Le Saviez-Vous ► Pourquoi est-ce que ça gratte?


Il se peut fort bien qu’en lisant le texte ou si vous savez parler anglais sur la vidéo, que vous aurez une envie irrésistible de gratter.
Nuage

 

Pourquoi est-ce que ça gratte?

 

Repéré par Grégor Brandy

Repéré sur Digg

«Chaque personne connaît des douzaines de démangeaisons, chaque jour.»

Voici le point de départ d’une vidéo de TED-Ed, repérée par Digg, qui les classe en quatre catégories:

celles causées par des réactions allergiques, celles causées par la sécheresse, celles causées par des maladies, et les dernières, mystérieuses «qui surgissent sans aucune raison, ou juste par ce que l’on parle de démangeaisons».

(Normalement, vous devriez déjà avoir une partie de votre corps qui vous démange.)

Pour comprendre le phénomène, Ted-Ed s’est donc penché sur l’une des sources les plus classiques de démangeaisons: la piqûre d’insecte.

«Quand un moustique vous pique, il libère un composé chimique dans votre corps, appelé “anticoagulant”. Ce composé auquel nous sommes légèrement allergiques déclenche la libération d’histamine, un composé chimique, qui fait gonfler nos capillaires (des petits vaisseaux sanguins), ce qui permet un flux sanguin plus rapide, et accélère la réponse immunitaire à cette apparente menace, ce qui explique le gonflement. L’histamine déclenche également les démangeaisons, ce qui est pourquoi ces piqûres vous poussent à vous gratter.»

La sensation de démangeaison, elle, n’est pas encore vraiment comprise, continue la vidéo, mais des études chez les souris donnent quelques éléments de réponse. On sait cependant pourquoi vous gratter vous satisfait tant et arrête les démangeaisons. C’est en fait assez simple:

la douleur causée par les grattements l’emporte sur la sensation elle-même, «presque comme une distraction, qui créé cette sensation de soulagement».

Enfin, la raison historique de ces démangeaisons n’est pas vraiment connue, mais Ted-Ed indique que la théorie principale veut que «notre peau ait évolué pour être très sensible au toucher, pour pouvoir gérer les risques du monde extérieur.

Pensez-y, notre réponse qui nous pousse à nous gratter repousserait n’importe quelle chose dangereuse qui se trouve sur notre peau».

http://www.slate.fr/

Des abeilles attaquent 300 «amoureux de la nature»


Être amoureux c’est pour le meilleur et pour le pire … et je pense que ces randonneurs ont connu le pire avec une rencontre avec les abeilles. Ce fut une attaque qui a causé bien des ennuis … et une journée gâcher pour plusieurs mais ce sont les hauts et les bas de la nature
Nuage

 

Des abeilles attaquent 300 «amoureux de la nature»

 

PHOTO: SAUL LOEB, ARCHIVES AFP

Agence France-Presse

Des abeilles, apparemment dérangées par une grande marche rassemblant plus de 300 amoureux de la nature dans le centre de la Hongrie, se sont attaquées samedi aux participants de la manifestation, provoquant un mouvement de panique et le transfert de 18 personnes à l’hôpital.

Les abeilles ont piqué en tout 28 personnes, dont 18 ont dû être conduites à l’hôpital pour recevoir un traitement. Six d’entre elles sont considérées dans «un état sérieux» en raison du nombre important de piqûres et de réactions allergiques, a indiqué Dezso Valics, porte-parole des services ambulanciers. Aucun n’était en danger de mort.

Pas moins de onze ambulances et un hélicoptère ont été mobilisés pour acheminer les victimes jusqu’à l’hôpital, a-t-il ajouté.

«Les enfants ont paniqué et ont couru dans la forêt pour se protéger des abeilles», a précisé à l’AFP Agnes Szabo, porte-parole de la police de la région de Fejer.

L’incident s’est déroulé dans le village de Nagylok, au centre de la Hongrie.

Plus de 330 personnes ont pris part à cette traditionnelle grande randonnée, et les abeilles domestiquées se sont peut-être senties menacées quand le groupe s’est approché de trop près des ruches, a estimé Mme Szabo.

http://www.cyberpresse.ca

Allergies alimentaires: que faire en cas d’urgence?


Une personne avec une ou des allergies alimentaires se doit d’avoir sur lui des médicaments en tout temps pour éviter une crise qui pourrait empirer pouvant aller jusqu’a la mortalité .. On peut ne pas être allergique a un aliment et le devenir plus tard ..
Nuage

 

Allergies alimentaires: que faire en cas d’urgence?

 

Ayez toujours sur vous un auto injecteur d’adrénaline pour pallier aux cas d’urgence

Les allergies alimentaires sont à la hausse, Santé Canada estimant qu’elles touchent environ 1,2 million de Canadiens. Si vous ou une personne de votre entourage faites une réaction allergique, savoir comment réagir peut faire toute la différence peut vous éviter bien des ennuis. Voici quelques renseignements utiles à connaître.

 

Initiation aux allergies alimentaires

Selon les experts, les allergies alimentaires touchent 6 à 8 % des enfants âgés de 4 ans et moins et environ 4 % des adultes. Les réactions allergiques vont de la simple éruption cutanée à la difficulté respiratoire. Elles entraînent 30 000 consultations à l’urgence et des dizaines de milliers d’autres réactions sont traitées à la maison. Ces allergies sont également responsables de quelque 150 décès par année causés par anaphylaxie, une réaction soudaine et grave pouvant être mortelle.

On estime que plus de160 aliment différents sont liés aux allergies, huit d’entre eux étant responsables de 90 % des réactions graves. Ces huit trouble-fêtes sont les arachides, les noix, le poisson, les fruits de mer (ces allergies ne disparaissent généralement pas à l’âge adulte), les œufs, le lait, le blé et le soya (en règle générale, les enfants cessent de souffrir de ces allergies lorsque leur système immunitaire et gastro-intestinal parvient à maturité).

« Ces aliments sont très courants dans l’alimentation, ce qui explique en partie le problème », précise Jonathan Bernstein, M.D., professeur au service d’immunologie et d’allergologie à la faculté de médecine de l’Université de Cincinnati

Que faire en cas d’urgence

L’anaphylaxie est le nom donné à une réaction allergique grave et soudaine qui peut être mortelle et affecter la peau, les voies respiratoires, le tractus gastro intestinal et le système cardiovasculaire. Le seul traitement existant et sûr consiste à éviter strictement les allergènes connus. En cas d’exposition accidentelle, soyez prêt à réagir:

Ayez toujours sur vous deux doses au moins d’adrénaline auto-injectable afin d’avoir le temps de vous rendre à l’hôpital. Une seule dose atténuera les symptômes qui mettent votre vie en danger, mais ne fait effet que durant 10 à 20 minutes.

 

  • « N’hésitez pas à prendre une dose d’adrénaline », précise David Fleischer, M.D., allergologue à Denver.

 

Cela ne risque pas de vous nuire et il est probablement plus sûr de ne pas attendre.

Ayez un médicament antihistaminique de type Benadryl, soit sous forme liquide ou en comprimé à dissolution rapide pour traiter les réactions bénignes. Si un antihistaminique peut vous soulager, il ne remplace pas l’adrénaline.

Portez un bracelet d’alerte médicale ou un bijou d’identification.

Appelez le 911 ou rendez vous directement à l’urgence (ne conduisez pas vous-même) et ce, même si vos symptômes disparaissent.

http://styledevie.ca.msn.com