Rester au frais : un défi de plus en plus important sur la planète


Je ne sais pas s’il y a eu d’autres victimes de la chaleur dans mon coin du monde, mais les derniers que j’avais lu était de 70 morts dus à la chaleur au Québec. Imaginez un peu ceux qui vivent dans des bidonvilles, ou rurale n’ayant pas toujours accès à l’électricité, font cuire avec les changements climatiques. Il faut penser aussi aux médicaments qui ne tolère pas non plus des chaleurs intenses, les pécheurs n’ayant ne pouvant suivre la ligne de froid font perdre beaucoup .. etc.
Nuage

 

Rester au frais : un défi de plus en plus important sur la planète

 

Des garçons indiens se baignent dans un lac.

Des petits Indiens se rafraîchissent lors d’une canicule à New Delhi en juin 2017. La température a monté à 45 degrés Celsius pendant cette période. Photo : AFP/Getty Images/MONEY SHARMA

Plus d’un milliard de personnes dans le monde sont menacées par le manque de climatisation et de réfrigération, selon un rapport dévoilé lundi. Elles en ont besoin pour se maintenir au frais ainsi que pour préserver leur nourriture et leurs médicaments, car le réchauffement climatique fait monter les températures.

RADIO-CANADA AVEC CBC NEWS

La demande accrue en électricité pour les réfrigérateurs, les ventilateurs et les autres appareils amplifiera les changements climatiques induits par l’être humain, à moins que les producteurs d’électricité ne passent des énergies fossiles à des énergies plus propres, montre le rapport de l’organisation sans but lucratif Sustainable Energy for All (SEforALL).

Environ 1,1 milliard de personnes en Asie, en Afrique et en Amérique latine, dont 470 millions dans les zones rurales et 630 millions dans des bidonvilles, sont à risque parmi les quelque 7,6 milliards d’humains sur Terre, note le rapport d’Énergie durable pour tous.

« Le rafraîchissement devient de plus en plus important avec le changement climatique », a déclaré à l’agence Reuters Rachel Kyte, chef du groupe et représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies pour l’énergie durable pour tous.

Des solutions simples qui peuvent aider

Selon une enquête menée dans 52 pays, les plus menacés sont l’Inde, la Chine, le Mozambique, le Soudan, le Nigeria, le Brésil, le Pakistan, l’Indonésie et le Bangladesh.

« Nous devons fournir un refroidissement de manière très efficace », a ajouté Mme Kyte.

Les entreprises pourraient développer de grands marchés, par exemple en produisant des climatiseurs économiques à haut rendement afin de les vendre aux classes moyennes en croissance dans les pays tropicaux.

Des solutions plus simples aideraient aussi, comme peindre des toits en blanc pour refléter la lumière du soleil ou redessiner les bâtiments pour permettre à la chaleur de s’en échapper.

38 000 décès de plus par an

L’Organisation mondiale de la santé affirme que le stress thermique lié au changement climatique causera probablement 38 000 morts de plus par an dans le monde entre 2030 et 2050.

Lors d’une vague de chaleur en mai dernier, plus de 60 personnes sont mortes à Karachi, au Pakistan, lorsque la chaleur a dépassé les 40 degrés Celsius.

Dans les régions reculées des pays tropicaux, de nombreuses personnes manquent d’électricité et les cliniques sont souvent incapables de stocker les vaccins ou les médicaments qui doivent être réfrigérés, selon le rapport. Dans les taudis des villes, l’approvisionnement en électricité est souvent intermittent.

De nombreux agriculteurs ou pêcheurs, quant à eux, n’ont pas accès à une « chaîne du froid » pour préserver et transporter les produits vers les marchés. Le poisson se gâte en quelques heures s’il est conservé à 30 degrés Celsius, mais reste frais pendant des jours lorsqu’il est refroidi.

