Où que vous alliez, vous y êtes !


Si nous vivions ailleurs, a une autre époque, si nous avions ceci ou cela .. Est-ce que la vie serait plus belle ? Est-ce que nous serions plus heureux ? Pourquoi se projeter dans d’autres situations … alors que nous une vie a vivre
Nuage

 

Où que vous alliez, vous y êtes !

Nous avons souvent tendance à croire que si nous étions ailleurs – en vacances, avec un autre conjoint, engagé dans une autre carrière, logé dans une maison plus grande, etc. –, tout serait différent, nous serions bien plus heureux. Eh bien non !

Si vous avez des habitudes mentales négatives – vous vous mettez facilement en colère, vous vous réfugiez souvent dans la nostalgie ou l’espoir d’un avenir radieux –, ces tendances vous suivront partout où vous irez.

L’inverse est aussi vrai : si vous êtes une personne globalement heureuse, aux nerfs solides, vous pouvez changer d’endroit, de partenaire ou de situation professionnelle sans que cela affecte de façon tragique votre existence.

Il se produit un progrès formidable dans votre esprit lorsque vous prenez conscience que la vie est comme une voiture : elle se conduit de l’intérieur, pas de l’extérieur !

Commencez par vous concentrer sur les progrès que vous pouvez faire là où vous êtes, plutôt que de perdre votre temps à imaginer que l’herbe est plus verte ailleurs. Vous éprouverez aussitôt un sentiment de paix. Puis, à mesure que vous avancerez, au fil des expériences et des rencontres, vous finirez par emporter partout cette sensation de sérénité intérieure. « Où que vous alliez, vous y êtes. » Rien n’est plus vrai.

Auteur inconnu

Le progrès


Le temps passe, les expériences s’accumulent alors il est normal de changer notre perception de la vie, changer d’idée.. changer les choses
Nuage

Le progrès

 

Le progrès est impossible sans changement, et ceux qui ne peuvent jamais changer d’avis ne peuvent ni changer le monde ni se changer eux-mêmes.

George Bernard Shaw

L’intérêt chasse la fatigue


C’est clair quand une activité devient ennuyeuse la fatigue s’installe, malheureusement, il est difficile de trouver de l’intérêt sur nos obligations, mais ca vaut la peine de trouver la bonne attitude pour avancer
Nuage

 

L’intérêt chasse la fatigue

 


 
Vous êtes fatigué parce que vous ne vous intéressez pas à ce que vous faites.

Il est possible de s’intéresser à tout ce que l’on fait, à condition de le prendre comme une occasion de progrès; vous devez essayer de faire de mieux en mieux ce que vous avez à faire, en gardant toujours cette volonté de progrès; alors tout ce que vous faites -quoi que ce puisse être- devient intéressant. L’occupation la plus insignifiante peut devenir intéressante si vous prenez cette attitude.

En revanche, l’activité la plus attrayante et la plus importante perdra bien vite tout intérêt pour vous si la volonté de progrès vers une perfection idéale vous fait défaut lorsque vous agissez.

La fatigue indique l’absence de volonté de progrès. Si vous vous sentez las ou fatigué, c’est que cette volonté vous fait défaut.
 
extrait des oeuvres de Mère