Royaume-Uni: la prothèse dentaire d’un patient retrouvée dans sa gorge huit après jours après son opération


Je ne sais pas comment cela se passe au Royaume-Uni, mais les infirmier (e) s chez-moi, s’assurent que les patients n’ont rien sur eux et surtout pas de prothèse dentaire dans la bouche avant une opération
Nuage


Royaume-Uni: la prothèse dentaire d’un patient retrouvée dans sa gorge huit après jours après son opération


dentieroublie_BritishMedicalJournal.jpg

Son dentier est resté coincé 8 jours dans sa trachée. – BMJ – montage BFMTV.com

L’homme de 72 ans avait oublié d’enlever sa prothèse dentaire avant son anesthésie. Il a dû être opéré de nouveau en urgence.

Une mésaventure qui reste en travers de la gorge… littéralement: un homme qui n’avait pas retiré sa prothèse dentaire avant une anesthésie l’a avalée et celle-ci est restée coincée huit jours dans son gosier avant que les médecins ne s’en rendent compte. 

Ce cas est raconté ce mardi dans la revue médicale BMJ Case Reports, et illustre la nécessité de retirer ses prothèses dentaires avant une opération. Car au-delà de l’anecdote, les suites de cet oubli ont été lourdes pour le septuagénaire: elles ont nécessité d’autres opérations ultérieures et une transfusion sanguine. Des conséquences dont il était loin de se douter, lui qui pensait avoir simplement égaré sa prothèse.

Cet électricien à la retraite de 72 ans avait initialement été opéré dans un hôpital britannique, pour lui retirer une grosseur sans gravité dans la paroi abdominale.

Sang dans la bouche et difficulté à avaler

Six jours après l’opération, il se présente à nouveau à l’hôpital: il se plaint d’avoir du sang dans la bouche, des difficultés à avaler et a tellement mal qu’il ne peut manger aucun aliment solide. Les médecins mettent cela sur le compte d’une infection respiratoire et des effets secondaires de l’intubation pratiquée lors de l’opération. Ils prescrivent au patient des bains de bouche, des antibiotiques et un médicament à la cortisone.

Mais au bout de deux jours, il revient car les symptômes ont empiré. Il a la voix rauque et des difficultés à respirer, surtout quand il est couché, ce qui l’oblige à dormir assis tout droit dans son canapé. Il ne peut pas non plus avaler les médicaments qu’on lui a prescrits.

Les docteurs suspectent une pneumonie d’inhalation, infection sévère qui peut survenir quand du liquide gastrique pénètre dans les poumons.Mais là, surprise: un examen endoscopique de sa gorge révèle la présence d’un objet semi-circulaire qui a causé des blessures internes. Cet objet est coincé contre l’épiglotte, le bout de cartilage qui empêche le passage des aliments et des liquides dans la trachée puis les poumons.

Plusieurs allers-retours à l’hôpital

Quand les médecins lui en parlent, l’homme fait le rapprochement avec sa prothèse dentaire, une plaque métallique sur laquelle sont serties trois dents de devant, qu’il croyait avoir perdue lors de son séjour pour la première opération.

Les radios montrent que c’est bien cette prothèse qui est coincée dans sa gorge. L’homme est opéré d’urgence pour retirer l’objet et sort de l’hôpital au bout de six jours.

Mais ses malheurs ne s’arrêtent pas là. Dans les semaines qui suivent, il doit faire plusieurs aller-retour à l’hôpital à cause de saignements persistants. Ils proviennent de blessures internes causées par la prothèse oubliée. Elles sont cautérisées une première fois, avant qu’une autre opération d’urgence ne soit rendue nécessaire par de nouveaux saignements. Une artère a en effet été déchirée à cause des blessures provoquées par la prothèse.

Après ces importantes pertes de sang successives, le patient doit subir une transfusion. Il lui faudra encore attendre six semaines pour un retour à la normale.

https://www.bfmtv.com/interna

Mauvaise haleine : le brossage de dents plus approprié que le brossage de langue


On sait tous qu’il faut se brosser les dents, puis il était conseillé de se brosser la langue par la même occasion. Généralement, le brossage de la langue est seulement dans des cas particulier. En faite langue, se nettoie par elle-même pour garder les bonnes bactéries ce que le brossage de cet organe détruit
Nuage

 

Mauvaise haleine : le brossage de dents plus approprié que le brossage de langue

 

Langue

Le brossage de langue n’est pas recommandé pour la santé bucco dentaire

CREATIVE COMMONS

Se brosser les dents deux fois par jour et la langue dans la foulée, une habitude prise par beaucoup d’entre nous et dénoncée par l’association dentaire française (ADF) réunie en décembre 2017 à Paris l’occasion de leur congrès annuel. Relativement méconnu du public, la langue est un organe essentiel formé de 17 muscles et recouvert de « bonnes bactéries » participant à la bonne santé bucco-dentaire.

