Le raisin, un fruit très dangereux pour la santé de votre chien


Un chien pourrait manger n’importe quoi, sauf que ce ne sont pas tous les aliments qui sont bon pour lui. Certains aliments comme les raisins peu importe qu’ils soient frais ou séchés peut occasionner des problèmes rénaux et digestifs qui pourrait même être fatal pour le toutou
Nuage

 

Le raisin, un fruit très dangereux pour la santé de votre chien

 

golden retriever

On le sait tous, certains aliments sont dangereux pour nos petits compagnons. C’est notamment le cas du raisin qui peut être fatal pour votre chien. 

Pour garder son chien en bonne santé, il est essentiel de savoir que certains aliments peuvent être dangereux. Si l’on sait que le chocolat, l’avocat ou encore les oignons ne sont pas bons pour les chiens, c’est aussi le cas du raisin, et ça on le sait souvent moins.

D’ailleurs, c’est seulement depuis 2001 que l’intoxication au raisin a été inscrite, même si elle reste toujours assez méconnue du grand public.

Le raisin, un fruit dangereux pour la santé des chiens

raisin chien mortel danger

Mais pourquoi le raisin est-il dangereux pour les chiens ? Tout simplement parce qu’il présente une toxicité rénale et digestive pour le chien. Il convient donc de ne jamais donner de raisin à son chien, sous aucune forme. Pas même du raisin sec.

L’ingestion de raisin par un chien est une véritable urgence vétérinaire car les conséquences peuvent être fatales. Une grappe de raisin pourra être mortelle pour un chien pesant 10 kilos. Il est donc primordial d’y prendre garde.

Quant aux symptômes, il y en a plusieurs comme des problèmes digestifs ou encore un état léthargique et des douleurs abdominales. En cas de doute, le mieux est toujours de consulter son vétérinaire pour ne prendre aucun risque avec la santé de votre animal.

Par Elise Petter

Crédits photo : Shutterstock

https://wamiz.com

Le Saviez-Vous ► Japon : 2 melon d’une variété rare achetés pour 25 500 euros (36 136 $ cad)


Avec Internet, on apprend beaucoup sur les coutumes des autres pays. Au Japon, beaucoup ont déjà entendu parler des prix exorbitants des fruits géants qu’ils ont réussis a cultiver. Pourquoi dépenser autant pour un produit périssable ? Les mentalités sont différentes et leurs raisons aussi
Nuage

Japon : 2 melon d’une variété rare achetés pour 25 500 euros (36 136 $ cad)

 

Source : Shutterstock

Au Japon, les consommateurs sont prêts à débourser des sommes faramineuses pour des fruits. Parfois, c’est même une année de salaire qui y passe !

Par Mélissa Becquet

Au pays du Soleil Levant, les fruits sont de vrais produits de luxe. L’ex-ville minière de Yubari, dans le nord du Japon, a même donné son nom à une espèce de melon rare que tout le monde s’arrache. Deux de ces cantaloups viennent d’ailleurs d’être acquis par un supermarché de la préfecture japonaise de Hyogo, pour une somme complètement délirante !

Cette variété spécifique s’appelle Yubari King et vient d’un croisement entre deux types de cantaloups rares. Sa douceur sucrée si caractéristique en fait tout son prestige.

Sa rareté est tellement grande qu’un grossiste de la préfecture de Hyogo vient d’acquérir deux de ces melons dans une vente aux enchères pour une somme exorbitante.

Un précieux lot qui coûte les yeux de la tête : 3 millions de yens soit… 25 500 euros ! L’acheteur de cette vente aux enchères record explique :

« Je voulais rendre une faveur aux agriculteurs de Yubari qui nous aident chaque année. »

À Sembikiya, la plus ancienne boutique de fruits du Japon, les fruits sont vendus comme des pierres précieuses.

Là-bas, on y trouve des pastèques en forme de cœur, de pyramides ou de carrés, des fraises géantes ou encore des raisins aussi gros que des balles de ping-pong…

Mais pourquoi les japonais sont-ils prêts à payer autant pour un fruit ?

Dans de nombreuses cultures occidentales, les fruits sont appréciées pour leurs valeurs nutritives. Or au Japon, c’est la valeur spirituelle dont ils sont porteurs qui importe. Pour cette raison, les fruits haut de gamme sont considérés comme un important symbole de respect. Soyeon Shim, doyen de l’école d’écologie humaine de l’Université du Wisconsin explique :

« Les gens achètent ces fruits chers pour démontrer combien leurs cadeaux sont spéciaux, pour des occasions spéciales ou pour des personnes importantes comme son patron. »

La culture de ces produits haut de gamme implique des pratiques méticuleuses qui nécessitent une forte main-d’oeuvre. Il faut parfois 15 ans pour atteindre le niveau de perfection recherché.

