qui adoucit la gorge.
  • Par ailleurs, la forte teneur en sucre augmente la production d’opioïdes endogènes.
  • Et enfin, le miel est également antioxydant et antimicrobien.

Attention, l’amélioration reste modeste et en cas de toux sévère ou prolongée, il est recommandé de consulter le médecin ou de demander conseil au pharmacien.

Morale de cette histoire, en cas d’infection légère, mieux vaut commencer par donner une cuillerée de miel aux enfants de plus d’un an (et aux adultes) au lieu d’aller fouiller dans sa boîte à pharmacie à la recherche d’un reste de sirop antitussif.

Mis à jour par Isabelle Eustache
Créé initialement par Dr Philippe Presles

Sources : Paul I.M et coll., Arch. Pediatr. Adolesc. Med., 161 : 1140-6, 2007. Goldman R.D. et la., Paediatr Child Health, 2011 Nov;16(9):564-9. Oduwole O. et al., Cochrane Database Syst Rev., 2012 Mar 14;3:CD007094. doi: 10.1002/14651858.CD007094.pub3.

http://www.e-sante.fr/

Les remèdes qui marchent


Nous connaissons tous des remèdes de grand-mère, certains sont efficaces, d’autres agit probablement de placebo et d’autres a faire attention car ils peuvent empirer le problème
Voici quelqu’un des plus connu
Nuage

 

Les remèdes qui marchent

 

Du ruban adhésif pour faire disparaître les verrues au gingembre pour soigner les nausées, voici 8 remèdes qui peuvent être efficaces

.Par Catherine Crépeau

Un clou dans la bouche

Placez un clou de girofle contre votre dent douloureuse, croquez, attendez quelques minutes qu’il ramollisse, puis recrachez. Votre gencive sera engourdie pendant environ une heure. Vous pouvez répéter l’exercice aussi souvent que vous le désirez, mais vous devrez certainement aller chez le dentiste, puisque les clous de girofle n’ont aucun pouvoir curatif.

Les propriétés antiseptiques et anesthésiques de cette épice sont attribuables à l’eugénol, le constituant principal de l’essence du clou de girofle, explique Georges-Émile Bourgault, pharmacien à Baie-Saint-Paul. Ce composé aromatique est utilisé en pharmacie pour atténuer la douleur, ainsi qu’en dentisterie. Mélangé à l’oxyde de zinc, il donne un ciment provisoire qui sert de pansement cicatrisant pour les cavités de carie avant l’obturation définitive. Attention cependant: des cas d’intoxication à l’huile de clou de girofle ont été rapportés chez des enfants dont on en avait enduit les gencives.

Une tasse d’eau chaude pour le mal de cœur

Nos grands-mères disaient d’y ajouter du bicarbonate de soude ou du sel, mais selon Olivier Bernard, auteur du blogue humoristique de vulgarisation scientifique Le Pharmachien, ce n’est pas nécessaire. La chaleur de l’eau suffit pour faire diminuer les dérangements de l’estomac qui causent la nausée.

«Le bicarbonate de soude neutralise les brûlures d’estomac, ce qui va vous soulager à court terme, mais son effet est tellement puissant qu’il risque de provoquer un rebond, donc de nouvelles brûlures que vous tenterez de calmer avec des doses à répétition, ce qui peut déstabiliser votre système. Quant au sel, il est recommandé de ne pas trop en consommer», explique Olivier Bernard.

Santé Canada considère qu’un adulte ne devrait pas prendre plus de 2 300 mg de sodium par jour, ce qui équivaut à une cuillère à thé de sel.

Souvenez-vous­ qu’il se cache déjà du sodium dans la majorité des aliments transformés que vous consommez.

