QUE SE CACHE-T-IL DANS VOTRE ROUGE À LÈVRES?


Je trouve ca beau du rouge à lèvres mais c’est un produit que je n’achète jamais .. de toute façon la couleur naturelle est aussi plus joli Enfin, il faut savoir que le rouge à lèvres contient des ingrédients qui pourraient indisposées certaines femmes …
Nuage

 

QUE SE CACHE-T-IL DANS VOTRE ROUGE À LÈVRES?

 

 

Véritable atout charme depuis l’Antiquité, lerouge à lèvres est l’ami de ces dames.

En tube, en stick, on en abuse…Mais savez-vous seulement ce qu’il contient?

Petit état des lieux pour apprendre à repérer les composants dans un rouge à lèvres et éviter les mauvaises surprises!

Rouge à lèvres: irrésistible effet marketing

Jusqu’au début du 20e siècle, la composition d’un rouge à lèvres était simple:une base grasse et un colorant (souvent de la peau de raisins noirs).

Ensuite, pour répondre à la demande du marché, les industriels créent plus de couleurs, de textures… La liste des composants, parfois dangereux,  s’allonge…

Dernière tendance: le rouge à lèvres de soin. Vendu plus cher, ce produit, légèrement plus gras, diffère peu du tube classique. À moins d’en mettre dix fois par jour, vous n’aurez jamais la même qualité de soin que celle offerte par un stick hydratant.

Votre rouge à lèvres sous la loupe

Le nombre d’ingrédients varie en fonction des spécificités du produit (longue tenue, paillettes…). Mais en général, tout rouge à lèvres contient 5 composants de base:

  • une substance graisseuse pour la texture,
  • un colorant pour la teinte,
  • un parfum,
  • un conservateur pour éviter la dégradation,
  • un anti-UV pour protéger le produit.

Que vous optiez pour un rouge carmin en parfumerie ou au supermarché, peu de choses diffèreront entre les deux bâtons, hormis le prix évidemment.

Rouge à lèvres: attention aux allergies!

Les conservateurs présents dans les rouges à lèvres, comme le phénoxyethanol et le parabène, peuvent causer des réactions allergiques.

Ces substances chimiques aux propriétés antibactériennes sont autorisées dans les produits cosmétiques Certaines marques, vendues en parfumerie et en pharmacie, proposent toutefois des rouges à lèvres contenant d’autres conservateurs, connus pour être moins allergènes.

Attention cependant à la tentation du « tout naturel« . Contrairement aux composants synthétiques, très purs, les ingrédients d’origine naturelle sont la source de nombreuses allergies. Les produits bio à base d’essences de plantes, de fruits, de propolis… sont des nids à germes.

Le baume du Pérou (balsam of Peru) et la lanoline (wool alcohol ou adeps lanae), utilisés comme base graisseuse sont hautement allergènes. Peaux sensibles s’abstenir!

Quid du plomb?

Du plomb dans nos rouges à lèvres! Les étude sont formelles, le métal, dangereux pour la santé, est bien contenu dans la majorité des tubes que l’on trouve sur le marché. Mais l’info est plus spectaculaire qu’inauiétante: il ne s’agit que de traces. Même en considérant qu’une partie de notre rouge à lèvre finit dans notre estomac, les niveaux relevés ne sont pas dangereux pour la santé.

Problèmes de rouge à lèvres: quand aller chez le dermatologue?

Si après une ou plusieurs application(s) d’un même rouge à lèvres, vous constatez des rougeurs, picotements, démangeaisons, … c’est que votre peau réagit mal au produit. Dans certains cas, un eczéma peut se manifester sur et autour des lèvres sous forme de petites vésicules.

En général, le simple arrêt du cosmétique incriminé permet de guérir les symptômes. Cependant, pensez à consulter votre dermatologue. Un test réactif permettra de savoir à quel composant vous êtes allergique. Histoire d’éviter de revivre la même mésaventure en achetant un nouveau rouge à lèvres avec le même composant. Tout bénéfice pour votre sourire de star!

Conseil: lorsque vous achetez un nouveau produit cosmétique, gardez bien l’emballage (seul endroit où figurent les composants). En cas de problème, ces informations seront utiles à votre dermatologue.

Par Coraline Burre, journaliste

Savons, cremes, parfums Les phtalates accroissent les risques de diabete


Beaucoup de produits contiennent des phalates qu’il est pratiquement impossible de les éviter mais il semble que la femme soit la plus exposée a cause d,une grande consommatrices des produits cosmétiques .. Il est clair que plusieurs maladies est causé par ce que notre environnement et ce que nous utilisons
Nuage

Savons, crèmes, parfums

Les phtalates accroissent les risques de diabète

 

Les phtalates accroissent les risques de diabète

Crédit photo : archives TVA Nouvelles

Agence QMI

Des produits chimiques, les phtalates, contenus dans certains produits cosmétiques, comme les crèmes et les savons, accroissent les risques de diabète chez les femmes, selon une récente étude menée par des chercheurs américains.

Les femmes qui présentent les plus hauts niveaux de phtalates dans l’urine ont 60% plus de risques de souffrir de diabète, ont conclu des chercheurs du Brigham and Women’s Hospital à Boston, après avoir analysé les données relatives à 2350 femmes.

«C’est une première étape importante dans l’exploration des liens existants entre phtalates et diabète», a souligné l’auteure principale de la recherche, Tamarra James-Todd.

On retrouve des phtalates dans une grande quantité de produits de soins personnels, comme les eaux de toilette, les vernis à ongles, les lotions et crèmes pour le corps, les savons, bains moussants et gels douche, déodorants, fixatifs, etc. Les adhésifs, certaines sortes de plastiques souples (rideaux de douche, jouets pour enfants, revêtements de plancher, etc.) en contiennent également.

La chercheuse s’est inquiétée du fait que les phtalates sont aussi présents dans certains produits utilisés dans les hôpitaux, comme les sacs de sang, les cathéters et les tubulures.

Les résultats de ces travaux ont été publiés dans la revue scientifique Environmental Heatlh Perspectives.

http://tvanouvelles.ca/