Quelles sont ces petites bêtes qui aiment infester notre lit ?


Une chance qu’on ne voit pas tout le petit monde qui nous accompagne dans notre lit. On se sentirait à l’étroit. En tout cas, le fait de ne pas les voir, on évite les cauchemars Clignement d'œil
Nuage

 

Quelles sont ces petites bêtes qui aiment infester notre lit ?

 

par Yohan Demeure, rédacteur scientifique

Que ce soit sur, sous ou dans notre lit, nombreuses sont les petites bêtes qui y élisent domicile. Outre la célèbre punaise de lit, une dizaine d’autres de ces petits monstres sont à citer. Si certains sont très connus, d’autres sont sûrement à découvrir pour mieux les éviter.

Les petites “stars” de notre lit !Lorsque l’on associe “insecte” et “lit” dans la même phrase, la punaise de lit vient tout de suite dans les esprits ! Ces insectes hétéroptères de la famille des Cimicidae sont une plaie pour les voyageurs, qui les ramènent souvent chez eux dans leurs bagages. Ces bestioles – dont il est difficile de se débarrasser – attendent patiemment la nuit pour sucer notre sang et laisser quelques traces de piqûres, quelques démangeaisons – et dans le pire des cas une réaction allergique.

Citons également les tiques et les puces qui s’accrochent aux vêtements – ou aux animaux domestiques – lors d’une balade dans la nature, ou encore les poux dont le lieu de prédilection est le cuir chevelu. Dans la catégorie “aficionados du lit”, citons aussi les acariens (voir image ci-après) et autres araignées !

Share

Crédits : Pixabay

Les bébêtes moins connues

Les insectes et autres cités plus haut sont les plus connus pour leur présence sur notre corps, nos vêtements, nos animaux, et donc nos lits. Cependant il en existe d’autres, moins connus.

Citons par exemple l’anthrène des tapis, qui s’introduit dans nos maisons par une fenêtre ouverte. Appréciant le textile en général, cet insecte aime le linge, les tapis et les matelas.

 

L’anthrène des tapis

La petite vrillette se trouve quant à elle sous forme de larve et sa nourriture est le bois. Celle-ci grignote le bois du lit en faisant des trous ronds, et cause ainsi une importante infection qui peut aller aller jusqu’à l’effondrement.

La petite vrillette (larve)

Enfin, citons le nématode, une sorte de ver rond que l’on retrouve souvent dans les sols, l’eau, les sédiments ou encore le bois mort. De nombreuses espèces mènent une vie de parasites, et on les  retrouve assez souvent dans les intestins humains. À la tombée de la nuit, la femelle est susceptible de sortir pondre des œufs autour de l’anus et c’est par ce biais-là que les sous-vêtements sont infestés. Cela peut donc être également le cas des vêtements de nuit, ainsi que les draps du lit.

Le nématode

Sources : Courrier InternationalNotre Temps

https://sciencepost.fr/

Le Saviez-Vous ► Voici pourquoi vous ne DEVRIEZ PAS tuer ce mille-pattes


J’ai vu deux fois ce mille-pattes et les deux fois dans une salle de bain. La première fois, il y a une dizaine d’années, ce fut un grand étonnement, j’ai fouillé sur le net pour savoir, c’est quoi cette bibite ? Et bien, malgré son apparence, c’est un insecte des plus utiles que l’on peut retrouver dans une maison et qui agit comme exterminateur de cafards, punaises de lit, araignées et fourmis.
Nuage

 

Voici pourquoi vous ne DEVRIEZ PAS tuer ce mille-pattes

 

De tous les insectes qui envahissent les maisons québécoises, beaucoup d’entre nous trouvent que le mille-pattes de maison — aussi appelé la scutigère véloce — est l’un des plus effrayants.

On pense que cette espèce a été introduite en Amérique du Nord via le Mexique il y a maintenant plusieurs décennies.