Du gingembre pour calmer la nausée

Plusieurs études reconnues ont prouvé que le gingembre agit comme un antinauséeux dans les cas de maux de cœur attribuables à la grossesse ou à une intervention chirurgicale, indique le Dr François Croteau, médecin de famille à la retraite

.Mastiquez un petit morceau, soit environ 1 g, de gingembre cru et pelé pendant quelques minutes et recrachez-le. Vous pouvez aussi boire une infusion chaude que vous aurez préparée en faisant bouillir­ des morceaux de racine dans de l’eau pendant 5 à 10 minutes. Calculez l’équivalent d’une cuillère à thé de gingembre moulu par tasse d’eau (soit environ 2 g) et limitez-vous à 10 g de gingembre frais par jour, ou 2 g de gingembre séché, divisés en plusieurs doses.

Le gingembre peut aussi aider à calmer les crampes intestinales et les ballonnements. Son efficacité est cependant moins documentée en ce qui concerne le mal des transports, où les nausées sont provoquées par un dérèglement de l’oreille interne. Attention, le gingembre a des propriétés anticoagulantes. Il est donc contre-indiqué pour les personnes qui prennent des médicaments qui éclaircissent le sang, celles qui souffrent d’ulcère d’estomac et les femmes dont les menstruations sont abondantes.

Du ruban pour les verrues

Une étude publiée en 2002 dans la revue Archives of Pediatrics & Adolescent Medicine a montré que le ruban adhésif en toile – le fameux duct tape gris vendu à la quincaillerie – est plus efficace que la cryothérapie (application d’azote liquide) pour faire disparaître les verrues. L’étude a été critiquée en raison de l’absence de groupe placebo, mais ses résultats n’ont pas été invalidés. On ignore toutefois si c’est l’occlusion de la plaie ou la toxicité de la colle qui rend le ruban efficace.Soyez patient, car le traitement peut prendre de six à huit semaines. Appliquez d’abord un morceau de ruban sur la verrue. Six jours plus tard, vous devrez retirer le ruban, faire tremper la zone affectée dans de l’eau chaude pendant dix minutes, puis la frotter avec une lime ou une pierre ponce. Laissez la verrue à l’air libre pendant une nuit et répétez tout le traitement jusqu’à sa disparition.

«Je n’hésite pas à recommander le duct tape parce que les traitements vendus en pharmacie sont souvent chers et peu efficaces. Quant à la cryothérapie, beaucoup de médecins n’en font plus, et obtenir un rendez-vous en dermatologie peut prendre des mois», indique Olivier Bernard.

Mais prudence, le traitement n’a pas été testé sur les verrues faciales ou génitales.

Du vinaigre pour les oreilles fragiles

Vous pouvez prévenir l’otite du baigneur en versant dans vos oreilles une solution composée à parts égales d’eau et de vinaigre blanc.

Normalement, quatre gouttes de cette préparation par oreille pour les enfants et huit pour les adultes suffisent pour acidifier le conduit auditif et diminuer le risque d’infection. À faire de quelques minutes à une heure avant la baignade.

«Les bactéries se développent mal en milieu acide, surtout celles qui s’attaquent à la peau et aux oreilles», explique Olivier­ Bernard.

Par contre, si l’infection est installée, ce traitement n’aura aucune efficacité. Vous devez alors consulter un médecin.

Du bicarbonate de soude quand ça pique

Pour soulager les démangeaisons dues aux piqûres de moustiques, d’insectes et de guêpes, mélangez un peu d’eau et de bicarbonate de soude pour faire une pâte que vous appliquerez sur les zones irritées.

En cas de piqûres multiples ou de varicelle, vous pouvez tout simplement verser 1/2 à 1 tasse (125 à 250 ml) de bicarbonate de soude dans l’eau du bain.

Le bicarbonate est un alcalinisant qui peut, dans certains cas, neutraliser des venins acides ou apaiser une irritation locale, explique Olivier Bernard. Vous en trouverez d’ailleurs dans certains traitements antipiqûres vendus en pharmacie.

De l’aloès sur une peau irritée

Vous faites pousser de l’aloès dans votre salon? Bien que les vertus curatives de cette plante ne soient pas prouvées hors de tout doute, de petites études lui confèrent des propriétés apaisantes et calmantes.

