Charles Manson meurt à 83 ans


Je comprends qu’il a eu une vie difficile, pourtant chacun font des choix dont ils doivent être responsable et Charles Masson ne sera pas une perte pour bien gens, sauf peut-être pour ses groupies. Inspiré des Beatles, il aurait été l’instigateur d’une lutte entre les noirs et les blancs, sans compter sa capacité de manipuler ses disciples pour assassiner des gens de façon cruelle et gratuite
Nuage

 

Charles Manson meurt à 83 ans

 

Charles Manson en août 2017.... (PHOTO AFP)

Agrandir

Charles Manson en août 2017.

SANDRA FERRER
Agence France-Presse
Washington

Considéré comme l’un des criminels les plus dangereux des États-Unis même en prison, Charles Manson, décédé dimanche en détention à l’âge de 83 ans, était un gourou psychopathe à l’origine de meurtres comme celui de l’actrice Sharon Tate, dont la sauvagerie a profondément choqué l’Amérique et au-delà.

À la fin des années 1960, il avait ordonné à ses disciples de tuer au hasard les habitants de quartiers chics et blancs de Los Angeles, dans l’espoir de déclencher une guerre raciale apocalyptique.

La «famille» Manson commettra au moins neuf meurtres. Mais c’est le déchaînement de violence des 9 et 10 août 1969 et ses sept morts qui marquera le plus les esprits.

Parmi les victimes, Sharon Tate, la femme du cinéaste Roman Polanski, alors âgée de 26 ans et enceinte de huit mois et demi. Sur ordre de Manson, qui n’est pas présent, l’une de ses adeptes, Susan Atkins, commet le meurtre. Elle écrit ensuite avec le sang de l’actrice le mot «PIG» (porc) sur la porte d’entrée.

Présenté lors de son long procès comme un fou solitaire doté d’une capacité de persuasion impressionnante, Charles Manson — qui n’a jamais manifesté aucun repentir — sera condamné en 1971 à la peine de mort aux côtés de quatre de ses disciples. Les peines seront commuées en prison à vie. Il fera douze demandes de libération conditionnelle, toutes rejetées.

Le gourou s’était présenté au procès avec une cicatrice en forme de croix gammée sur le front. Des disciples l’imiteront.

Une «prophétie» inspirée des Beatles

Né le 12 novembre 1934 à Cincinnati, dans l’Ohio (nord) –sa mère n’a que 16 ans– le jeune Charles grandit sans amour parental. Il ne connaîtra jamais son père.

Son enfance est chaotique. À l’adolescence, il est placé dans une institution pour garçons où il tombe dans la délinquance. En 1955, à l’âge de 21 ans, il est condamné à cinq ans d’emprisonnement pour vol de voiture, mais bénéficie d’une libération conditionnelle.

Il tente de se ranger en épousant Rosalie Willis, mais un an plus tard est de nouveau condamné pour le même délit. Il apprend en prison qu’il a un fils mais Rosalie demande le divorce et part avec l’enfant.

Libéré pour bonne conduite, il est ensuite de nouveau emprisonné pour différents délits.

«J’ai passé tout ma vie en prison, ce qui fait que je me sens ici comme à la maison, euh… ça fait combien de temps que je suis en prison ? 34 ans…», dit-il dans une interview en 1981.

En 1967, il demande même à rester derrière les barreaux, mais sa demande est rejetée. C’est à ce moment, en pleine période «hippie» et alors qu’il se passionne pour les Beatles, qu’il fonde sa «famille», autour d’une prophétie inspirée des chansons du groupe mythique.

La communauté de Charles Manson, composée surtout de femmes naïves et dévouées, vit en marge de la société. De nombreux bébés y naissent — le gourou a au moins un enfant avec une de ses adeptes. La drogue est toujours présente.

La communauté, d’abord nomade, s’installe dans des ranchs de la Vallée de la mort. Se prenant pour la réincarnation du Christ, Charles Manson y fomente une série de meurtres pour provoquer l’avènement d’une lutte entre Blancs et Noirs surnommée «Helter Skelter» d’après un titre des Beatles. Il pense que les premiers en ressortiront victorieux avant de le prendre pour guide.

Interrogé pour savoir quel conseil il donnerait aux jeunes, il avait répondu dans une des nombreuses interviews accordées depuis sa cellule et qui le montraient de plus en plus délirant:

«laisse une trace pour faire savoir au monde que tu étais là».