Nettoyer sa langue comme on nettoie ses dents : à éviter

Une langue saine s’auto-nettoie grâce à la salive que l’on déglutit en moyenne mille à deux mille fois par jour

Le brossage quotidien d’une langue saine, « commercialement incité », est une « erreur » : « cela peut altérer sa surface et perturber l’équilibre des bonnes bactéries qui colonisent notre tube digestif », explique à l’AFP Sophie-Myriam Dridi spécialiste de médecine bucco-dentaire au CHU de Nice.

En effet, les quelque 700 espèces de bactéries qu’abrite la cavité buccale, et la langue en particulier, ont un rôle bénéfique : elles aident à digérer, produisent des vitamines et en recouvrant la langue et les muqueuses buccales réduisent le risque de colonisation par des bactéries étrangères.

Cependant, un brossage doux ou avec des racleurs dédiés à cet usage peut servir lorsque la langue est chargée d’un enduit blanchâtre, généralement en cas de diminution de la salivation – qui peut être accentuée par de nombreux médicaments – ou lors d’épisodes fiévreux et infectieux des voies aéro-digestives supérieures (bouche, nez, larynx…). De son côté en revanche, l’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire (UFSBD) recommande dans une vidéo datée de mars 2017 de nettoyer la langue après les dents par « un brossage très doux » à l’aide d’une brosse à dents souple.

La mauvaise haleine est causée dans 90 % des cas par la plaque dentaire

Bien se brosser les dents est plus efficace contre la mauvaise haleine, puisqu’elle est due dans 90% des cas à la plaque dentaire. Les bactéries, issues d’un déséquilibre microbien, libèrent des substances malodorantes et très collantes sur lesquels les bains de bouche, rafraîchissant ou antiseptiques, n’agissent pas. Pour soigner votre haleine, brossez-vous les dents deux fois par jour pendant deux minutes suivant les conseils de l’UFSBD à l’aide d’une brosse à dents souple et d’un dentifrice fluoré en balayant de la gencive vers la dent, puis en passant du fil dentaire ou une brossette le soir. Autre source de désagréments malodorants, les prothèses amovibles : il faut les nettoyer et bien les sécher ensuite et ne pas les laisser tremper dans l’eau la nuit. Cependant, en cas de mauvaise haleine chronique, il ne faut pas hésiter à consulter son dentiste

https://www.sciencesetavenir.fr

Photos Qui Vous Feront Regarder L’Histoire Avec Des Yeux Différents


Des photos du passé qui sont figées pour toujours. Qu’aurait été notre présent, si Adolf Hitler aurait fait une carrière comme artiste ? On peut se considérer chanceux que la denturologie ai pu progresser. Celle que je trouve vraiment spécial, c’est la vision de l’an 2000 en 1924
Nuage

 

Photos Qui Vous Feront Regarder L’Histoire Avec Des Yeux Différents

Saviez-vous qu’Hitler était un amateur d’art et qu’il peignait même? Voici quelques-unes de ses oeuvres.

image: © wikipedia

image: © wikipedia

image: © wikipedia

Les membres du groupe du Titanic ont joué pendant que le bateau coulait pour tranquilliser les passagers. Voici leurs visages.

image: © flickr

Des Iraniennes photographiées avant la révolution islamique.

image: © themuslimissue

ADVERTISEMENT

image: © themuslimissue

image: © themuslimissue

L’ombre d’une victime d’Hiroshima après l’explosion nucléaire.

image: © nowiknow

Voici comment les années 2000 étaient vues par les illustrateurs français en 1924.

image: © amazon

La technologie est bien présente dans le dessin!

Le témoignage des anciens contacts entre les Vikings et les Arabes: un anneau viking du IXe siècle avec l’inscription « Pour Allah »gravée.

image: © sciencenews

Une scène du premier film érotique de l’histoire, tourné à Paris: c’était en 1896.

image: © wikipedia

Au début des années 1900, l’héroïne était prescrite comme médicament pour le traitement de nombreuses maladies, y compris la toux.

image: © inosmi

Voici comment les Romains construisaient les routes: maintenant on comprend pourquoi elles sont restées intactes des siècles plus tard!

image: © imgur

Une ingéniosité qui ne se dément pas aujourd’hui!

