Bagarre géné­rale entre un python, deux chacals et un blai­reau au Bots­wana


Une scène que nous verrons jamais de nos propres yeux. Cela se passe à Botswana en Afrique. Un ratel un cousin du blaireau semble être en mauvaise posture avec un python, mais deux chacals y voient une opportunité d’un bon repas. Qui gagnera ? Le serpent, les chacals ou le ratel ?

Nuage


Bagarre géné­rale entre un python, deux chacals et un blai­reau au Bots­wana


Crédits : Rose­lyne Kerjosse

Dans le parc natio­nal de Chobe, au Bots­wana, Rose­lyne Kerjosse a filmé une scène complè­te­ment surréa­liste

Cette touriste a filmé un impres­sion­nant combat entre un ratel – un musté­lidé cousin du blai­reau réputé pour sa pugna­cité, aussi appelé « blai­reau à miel » –, deux chacals et un python alors qu’elle était en plein safari, explique The Inde­pendent.

Quand Kerjosse a commencé à filmer, le ratel semblait en bien mauvaise posture, le python enroulé autour de son corps. Mais une paire de chacals est entrée dans la danse, attaquant le serpent à coups de morsures. Le ratel a fina­le­ment réussi à s’échap­per, mais il est revenu à la charge pour se joindre à l’at­taque des chacals. Durant toute la durée du combat, un buffle d’Afrique brou­tait non loin, l’air impas­sible.

Le ratel n’était pas d’hu­meur à parta­ger son repas. Après une mêlée chao­tique qui a duré quelques instants, il a fina­le­ment remporté la bataille contre ses trois adver­saires, avant de traî­ner le serpent inerte dans les buis­sons pour le dégus­ter à son aise. Le guide qui accom­pa­gnait Kerjosse a déclaré qu’il n’avait « jamais vu une scène pareille ». Tu m’étonnes.

Source : The Inde­pendent

https://www.ulyces.co/

En Austra­lie, un python géant dévore un croco­dile entier


Ce serpent avait vraiment très faim. Même si le python est un gros serpent, il est capable d’ouvrir sa gueule assez grande pour engloutir un crocodile.

Nuage


En Austra­lie, un python géant dévore un croco­dile entier

Crédits : Martin Muller/GG Wild­life Rescue Inc

par  Suzanne Jovet

Dans les marais de Mount Isa, en Austra­lie, Martin Muller est tombé nez à nez avec un python dévo­rant un croco­dile entier alors qu’il faisait du kayak, rappor­tait le Daily Mail le 17 juin. Même si la région est répu­tée pour sa faune parti­cu­liè­re­ment dange­reuse, certaines images n’en sont pas moins spec­ta­cu­laires.

Avec bravoure et un brin d’in­cons­cience, le photo­graphe est resté durant l’in­té­gra­lité du festin pour filmer la scène. Le python olive est l’une des plus grandes espèces de serpents d’Aus­tra­lie. Mesu­rant en moyenne 2,5 mètres de long, il vit dans un envi­ron­ne­ment aqua­tique et rocheux, où il se délecte régu­liè­re­ment de chauve souris, de walla­bies ou de canards.

Afin de dévo­rer cette proie autre­ment grande, le python l’a d’abord étouf­fée jusqu’à la mort en utili­sant son corps et sa mâchoire. Puis, restait le plus gros du travail : la diges­tion.

Crédits : Martin MullerCrédits : Martin MullerCrédits : Martin MullerCrédits : Martin Muller

https://www.ulyces.co//

Un serpent à trois yeux découvert en Australie


Un serpent en Australie avait LE troisième oeil fonctionnel.. Malheureusement pour ce reptile, il n’avait rien de mystique. Il semble que c’est courant chez les serpents d’avoir des malformations. Quoiqu’il soit, cela n’a pas aidé ce python à survivre.
Nuage

 

Un serpent à trois yeux découvert en Australie

 

© epa.

Un python doté de trois yeux fonctionnels a été découvert par des gardes sur une route d’Australie, a rapporté cette semaine le service des parcs et de la vie sauvage du Territoire du Nord.

Sur sa page Facebook (Northern Territory Parks and Wildlife), celui-ci a publié plusieurs photos du serpent long de 40 cm, un juvénile qui n’a pas survécu. Les malformations sont assez courantes chez les reptiles.