Faites le test la prochaine fois que vous souffrirez d’une irritation cutanée ou d’une brûlure légère, comme un coup de soleil: coupez une feuille d’aloès et étalez sur votre peau le gel qui s’en écoule. Si vous ressentez des bienfaits, vous pouvez répéter l’opération deux ou trois fois par jour.

Olivier Bernard conseille les crèmes hydratantes contenant de l’aloès, plutôt que les crèmes après-soleil.

«La plupart des crèmes après-soleil contiennent un anesthésique local qui gèle et empêche la douleur, ce qui peut masquer une infection», dit-il.

 

Du miel sur les brûlures

Votre mère appliquait du miel et un pansement sur les brûlures nettoyées à l’eau fraîche pour les aider à guérir plus rapidement et les protéger de l’infection? Avait-elle raison? Des études ont montré que le miel utilisé sur des pansements réduisait de quatre jours le temps de guérison de brûlures mineures et de certaines plaies chirurgicales.

C’est que le miel est très peu sensible à la contamination bactérienne, en raison, notamment, de sa composition et de sa densité en sucre. Pourtant, même s’il convient que le miel peut être efficace, Georges-Émile Bourgault suggère plutôt de laisser les brûlures légères guérir à l’air libre. Olivier Bernard hésite lui aussi à recommander ce type de traitement maison.

«Il faudrait que le miel soit pasteurisé et utilisé seulement pour des plaies superficielles», explique-t-il.

 Et surtout, n’appliquez jamais sur une brûlure de l’huile ou un corps gras, qui emprisonnent la chaleur et nuisent à la guérison.

http://www.protegez-vous.ca/

12 trucs maison pour guérir les petits bobos


Personne n’est à l’abri des petits bobos et nous n’avons pas toujours le nécessaire dans notre pharmacie à la maison. Quelques petits trucs qui pourront peut-être vous servir
Nuage

 

12 trucs maison pour guérir les petits bobos

 

Les petits bobos font partie de notre quotidien. Heureusement, il existe plusieurs remèdes de grand-mère que vous pouvez essayer pour soulager les petits maux courants.

Par : Elise T. Turcotte

Guérir une ampoule

Crédits photo: Thinkstock

Si vous sentez une ampoule se former et que vous n’avez pas de pansement sous la main, mettez un mouchoir et collez-le avec un ruban adhésif.

Pour guérir une ampoule déjà formée, appliquez un cataplasme de chou sur la blessure pendant plusieurs heures. Pour fabriquer un cataplasme, séparez les feuilles de chou et écrasez-les à l’aide d’un rouleau à pâtisserie ou d’une bouteille afin d’en extraire le suc.

Le chou a des propriétés antimicrobiennes et anti-inflammatoires qui favoriseront la guérison de l’ampoule.

Piqûre de moustique

Crédits photo: Thinkstock

Appliquez une fine couche de dentifrice à la menthe sur la piqûre. Cela diminuera l’enflure et la sensation de brûlure.

Si la piqûre est causée par une guêpe ou une abeille, vous pouvez appliquer une tranche de pain trempée dans le lait pour soulager la douleur et l’enflure.

Combattre la mauvaise haleine

Crédits photo: Thinkstock

La mauvaise haleine est très souvent causée par la déshydratation. Buvez donc deux grands verres d’eau. Si votre haleine est gâchée par un mets particulier, mangez un peu de persil. Cette herbe est un rafraîchisseur d’haleine naturel!

Combattre un mal de tête

Crédits photo: Thinkstock

Lorsque vous sentez un mal de tête venir, prenez une cuillère de métal et trempez-la dans une eau glacée jusqu’à ce que l’ustensile devienne très froid. Appuyez ensuite le côté arrondi sur votre palais pendant quelques minutes. Cela retardera le mal de tête jusqu’à ce que vous trouviez une pharmacie.

Vous pouvez aussi appliquer des tranches de citron ou de l’huile essentielle de menthe sur vos tempes pour faire passer la migraine.