Les prothèses dentaires à Rome étaient ainsi fabriquées…

image: © bedminsterdental

Les uniformes pour le gouvernement nazi furent fabriqués, entre autres, dans les usines du styliste Hugo Boss: il était un grand admirateur du Führer et un fervent national-socialiste.

image: © index

En 1864, le coup de poing américain faisait partie de l’équipement d’un policier new-yorkais.

image: © pinterest

L’intérieur d’un sous-marin utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale.

image: © flickr

L’Argentavis est le plus grand oiseau jamais existé sur Terre.

image: © genesispark

Avant de finir entre les mains d’Hitler, la croix gammée a été utilisée pendant 3000 ans comme symbole de bon présage.

image: © commons.wikimedia

Des pêcheurs russes montrent leurs butins, 1924.

image: © interesplanet

La structure du lit destinée aux domestiques, Angleterre 1843.

image: © countingyourblessings

Photo colorée d’une ville allemande prête pour une parade nazie dans les années 30.

image: © flickr

http://www.regardecettevideo.fr

Le Saviez-Vous ►À chaque pays son sourire


Les demandes chez le dentiste (ou l’équivalent) pour améliorer le sourire peuvent être différentes d’un pays à un autre. La mode y joue donc un grand rôle
Nuage

 

À chaque pays son sourire

En matière de dents, chaque pays a ses traditions. Certaines sont parfois surprenantes…

Sourire rend heureux, abaisse le niveau de stress et la pression artérielle. Et pour offrir leur plus beau sourire, beaucoup sont prêts à avoir recours aux dispositifs médicaux. Quelles sont les modes selon les continents ?

Les informations de l’Académie d’art dentaire Isabelle Dutel.

  • En Europe et aux Etats-Unis, un sourire de star : pour arborer un magnifique sourire aux dents blanches et étincelantes, les femmes et les hommes n’hésitent pas à cacher leurs dents tachées ou mal alignées en ayant recours aux facettes dentaires en porcelaine ou en matériaux composites. Collées directement sur la surface antérieure des dents, elles assurent un sourire de star pendant 20 ans environ.

  • Au japon, des prothèses de canines : la chanteuse Tomomi Itano a fait d’un défaut dentaire une véritable mode. Ses molaires ont poussé ses canines vers l’avant, comme des « petits crocs ». Ainsi, les Japonaises  qui trouvent cela très « kawai », c’est-à-dire mignon, se font poser des prothèses en forme de petites canines. Ces dernières sont temporaires, mais elles peuvent aussi être permanentes. Il faut alors être sûr de vouloir garder « ces crocs » toute une vie…

  • En Asie du Sud-Est, des appareils dentaires de couleur : l’Asie du Sud-Est comprend la Birmanie, la Thaïlande, le Viêt-Nam, le Laos, le Cambodge, l’Indonésie… Dans ces pays, comme ailleurs, avoir de belles dents bien alignées est une envie. C’est pourquoi, comme en Europe, les adolescents et les adultes n’hésitent pas à porter des appareils multibagues. Mais, si, chez nous, ces traitements orthodontiques sont plutôt perçus comme quelque chose de fastidieux, que l’on cherche même à cacher en portant des bagues invisibles ou en se les faisant poser à l’intérieur, en Asie du Sud-Est, on arbore des appareils multicolores ! Les porteurs cherchent à créer des ensembles colorés : rouge et jaune ou rose et vert. Tous les goûts sont dans la nature…

  • A Bali, des canines limées : en France, on n’hésite pas à dire que “pour réussir, il faut avoir les dents longues”. A Bali, on pense plutôt le contraire. C’est pourquoi les Balinais et les Balinaises se font limer les canines afin de ne pas souffrir d’envie, de jalousie, de colère. Cette cérémonie s’appelle le Potong Gigi, et elle marque le passage de l’adolescence à l’âge adulte, soit la sagesse. En France, certaines personnalités politiques ont opté pour cette tradition, c’était le cas de François Mitterrand en 1980, et de Ségolène Royal en 2000.

http://www.santemagazine.fr/

Le Saviez-Vous ► L’évolution des prothèses dentaire


Déjà qu’avoir une prothèse dentaire ne doit pas être évident, on peut s’estimer chanceux de l’amélioration des matériaux et des techniques de la denturologie
Nuage

 

 

L’évolution des prothèses dentaire

 

Des techniques primitives aux plus évoluées

Des techniques les plus primitives aux techniques les plus élaborées, l’homme s’est toujours préoccupé, dans un but fonctionnel ou esthétique, de remplacer ses dents manquantes.

C’est en Égypte, dans des sarcophages, que furent découvertes les premières traces de prothèses dentaires. Elles étaient alors sculptées dans l’ivoire ou le sycomore (variété d’érable appelé aussi faux platane) et reliées par des fils d’or.

