En Thaïlande, d’étranges poupées porte-bonheur créent le trouble


Si un enfant joue avec des poupées, prépare un lit et lui donne quelque chose à boire ou à manger, c’est normal. L’enfant ne fait que reproduire des actions fait par les grandes personnes, mais un adulte ! Remplacer le contact humain par des poupées, remplir leur vie pour diminuer le stress, la solitude que des adultes vivent, c’est effrayant
Nuage

 

En Thaïlande, d’étranges poupées porte-bonheur créent le trouble

 

En route pour le temple, Natsuda Jantaptim, propriétaire d’un salon de beauté à Bangkok, décrit en conduisant les goûts de son «bébé» prénommé Ruay Jang, qui aime le lait à la fraise. A première vue, une conversation classique avec une mère de famille attentive. Sauf que Ruay Jang, assise sur le siège passager, n’est pas une enfant mais une grande poupée en plastique.

BELGAIMAGE-89095091

Comme des êtres humains

Appelée en thaï «thep de Luuk» (enfants des anges), ces poupées qui coûtent jusqu’à 600 dollars ont été popularisées il y a un peu plus d’un an par des célébrités qui prétendaient qu’elles leur avaient apportées le succès professionnel.

« Nous dormons ensemble dans le même lit, elle a son propre oreiller et ses propres couvertures », explique Natsuda Jantaptim à l’AFP avant d’ajouter: « Le matin, elle aime boire du lait à la fraise ».

BELGAIMAGE-89238013

Natsuda Jantaptim

Croyances et superstitions

En Thaïlande, bouddhisme, superstitions et pratiques mystiques cohabitent et beaucoup de Thaïlandais pensent que la magie noire ou les rituels occultes peuvent porter chance ou écarter le malheur. Les adeptes des poupées, dont beaucoup ont été bénies par un moine, pensent que ces dernières contiennent l’esprit d’un enfant et doivent donc être traitées comme des êtres vivants. En retour, les propriétaires seront récompensés, estiment-ils.

Au restaurant, dans des avions, au cinéma… de plus en plus de Thaïlandais se déplacent donc maintenant partout avec leur poupée à leurs côtés. Pour Natsuda, c’est évident: elle est beaucoup plus chanceuse depuis l’arrivée dans sa famille de la poupée, il y a huit mois, assure-t-elle. 

« Depuis que j’ai Ruay Jang, ma vie a vraiment changé. Par exemple, j’ai gagné à la loterie, ce qui ne m’était jamais arrivé auparavant », affirme cette femme de 45 ans, mère d’une fille de 22 ans.

BELGAIMAGE-89238003

Plus de 90% des Thaïlandais sont bouddhistes mais dans le pays, religion et traditions hindouistes et animistes sont souvent entremêlées: l’étage 13 est banni des immeubles, les dirigeants politiques recourent à la numérologie ou aux conseils de voyantes, les fantômes et les amulettes font partie du quotidien…

Témoins d’une société en crise

Mais l’engouement de certains Thaïlandais pour les «enfants des anges», divise le pays.

« J’ai peur parfois quand je les vois dans le train », admet Lakkhana Ole, un graphiste de 31 ans qui vit à Bangkok

. D’après un sondage publié cette semaine par l’université Suan Dusit Rajabhat de Bangkok, deux tiers des Thaïlandais voient ces poupées comme quelque chose de positif si cela peut les aider à rompre la solitude ou à donner un sens à leur vie.

« Cela prouve que la société est en crise », estime auprès de l’AFP Phra Buddha Issara, un moine nationaliste très conservateur et célèbre pour ses dénonciations enflammées des dérives commerciales du bouddhisme thaïlandais.

 « Si vous vous sentez seul, c’est simple, il suffit de sortir et parler à vos voisins, d’interagir davantage avec les autres, de faire de bonnes choses! », selon lui. 

Que ferait-il si on lui demandait de bénir une poupée?

« La seule chose que ces gens recevraient de moi est un: ‘Maudit sois-tu, imbécile!’ «

S’accrocher à quelque chose

A Nonthaburi, au sein du temple Bangchak, le moine Phra Ajarn Supachai n’a pas la même position: il effectue régulièrement des séances de prières pour ces poupées et leurs propriétaires.

« Nous avons une dizaine de personnes par semaine » qui viennent avec leurs poupées, affirme-t-il, en expliquant que le phénomène a commencé il y a environ trois ans.

Lors de la cérémonie, Natsuda et son amie Mae Ning, venues accompagnées de poupées, ont scandé des prières à haute voix avant que le moine ne viennent verser de l’eau sacrée sur tout le monde, poupées comprises.

BELGAIMAGE-89238011

Mae Ning, qui collectionne ces «enfants des anges», estime que beaucoup de Thaïlandais sont à la recherche de réconfort:

« Certaines personnes sont stressées à cause de l’économie, de la politique, de leur emploi et de leurs finances, alors ils ont envie de s’accrocher à quelque chose », affirme-t-elle.

