Prudence


Les mots ont un grand pouvoir, ils peuvent être épanouissant, encourageant ou au contraire, ils peuvent aussi être destructeurs, manipulateurs etc .. C’est important de faire les bons choix de mots
Nuage

 

Prudence

 

Sois prudent avec les mots que tu choisis d’utiliser. Un fois qu’ils sont dit, ils ne peuvent qu’être pardonnés, mais pas oubliés

Auteur ?

Timides ou aventureux: les cafards aussi ont une personnalité


Même chez les insectes il y a des personnalités différentes. Chez les cafards par exemple, certains individus peuvent être soit un peu trop téméraire alors que d’autres sont un peu trouillard. En groupe, cela peut finalement être une bonne chose pour la survie de l’espèce
Nuage

 

Timides ou aventureux: les cafards aussi ont une personnalité

 

<a href="https://www.flickr.com/photos/31031835@N08/5400234574/">Botany Bay cockroach sideview</a> / John Tann via Flickr CC <a href="https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/">License By</a>

Botany Bay cockroach sideview / John Tann via Flickr CC License By

par Jean-Laurent Cassely

Dans le cadre d’une expérience sur le processus de prise de décision au sein d’un groupe, une équipe de l’Université Libre de Bruxelles a étudié le comportement de cafards grâce à des mouchards posés sur eux pour suivre leurs mouvements, rapporte The Guardian. Et a mis en évidence des personnalités différentes au sein d’un groupe de cette espèce américaine, les Periplaneta americana.

La preuve, selon les chercheurs, de l’existence de ces traits de caractères différents étant que des cafards qui ont les mêmes caractéristiques (en l’occurrence, des mâles âgés de 4 mois) ne se comportent pas de la même manière lorsqu’on les réunit par petits groupes de 16 individus dans un environnement inconnu. 

Les cafards étaient regroupés dans une arène de plastique protégée par une clôture électrique, au-dessus de laquelle des disques de Plexiglas leur offrait un abri de la lumière qu’ils ne supportent pas.

Deux personnalités type ont émergé, selon Isaac Planas Sitjà, l’un des chercheurs.

Des cafards «timides ou prudents», c’est-à-dire «ceux qui passent le plus de temps cachés ou qui explorent moins les alentours».

Des cafards «audacieux ou explorateurs», qui font tout l’inverse, passant plus de temps à découvrir leur environnement à la recherche de nourriture, et étant moins enclins à se protéger.

L’étude de personnalités, définies à partir de comportements comme l’audace, la sociabilité ou l’agressivité, a été menée sur de nombreuses espèces animales et insectes, comme les pieuvres ou les araignées, mais les cafards n’avaient encore jamais eu l’honneur d’être considérés et distingués entre eux pour leurs traits de caractère.

Cette spécialisation des cafards peut être un atout pour le groupe, dans la mesure où des attitudes différentes lors d’une situation de danger peut permettre à au moins quelques membres du groupe de survivre.

De plus, une dynamique de groupe se met progressivement en place, «une influence sociale qui dilue les différences de personnalités individuelles»:

les comportements des cafards étaient testés sur des périodes de 3 heures et, au bout d’un moment, tous les membres adoptaient le même comportement (se mettre à l’abri).

D’autres espèces comme les araignées, les abeilles ou les fourmis ont elles aussi une personnalité collective par groupe ou par colonie, rappelle le site Science Mag. 

Ainsi, la prochaine fois que vous croiserez un cafard et que vous l’écrabouillerez impitoyablement sous votre semelle, vous saurez qu’il s’agissait sans doute d’un cafard trop audacieux. Et, puis, n’oubliez pas non plus qu’ils sont nos amis…

http://www.slate.fr/

Arrêtez d’inviter les voleurs par Facebook


Un petit rappel, si vous partez en vacances, c’est en été qu’il y a plus de cambriolages, et avec internet, les réseaux sociaux sont les pires endroits pour donner des informations de vos vacances. De toute manière, vous aurez plein de choses a raconter en revenant et c’est plus agréable de retrouver la maison indemne
Nuage

 

Arrêtez d’inviter les voleurs par Facebook

 

Le SPVM demande à la population de ne pas annoncer ses vacances sur les réseaux sociaux, car écrire ouvertement sur Facebook que l’on part en voyage est la plus belle des invitations que l’on peut lancer aux cambrioleurs, mettent en garde les policiers et les compagnies d’assurance, qui s’inquiètent de plus en plus de ce phénomène

Avec leur popularité grandissante, les réseaux sociaux deviennent un outil de choix pour les cambrioleurs. En quelques clics sur une page Facebook, il est possible de savoir si une personne est en voyage, où elle séjourne et même quand elle pense revenir.