Plus de cinquante ans après, les meurtres de la «famille» Manson continuent à hanter les esprits et à susciter une fascination morbide, alimentée par des livres, des chansons, des circuits touristiques, des sites internet et des films. Manson a lui-même publié un album en 1970, réédité en CD en 2006.

Charles Manson en quelques dates

Quelques dates de la vie du gourou criminel américain Charles Manson, décédé dimanche en détention à l’âge de 83 ans:

  • 12 novembre 1934: naissance à Cincinnati (Ohio)
  • 1966: fonde la «famille», une communauté hippie
  • 9 août 1969: des membres de sa communauté assassinent l’actrice Sharon Tate, épouse de Roman Polanski et enceinte de huit mois et demi, ainsi que quatre autres personnes dans sa maison de Los Angeles.
  • 1971: reconnu coupable d’avoir commandité le meurtre de sept personnes au total, il est condamné à la peine de mort. La peine est plus tard commuée en prison à vie.
  • 2012: rejet de sa douzième demande de libération conditionnelle. La prochaine ne pouvait intervenir qu’en 2027.

http://www.lapresse.ca/

Le retour de la fin du monde (selon une obscure histoire d’astrologie et de numérologie biblique)


Un de mes proches me racontait un truc qui se passerait le 23 septembre que sa petite amie lui a raconté. Je n’avais pas compris grand chose, mais je lui a dit qu’à mon avis la personne ne sait exactement quand la fin du monde viendra et de ne pas croire tous ces faux prophètes de malheur qui assurent connaître la date exacte. Et cet article viens tout expliquer d’ou part ce nouvel avertissement de fin du monde et comme le 23 septembre touche bientôt à sa fin … On ne peut que conclure que c’est encore une pathétique annonciation de la fin. Alors rendez-vous en 2020, il parait qu’une voyante américaine annonce aussi la fin du monde. Sinon à qui le prochain tour ?
Nuage

 

Le retour de la fin du monde (selon une obscure histoire d’astrologie et de numérologie biblique)

 

IG0RZH VIA GETTY IMAGES

 

Jésus avait 33 ans. Elohim est mentionné 33 fois dans la bible. Il s’est écoulé 33 jours depuis l’éclipse solaire. Imparable, non?

 

Vous n’avez envie de rien aujourd’hui? Ca tombe bien, ce samedi 23 septembre, c’est la fin du monde. Encore? Eh oui, en tout cas, si l’on en croit d’obscures affirmations provenant de chrétiens évangéliques. Par exemple, le site Unsealed a mis en place un compte à rebours depuis quelques jours pour cette date fatidique.

Ne paniquez pas pour autant. Si vous aviez l’once d’un doute, on vous rassure: tout cela est abracadabrantesque. Il n’y a qu’à voir les arguments cités par l’un des auteurs de cette théorie, David Meade, interrogé par le Washington Post.

Pour faire simple, celui qui se dit scientifique (sans expliquer dans quelle université), part d’une lecture de la Bible. Et de beaucoup de mauvaise foi.

« Jesus a vécu 33 ans. Le nom Elohim, celui du dieu des Juifs, est cité 33 fois », affirme-t-il.

Le rapport avec le 23 septembre? Cela fera tout juste 33 jours que l’éclipse solaire au dessus des Etats-Unis a eu lieu, le 21 août dernier.

Une femme, des dragons, mais pas de Marcheurs Blancs

Pas convaincus? Vous faites bien, mais David Meade a d’autres arguments. Il rappelle que dans l’Apocalypse de Jean, une femme enveloppée de soleil avec une lune sous ses pieds et une couronne d’étoiles doit donner naissance à un enfant qui dirigera le monde (alors qu’elle est menacée par un dragon à sept têtes).

Pour certains chrétiens évangéliques, à l’instar de Gary Ray, un des auteurs d’Unsealed, cette prophétie est carrément en train de se réaliser, explique le Washington Post. La constellation de la Vierge représenterait cette femme et elle devrait justement se retrouver encerclée par la Lune, neuf étoiles et trois planètes. Et accoucherait de Jupiter, qui passe justement dans le coin.

Le tout est expliqué dans une vidéo pleine d’images de synthèses qui a été vue plus de 3 millions de fois.

Evidemment, les conspirateurs rappellent que si rien ne se passe le 23 septembre, cela veut simplement dire que le début de l’apocalypse arrive. Pour David Meade, il prendra à terme la forme d’une planète entière qui foncera vers la Terre.