À 20 euros la pêche blanche ou 70 euros la grappe de raisins, on peut dire que les japonais ne lésinent pas sur les cadeaux !

http://positivr.fr

Le Saviez-Vous ► 6 articles de maison courants, mais très toxiques pour les chiens


Il y a des articles de la maison qui peuvent intoxiquer les animaux, certains sont incontestables alors que d’autres surtout dans les aliments sont moins évident pour nous.
Nuage

6 articles de maison courants, mais très toxiques pour les chiens

 

En plus des médicaments, de nombreux objets présents dans la majorité des foyers représentent un réel danger pour la santé des chiens.

Certains de ces articles sont même souvent faciles d’accès pour l’animal. On recommande donc aux propriétaires d’être toujours vigilent.

Découvrez la liste des articles que vous devriez tenir loin de votre animal de compagnie dans la galerie ci-dessous :

Le chocolat, le café et la caféine


Ces aliments sont nocifs, car ils sont composés de méthylxanthine, qui peut entraîner des vomissements, la diarrhée, des palpitations, la déshydratation, des tremblements, et même la mort chez nos amis canins.

Les noix de macadam


Les noix de macadam peuvent causer des faiblesses au niveau des pattes arrière, des vomissements, des tremblements, de l’hypothermie, et même plonger le chien dans un état dépressif durant de 12 à 48 heures après l’ingestion.

Les raisins, les raisins secs et les groseilles


Si le lien de causalité demeure encore inexpliqué, la consommation de ces fruits peut entraîner une insuffisance rénale, des vomissements, des tremblements, et plonger l’animal dans un état léthargique.

Les oignons, l’ail et la ciboulette


En cas d’ingestion excessive, la consommation de ces aliments peut causer de l’inflammation au niveau de l’intestin.

L’alcool


L’ingestion d’alcool chez les animaux peut causer des vomissements, la diarrhée, des problèmes de coordination, des difficultés respiratoires, et même la mort.

Les détergents et les insecticides


Tout comme les humains, les chiens ne devraient évidemment jamais ingurgiter de produits ménagers.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Le danger mortel des raisins pour les jeunes enfants


Les raisins que l’on donne à de jeunes enfants doivent être coupés en deux ou en 4 pour éviter des incidents qui pourraient entraîner la mort. J’ajouterais même les saucisses qu’on tranche en rondelles pour les petits devraient aussi être coupées
Nuage

 

Le danger mortel des raisins pour les jeunes enfants

 

© thinkstock.

Par: Deborah Laurent

Attention aux grappes de raisin! Selon les médecins britanniques, les raisins entiers sont la troisième cause la plus fréquente d’étouffement chez les enfants, après les hot dogs et les sucreries.

 « Toute blessure, accident et décès est une tragédie mais c’est encore plus vrai quand cette blessure, cet accident ou cette mort aurait pu être évité », a expliqué le Dr Julie-Ann Maney, du Royal College of Paediatrics and Child Health.

Le document publié cette semaine décrit trois cas atroces d’étouffement. Un enfant de cinq ans s’est étranglé en mangeant des raisins lors de ses activités parascolaires. Il est décédé d’un arrêt cardiaque. Un garçon de 17 mois est également mort en mangeant un sandwich et des fruits à la maison, en compagnie de ses parents. Là encore, il s’est étouffé avec un raisin. Enfin, un enfant de deux ans a été emmené d’urgence à l’hôpital après avoir avalé un raisin d’un coup: il a passé cinq jours en soins intensifs et a frôlé la mort.

Les auteurs du papier « The choking hazard of grapes: a plea for awareness » publié ici expliquent qu’un raisin entier est plus grand que les voies aériennes d’un jeune enfant. La surface douce et lisse du raisin lui permet de former une sorte de joint étanche dans une voie aérienne et de la bloquer complètement: il est impossible d’enlever le fruit ainsi installé sans équipement spécialisé.

Les chercheurs regrettent l’absence d’avertissement au sujet du potentiel danger d’étouffement sur certains emballages alimentaires. Ils recommandent donc que les raisins et les tomates cerises soient coupés en deux ou mieux encore, en quatre, avant d’être donnés aux enfants de moins de 5 ans. Et il faut que les petits enfants restent sous la surveillance d’un adulte quand ils mangent.

http://www.7sur7.be/