Et pour Natsuda, « quand les gens ont des poupées, ils se sentent heureux, comme s’ils étaient dans un autre monde ».

BELGAIMAGE-89238004

http://fr.metrotime.be/

Le Saviez-Vous ►20 lieux parmi les plus flippants de la planète :


 

Il existe des endroits bizarres dont certains des drames se sont produit, d’autres des catastrophes ou encore fait par l’être humain pour des raisons obscures
Nuage

20 lieux parmi les plus flippants de la planète :

1. L’île aux poupées (Mexique)

@thisismyhorror

Cette petite île proche de Mexico était habitée par une seule personne : Julian Santana Barrera. C’est lui-même qui a accroché toutes ces poupées partout. L’homme les récupérait dans une rivière où une petite fille s’était noyée. Selon lui, il s’est senti investi d’une mission pour apaiser l’esprit de la fillette disparue. Après avoir fait ça durant 50 ans, il est mort d’une crise cardiaque, tout près de cette même rivière. Bref, un endroit pas forcément très accueillant !

2. Pripyat (Ukraine)

@imgur

Quelques instants après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, cette ville de 50 000 habitants a été évacuée par les autorités. Depuis, plus personne n’y a mis les pieds et l’endroit est devenu une véritable agglomération fantôme… Situé à seulement quelques kilomètres seulement du lieu exact de l’explosion, le site est évidemment toujours très radioactif.

3. Capela dos Ossos (Évora, Portugal)

@wikimedia

La « Chapelle des Os » a été construite par un moine (très bizarre), dans les années 1500. Ce dernier a souhaité décorer l’endroit avec les ossements de 5000 de ses confrères. Si ça ne suffit pas à vous glacer le sang, sachez que deux corps sont accrochés au mur et que l’un d’entre eux est celui d’un enfant.

4. Le Grand Hotel Prishtina (Pristina, Kosovo)

@wikimedia

Avec ce qui s’y est passé, l’hôtel ne porte plus très bien son nom valorisant de « Grand ». En effet, durant la guerre qui a déchiré les Balkans pendant les années 90, les Serbes utilisaient le bâtiment pour torturer et exécuter les prisonniers

5. Les catacombes (Paris, France)

@virtualtourist

Le réseau de tunnels caché sous la ville lumière fait plus de 320 kilomètres et abrite, selon les principales estimations, plus de 6 millions de corps. Certaines parties des catacombes sont ouvertes au public sous forme de musée, mais les autres sont interdites d’accès. Cependant, ça n’empêche pas des milliers de curieux de s’y aventurer chaque année.

6. La forêt Aokigahara (Mont Fuji, Japon)

@thepostmortempost

Cette forêt a beau être très belle, son surnom « la forêt du suicide » ne donne pas envie de s’y aventurer. Pourtant, depuis 60 ans, plus de 100 personnes s’y donnent la mort chaque année, et personne ne sait pourquoi. Une situation très inquiétante que les autorités locales ne savent pas comment arrêter.

7. Les cercueils suspendus (Sagada, Philippines)

@petervandever

Oui oui, vous avez bien vu. Plusieurs cercueils sont accrochés à la falaise ! Il s’agit de l’œuvre de tribus locales qui respectent une tradition ancestrale. Ces derniers pensent qu’en agissant de la sorte, les défunts seront plus proches du paradis. En tout cas, bon courage aux alpinistes et aux randonneurs qui tombent dessus par hasard !

8. Le Vieux Cimetière Juif (Prague, République Tchèque)

@audioguideforprague

Vieux de 600 ans, ce cimetière abrite quelque 12 000 tombes. Comme le veut la tradition juive, aucun corps ne doit être déplacé. Du coup, avec le temps, il y a eu de moins en moins d’espace et les tombes se sont rapprochées. Aujourd’hui, on estime que 100 000 corps sont présents en ce lieu.

9. L’île de Queimada Grande (Brésil)

@tarringa

L’île est petite est n’a rien de bien effrayant, en revanche, ses habitants sont un vrai danger de mort. En effet, cette terre au large du Brésil est le repère du Jararaca-ilhoa, une vipère dorée qui est l’un des serpents les plus dangereux de la planète. Et sur place, les scientifiques en ont recensé plus de 4 000. Il s’agit du seul endroit au monde où l’on trouve cette espèce. Et franchement, on ne va pas s’en plaindre !

