Ce qui sépare les gens


On peut avoir des gens près de nous avec qui nous communiquons plus. Les raisons sont parfois ridicules ou d’autres peut-être plus importantes, mais nous ne devrions jamais couper les ponts avec notre famille, nos amis …
Nuage

 

Ce qui sépare les gens

 

Ce n’est pas la distance qui sépare les gens
C’est le silence, la méchanceté, la trahison, l’hypocrisie, la jalousie, la rancune, l’orgeuil, les mensonges …. La liste est longues

Inconnu

Rancunes


Peut-être qu’une personne qui alimente la vengeance ne s’en rend pas compte, mais de l’extérieur, on voit bien les effets négatif sur cette personne, alors ce ne vaut vraiment pas la peine, car cela nous gruge à l’intérieur
Nuage

 

Rancunes

 

Lorsque l’on alimente les rancunes, nous mourons peu à peu.

Auteur inconnu

Les chiens sont-ils rancuniers ?


 

Je pense qu’on ne peut qu’être d’accord que les chiens ne sont pas des rancuniers, même les chiens maltraités. Bien sûr, qu’un chien ayant subi de la maltraitance pourrait avoir des problèmes de comportement, mais ce n’est pas pour une vengeance
Nuage

 

Les chiens sont-ils rancuniers ?

 

Il ne vous a pas fait la fête ? Il a fait pipi sur le tapis ? Est-ce un signe de vengeance ?

La réponse est non. Les chiens ne sont pas rancuniers et ne cherchent pas à se venger. Ils ne complotent pas non plus derrière votre dos pour vous faire payer vos erreurs ! En revanche, ils sont capables d’associer des faits à d’autres : par exemple, si vous êtes un jour rentré chez vous et avez grondé et/ou puni votre chien parce qu’il avait fait une bêtise en votre absence, il se peut qu’il s’en souvienne. Ainsi, même si le jour suivant, il n’a pas fait de bêtise en votre absence, il se peut qu’il associe votre retour à la punition de la veille. De ce fait, il restera méfiant par crainte que vous le punissiez de nouveau. Exactement comme le ferait un enfant, il ne vous fera donc pas la fête. Le chien est ainsi capable de faire le rapprochement entre votre retour et le « traumatisme » (aussi minime soit-il) qu’il a vécu la dernière fois que vous êtes revenu à la maison. En bref, le chien peut utiliser sa mémoire pour adapter son comportement en fonction de ses souvenirs.

La mémoire joue un rôle important

Les chiens ayant vécu de grands traumatismes (maltraitance notamment), eux, ne sont pas rancuniers non plus. Il se peut que certains restent méfiants, voire agressifs avec certains types de personnes leur rappelant leur vie passée. Ainsi, si le chien a été battu par un homme chauve, il pourra rester sur ses gardes à chaque fois qu’il rencontrera un homme chauve. On ne peut pas pour autant parler de rancune, mais plutôt de « phobie post-traumatique ».

Il ne faut cependant pas en faire une généralité : des chiens ayant vécu de terribles situations ne sont pas pour autant traumatisés. Même battus, mêmes enfermés, certains chiens peuvent se révéler tout à fait bien dans leurs pattes et ne montrer aucun signe post-traumatique. Alors que d’autres, au contraire, assimileront de nombreuses situations et/ou personnes à ce qui les a tant fait souffrir… 

Si, toutefois, vous rencontrez des difficultés avec votre chien, le mieux est d’en parler à un vétérinaire ou comportementaliste canin. Avec l’aide d’un professionnel, vous pourrez obtenir les clés pour remédier aux problèmes rencontrés. 

http://wamiz.com/

Pardonner


Ce n’est pas facile de pardonner, mais d’un autre côté gardé cette rancoeur, nous épuise et fait de nous des personnes qui transporte une douleur sur nos épaules. Cette rancoeur nous déstabilise et en fin du compte, c’est nous qui nous punissons le plus
Nuage

 

Pardonner

 

Pardonner ne revient pas à dire  » J’accepte ce que tu as fait  ». Cela signifie plutot  » Je ne suis plus disposé à porter une souffrance en réaction à tes actes  ». Après tout, si nous gardons la rancune au coeur, nous ne faisons que nous punir nous-même…

Sam Ya

Évité la rancune


Les chicanes entre gens que nous aimons peut risquer d’éveiller de vieilles rancunes et les mots peuvent être de trop. Il faut vraiment éviter d’aller chercher les histoires du passées
Nuage

 

Éviter la rancune

 

Lorsque vous êtes en désaccord avec les êtres chers, concentrez-vous uniquement sur le présent.