La semaine dernière, une étude de l’Université de Birmingham en Grande-Bretagne a projeté que le nombre d’appareils de refroidissement pourrait quadrupler dans le monde d’ici 2050, passant à 14 milliards d’unités, ce qui entraînera une augmentation de la consommation d’énergie.

https://ici.radio-canada.ca

Publicités

Le Saviez-Vous ► Voici pourquoi les Nord-Américains mettent leurs oeufs au réfrigérateur et pas les Européens


Avec les échanges sur Internet, on apprend que les Européens gardent leurs oeufs à la température ambiante. Peut-on faire la même chose en Amérique du Nord ? Pas vraiment, pour la bonne simple raison, avant d’être mise sur le marché, il y a des techniques différentes entre l’Europe et l’Amérique du Nord pour éviter la salmonellose
Nuage

 

Voici pourquoi les Nord-Américains mettent leurs oeufs au réfrigérateur et pas les Européens

 

Voici pourquoi les Nord-Américains mettent leurs oeufs au réfrigérateur et pas les Européens

LIGHTFIELD STUDIOS / SHUTTERSTOCK

L’essentiel est d’isoler les bactéries dangereuses. Mais le frigo est-il absolument nécessaire ? Pas d’après les Européens.

PAR ALEXA ERICKSON

En Amérique du Nord, on met traditionnellement presque tout au frigo et même des aliments qui devraient être conservés sur le comptoir de la cuisine ou dans le garde-manger. Et c’est là qu’on apprend cette chose invraisemblable : les Européens gardent leurs œufs sur le comptoir ! Ils sont absolument contre leur réfrigération. Qui a raison ? Il semble qu’on se trouve devant deux approches différentes d’un même mal.  Pour en apprendre sur la conservation des aliments: Les meilleurs trucs pour bien conserver ses aliments

Au cœur de l’enjeu se trouve la salmonellose, l’une des causes d’intoxication alimentaire les plus courantes. Elle couve dans les élevages avicoles et se retrouve sur les coquilles par contamination avec la saleté et les excréments. Mais le danger s’accroît lorsque la bactérie se trouve dans l’œuf après une infection bactérienne des ovaires de la poule. Pour mettre fin à ce problème, les Américains ont instauré dans les années 70 une nouvelle technique de nettoyage des œufs au savon et à l’eau très chaude après la ponte. Cette douche bouillante élimine bien toute trace de salmonelle, mais décape également l’œuf de sa fine couche protectrice appelée cuticule. Cette perte le prive de sa réserve d’eau et d’oxygène, ainsi que de sa protection contre les bactéries nuisibles. D’où la réfrigération pour prévenir l’infection.

Les experts européens en sécurité alimentaire, de leur côté, ont fait un autre choix : la préservation de la cuticule, l’interdiction aux producteurs de laver les œufs et de les réfrigérer (pour éviter la moisissure et la contamination bactérienne d’œufs mouillés remis à température ambiante). Ils ont mis en place un programme efficace de vaccination des poules contre la salmonelle. Ainsi, la quantité d’empoisonnements alimentaires liés aux œufs en Grande-Bretagne en 2000 était de 14 000 cas pour 8000 aujourd’hui, après le déploiement extensif de mesures préventives. Aux États-Unis, on compte 79 000 cas pour une population nettement supérieure.

Les deux approches ont toutes deux leurs défauts et leurs mérites. On sait que les œufs se conservent plus longtemps au frigo, soit 50 jours, plutôt que 21 sur le comptoir. Cependant, ils absorbent des odeurs et des goûts provenant des aliments voisins. Les adeptes du comptoir affirment que leurs œufs ont nettement meilleur goût. Mais des œufs conservés dans leur boîte au frigo sans autre aliment odoriférant ne subissent pas d’altération du goût. Et pour certains chefs, les œufs destinés à la pâtisserie devraient toujours être à température ambiante. Ce qui peut expliquer cette exigence dans certaines recettes.

Si vous choisissez de conserver vos œufs hors du frigo, commencez par en discuter avec des producteurs avicoles au marché fermier du coin. Vous pourriez alors trouver des œufs non lavés et non réfrigérés avec une cuticule intacte, ce qui vous permettrait de les conserver sur le comptoir. Essayez de voir la différence. Mais soyez conséquent : un œuf non lavé qui a fait un passage au frigo doit y rester jusqu’au moment où il sera consommé.

http://selection.readersdigest.ca

Truc Express ►10 conseils pour conserver vos aliments plus longtemps.