L’animal avait été trouvé fin mars non loin de Humpty Doo, petite ville du Territoire du Nord australien située à environ 40 km de Darwin. Il avait des difficultés à se nourrir et est décédé la semaine dernière, a précisé jeudi un porte-parole du service qui gère la faune dans cette zone.Une radiographie a révélé que le python ne possédait pas deux têtes soudées mais bien une seule, avec un œil additionnel. Une particularité qui s’est vraisemblablement développée dès le stade embryonnaire.

D’après l’administration des parcs du Territoire du Nord, il est en effet très peu probable que l’anomalie soit due à des facteurs environnementaux car les malformations ne sont pas exceptionnelles chez les reptiles.

https://www.7sur7.be/

Un python de plus de 5 mètres portant 73 œufs capturé en Floride


Les chercheurs on trouver un très gros serpent qui porte plusieurs oeufs. Ce python birman est une espèce envahissante. C’est des conséquences de gens qui rapporte des animaux exotiques comme animal de compagnie. Soit que ces animaux sont relâcher ou qu’ils ont pu fuir dans un environnement sans prédateur.
Nuage

 

Un python de plus de 5 mètres portant 73 œufs capturé en Floride

Quatre chercheurs portent un python femelle de plus de 5 mètres de long capturé dans la réserve nationale de Big Cypress en Floride. © Handout - Big Cypress National Preserve/AFP

Quatre chercheurs portent un python femelle de plus de 5 mètres de long capturé dans la réserve nationale de Big Cypress en Floride. © Handout – Big Cypress National Preserve/AFP

Un python aux dimensions gigantesques, long de 5,2 mètres pour un poids de 64 kilos, a été capturé en Floride par des chercheurs grâce à des techniques innovantes.

Selon la réserve nationale de Big Cypress, qui a annoncé la nouvelle, ce serpent femelle, capable d’avaler un cerf, contenait 73 œufs en développement. C’est l’un des plus gros pythons jamais attrapés dans le sud de la Floride, d’après cette réserve nationale située au nord du parc des Everglades.

Les chercheurs l’ont trouvé en plaçant des transmetteurs radio sur des pythons mâles, ce qui leur a permis de localiser la femelle.

« Notre équipe ne fait pas qu’enlever les serpents envahissants, elle collecte également des données pour la recherche », ont précisé les scientifiques, ajoutant que ces reptiles représentaient « une menace importante pour la faune » : en l’absence de prédateurs naturels, rien ne les empêche de se multiplier.

Le python birman est considéré comme une espèce envahissante depuis qu’il est apparu dans la région en 1980. Le gouvernement américain a interdit leur importation en 2012 en raison de leur dangerosité.

https://www.futura-sciences.com/

Cette Austra­lienne a été mordue par un serpent alors qu’elle était aux toilettes


Il parait qu’il peut être fréquent de trouver un serpent dans les toilettes en Australie. Il est donc préférable de regarder avant de s’assoir.
Nuage

 

Cette Austra­lienne a été mordue par un serpent alors qu’elle était aux toilettes

 

 

Crédits : Jasmine Zeleny

 

par  Ulyces

Alors que cette Austra­lienne était tranquille­ment assise sur les toilettes, un serpent l’a attaquée par surprise. Dans sa maison de Bris­bane, mardi 22 janvier, Helen Richards a été mordue par un python mesu­rant 1,5 mètre, rapporte la BBC.

 « J’ai sauté, avec mon panta­lon baissé et je me suis retour­née pour voir ce qui ressem­blait à une tortue à long cou, se recroque­villant dans la cuvette », a raconté la femme de 59 ans, qui dit avoir ressenti « un choc vif ».

Ne souf­frant que de bles­sures mineures, Helen Richards s’est simple­ment soignée avec de l’an­ti­sep­tique, les pythons tapis étant « rela­ti­ve­ment inof­fen­sifs ».

Jasmine Zeleny, qui s’est char­gée de récu­pé­rer le reptile, a assuré qu’il était assez commun de retrou­ver des serpents dans les toilettes, à la recherche d’un point d’eau lors des saisons chaudes.

« Malheu­reu­se­ment, dans ce cas là, le point de sortie du serpent a été bloqué après qu’He­len s’est assise. Il a été effrayé et a mordu par simple peur », a expliqué Jasmine Zeleny.

La spécia­liste a ajouté qu’elle avait été impres­sion­née par le sang froid d’He­len Richards. 