Ne réveillez pas le passé. Le passé est constant, immuable. Réveiller le passé ne peut qu’apporter plus de douleur à la situation. Pardonnez les actions passées et concentrez-vous sur le présent.

Dalai Lama

Un climat favorable


Rien ne se créer sans que les conditions se sont réuni pour qu’un événement arrive … Certaines de ces conditions peuvent être hors de notre contrôle, cependant nous avons la faculté de diriger nos pensées, notre attitude
Nuage

 

Un climat favorable

 

 

Que fait-on lorsqu’on veut faire éclore un œuf ? On le maintient pendant le temps voulu à la bonne température. Chacun sait que les framboises ne poussent pas en hiver, à moins qu’on ne les cultive en serre. Chacun sait également qu’un poisson d’eau douce ne peut vivre dans l’eau de mer.

De ces constatations, que l’on peut multiplier, nous tirons cette conclusion : rien, en ce monde, ne peut se manifester à moins d’être dans un climat favorable. 

Chaque fois que je fais pour la millionième fois une constatation de ce genre, je m’apitoie sur la sottise de notre moi-moi-moi. Nous sommes à même d’étudier le livre de la nature, d’y recueillir les leçons de sagesse les plus fructueuses et nous vivons en aveugles au Pays des Merveilles !

Ce climat, cette atmosphère, croyez-vous vraiment les créer en vous ? Admettez-vous une fois pour toutes que le bonheur puisse fleurir autrement que dans une atmosphère de confiance, d’espérance, de foi ? Êtes-vous bien persuadé que l’abondance, la santé, la paix, ont leur climat ? 

Chacune de vos pensées de doute, de découragement, de peur, chacune de vos rancunes, chacune de vos colères font souffler une brise glaciale sur votre jardin intérieur. Et vous savez qu’une brise glaciale fait périr dans leur fleur l’espoir des vergers.

Dites-vous bien que tant que vous n’aurez pas modifié le climat de vos pensées, vous ne parviendrez point à voir éclore vos espérances.

– Auclair, Marcelle. Le livre du bonheur, p. 201

Le saviez-vous ► expression : Avoir une dent contre quelqu’un


Avoir une dent contre quelqu’un c’est bien malheureux car c’est de vivre avec de la rancune .. en avoir sur le coeur ..
Nuage

 

Avoir une dent contre quelqu’un 

Avoir de la rancune, du ressentiment, des griefs envers quelqu’un.
En vouloir à quelqu’un.

Le rancunier est souvent quelqu’un d’amer. On peut donc légitimement se poser la question de savoir s’il ne s’agirait pas ici des dents de l’amer ?


Quoi qu’il en soit, une maman digne de ce nom ne peut avoir de ressentiment grave envers son enfant, quand bien même serait-elle maire et amère. On éliminera donc sans regrets les dents de l’amère mère maire.

Il faut remonter au XIVe siècle pour trouver les premiers usages de cette expression où on disait plutôt « avoir la dent (les dents) à (sur) quelqu’un ». Nul doute qu’à l’époque, les individus devaient facilement avoir une dent contre les arracheurs de chicots qui sévissaient sans vergogne, à la tenaille et sans anesthésie.


Lorsque, dans cette ancienne forme de l’expression, on remplaçait la personne par une chose, la locution signifiait alors « être passionné par », « convoiter ardemment » ou « s’acharner sur ».

Mais pourquoi une dent ? Pour le comprendre, il suffit de savoir qu’à partir du XIVe siècle, le mot ‘dent’, au sens figuré, exprimait l’agressivité ou la malveillance.


On en imagine aisément la raison : non seulement la dent est à la fois un symbole de dureté et de morsure, mais l’animal qui « montre ses dents » a un comportement agressif. Ne disait-on point, d’ailleurs « ne faire apparaître aucune dent » pour « ne montrer aucune agressivité » ?