Pour éviter le gaspillage, et en cas d’imprévu, mieux vaut savoir comment bien conserver les aliments à plus long terme. Cependant pour laitue, épinard, bok choy, ou tout légumes à feuilles ainsi que le celeri, je les met dans des feuilles absorbantes dans des contenants de plastiques et ils se conservent beaucoup plus longtemps. Pour les oeufs, quand on a besoin que de blancs d’oeuf, selon moi, mieux vaut acheter des berlingot de blanc d’oeuf que de congeler des jaunes d’oeufs
Nuage

 

10 conseils pour conserver vos aliments plus longtemps.

 

1. Congeler le lait pour les semaines à venir.

 

© Ana Belaval

Si vous avez acheté un pack de lait et réalisé seulement après que vous partez en vacances, ne vous inquiétez pas, il ne tournera pas, si vous le congelez. Il y a cependant quelques règles à respecter.

Versez un peu de lait hors des briques avant de le congeler, car le volume de liquide va augmenter. Il vaut mieux congeler du lait frais et le garder au congélateur pas plus de 4 à 6 semaines.

2. Congeler des œufs dans un bac à glaçons.

 

© datruckk

Parfois, nous n’utilisons pas tous nos œufs alors qu’ils sont frais, ou nous n’utilisons que les blancs et les jaunes sont mis de côté. Pas d’inquiétudes, ils peuvent eux aussi être congelés ! Cassez-les, versez leur contenu dans un bac à glaçons et ajoutez un peu de sel ou de sucre (cela permettra de préserver leur texture). Et utilisez-les quand vous en avez besoin.

3. Conservez votre sauce favorite dans un sac congélation.

 

© ashley_dejong

Les restes de sauce sont également candidats à la congélation. Versez-les dans un sac congélation, et en une heure ils seront assez durs pour les couper en dés et les ajouter à vos plats quand vous le désirez.

4. Les feuilles de laitue enveloppées dans de l’essuie-tout resteront fraîches plus longtemps.

© windycity_pizza

La laitue restera fraîche et croquante pendant une semaine si vous l’enveloppée dans de l’essuie-tout. L’excès d’humidité sera absorbé par le papier et empêchera les feuilles de flétrir.

5. Les pommes peuvent être gardées au réfrigérateur pendant plusieurs mois.

© USApples

Les pommes restent généralement fraîches plus longtemps que les autres fruits, mais saviez-vous qu’elles gardent leur saveur au réfrigérateur pendant une très longue période ? La seule chose à garder en tête ici c’est que vous devez faire en sorte qu’elles ne soient pas en contact les unes avec les autres, car cela pourrait les endommager. Enveloppez chacune d’entre elles dans du papier journal, par exemple.

6. Conservez les carottes dans le sable pour les garder fraîches.

© The52WeekGarden

Les jardiniers recommandent de conserver les carottes dans le sable, ce qui n’est pas si surprenant : le sable limite l’évaporation de l’eau et ralentit la décomposition.

7. Empêchez le fromage frais et la crème aigre de tourner en les retournant.

© lifeaspire.com

Votre fromage frais et votre crème aigre resteront frais deux fois plus longtemps si vous les mettez au réfrigérateur à l’envers. Cela créera un vide dans le récipient qui empêchera le développement des bactéries.

8. Les oignons resteront frais si vous les mettez dans un verre d’eau.

© sharnyandjulius

Une grappe d’oignons peut rester fraîche plus longtemps si vous la conservez dans un bocal rempli d’eau. Coupez les oignons lorsque vous en avez besoin, et ils continueront à pousser.