Après Nibiru et Niburu 2012, le retour de Nibiru

Baptisée Nibiru, elle devait normalement nous détruire en 2003. Puis le 21 décembre 2012, pour coller au nouveau cycle du calendrier maya. Evidemment, il est totalement impossible qu’une planète massive se rapprochant de nous puisse avoir échappé aux scientifiques, rappelait en 2012 la Nasa.

D’autant que cette planète ayant une orbite de 3600 ans selon ces théories, elle aurait déjà du passer plusieurs fois en plein coeur du système solaire. Ce qui aurait mis un sacré bazar dans les orbites des différentes planètes, rappelle l’agence spatiale américaine.

Celle-ci a l’habitude de devoir démentir des rumeurs de fin du monde. En 2015, elle rappelait que non, aucune base scientifique ne permettait de dire qu’un astéroïde puisse entrer en collision avec la Terre dans les mois à venir.

Pas totalement rassurés? Sachez que même les théologiens ne croient pas du tout à ces affabulations

Ed Stetzer, chercheur et pasteur américain, affirme tout simplement dans un article que « quand quelqu’un vous dit qu’il a trouvé un nombre secret dans la Bible, arrêtez la conversation ».

Déçus? Rassurez-vous, ce sera bientôt à nouveau la fin du monde. La prochaine prédiction de l’apocalypse, réalisée par la célèbre voyante autoproclamée américaine Jeane Dixon, débute en 2020.

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

http://quebec.huffingtonpost.ca

«Une porte de cockpit qui ne s’ouvrira jamais»: l’article prophétique d’un pilote néerlandais, deux mois avant le crash de Germanwings


Je pense que les pilotes de ligne sont  les mieux placés pour évaluer  la sécurité dans un cockpit et un de ces pilotes avait prédit qu’un éventuel problème pourrait survenir avec la sécurité renfoncée du cockpit. Il arrive toujours après des accidents que la sécurité est revue ou amélioré et malheureusement, il est souvent trop tard pour des victimes. Air Canada et West ont annoncé suite au crash aux Alpes Française, que dorénavant il y aurait toujours 2 membres de l’équipage dans le cockpit. Mais dans le fond, peut-on tout prévoir ! Peut-on être vraiment être totalement sécuritaire ?
Nuage

 

«Une porte de cockpit qui ne s’ouvrira jamais»: l’article prophétique d’un pilote néerlandais, deux mois avant le crash de Germanwings

 

Dans le cockpit d'un A321. REUTERS/Albert Gea.

Dans le cockpit d’un A321. REUTERS/Albert Gea.

Il s’appelle Jan Cocheret, a 35 ans d’expérience comme pilote de ligne et vole aujourd’hui pour la prestigieuse compagnie Emirates. Chroniqueur pour le site d’aviation Luchtvaartnieuws («AviationNews»), ce Néerlandais avait écrit il y a deux mois un article qu’il a finalement trouvé trop anxiogène et choisi de ne publier que dans une revue papier plus confidentielle, Piloot en Vliegtuig («Pilote et avion»). Ce qu’il écrivait (repéré notamment par France 3-Nord-Pas-de-Calais) résonne aujourd’hui prophétiquement à la lumière du scénario retenu par les enquêteurs dans le cadre de l’enquête sur le crash de l’A320 de Germanwings:

«Grâce au système ultra-sécurisé de fermeture de porte, il n’est plus si difficile pour un pilote de prendre le pouvoir dans le cockpit et de laisser son collègue dehors. Il suffit d’attendre qu’il ou elle aille aux toilettes et il ne pourra plus jamais ouvrir la porte. Certes, il existe un moyen de rentrer sans intervention du cockpit [grâce à un code, ndlr], mais le pilote aux commandes peut désactiver cette option et ne laisser à son collègue d’autre choix que d’aller s’asseoir parmi les passagers et d’attendre de voir ce que le futur lui réserve.»

Jan Cocheret s’inquiétait de cette possibilité, citant l’exemple d’un pilote d’Ethiopian Airlines qui avait suivi ce scénario pour détourner un avion vers Genève, et rappelant que dans le passé plusieurs pilotes avaient volontairement fait s’écraser leur avion.Citant l’exemple de la spationaute américaine Lisa Nowak (qui avait tenté d’enlever la petite amie de son ex-compagnon) pour rappeler que même des professionnels surentraînés peuvent être pris d’un coup de folie, il concluait:

«Parfois, je me demande sérieusement qui est assis à côté de moi dans le cockpit. […] Et s’il se passait quelque chose de terrible dans sa vie, qu’il ne peut plus supporter? J’espère ne jamais avoir à découvrir, en rentrant des toilettes, que je fais face à une porte de cockpit qui ne s’ouvrira jamais.»

