Des cougars sur les rails du SkyTrain près de Vancouver


Des cougars ont été vus sur des vidéos surveillance sur des rails de métro à Vancouver. Il faut dire que la station est entourée de forêt. Espérons que ces animaux n’en souffriront pas de toute cette activité
Nuage

 

Des cougars sur les rails du SkyTrain près de Vancouver

 

COUGARS

Deux cougars adultes ont été aperçus vendredi sur les rails du SkyTrain à Port Moody en banlieue de Vancouver. TransLink a immédiatement tenu à rassurer les usagers en affirmant qu’il n’y avait aucun danger.

C’est une alarme automatique qui se déclenche lorsque quelque chose se trouve sur les voies qui a alerté les agents du SkyTrain aux premières heures du jour, vendredi. Ils ont pu rapidement identifier les deux bêtes après avoir passé en revue les images de vidéosurveillance de la station Inlet Centre sur la ligne Evergreen.

Lorsque le personnel s’est rendu sur les lieux pour effectuer sa routine matinale d’inspection, les deux gros félins étaient déjà partis.

S’il est plutôt courant d’observer divers animaux sauvages près des stations du SkyTrain, les cougars se font bien plus rares, selon Chris Bryan, porte-parole de TransLink.

« Nous sommes vraiment sur la côte ouest, ça peut arriver de temps à autre. Nous avons déjà eu des ratons laveurs sur les voies ou même des coyotes. En revanche, un des employés de la salle de contrôle avec 15 ans d’ancienneté me disait qu’il n’avait jamais entendu parler de cougars », raconte-t-il.

Chris Bryan souligne, par ailleurs, qu’avec l’extension de la ligne Evergreen, le SkyTrain circule désormais dans des zones moins habitées et plus sauvages :

« Si vous regardez la station Inlet Centre, il y a beaucoup de forêts dans cette zone, alors ce n’est pas si surprenant. »

Les services de conservation de la province et la police de Port Moody ont été avertis de la présence des deux bêtes dans le secteur.

uebec.huffingtonpost.ca/

Voilà une belle histoire qui va vous réconcilier avec l’humanité


Dans les grandes villes, trop souvent des gens sont en difficulté sans que personnes n’agissent. Cette fois-ci, trois à New-York n’ont pas hésité à sauter sur les rails du métro qui devait arriver d’une minute à l’autre pour secourir un homme qui était tombé
Nuage

 

Voilà une belle histoire qui va vous réconcilier avec l’humanité

 

Trois hommes ont porté secours à une personne tombée sur les rails du métro. Et «c’était beau à voir», oui.

Voir un peu de gentillesse dans ce monde sans pitié ne fait pas de mal. Vendredi 10 juin, aux États-Unis, des hommes et des femmes ont eu une réaction qui a redonné le sourire à plus d’un citoyen américain. Ils ont porté secours, au péril de leur vie, à une personne tombée sur les voies du métro de New York.

C’était l’après-midi, il faisait beau, raconte le New York Times. Sumeja Tulic, l’un des témoins de la scène, était assise sur un banc à la station TriBeCa et regardait un homme appuyé contre un pilier, situé à 1 mètre des voies. Et puis, soudain, un énorme bruit. L’homme qui était appuyé contre le pilier s’évanouit et tombe sur les rails du métro, qui doit arriver deux minutes plus tard.

Aussitôt, quelqu’un plonge pour essayer de réveiller l’homme. Mais celui-ci ne réagit pas. S’enclenche alors une course folle contre le temps, où trois hommes ensemble essaient de le porter pour le ramener sur le quai.

«Millions de gens qui sont là les uns pour les autres»

 

Fort heureusement, l’histoire s’est bien terminée et tout le monde a été sauvé. L’homme a été transporté à l’hôpital avec des blessures sérieuses mais sans danger pour sa vie. Il s’est donc produit l’inverse de cet horrible fait divers qui avait fait la une du New York Post en 2012, où un homme était mort sans que personne ne vienne à son secours. Et l’inverse de ce qui se produit régulièrement, quand des hommes ou des femmes sont agressés sans que personne ne réagisse.

«La meilleure infrastructure de cette ville, ce sont les millions de gens qui sont là les uns pour les autres. [Ils sont intervenus] sans savoir même de qui il s’agissait, ni quelles étaient ses opinions. C’était beau à voir», commente Sumeja Tulic.

Sa vidéo de ce geste qui sauve, qu’elle a envoyée au site gothamist.com, a été vue plus de 2 millions de foissouligne le New York Times.

http://www.slate.fr/