Chasser les poux

Crédits photo: Thinkstock

Pour faire fuir les poux, massez le cuir chevelu avec une infusion de feuille de noyer, de lavande ou de thym frais. Passez ensuite un peigne très fin pour enlever les oeufs.

Répétez le shampoing pendant 5 jours.

Enlever une écharde

Crédits photo: Thinkstock

Pour diminuer l’enflure et ramollir la peau, faites tremper l’endroit atteint dans du lait tiède.

Vous pouvez aussi appliquer une peau de banane (côté de la pulpe sur la peau) sur la zone où se trouve l’écharde. Les enzymes du fruit feront sortir le corps étranger

Combattre un rhume

Crédits photo: Thinkstock

Buvez une infusion de sauge ou de thym frais chaque matin.

Vous pouvez aussi vous gargariser la gorge avec de l’eau salée matin et soir.

Pour dégager les voies nasales, vous pouvez aussi inhaler une solution saline tiédie de deux à trois fois par jour au besoin.

Diminuer l’apparence des varices

Crédits photo: Thinkstock

Pour diminuer l’apparence des varices et pour limiter leur apparition, vous pouvez masser vos jambes avec de l’huile essentielle de lavande ou de menthe.

Il est aussi recommandé d’alterner l’eau chaude et l’eau froide lorsque vous êtes dans la douche.

Soulager une morsure de la joue

Crédits photo: Thinkstock

Buvez une tisane de feuilles de framboisier. À chaque gorgée, conservez le liquide environ une minute dans votre bouche. Répétez l’expérience plusieurs fois dans la journée pour maximiser les vertus de la framboise.

Soulager une brûlure

Crédits photo: Thinkstock

Vous pouvez appliquer une fine couche de miel sur la blessure. Le miel a des propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes qui favoriseront la guérison.

Vous pouvez aussi passer la brûlure sous l’eau pour soulager la douleur. Il est important que l’eau soit plus tiède que froide afin de ne pas créer de choc thermique sur votre peau.

Soulager une engelure

Crédits photo: Thinkstock

Pour soulager une engelure, trempez vos mains ou vos pieds dans une décoction d’écorce de chêne.

Vous pouvez aussi faire bouillir un céleri-rave avec ses feuilles pendant environ une heure. Plongez vos mains ou vos pieds dans le liquide le plus chaud possible pendant 45 minutes.

Soigner un mal de dents

Crédits photo: Thinkstock

Pour calmer la douleur, déposez un clou de girofle sur la dent endolorie pendant quelques minutes. Cette épice a des propriétés analgésiques qui apaiseront la sensation désagréable.

Sur les gencives des bébés, vous pouvez appliquer une infusion de clou de girofle sur les zones douloureuses pour le soulager.

http://selection.readersdigest.ca/

7 mythes sur la santé : Le vrai et le faux des prescriptions de nos grands-mères


Le bouillon de poulet pour soulager la grippe, le rhume, le lait pour dormir, du 7 up dégazéifier pour la gastro …  sont-ils vraiment des petites recettes miracles .. ou du moins ils aideraient a réconforté contre nos maux
Nuage

 

7 mythes sur la santé

Le vrai et le faux des prescriptions de nos grands-mères.

1. Boire du bouillon de poulet pour soigner un rhume


Il faut remonter à la Grèce antique, puis au Moyen Âge pour retrouver les premières « prescriptions » de bouillon de poulet pour soigner les rhumes. Et le truc est connu un peu partout sur la planète, même en médecine chinoise.

De nombreuses études ont été effectuées pour comprendre les effets de ce bouillon. Parfois contradictoires, elles n’ont pas permis de percer complètement le mystère. Tout au plus, quelques conclusions communes.