Cette espèce est plus petite que la majorité des mille-pattes. Elle possède une trentaine de pattes qu’elle peut détacher si l’une d’elles reste coincée ou en cas de danger.

Malgré son air terrifiant, la scutigère est considérée comme inoffensive. Une de ses morsures, cependant, piquera de manière semblable à celle d’une abeille. 

Les mille-pattes de maison aiment les espaces humides et sombres comme les salles de bains et les sous-sols. 

Si vous en voyez un, retenez votre premier instinct d’en faire une crêpe avec votre soulier : car les mille-pattes adorent manger les fourmis, les araignées, les cafards ou encore les punaises de lit.

Ainsi, si vous voyez un mille-pattes dans votre maison, mais que vous ne voyez aucune autre espèce d’insectes, il y a de fortes chances qu’il ait efficacement endossé son rôle d’exterminateur ! Cependant, si vous considérez toujours ces mille-pattes comme des indésirables dans votre maison, ils peuvent être facilement ramassés et remis dehors pour qu’ils puissent continuer leur travail.

Si vous voulez les empêcher de rentrer chez vous : 

  1. Séchez les zones humides de votre maison;

  2. Éliminez les grandes populations d’insectes d’intérieur (fourmis et autres…);

  3. Scellez les fissures dans les murs de votre maison;

  4. Et rappelez-vous : ils ont plus peur de vous que vous d’eux. Si vous décidez de les laisser rester chez vous, ils feront de leur mieux pour rester à l’abri des regards.

https://www.meteomedia.com/

Les punaises de lit relâchent de l’histamine dans la maison


Les punaises de lits ne donneraient pas de maladie en temps que tel, sauf qu’un endroit infesté laisse beaucoup plus d’histamine. C’est une molécule qui en trop grande concentration pourrait être la cause des allergies et urticaires. Le problème quand il y a un traitement par la chaleur, l’histamine ne baisse pas beaucoup. Il faudrait quelque chose de plus agressif.
Nuage

 

Les punaises de lit relâchent de l’histamine dans la maison

 

Marie-Céline Ray
Journaliste

 

Si elles ne semblent pas transmettre de maladie, les punaises de lit laissent de l’histamine dans les logements qu’elles infestent. La molécule impliquée dans les réactions allergiques reste même des mois après la disparition des punaises…

Les punaises de lit Cimex lectularius causent bien du souci aux habitants qui en font la fâcheuse expérience, car il n’est pas si simple de s’en débarrasser : les traitements professionnels sont coûteux, l’utilisation d’insecticides dans des logements, et a fortiori dans des lits, pose problème et, en plus, les punaises de lit ont développé des résistances aux insecticides.

Du point de vue sanitaire, la piqûre des punaises de lit ne semble pas transmettre de maladie. En laboratoire, elle peut propager l’agent de la maladie de Chagas (Trypanosoma cruzi) mais il n’y a pas de preuve qu’une telle transmission existe dans la vie réelle. Et si le risque pour la santé était tout autre, et lié à une molécule laissée par les punaises dans votre maison ?

Les punaises de lit libèrent naturellement de l’histamine dans leurs excréments. Elles s’en servent même pour marquer un bon emplacement pour venir s’y agréger. Lorsque des punaises de lit arrivent dans un logement, elles ont tendance à se concentrer dans les chambres où dorment les humains, leur source de nourriture. Chez l’Homme, l’histamine est naturellement libérée lors d’une réponse immunitaire. Elle favorise l’inflammation et la lutte contre les pathogènes. Mais elle peut aussi avoir un effet nocif, causant des rougeurs par contact avec la peau et des problèmes respiratoires par inhalation.

Le saviez-vous ?

L’histamine est une molécule libérée par les mastocytes. Elle joue un rôle dans les symptômes de l’allergie. C’est pourquoi les antihistaminiques sont prescrits en cas de rhume des foins ou contre les démangeaisons de l’urticaire.