«Il faut se garder une petite gêne. Écrire à tes amis Facebook que tu pars en camping à Mont-Tremblant pendant trois jours et que tu ne seras pas joignable, c’est une porte ouverte pour le cambriolage», résume Laurent Gingras, sergent aux relations médias du SPVM. «Tu n’as peut-être rien à craindre de tes amis. Mais il y a peut-être des personnes malhonnêtes parmi les amis de tes amis Facebook. Ne pas révéler de déplacements, c’est la base.»

Le service de police montréalais affirme ne pas détenir de données permettant d’établir un lien entre des publications imprudentes sur les réseaux sociaux et des cambriolages.

Hausse des vols l’été

«Mais c’est clair, me dit mon instinct, que ça peut faciliter les choses pour un voleur. Ça vaudrait vraiment la peine de faire une étude pour savoir combien de gens se sont fait voler après avoir écrit sur Facebook qu’ils étaient en vacances», souligne le sergent Gingras.

Le phénomène inquiète aussi les compagnies d’assurance. Plus tôt cette semaine, l’entreprise Aviva a publié un communiqué enjoignant à ses clients de ne pas écrire qu’ils sont en vacances sur les médias sociaux, d’autant plus que l’été est la saison des cambriolages.

La compagnie indique que les demandes d’indemnités qu’elle reçoit pour des cambriolages sont en hausse de 24 %, 36 % et 18 % en juillet, août et septembre, par rapport à février, le mois où ce crime est au plus bas.

Une question de prudence

Fait à noter, même si une imprudence de la part du client provoque un vol, la compagnie d’assurance ne peut refuser un remboursement pour cette raison.

«Même si on laisse la porte de notre maison débarrée et qu’on se fait ensuite voler, ça ne peut être un cas de refus de la part des assurances. De toute façon, la négligence ou l’imprudence sont presque impossibles à prouver», explique Anne Morin, responsable des affaires publiques au Bureau d’assurance du Canada.

Cette dernière encourage tout de même fortement les gens à ne pas trop «s’exposer sur les réseaux sociaux».

«On le dit depuis des années. Même à l’époque du répondeur, on demandait aux gens de ne pas indiquer sur leur message qu’ils étaient absents pour une durée indéterminée.»

Nullement surpris du phénomène, même s’il en est inquiet, Claude Sarrazin, un expert en sécurité de la firme Sirco, martèle lui aussi que parler de ses vacances sur les réseaux sociaux est la «pire chose à faire».

«C’est aberrant. Tant qu’à ça, autant mettre une pancarte sur son terrain indiquant qu’on est absent et que les bijoux se trouvent dans un tiroir au troisième étage!»

http://fr.canoe.ca

La personne la plus influente


Nous parlons beaucoup à tort ou à raison. Nous devrions souvent réfléchir avant de parler, cela nous évitera bien des ennuis
Nuage

 

La personne la plus influente

 

« La personne la plus influente vous parlant à longueur de journée, c’est vous. Donc, vous avez avantage à être très prudent à propos de ce que vous vous dites. »

Zig Ziglar

Soyons prudents…


Les mots sont de puissants messagers .. quand ils sont inséré dans une phrase. Ils peuvent faire du mal comme du bien .. tout dépends de celui qui parle
Nuage

 

Soyons prudents…

 

 

Il faut être prudent dans ses jugements, ses actes et ses paroles….

Une parole dure et vive peut s’avérer être une arme très puissante….elle peut être blessante et brûler longtemps dans le coeur de celui qui l’a reçoit et y laisser une profonde cicatrice….

Les paroles ne doivent jamais être utilisées pour ridiculiser ou diminuer quelqu’un…mais au contraire elles doivent être généreuses, apaisantes, réconciliantes….