1- Le bouillon ne guérit pas le rhume ou la grippe, mais il peut en atténuer certains symptômes.
2- La chaleur qui se dégage du bouillon de poulet est plus efficace que l’eau chaude pour augmenter la fluidité des sécrétions nasales. En boire permet de dégager les voies respiratoires et d’éviter ou de réduire la congestion.
3- Le bouillon de poulet aurait des vertus anti-inflammatoires. Des chercheurs attribuent ces effets à la teneur élevée en cystéine de la chair de poulet. Cet acide aminé, libéré dans le bouillon pendant la cuisson, aurait des propriétés biochimiques semblables à celles de l’acétylcystéine, parfois prescrite pour les bronchites ou infections respiratoires.
4- Autre conclusion commune : le bouillon de poulet maison est nutritif et réconfortant. Deux propriétés essentielles pour dorloter un enrhumé!

Et les bouillons commerciaux? Les experts ne s’entendent pas sur leurs vertus, mais leur haute teneur en sodium et leur faible apport en protéines les classent derrière le bouillon maison.

2. Manger des carottes, c’est bon pour les yeux


Pour bien fonctionner, l’appareil oculaire a besoin d’une alimentation équilibrée et riche en vitamine A. Cette dernière est nécessaire à la régénération du pourpre rétinien. Celui-ci, secrété par la rétine, stimule les bâtonnets, une des composantes de l’œil nécessaires à la vision nocturne. Sans l’action du pourpre rétinien, notre œil ne pourrait s’habituer à l’obscurité.

Dans l’alimentation, les deux principales sources de vitamine A sont le rétinol contenu dans le foie, les abats ou les jaunes d’œufs et les caroténoïdes, principalement le bêta-carotène que contiennent les fruits et légumes au pigment jaune, orange ou vert vif (patate douce, poivron rouge, épinards, carotte, mangue, pêche, etc.). Une fois absorbé par l’organisme, le bêta-carotène se transforme et produit de la vitamine A. Bien que rare, une carence importante en vitamine A conduit à la perte de vision nocturne, et dans des cas très graves, à la cécité. Voilà pourquoi nos grands-mères disaient que « les carottes donnent de bons yeux ».

Boire de la liqueur dégazéifiée pour se réhydrater en cas de gastro


On ne sait pas d’où vient cette croyance populaire, mais elle a la vie tenace. Pourtant, boire un Seven Up dont on a retiré le gaz pour soulager les symptômes de la diarrhée ou de la gastro n’est pas recommandé. Au contraire, cette boisson, trop sucrée, risque d’entretenir la diarrhée plutôt que de l’arrêter. Pour éviter la déshydratation, il faut boire, et pour que le liquide absorbé ne soit pas rapidement éliminé sous forme d’urine, il doit contenir des électrolytes (ex. : potassium et sodium). Des solutions spéciales sont vendues en pharmacie, mais vous pouvez aussi en concocter une à la maison.

Mélangez 360 ml de jus d’orange non sucré avec 600 ml d’eau et une demi-cuillerée à thé rase de sel. Prenez en petites quantités toutes les 30 minutes

Boire un verre de lait chaud aide à s’endormir


Derrière cette croyance se cache au moins une demi-vérité : le lait contient du tryptophane, un acide aminé provenant des protéines qui, combiné aux glucides que contient également le lait, favoriserait la production de sérotonine et de mélatonine. Ces deux hormones facilitent le sommeil.

Deux chercheurs de l’Université de Toronto, Chapman et Greenwood, ont d’ailleurs démontré l’action sédative du tryptophane, qu’on retrouve aussi dans les graines de courge. Celui-ci est d’ailleurs vendu sous ordonnance pour les troubles du sommeil.

Théoriquement, le fameux verre de lait favoriserait donc le sommeil, mais en pratique, c’est une autre histoire.

 « Pris seul, le verre de lait ne contient pas assez de tryptophane pour faciliter le sommeil et contient d’autres nutriments qui nuisent à cet effet », soutient Louise Thibault, Ph. D. à l’Université McGill et auteure de Nourrir son cerveau. Manger intelligemment (Éditions de l’Homme, 2004).

Le site Le savoir laitier rapporte que selon certains, le lait doit être combiné à un aliment riche en glucides pour obtenir un effet sédatif.