Des chercheurs de l’université d’État de Caroline du Nord (États-Unis) ont étudié un complexe d’appartements de la ville de Raleigh où certains logements avaient été infestés par des punaises de lit et d’autres non. Les chercheurs y ont récupéré de la poussière.

Les punaises de lit se concentrent au niveau des chambres à coucher, là où dorment les humains qu’elles piquent. © jes2uphoto, Fotolia

Les punaises de lit se concentrent au niveau des chambres à coucher, là où dorment les humains qu’elles piquent. © jes2uphoto, Fotolia

    Davantage d’histamine dans les logements infestés par les punaises de lit

    Les appartements infestés avaient beaucoup plus d’histamine dans leur poussière que les logements non infestés du même complexe ou que d’autres appartements situés à plus de 8 km. Les niveaux d’histamine dans les logements infestés étaient au moins 20 fois plus élevés : 54,6 µg pour 100 mg de poussière, contre moins de 2,5 µg pour 100 mg de poussière dans les logements non infestés.

     

    Les chercheurs ont aussi mesuré l’histamine après que le logement a été traité à la chaleur contre les punaises de lit. Pendant les trois mois qui suivaient le traitement, les niveaux d’histamine ne diminuaient pas beaucoup : malgré la chaleur, la molécule persistait dans le logement. Pour plus d’efficacité, il faudrait peut-être associer le traitement thermique à un nettoyage rigoureux de l’appartement.

    Comme les humains dorment à proximité des punaises de lit, la concentration élevée d’histamine pourrait représenter un risque pour leur santé. D’autres travaux doivent être menés pour connaître les effets d’une exposition chronique à de faibles niveaux d’histamine dans son logement. Cette étude paraît dans la revue Plos One.

    CE QU’IL FAUT RETENIR

  • Les punaises de lit libèrent de l’histamine avec leurs excréments.

  • L’histamine favorise les réactions allergiques dans le corps humain.

  • La poussière des logements infestés contient vingt fois plus d’histamine que les autres.

https://www.futura-sciences.com

Trucs Express ► 10 Utilisations Alternatives De L’alcool Désinfectant


Des petits trucs que l’on peut utiliser avec l’alcool que nous avons dans la pharmacie
Nuage

 

10 Utilisations Alternatives De L’alcool Désinfectant

 

image: Lenore Edman | Flickr

Beaucoup de gens conservent une bouteille d’alcool désinfectant dans l’armoire à pharmacie sans savoir à quoi elle sert et ses utilisations spécifiques. Pas de problème, voici dix façons d’utiliser ce produit et dans certains cas, vous ne pourrez plus vous en passer. Tout d’abord, il est bon de savoir que l’alcool désinfectant, ou alcool éthylique, a un pourcentage de 97,5% d’alcool dénaturé, et s’il est vrai qu’il ne sera pas utile pour faire un cocktail, vous trouverez sûrement un moyen de l’utiliser.

1) Eliminer les tiques. Tamponner la partie sur laquelle l’insecte s’est mis avec de l’alcool et du coton, immédiatement après, retirez l’insecte avec des pincettes (attention à ne pas couper la tique en laissant une partie à l’intérieur et une autre à l’extérieur, si cela devait arriver, adressez-vous à un médecin ou un vétérinaire).

2) Apaiser les piqûres de moustiques. Tamponnez la zone avec un coton-tige imbibé d’alcool et vous soulagerez la gêne.

3) Se débarasser des punaises de lit. Si ces insectes infestent votre chambre, prenez une bouteille avec un diffuseur et remplissez-la d’alcool, puis vaporisez le matelas, la base et la structure du lit. Pulvérisez avec une certaine fréquence pour les éliminer complètement. Veillez à bien aérer la pièce afin de ne pas vous endormir en respirant les vapeurs d’alcool.

4) Enlever les taches. Mélangez deux parties d’eau et une partie d’alcool dans un flacon avec un diffuseur spray et agitez. Une fois que le mélange est prêt, vaporisez-le sur la tache et essuyez-le avec un chiffon.