9. Les légumes frais se conservent mieux dans des bocaux en verre.

© BestFoodFacts

Un bocal en verre est le meilleur récipient pour les herbes fraîches. L’oignon, l’ail, ou le persil conserveront leur saveur pendant un mois lorsqu’ils sont conservés ainsi. Les légumes ne s’abîmeront pas, ne flétriront pas, ne sècheront pas, et ne perdront pas leurs arômes.

http://bridoz.com/

Le Saviez-Vous ► Voici combien de temps vous devriez conserver vos aliments au réfrigérateur


Les aliments périssables ne durent pas très longtemps au frigo, il y a quand même beaucoup de nourriture que nous pouvons congeler, mais encore là, ils ont eux aussi une date limite.
Nuage

 

Voici combien de temps vous devriez conserver vos aliments au réfrigérateur

 

Lise Gagne via Getty Images

Par Allison Spiegel

La conservation des aliments est un sujet épineux. Au réfrigérateur, la nourriture peut moisir rapidement, tandis qu’au congélateur, elle peut perdre toute son humidité ou geler. Si vous conservez vos aliments au réfrigérateur ou au congélateur trop longtemps, ils peuvent non seulement perdre toute leur saveur, mais aussi représenter un risque pour la santé.

Vous pourriez être très surpris par la durée de vie de certains de vos aliments favoris.

Connaissez-vous la durée de vie d’un emballage scellé de saucisses hot-dog, voire de la viande en général? Si vous voulez conserver une salade de macaroni, devriez-vous la mettre au frigo ou au congélateur? Et qu’en est-il des restants?

Les salades à base de mayonnaise

Au réfrigérateur : 3 à 5 jours
Au congélateur : À éviter

Les saucisses hot-dog

Au réfrigérateur : 1 semaine
Au congélateur : 1 à 2 mois

Les saucisses hot-dog (emballage scellé)

Au réfrigérateur : 2 semaines
Au congélateur : 1 à 2 mois

Les viandes froides

Au réfrigérateur : 3 à 5 jours
Au congélateur : 1 à 2 mois

Les viandes froides (emballage scellé)

Au réfrigérateur : 2 semaines
Au congélateur : 1 à 2 mois

Les saucisses (crues)

Au réfrigérateur : 1 à 2 jours
Au congélateur : 1 à 2 mois

Le boeuf haché, le porc, le poulet et la dinde

Au réfrigérateur : 1 à 2 jours
Au congélateur : 3 à 4 mois

Les steaks de boeuf, de veau, d’agneau et de porc

Au réfrigérateur : 3 à 5 jours
Au congélateur : 6 à 12 mois

Les côtelettes de boeuf, de veau, d’agneau et de porc

Au réfrigérateur : 3 à 5 jours
Au congélateur : 4 à 6 mois

Les rôtis de boeuf, de veau, d’agneau et de porc

Au réfrigérateur : 3 à 5 jours
Au congélateur : 4 à 12 mois

Les volailles (entières)

Au réfrigérateur : 1 à 2 jours
Au congélateur : 1 an

Les volailles (pièces)

Au réfrigérateur : 1 à 2 jours
Au congélateur : 9 mois

Les soupes et les ragoûts

Au réfrigérateur : 3 à 4 jours
Au congélateur : 2 à 3 mois

Les restants de viande et de poulet (cuits)

Au réfrigérateur : 3 à 4 jours
Au congélateur : 2 à 6 mois

Les croquettes de poulet et galettes

Au réfrigérateur : 3 à 4 jours
Au congélateur : 1 à 3 mois

Les restants de pizza

Au réfrigérateur : 3 à 4 jours
Au congélateur : 1 à 2 mois

Les oeufs

Au réfrigérateur : 3 à 5 semaines
Au congélateur : À éviter (vous pouvez toutefois congeler des oeufs battus)

Les blancs d’oeufs

Au réfrigérateur : 3 à 4 jours
Au congélateur : 1 an

Les jaunes d’oeufs

Au réfrigérateur : 2 à 4 jours
Au congélateur : À éviter

Les oeufs cuits durs

Au réfrigérateur : 1 semaine
Au congélateur : À éviter

La quiche

Au réfrigérateur : 3 à 4 jours
Au congélateur : 1 à 2 mois (après cuisson)

Les tartes : crème et mousseline

Au réfrigérateur : 3 à 4 jours
Au congélateur : À éviter

Les tartes : citrouille et pacanes

Au réfrigérateur : 3 à 4 jours
Au congélateur :
1 à 2 mois (après cuisson)

http://quebec.huffingtonpost.ca/