Enfin, aucune donnée scientifique ne vient appuyer le fait que le lait doive être bu chaud. Tout au plus, le fait qu’il soit chaud lui ajoute une note réconfortante, et tant mieux si cela vous aide à dormir…

Regarder la télé de trop près abîme les yeux


Lorsque vous regardez de près, le cristallin de votre œil se bombe pour permettre une meilleure focalisation. En regardant la télévision à quelques pouces de l’écran seulement ou en tenant votre livre trop rapproché pour lire, vous demandez un effort constant à votre cristallin. Bien qu’aucune preuve n’ait été établie en ce sens, certains experts soutiennent que le cristallin pourrait, à long terme, éprouver des difficultés à reprendre sa forme aplatie lorsque l’œil doit regarder de loin.

La prudence étant mère de sagesse,

l’Association des optométristes du Québec (AOQ) recommande sur sonsite Web de « regarder la télévision dans une position assise à une distance d’au moins deux mètres du téléviseur ».

Pour l’écran de l’ordinateur, l’AOQ recommande la même distance minimale que pour la lecture, soit la longueur de l’avant-bras.

Boire du vin rouge, c’est bon pour le cœur


Voilà une idée plutôt alléchante! Et contrairement à la croyance, le vin blanc aurait aussi des vertus protectrices.

Selon les experts d’Extenso, deux substances sont souvent pointées du doigt par les chercheurs pour expliquer l’effet bénéfique du vin : l’alcool comme tel et les substances antioxydantes appelées polyphénols, dont les propriétés anti-inflammatoires diminueraient les risques de maladies cardio-vasculaires. Le polyphénol du vin rouge est le resvératrol, et dans le cas du vin blanc, il s’agit du tyrosol et de l’hydroxytyrosol.

Consommer du vin à raison de 2 verres par jour (maximum 10/semaine pour les femmes) pourrait donc avoir un certain effet protecteur. Mais au-delà de cette limite, l’alcool, même s’il s’agit de vin, peut être un facteur de risque de problèmes cardiaques; il est déconseillé aux personnes diabétiques, à celles qui ont un taux élevé de triglycérides dans le sang et à celles qui ont un surplus de poids.

Sans compter que l’alcool affecte la paroi des artères, qu’elle rend plus perméable au cholestérol.

Autre point important : les études qui ont démontré l’effet protecteur du vin ont été réalisées dans des régions où les gens mangent également plus de fruits, de légumes et de poisson. Bref, la santé du cœur ne tient pas dans une seule coupe de vin, si bon soit-il.

Prendre de la vitamine C pour prévenir ou casser la grippe


Voilà un mythe presque aussi résistant que les virus de la grippe ou du rhume eux-mêmes. Les experts d’Extenso, le Centre de référence sur la nutrition de l’Université de Montréal, rapportent qu’une récente analyse des résultats de 29 études effectuées sur plus de 11 000 participants a révélé qu’il n’y a pas moins d’épisodes de rhume chez les gens consommant des suppléments de vitamine C. L’analyse a également confirmé qu’on ne peut pas « casser » une grippe ou un rhume, déjà amorcé, avec de tels suppléments, et aucune étude n’a démontré que les symptômes peuvent être atténués avec de la vitamine C.

La même analyse démontre tout de même que le nombre de jours de symptômes serait inférieur de 8 % chez l’adulte et de 13,6 % chez l’enfant qui consomme des doses de 1 g par jour… l’année durant!

Une surconsommation inutile, si on considère que pour un adulte, on comptera 11 jours de symptômes plutôt que 12 par an!

Selon Santé Canada, l’apport quotidien recommandé (AQR) en vitamine C est de 60 mg, ce qu’une orange ou un pamplemousse par jour suffit à combler. Il faut aussi savoir que l’organisme n’emmagasine pas les surplus de vitamine. Au-delà d’un certain seuil, ils sont éliminés dans l’urine. Par contre, les mégadoses peuvent provoquer chez certaines personnes des diarrhées et des maux de ventre. Mettez plutôt des fruits à haute teneur en vitamine C à votre menu, et ce, à l’année

http://fr.chatelaine.com