5) Désodoriser les baskets. Vaporisez un peu d’alcool chaque soir dans vos chaussures et mettez-les dans un endroit aéré. Répétez cette pratique quotidiennement et vos chaussures ne sentiront plus mauvais!

image: jeffreyw | Flickr

6) Enlever l’odeur d’ail des mains. Si vous avez cuisiné et que vos mains sentent l’ail, mettez dessus un peu d’alcool puis rincez-les avec de l’eau et du savon.

7) Diminuer la douleur des muscles. Massez vos muscles endoloris avec de l’alcool pour vous soulager un peu.

8) Hygiène les mains. Mettez sur les mains une partie de gel à l’aloe vera et deux parties d’alcool sur vos mains et frottez-les. De cette façon, vous n’avez plus besoin d’acheter des désinfectants en gel. Si vous le souhaitez, vous pouvez même vous préparer un flacon pour votre sac.

9) Réduire les plaies causées par le gel. Frottez les congestions dues au froid avec de l’alcool pur pour en tirer avantage.

10) Nettoyez les lunettes. Vaporisez simplement un peu d’alcool sur les verres et frottez-les avec un tissu pour les nettoyer à la perfection.

http://www.regardecettevideo.fr/

Les punaises de lit adorent le linge sale


Les puces de lit aiment les vêtements sales aromatisés par l’odeur de l’homme.
Nuage

 

Les punaises de lit adorent le linge sale

 

Quand elles n'ont pas d'homme à piquer, les punaises du lit se consolent en... (Photo Archives, La Presse)

PHOTO ARCHIVES, LA PRESSE

 

Agence France-Presse
Paris

Quand elles n’ont pas d’homme à piquer, les punaises du lit se consolent en colonisant ses vêtements sales selon une étude publiée jeudi qui conseille d’éloigner tout vêtement des zones de couchage lorsque l’on voyage pour éviter la propagation de ces nuisibles.

Les punaises de lit connaissent aujourd’hui une recrudescence importante. Elles ont envahi les États-Unis et une partie de l’Europe alors qu’elles se déplacent à la vitesse d’une fourmi et ne savent pas voler.

Or ces nuisibles, dont il est très difficile de se débarrasser, peuvent avoir des conséquences importantes sur la santé et sur la qualité de vie des personnes. Leurs piqûres, semblables à celles des moustiques, mais en plus rapprochées, provoquent de fortes démangeaisons.

Pour réaliser leur étude, William Hentley et ses collègues ont placé quatre sacs de voyage dans des chambres. Deux des sacs contenaient des habits portés une demi-journée et les deux autres des vêtements propres.

«Nous avons établi qu’en l’absence de leur hôte humain, les punaises de lit quittent leur refuge et se rassemblent dans les sacs contenant des vêtements souillés», explique à l’AFP William Hentley de l’Université de Sheffield au Royaume-Uni, coauteur de l’étude parue dans Scientific reports.

Selon l’étude, les punaises de lit étaient deux fois plus nombreuses à avoir préféré les vêtements sales, imprégnés de l’odeur humaine.

On pensait que les punaises de lit tombaient accidentellement sur les vêtements ou dans les bagages après un bon repas de sang. Mais selon les résultats de cette étude, les nuisibles cherchent bien nos vêtements usés.

Les auteurs suggèrent donc de laisser les bagages hors des zones de couchage, ces zones où elles attendent que leur proie s’endorme, pour éviter qu’elles ne repartent avec les voyageurs.

http://www.lapresse.ca

L’amour au temps de la course aux armements


La vie sexuelle pour certains animaux, et insectes n’est pas sans mal, voir même traumatisante. Une espèce de coléoptère a évolué dans une sorte de course à l’armement dont la femelle subie des conséquences malheureuses en vivant moins longtemps après sa progéniture
Nuage

 

L’amour au temps de la course aux armements

 

Le pénis de la bruche du niébé mâle est recouvert d'épines.