A la même époque, « une dent de lait » était une rancune, une animosité de longue date. C’est pourquoi, un peu plus tard, on retrouve chez Molière, dans « Le bourgeois gentilhomme », l’expression « avoir une dent de lait contre quelqu’un ».

Toutefois, rien ne dit pourquoi on a glissé de la ou les dent(s), articles définis, à une dent, article indéfini.

http://www.expressio.fr

Pas facile de pardonner


Il y a des pardons qui ne sont pas facile a donné et c’est ceux là qui généralement provoquent ce sentiment qui nous dérangent sur des événements passé et qui nous empoissonnent la vie .. C’est nous qui en souffrons .. Pour des situations plus difficiles je pensent qu’il n’est pas nécessaire de faire une démarche de personne a personne mais par contre nous pouvons en nous-même pardonner a la personne en question pour nous libérer de ce poids
Nuage

 

Pas facile de pardonner

 

 

Admettre que le pardon n’est pas toujours une chose facile à donner.  Cependant, il est un ingrédient du bonheur indispensable.

En apprenant à pardonner, vous pourrez continuer à avancer, car la rancune est comme une chaîne qui vous lie au passé qui ne changera plus jamais. Pardonner, c’est se détacher de celui qui vous a offensé, mais c’est avant tout se libérer soi-même.

Ce n’est pas une faveur que vous faites à l’autre, mais c’est un acte de bienveillance envers vous-même!

Michel Poulaert
Réflexions Positives

Tends tes mains


Toujours le même ami, qui passait des heures a parler de sa douce inaccessible, la famille lui a tourné le dos devant cet amour impossible d’ailleurs ils avaient un peu participer a mettre des obstacles … je copiais la discussion, enlevais mes réponses puis raccourcissait ses dires et prenait donc le fond de ses pensées pour écrire a ma façon
Nuage

Tends tes mains

 

 

Tends tes mains, tends tes mains
Et essaie de m’entendre
Sans répondre au refrain
Sortir de ce méandre
Sans blâmer, sans médire
Mon chagrin n’est que cendre
Je suis en plein délire
Je ne peux prendre ton corps
Mais peut-être ta conscience
Oublier tout remords
Implorant indulgence

Tends tes mains, tends tes mains,
Touches mon cœur, touches mes plaies
Que provoque ton dédain
La sècheresse de ton âme
A mon être mutilé
Me fait sentir infâme
Ton orgueil, m’a défié
Que dire de l’injustice
Que tu me fais subir
Une vie sans nul délice
Sans regard aux souvenirs

Tends tes mains, tends tes mains
Pour mes derniers soupirs
De mon esprit mondain
Mon audace n’a su fuir
Tu as creusé ma tombe
Devant mon entourage
Tout en larguant ta bombe
J’ai vu mon sarcophage
Les gens perce ma folie
Je n’ai rien su cacher
A toi, mon affection
Tes bras tendu au ciel
Sans atteindre ses piliers
Optant le virtuel
Et ainsi m’humilier

Tends tes mains, tends tes mains
Aux idées de folies
Recherche de mon destin
Cet espoir mon délit
Mes désirs conjuguer
Avec malheur et larmes
La corde est à mon cou
N’ai crainte, tu peux tirer
Je suis tellement à bout
La mort doit m’engouffrer
Mieux que cette solitude
Loin de ton cœur, ma lune
Sans toi, la vie est rude
Je n’ai que de rancune

Tends tes mains, tends tes mains
Avant le grand jugement
Pardon au Dieu Unique
J’ai cru clandestinement
A tes notes, ta musique
Mais, tu jouais si faux
Mensonges et mécréances
Sans guérison des maux
Refusant toutes alliances
Mes membres vont témoigner
D’avoir vouer l’amour
Et ma foi consigner
Dû à tes beaux discours

Tends tes mains, tends mains
Pour ce dernier adieu
Ce roman n’est plus sain
Mon poème un aveu
Mes mots ne sont que vent
Un frisson, au parcours
Ton oreille te touchant
De mes pulsions vautour
L’avenir n’est que désert
J’ai espéré en vain
Mon souffle était pervers
Maintenant c’est la fin

Rachel Hubert (Nuage)
29 Janvier 2003