A travers ce texte, Cocheret entendait critiquer le système de sécurisation introduit après le 11-Septembre, quand les pirates de l’air avaient contraint des personnels de cabine à leur ouvrir le cockpit:

«Dès le début, je l’ai trouvé très mauvais. Si quelqu’un a une sale idée derrière la tête et veut rentrer, la porte va empêcher cela, mais qu’en sera-t-il quand le problème est déjà à l’intérieur du cockpit?», explique-t-il à la radiotélévision NOS.

Aujourd’hui, il se prononce donc pour l’obligation pour un membre d’équipage de rentrer dans le cockpit quand un pilote en sort, ou encore, dans une interview à la radio BNR, pour l’instauration d’un deuxième code d’urgence au cas où il y aurait un problème à l’intérieur du cockpit.

http://www.slate.fr/

Un pasteur américain a trouvé le sens de l’éclipse solaire: l’Europe est trop anti-Israël


Je suis abasourdi d’entendre de tels propos, on se croirait au Moyen-âge. Un petit cours 101 sur les éclipses ne leur ferait pas de tort, mais encore faut-il qu’ils daignent vouloir comprendre le bon sens
Nuage

 

Un pasteur américain a trouvé le sens de l’éclipse solaire: l’Europe est trop anti-Israël

Depuis que le pasteur évangéliste américain Harold Camping a annoncé deux fois la fin du monde en mai et octobre 2011, avant d’admettre son erreur, d’autres collègues ont pris la relève. 

Pour l’éclipse solaire du vendredi 20 mars, qui coïncide aussi avec l’équinoxe, des sites chrétiens ultraconservateurs américains ont déjà quelques idées d’interprétation, rapporte The Independent. Plus prudent que Camping, le pasteur américain Mark Biltz ne donne pas de date pour la fin du monde, et préfère analyser l’éclipse de vendredi comme un jugement divin (et politique):

«Quand on regarde où il y aura de l’obscurité, ce sera en Europe du Nord, notamment en Angleterre et en Suède, où l’islam est en pleine ascension et où les opinions anti-israéliennes sont de plus en plus communes. Les Européens devraient en tenir compte», explique-t-il au site WND.

Biltz est un «spécialiste» de la prophétie des «lunes de sang» (il a écrit un livre sur le sujet): entre 2014 et 2015, il y aura en tout quatre éclipses de lunes (lorsque la lune devient rouge). Après la quatrième «lune de sang» –qui aura lieu en septembre 2015– Biltz considère que quelque chose de très significatif pourrait arriver. Pour certains, cet extrait de l’Ancien Testament –

«Le soleil deviendra obscur et la lune rouge comme du sang, avant que vienne le jour du Seigneur, ce jour grand et glorieux»– indique que la fin du monde sera proche, mais Biltz préfère rester centré sur la géopolitique.

Il rappelle que la dernière «tétrade» (quatre lunes) a eu lieu en 1967, quand Israël a conquis une partie de Jérusalem après la Guerre des Six-Jours. 

D’autres experts ne sont pas tout à fait d’accord quant au message de l’éclipse. Alors que Biltz considère que Dieu veut surtout parler aux Européens du Nord, Bob O’Dell, un autre «spécialiste biblique» cité par The Independent, voit les choses autrement. Comme l’éclipse sera totale au pôle Nord, le message divin s’adresse selon lui à l’humanité entière:

«Le pôle Nord n’est pas vraiment un territoire qui appartient à une nation ou un peuple en particulier. C’est donc probablement un message de Dieu au monde entier.»

 

http://www.slate.fr/

 

 

Des pigeons zombies à Moscou


Une autre prophétie de fin du monde … Faut dire que cela ressemble au film The Core qui en français était appelé au Centre de la Terre… Mais bon, il y sûrement une explication logique que ce soit maladie ou empoissonnement causé par l’environnement Mais, il faut avouer que voir des pigeons agir de la sorte .. cela doit vraiment impressionné Cependant, l’inspecteur en chef de la santé en Russie, qui traite ces oiseaux de stupide et sale … devrait élargir ses horizons
Nuage

 

Des pigeons zombies à Moscou

 

pigeons zombies Moscou

Les fameux pigeons zombies photographiés à Moscou.