« Le temps que j’ar­rive, elle avait capturé le serpent et elle s’était calmée. Helen a fait face à la situa­tion comme une cham­pionne », a-t-elle assuré.

Sources : BBC

https://www.ulyces.co

Il sauve la vie d’un python couvert de plus de 500 tiques en Austra­lie


Ce python fait vraiment pitié avec toutes ces tiques qui se sont acharnées sur lui. Un spécialiste des serpents en Australie, l’a secouru et si tout vas bien, le serpent pourra retourner dans la nature
Nuage

 

Il sauve la vie d’un python couvert de plus de 500 tiques en Austra­lie

 

Crédits : Gold Coast and Bris­bane Snake Catcher/Face­book

par  Ulyces

En Austra­lie, des attra­peurs de serpents profes­sion­nels ont sauvé un python couvert de centaines de tiques, rapporte la BBC. Le pauvre reptile a été retrouvé dans une piscine, dans le jardin d’une maison de la Gold Coast, une région côtière du Queens­land, au sud de Bris­bane. L’at­tra­peur de serpents Tony Harri­son a confié au média britan­nique qu’il avait dû retiré plus de 500 tiques à la main pour sauver la vie du python.

Harri­son pense que le python tapis, une espèce de serpent très répan­due dans cette région de l’Aus­tra­lie, tentait de noyer ses assaillants dans l’eau de la piscine. Mais cela n’a pas fonc­tionné.

« Sa tête tout entière était gonflée et complè­te­ment submer­gée par les tiques qui se nour­ris­saient de lui », témoigne l’at­tra­peur de serpents, qui a partagé des photos de l’ani­mal mal en point sur la page Face­book de sa société.

Il arrive que les serpents soient victimes de tiques dans la nature, mais Harri­son n’avait jamais eu affaire à un cas aussi grave. S’il dit que Nike – c’est le petit nom qu’il a donné au python – semble aller mieux de jour en jour, il veillera sur lui encore long­temps.

« On s’oc­cu­pera de lui au Currum­bin Wild­life Sanc­tuary jusqu’à ce qu’il soit parfai­te­ment en état d’être relâ­ché dans la nature. »

Source : BBC

https://www.ulyces.co/

En Austra­lie, des crapauds se déplacent à dos de python pour fuir une tempête


En fin décembre en Australie, pendant une pluie, il a été vu des crapauds d’une espèce invasive qui ont décider de prendre le train, non, pardon, un python pour se déplacer. Est-ce à cause d’une pluie trop intense, et non, c’est plutôt pour des raisons très charnelles ?
Nuage

 

En Austra­lie, des crapauds se déplacent à dos de python pour fuir une tempête

 

Crédits : The Guar­dian

par  Ulyces

Anne et Paul Mock étaient chez eux, dimanche 30 décembre 2018, lorsqu’une tempête s’est abat­tue sur leur village de Kunu­nurra, à l’ouest de l’Aus­tra­lie.

Crai­gnant une rupture du système d’éva­cua­tion des eaux, le second s’est aven­turé dans le jardin, martelé par la pluie et blan­chi par les éclairs. Sur le gazon détrempé, il a alors décou­vert une foule de crapauds géants, tout juste expul­sés d’un lac débor­dant. Et au milieu de cette étrange assem­blée amphi­bienne se déhan­chait un python de 3,5 mètres.

« Il se déplaçait à fond sur la pelouse avec les grenouilles atta­chées [à lui] », décrit Paul au quoti­dien britan­nique The Guar­dian.

Après la publi­ca­tion d’une photo de ce curieux ballet nocturne sur Twit­ter par le frère de Paul, Andrew, la biolo­giste austra­lienne Jodi Rowley a expliqué que les crapauds tentaient de s’ac­cou­pler avec le serpent. Ceux-ci ont d’ailleurs déjà été vus en train de se frot­ter contre une mangue moisie. Parti­cu­liè­re­ment inva­sive – ce n’est pas le python qui dira le contraire –, l’es­pèce iden­ti­fiée à Kunu­nurra s’est répan­due de l’est du pays vers l’ouest ces dernières décen­nies, mettant à mal certains écosys­tèmes.

« On oublie presque qu’ils sont là jusqu’à ce qu’ils sortent de leur tanière », a avoué Paul.

https://www.ulyces.co/