Il faut être tolérants aussi….envers ceux qui sont autres, ceux qui pensent ou parlent différemment…sans pour autant tout accepter ou nier….

La vie est trop courte, soyons en paix avec nous-mêmes et avec les autres….

Christine R.

Un conducteur texte sur les dangers du texto au volant puis fait un accident


Voulant parler de prudence au texto, ce jeune homme aurait pu aussi rencontrer de façon catastrophique la mort. Je pense que même pour un petit message le texto avec un volant d’une main ne fait vraiment pas une bonne combinaison
Nuage

 

Un conducteur texte sur les dangers du texto au volant puis fait un accident

 

Insolite - Un conducteur texte sur les dangers du texto au volant puis fait un accident

Photo philipus – Fotolia.com

HOUSTON, Texas – Un jeune homme de Houston, au Texas, qui textait au volant de sa camionnette le message «Je dois cesser de texter, car je pourrais mourir dans un accident de la route», a justement failli perdre la vie lorsque son véhicule a ensuite plongé dans un ravin.

Chance Bothe, âgé de 21 ans, peut se compter chanceux d’être encore en vie aujourd’hui. Il termine une longue période de six mois de réhabilitation après plusieurs interventions chirurgicales complexes qu’a nécessitées son accident survenu en janvier dernier, selon KHOU News.

Le 24 janvier dernier, après avoir envoyé son message où il se conseillait à lui-même la prudence, il a ensuite écrit «J’arrive». C’est à ce moment que sa camionnette a brusquement quitté le pont sur lequel elle circulait pour plonger dans un ravin de 11 mètres de profondeur.

Le jeune étudiant a subi de multiples fractures au crâne, au sternum, au visage et aux jambes et des dommages au cerveau. Les médecins ont dû procéder trois fois à sa réanimation.

Maintenant, il se consacre à faire la promotion de la conduite sécuritaire.

«Les gens me disent que si Dieu ne m’a pas rappelé à Lui, c’est que j’avais une mission spéciale sur Terre. Et je crois que ça consiste à rappeler à tout le monde de ne pas texter et conduire en même temps», a-t-il précisé à KHOU News.

http://fr.canoe.ca

Attention à la glace, dit la Société de sauvetage


Il semble que nous aurons un hiver blanc encore cette année, un peu tardif certes mais la neige et le froid commence a se faire sentir .. même si d’habitude a cette époque de l’année la glace sur les cours d’eau est assez épaisse, ceci n’est pas toujours vrai surtout cette année ou elle ne supporte pas a bien des endroits le poids d’un enfant .. Alors espérons que les petits et grands resterons prudent avant de s’aventurer sur les cours d’eau
Nuage

Attention à la glace, dit la Société de sauvetage

MONTRÉAL – La décès tragique du petit Maxime Dion, qui s’est noyé lundi dernier, à Upton, en Montérégie, incite la Société de sauvetage du Québec à lancer un appel à la prudence.

En cette période de congé des fêtes, plusieurs seront tentés d’aller marcher sur les cours d’eau gelés, mais l’épaisseur de la glace n’est pas encore sécuritaire en plusieurs endroits.

Le directeur de la Société de sauvetage, Raynald Hawkins, rappelle que les températures froides sont récentes et que la glace n’a pas atteint l’épaisseur minimum de 10 centimètres sur de nombreux cours d’eau.

M. Hawkins recommande aux parents d’exercer une surveillance de tous les instants de leurs enfants, qui pourraient s’aventurer sur les rivières et lacs pour aller jouer.

Il convient néanmoins qu’il est parfois difficile de maintenir une vigilance en tout temps.

M. Hawkins souligne que le père de Maxime Dion avait souvent prévenu ses fils du danger que représentent les cours d’eau en hiver. Malgré tout, la tragédie est survenue.

Chaque hiver, une dizaine de personnes perdent la vie par noyade au Québec, et souvent ce sont des motoneigistes.

La Société de sauvetage est en attente d’une décision du ministère de l’Education, des Loisirs, et des Sports, sur l’acceptation ou non d’un projet-pilote pour les élèves de 3e année. Le programme «Nager pour survivre» renseignerait entre autres les jeunes sur la sécurité sur les cours d’eau.

http://actualites.ca.msn.com