Les obturations, quant à elles étaient effectuées avec de l’or massif. Les phéniciens, habiles commerçants et grands voyageurs, répandirent les techniques égyptiennes à travers le bassin méditerranéen. C’est ainsi que l’art dentaire se développera dans la civilisation grecque. Hippocrate fut l’un des précurseurs et apportera de nombreux progrès.

Au Moyen Âge les progrès furent moindres. Il fallut attendre le XVI° siècle avec Ambroise Paré pour observer l’apparition de nouvelles techniques, notamment celle de la prothèse amovible; celle-ci était alors fabriquée à base de fémur de bœuf.

Au XVII° siècle Pierre Fauchard publia le premier traité de chirurgie dentaire. Il fut à l’origine de la dent à tenon. A cette époque et pour la première fois, la technique de la prise d’empreinte fut décrite par Purman.

Il faudra attendre presque deux siècles pour que le modèle en plâtre s’impose.

Au XVIII° siècle les dents métalliques et en porcelaine firent leur apparition. Les méthodologies et les techniques continuèrent d’évoluer au XIX° siècle.

C’est à cette époque que l’occluseur est apparu, facilitant le montage rationnel des dents.

La technique de la prise d’empreinte devient une pratique courante. La technique des « richmonds » ou dent sur pivot fut améliorée.

La mise au point du procédé de coulée par cire perdue permit alors la réalisation de bridges.

Au XX° siècle la prothèse connaît un essor considérable. Les techniques et les matériaux progressent très vite.

Aujourd’hui l’accent est mis sur la biocompatibilité des matériaux entrant dans la fabrication des prothèses, sur le confort pour le patient et sur l’esthétique. De nouveaux matériaux apparaissent pour réduire l’utilisation de métal en bouche.

http://laboratoire-dentaire-sinard.com/

Aînés québécois : Des dents dignes du tiers-monde


Moi qui déteste aller chez le dentiste, je serais prête à passer mon tour, mais la santé buccale a des répercussions sur la santé. Alors une personne en perte d’autonomie, aura probablement des soins pour son état, mais sa santé buccale risque d’être placée très loin derrière des priorités
Nuage

 

Aînés québécois : Des dents dignes du tiers-monde

 

Des dents dignes du tiers-monde

Crédit photo : Gracieuseté

TVA Nouvelles

Les personnes âgées du Québec ont les pires dents du Canadad ‘après des experts qui tirent la sonnette d’alarme comparant la situation à celle observée dans certains pays en voie de développement.

«Il semble que la santé buccodentaire des personnes âgées soit laissée pour compte. Elle retient peu l’attention des gouvernements, des citoyens et des chercheurs», met en lumière une enquête de l’Institut de la statistique du Québec (ISQ) consultée par Le Journal de Québec.

D’après ces chiffres, le quart de population de la province n’a aucune dent naturelle et 58% des Québécois portent des prothèses dentaires.

Les données sont encore plus troublantes chez les personnes de plus de 65 ans. Toujours d’après l’ISQ, ces statistiques révèlent un écart «important» par rapport à la situation observée ailleurs au Canada, où les problèmes dentaires sont deux fois moins nombreux.

(Photo gracieuseté)

Situation inacceptable

Selon l’Ordre des dentistes du Québec, la santé buccodentaire des aînées est «alarmante». Et le vice-doyen aux études supérieures et à la recherche en médecine dentaire de l’Université Laval, Christian Caron, abonde dans le même sens.

«La situation des gens en perte d’autonomie est une situation de tiers-monde qui est inacceptable au Québec, mais aussi au Canada», a-t-il affirmé au Journal de Québec.

Les Québécois doivent «se prendre en main et poser des gestes concrets pour régler ça», poursuit-il. Il faut considérer le lien entre la santé buccale et la santé générale», dit le spécialiste soulignant au passage que les maladies de la bouche ont des répercussions graves.

Mauvaises dents et diabète

«Il est possible aujourd’hui de lier des problèmes cardiovasculaires et des troubles du contrôle du diabète à la mauvaise santé buccale, soutient-il. La bouche, ça fait partie du corps», précise Christian Caron.

Agissant comme dentiste spécialiste auprès des vieux en perte d’autonomie, Christian Caron raconte faire face à des cas«d’horreur», alors que l’état de santé de buccodentaire est désastreuse.

Il craint que le vieillissement de la population engendre de nouveaux problèmes.

«Par exemple, [les personnes en perte d’autonomie]développent la maladie d’Alzheimer, la démence, rappelle-t-il. Et là, ils n’ont plus la capacité de prendre soin eux-mêmes de leur bouche», conclut le dentiste qui traite des patients à domicile.

http://tvanouvelles.ca/