L’apparition de pigeons morts et mourants surnommés les « pigeons zombies »- en raison de leur comportement étrange-inquiète les habitants de Moscou.

D’après le Wall Street Journal, c’est la semaine dernière que les Moscovites ont commencé à porter attention à ces « zombies » à plumes qui marchaient à reculons, en cercle, ou restaient sans bouger la tête au sol.

« Avant, quand je marchais pour aller travailler, je voyais habituellement des pigeons qui volaient dans les alentours», explique un auditeur de Radio Free Europe du nom de Oumid.

Mais depuis tout récemment, ils ne réagissent plus à rien. J’ai vu des pigeons qui tournaient en rond agir de manière vraiment bizarre. »

Plus inquiétant encore, le Service d’inspection vétérinaire et phytosanitaire fédéral de la Russie a d’abord cru que les oiseaux étaient infectés par la maladie de Newcastle, un virus contagieux pouvant infecter les humains. Toutefois, les plus récentes informations et autopsies indiquent que les pigeons seraient plutôt atteints de la salmonellose.

L’inspecteur en chef de la santé en Russie, Guennadi Onichtchenko, affirme que la population ne devrait pas s’inquiéter puisque les pigeons sont «sales» et «stupides». Il met toutefois en garde les gens contre la manipulation de ces oiseaux malades.

Selon The Guardian, certains Russes auraient associé ces drôles d’oiseaux à une prophétie de fin du monde faite par Grigori Raspoutine.

En 2011, le Programme pour l’Environnement des Nations Unies appelait à davantage de recherches sur ce genre de décès. Néanmoins, le zoologiste du Musée d’Histoire naturelle norvégien, Petter Boeckman, souligne que les décès de masse chez les oiseaux sont fréquents, et qu’habituellement la population se livre davantage à des interprétations culturelles que scientifiques.

http://www.huffingtonpost.fr

Un linteau de bois gravé précise le calendrier maya


Le calendrier Maya refait surface, ainsi que la prophétie de fin du monde du 12 décembre 2012. Les chercheurs comprennent un peu mieux ces calendriers qui ont porter certaines personnes a de grandes confusions.
Nuage

 

Un linteau de bois gravé précise le calendrier maya

 

L'acceptation de cette corrélation repose en grande partie... (Photo DR)

L’acceptation de cette corrélation repose en grande partie sur une datation par le radiocarbone réalisée dans les années 1950 sur deux linteaux de bois de l’ancienne cité de Tikal (Guatemala), où sont gravées des dates maya, expliquent les chercheurs.

PHOTO DR

VÉRONIQUE MARTINACHE
Agence France-Presse

Récemment popularisé par une fausse prophétie de fin du monde, le calendrier maya pose le problème de sa conversion dans le calendrier grégorien: une équipe internationale vient de confirmer la correspondance généralement admise en datant un linteau de bois gravé.

Le calendrier des anciens Mayas était pour le moins complexe. Pour donner une date, les Mayas utilisaient deux systèmes, un calendrier sacré, «tzolkin», de 260 jours, et un calendrier solaire, le «haab», composé de 365 jours. Un troisième décompte, appelé «le compte long», faisait le lien entre les systèmes précédents.

Un grand cycle du compte long durait 13 «baktun», un peu plus de 5.000 ans.

C’est la fin d’une telle ère qui a été célébrée le 21 décembre dernier, associée à tort par certains à la fin du monde.

Mais le «4 ahau 3 kankin» marquant la fin de ce grand cycle maya correspondait-il bien au 21 décembre 2012 de notre calendrier moderne?

La corrélation entre les deux calendriers la plus généralement admise par les spécialistes est celle dite de «Goodman-Martinez-Thomson» ou GMT. Mais ce n’est pas la seule. D’aucuns décalent la correspondance d’un à deux siècles, voire davantage.

Les travaux publiés jeudi dans la revue britannique Scientific Reports par l’équipe de Douglas Kennett viennent soutenir cette correspondance proposée initialement au début du XXe siècle par Joseph Goodman.

L’acceptation de cette corrélation repose en grande partie sur une datation par le radiocarbone réalisée dans les années 1950 sur deux linteaux de bois de l’ancienne cité de Tikal (Guatemala), où sont gravées des dates maya, expliquent les chercheurs. Mais il subsistait une part d’incertitude.