Le pénis de la bruche du niébé mâle est recouvert d’épines.   Photo : Université d’Uppsala

Pas facile de s’accoupler pour une certaine espèce de coléoptères (qui englobe les scarabées, les coccinelles, les hannetons…) dont le pénis des mâles se barde d’épines de plus en plus longues et pointues et dont la paroi des parties génitales de la femelle s’épaissit pour réussir l’exercice de fécondation. Voici l’histoire d’une sexualité extrême.

Radio-Canada avec Agence France-Presse

Un texte d’Alain Labelle

L’espèce en question : la bruche du niébé ou Callosobruchus maculatus. Des chercheurs australiens l’ont étudiée pendant dix ans et ont réussi à mettre en évidence une véritable « course aux armements » sexuelle au sein de l’espèce.

Le phallus du mâle ressemble étrangement aux fléaux d’armes, ces boules en acier aux pointes acérées utilisées au Moyen Âge pour terrasser l’adversaire.

Quant aux femelles, elles n’en sortent pas indemnes : en effet, la paroi de leurs parties génitales s’est épaissie pour y faire face.

« L’accouplement traumatique est observé chez plusieurs autres espèces », explique Liam Dougherty de l’Université d’Australie-Occidentale à Crawley.

D’autres exemples

Un autre exemple, plus connu, est celui des punaises de lit. Le mâle perfore l’abdomen de la femelle avec son pénis en forme d’aiguille hypodermique pour directement déverser ses spermatozoïdes au bon endroit. Des piquants ornent également les pénis de nos cousins les chimpanzés, des chats ou des limaces de mer.

Pourquoi un animal développe-t-il de telles armes? La théorie dominante veut que les mâles équipés de pénis avec de longues épines aient une plus grande réussite en matière de fertilisation.

Ainsi, pour augmenter son succès reproductif, au cours des générations, la bruche du niébé a acquis des épines de plus en plus longues, comme le veut la sélection sexuelle décrite par Darwin.

Selon les auteurs de ces travaux publiés dans la revue Proceedings of the Royal Society B, ces accouplements dévastateurs ne sont pas immédiatement meurtriers. Cela ne serait pas à l’avantage du mâle, puisque la femelle doit pouvoir élever sa descendance. Mais, à terme, ils réduisent la durée de vie des femelles.

Ces dernières ne sont pas restées sans réaction face à cette évolution :

  • l’épaisseur moyenne de l’appareil génital de la femelle a augmenté pour éviter la perforation;
  • les femelles ont développé leur système immunitaire, les plaies sont moins nocives et peuvent être réparées plus rapidement.

Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs ont étudié 13 groupes de bruches du niébé élevées en laboratoire pendant plus de 10 ans. Les chercheurs ont ainsi pu voir défiler environ 100 générations.

La coévolution observée chez cette espèce aboutit à une course aux armements sexuelle, mais également à une baisse de la fertilité des femelles. Liam Dougherty, chercheur

Le chercheur rappelle que chez de nombreuses espèces, les intérêts évolutifs des mâles et des femelles peuvent être différents, un concept que les scientifiques appellent le conflit sexuel.

http://ici.radio-canada.ca/

Les parasites


Quelle allure peut bien avoir les parasites qui peuvent donner des cauchemars quand ils viennent un peu trop près de nous. Ils sont minuscules mais très repoussants
Nuage

 

Les parasites

Gros plan sur les insectes et parasites qui ont élu domicile sur notre corps ou tout près.

Un pou

Zoom pou
Crédit : Gilles San Martin

Un scarcopte, le parasite responsable de la gale, une maladie infectieuse de la peau

Zoom parasite scarcopte

Une  punaise de lit

Zoom punaise de lit

Le demodex folliculorum, une espèce d’acarien qui vit dans les follicules pileux

Zoom parasite demodex folliculum

Source: Eye of Science / Science Source

La tête d’une puce de l’homme

Zoom puce de l'homme

http://www.canald.com/