Des images choquantes pour plus d’hygiène ?


Si une simple affiche de microbes sur les mains est suffisante pour une augmentation d’hygiène des mains, faudrait aussi en mettre dans les toilettes publiques
Nuage

 

Des images choquantes pour plus d’hygiène ?

 

On le sait, le combat pour imposer les règles d’hygiène les plus strictes, notamment dans le milieu hospitalier, est un combat de tous les instants, difficile. Aux États-Unis, des chercheurs ont démontré que le simple fait d’afficher certaines images, à côté des lave-mains, avait un effet redoutable…

Des images dégoûtantes pour promouvoir l’hygiène

L’équipe de contrôle de l’hygiène du Centre de santé Henry Ford, à Detroit, aux États-Unis, a eu une idée pas banale pour stimuler les équipes de soin dont les pratiques d’hygiène laissaient à désirer. Pendant deux mois, ils ont montré aux équipes soignantes des images de colonies bactériennes en pleine activité sur… des mains sales ! Et bien évidemment, au bout de deux mois, ces mêmes équipes soignantes voyaient leur indicateur de propreté (par des tests aléatoires de prélèvements sur leurs mains) grimper de 10 à 46 %. 

Rien de surprenant, encore fallait-il y penser ! Les personnes interrogées sur leur motivation à se laver les mains, après avoir vu les images, expliquaient unanimement avoir projeté la vue des colonies bactériennes en pleine activité sur les images, sur leurs « propres » (enfin, pas si propres justement) mains. !

Les équipes de soins ne se lavent pas assez les mains

Statistiquement, il est convenu de dire que les équipes de soins ne se lavent jamais assez les mains dans la journée. Pour obtenir un résultat optimal, il faudrait en moyenne qu’elles se les lavent deux fois plus ! Par ailleurs, le lavage de mains ne s’improvise pas, et pour chasser les recoins souvent mal lavés, et pour éviter de se recontaminer aussitôt, y compris pendant le lavage.

On dénombre près de 500 000 infections nosocomiales chaque année en France, et des dizaines de milliers de décès sont provoqués ou précipités par elles. 

http://www.passeportsante.net/