Grand Jaguar

L’équipe de Douglas Kennett a donc réalisé une série de nouvelles datations au Carbone 14,  avec des méthodes plus modernes, sur un de ces linteaux de bois du Temple I, ou Grand Jaguar. Il s’agit d’un linteau en bois de sapotillier, un bois imputrescible, qui porte une série de dates indiquant quand il a été taillé, sculpté et consacré.

Les analyses des nouvelles données fournissent une estimation entre 658 et 696 de notre ère pour la découpe et la sculpture du Linteau 3. La sculpture sur ce linteau représente le roi de Tikal Jasaw Chan K’awiil et le texte décrit comment il a défait Yich’aak K’ak’sa, roi de la cité rivale de Calakmul.

«Ces données appuient fortement la corrélation GMT», affirment les chercheurs.

«C’est essentiellement la chronologie maya qui sert de référence pour la Méso-Amérique ancienne en général», a expliqué de son côté à l’AFP Jean-Michel Hoppan (CNRS), archéologue et spécialiste de l’écriture maya, qui fait partie des nombreux scientifiques à utiliser la corrélation GMT.

«Il n’y a que les Mayas et les Olmèques qui nous permettent de positionner des dates par rapport au début de leur ère. Or les Olmèques n’en n’ont donné que quelques-unes», a-t-il ajouté.

Un décalage d’un siècle ou deux dans la chronologie maya a ainsi des répercussions sur l’enchaînement des événements dans l’ensemble de la Méso-Amérique ancienne.

Les Mayas, qui connurent leur apogée entre 250 et 900 après Jésus-Christ en Amérique centrale et au Mexique, ont été plongés dans une période de décadence vers le XIIIe siècle. Selon une hypothèse parfois controversée, le changement climatique, responsable d’une longue sécheresse catastrophique, leur a été fatal.

Situé en pleine jungle, Tikal est l’un des vestiges les plus emblématiques de la civilisation maya.

http://www.lapresse.ca

Prophétie de Saint Malachie : la fin du monde prévue après le successeur de Benoît XVI


Nous y revoilà … encore une autre prophétie sur la fin du monde …  On n’en sort pas de ces diseurs de mauvais augure.. surement que des gens appartenant a l’église catholique vont y croire … Il faut juste espérer que cela n’entrainera pas des folies comme ceux qui ont eu peur de la fin du monde du 21 décembre dernier … avec la mayas .. La terre tourne encore … Pour combien de temps ?.. je ne pense pas que personne peut le prédire avec certitude ni dans le passé, ni dans l’avenir Alors svp, a prendre avec un grain de sel …
Nuage

 

Prophétie de Saint Malachie : la fin du monde prévue après le successeur de Benoît XVI

 

D’après une prophétie ancienne, le 112e pape, soit le successeur de Benoît XVI, serait le dernier. Que dit précisément cette prophétie de Saint Malachie, qui annonce la fin du monde ?

 

Avec l’annonce de la démission du pape Benoît XVI, comme après la mort de son prédécesseur Jean-Paul II, ressurgit une vieille légende, des plus pessimistes. Selon la prophétie de Saint Malachie, qui daterait du XIIe siècle, le 112e pape serait le dernier. Ensuite, ce serait la fin des papes… et la fin du monde. Après l’effervescence liée à la prétendue annonce de la fin du monde par les Mayas, le 21 décembre 2012, cette nouvelle théorie de l’apocalypse vient agiter la Toile, toujours avide de ces prévisions alarmistes.

Que dit précisément ce texte ? Celui-ci aurait été publié pour la première fois en 1595 mais pourrait dater d’une époque encore plus lointaine, le texte de cinq pages étant communément attribué à un moine irlandais du XIIe siècle, Malachie d’Armagh. Appelé « prophétie des papes » ou « prophétie de Saint Malachie », cet écrit en latin énumère 112 pontificats. Pour chaque pape, quelques mots de description, une formule pour résumer son action. Et, selon certaines interprétations, le fin des temps serait prédite dans cette liste après le 112e pape. Pour ce 112e pape, nommé « Pierre le Romain », voilà la traduction de la description contenue dans ces pages :

« Dans la dernière persécution de la sainte Eglise romaine siégera Pierre le Romain qui fera paître ses brebis à travers de nombreuses tribulations. Celles-ci terminées, la cité aux sept collines sera détruite, et le Juge redoutable jugera son peuple. »

De là à comprendre que la fin du pontificat du 112e pape devrait marquer la fin des temps, selon cet écrit, il n’y a qu’un pas. Or ce 112e pape n’est autre que le successeur de Benoît XVI.

http://www.linternaute.com/