Le Saviez-Vous ► 15 étranges cartes du monde


N’étant pas navigatrice, ces cartes me semblent vraiment bizarres, cependant pour les voyages marins, il semble que la projection de Mercator soit pratique, sauf qu’elle déforme les territoires occupés. Pour pallier à ce problème il y a la projection de Peters
Nuage

 

15 étranges cartes du monde

La raison pour laquelle certains pays semblent plus gros ou plus petits que d’autres est le résultat de la projection de Mercator.

En 1569, le cartographe flamand Gerardus Mercator a conçu une carte qui pouvait être utilisée pour la navigation, mais son système avait un inconvénient: il déformait la taille des objets selon leur position relative à l’Équateur.

Pour montrer à quel point notre perception de la grosseur des pays est erronée, ipnoze s’est servi du site web thetruesize.com pour déplacer des territoires à différents endroits.

Plus d’info: thetruesize.com (h/t)

1. Les États-Unis déplacés à côté de l’Australie semblent incroyablement petits.

Après avoir vu ces 15 cartes, vous ne regarderez plus jamais le monde de la même façon

2. La Russie sur l’Équateur n’est plus si géante.

Après avoir vu ces 15 cartes, vous ne regarderez plus jamais le monde de la même façon

3. Si le Brésil était en Asie, il serait immense.

Après avoir vu ces 15 cartes, vous ne regarderez plus jamais le monde de la même façon

4. Si la Roumanie était une île dans l’océan Arctique.

Après avoir vu ces 15 cartes, vous ne regarderez plus jamais le monde de la même façon

5. L’Australie est immense – elle couvre presque toute l’Europe.

Après avoir vu ces 15 cartes, vous ne regarderez plus jamais le monde de la même façon

6. Lorsque tu déplaces le Canada en Amérique du Sud.

Après avoir vu ces 15 cartes, vous ne regarderez plus jamais le monde de la même façon

7. Le Groenland n’est pas si gros en comparaison avec les États-Unis et le Brésil.

Après avoir vu ces 15 cartes, vous ne regarderez plus jamais le monde de la même façon

8. La Californie déplacée sur le Royaume-Uni montre que leur taille est très similaire.

Après avoir vu ces 15 cartes, vous ne regarderez plus jamais le monde de la même façon

9. La Chine déplacée sur la Russie.

Après avoir vu ces 15 cartes, vous ne regarderez plus jamais le monde de la même façon

10. L’Indonésie s’étend sur la quasi-totalité de la Russie.

Après avoir vu ces 15 cartes, vous ne regarderez plus jamais le monde de la même façon

11. L’Australie devient immense lorsqu’elle est déplacée sur l’Amérique du Nord.

Après avoir vu ces 15 cartes, vous ne regarderez plus jamais le monde de la même façon

12. Si la Pologne était une île dans la mer de Norvège.

Après avoir vu ces 15 cartes, vous ne regarderez plus jamais le monde de la même façon

13. L’Antarctique n’est pas beaucoup plus gros que le Brésil.

Après avoir vu ces 15 cartes, vous ne regarderez plus jamais le monde de la même façon

14. L’Inde change beaucoup lorsqu’elle est déplacée au nord.

Après avoir vu ces 15 cartes, vous ne regarderez plus jamais le monde de la même façon

15. Le Japon peut s’étendre sur la quasi-totalité du Canada.

Après avoir vu ces 15 cartes, vous ne regarderez plus jamais le monde de la même façon

https://www.ipnoze.com

    La projection de Mercator ou projection Mercator est une projection cylindrique tangente à l’équateur du globe terrestre sur une carte plane formalisée par le géographe flamand, Gerardus Mercator en 1569. Elle s’est imposée comme le planisphère standard dans le monde grâce à sa précision pour les voyages marins.

    La projection de Mercator est une projection conforme, c’est-à-dire qu’elle conserve les angles. Elle a cependant pour effet des déformations sur les distances et les aires. En effet, une distorsion s’accroît au fur et à mesure de l’éloignement de l’équateur vers les pôles. Une carte de Mercator ne peut ainsi couvrir les pôles : ils seraient infiniment grands. Cela a par exemple pour conséquence la vision d’une égalité de surface entre le Groenland et l’Afrique alors que cette dernière est 14 fois plus grande.

    Le principe de représentation sur un canevas orthogonal avait été esquissé par Dicéarque, Strabon1 et utilisé par Marinos de Tyr. Il était également connu des Chinois au xe siècle ap. J-C.

    Intérêt pour la navigation

    La plupart des cartes marines utilisent la projection de Mercator. Cette projection conforme conserve les angles (ce qui permet de reporter directement sur la carte les angles mesurés au compas, et vice-versa) mais pas les distances (l’échelle de la carte variant avec la latitude) ni les surfaces (contrairement aux projections équivalentes). Toute ligne droite sur une carte de Mercator est une ligne d’azimut constant, c’est-à-dire une loxodromie. Ceci la rend particulièrement utile aux marins, même si le trajet ainsi défini n’est généralement pas sur un grand cercle et n’est donc pas le chemin le plus court.

    Les cartes traditionnelles inspirées des travaux de Mercator destinés à la navigation ont pour principal défaut de donner une idée erronée des surfaces occupées par les différentes régions du monde, et donc des rapports entre les peuples. Ainsi :

  • L’Amérique du Sud semble plus petite que le Groenland ; en réalité, elle est huit fois plus grande : 17,84 millions de kilomètres carrés contre 2,16 millions.

  • L’Inde (3,3 millions de kilomètres carrés) semble de taille identique à la Scandinavie (1,1 million de kilomètres carrés).

  • L’Europe (9,7 millions de kilomètres carrés) semble plus étendue que l’Amérique du Sud, pourtant près de deux fois plus grande (17,8 millions de kilomètres carrés).

  • La Russie (17 millions de kilomètres carrés) semble beaucoup plus étendue que l’Afrique(30 millions de kilomètres carrés) alors que cette dernière est plus grande que l’Inde, la Chine, les États-Unis, l’Europe et le Japon réunis2.

  • L’Alaska apparaît aussi grand que le Brésil qui est pourtant 5 fois plus étendu.

  • L’Antarctique apparaît comme le plus grand continent, alors qu’il n’est en réalité que le cinquième par sa superficie.

  • L’Afrique apparaît de taille équivalente au Groenland alors qu’elle est de 14 à 15 fois plus étendue.

Pour pallier ces déformations, Arno Peters proposa une projection cylindrique (comme celle de Mercator) qui préserve les superficies relatives : la projection de Peters. Elle perd en revanche le caractère conforme, c’est-à-dire qu’elle ne préserve pas les angles et donc la forme des continents.

https://fr.wikipedia.org