10. Le siège du Parti Communiste bulgare (Buzludzha, Bulgarie)

@imgur

Caché dans les montagnes des Balkans, voici l’ancien siège du Parti Communiste bulgare. Aujourd’hui, le lieu est abandonné et des graffitis recouvrent les murs. Ce lieu unique et hors du temps ressemble à un vaisseau spatial. Impressionnant…

11. Le Stanley Hotel (Este Park, Colorado, USA)

@imgur

Depuis les années 70, des centaines de voyageurs ayant dormi à l’hôtel ont rapporté des activités qui relèvent du paranormal. Et en seulement une nuit passée sur place, le célèbre auteur d’horreur Stephen King a trouvé l’inspiration pour écrire « Shining ». Pour ceux qui ont vu le film, imaginez l’atmosphère sur place !…

12. L’hôpital militaire de Cambridge (Aldershot, Angleterre)

@GetHampshire

Entre 1878 et 1996, cet hôpital a soigné des milliers de soldats anglais et des civils. Malheureusement, il a été obligé de fermer suite à un manque de fonds pour son entretien et à la présence d’amiante.

13. Le trou d’eau (Wimberley, Texas, USA)

@imgur

Cette source, populaire dans la région, détient un triste record. Depuis qu’elle est fréquentée de façon régulière, son trou d’eau a déjà aspiré 8 personnes vers le fond. Malheureusement, aucune d’entre elles ne s’en est sortie.

14. L’église Saint-Georges (Lukova, République Tchèque)

@Mon_Amie

Pour une de ses œuvres, l’artiste Jakub Hadrava a décidé de redonner vie à une église tchèque abandonnée en y installant des sculptures de fantômes faites de plâtre et de papier. Résultat, l’endroit fait froid dans le dos. Ceci étant dit, des touristes du monde entier s’y pressent pour admirer ses silhouettes !

15. Le château de Leap (Offaly, Irlande)

@Leicparanormal

Au centre de luttes pour le pouvoir pendant plus de 500 ans, ce château a une histoire particulièrement difficile. Dans les années 1500, une dispute éclate entre deux frères du clan O’Carroll, et l’un poignarde l’autre (un prêtre) devant toute sa famille. La scène se déroule dans la chapelle. Un épisode tragique qui aujourd’hui encore la vie du château.

16. La Collie des Croix (Šiauliai, Lituanie)

@imgur

Depuis plus de 150 ans, cette colline est un lieu extrêmement important pour les religieux de tout le pays. Ainsi, ils viennent fréquemment y déposer des croix pour montrer leur attachement à Dieu. Aujourd’hui, les estimations font office de plus 100 000 croix présentent sur la colline ! Mais comme vous pouvez le voir sur la photo, il suffit d’un peu d’imagination pour se rendre compte que l’endroit n’est pas du tout rassurant !

17. L’hôtel San Zhi (Taipei, Taïwan)

@imgur

La construction de cet hôtel en périphérie de Taipei a été stoppée après une inquiétante série d’accidents et de suicides. Toutes les victimes répertoriées sont des ouvriers travaillant sur le chantier. Beaucoup d’entre eux pensent que ces malheurs viennent du fait qu’une statue de dragon, un symbole très respecté à Taïwan, a été cassée sur le site. Aujourd’hui, le mystère reste entier…

18. Le pénitencier d’État de Virginie-Occidentale (Virginie-Occidentale, USA)

@missbluejuju

Plus de 100 exécutions ont eu lieu dans cette prison, ça branche quelqu’un d’y faire un tour ?

19. L’île de Poveglia (Italie)

@SeriousStrange

Aussi connue sous le nom de « l’île de la peste », Poveglia a été utilisée entre 1793 et 1814 pour mettre en quarantaine toutes les victimes de la fameuse maladie. Au total, ce sont près de 160 000 personnes qui y sont passées. Et leurs corps sont toujours enterrés dans le sol de l’île. Pire encore, plus tard, l’île a abrité une clinique psychiatrique dont le docteur réalisait des expériences étranges sur les patients avant de se suicider car il disait être hanté par des fantômes. Bref, un bout de terre maudit !

20. Le marché d’Akodessewa (Akodessewa, Togo)

@akodessewa-market

Au Togo, où beaucoup de gens pratiquent encore les religions indigènes, il n’y a pas mieux que le marché d’Akodessewa pour acheter une tête de singe. Pour les locaux, rien de bien fou. En revanche, pour les touristes, le dépaysement est des plus total…

http://www.demotivateur.fr/

Les filles devraient moins jouer à la poupée, selon une scientifique britannique


Peut-on laisser les enfants faire leur choix, la poupée ou les jeux de construction ? Je crois que c’est l’attitude que nous avons face aux enfants qui peuvent les aider à faire des choix plus poussés dans leurs études
Nuage

 

Les filles devraient moins jouer à la poupée, selon une scientifique britannique

 

Les petites filles devraient moins jouer à la poupée, et davantage avec des jouets typés garçon comme les jeux de construction, plus favorables au développement de la créativité, a estimé vendredi une influente scientifique britannique, Athene Donald.

« Nous devons changer la manière dont nous appréhendons les garçons et les filles et ce qui est bon pour eux quand ils sont tout petits. Le choix des jouets est-il important? Je le crois », a déclaré la scientifique, professeur en physique expérimentale à l’université de Cambridge.

« Nous créons des comportements sociaux en stéréotypant le type de jouets que garçons et filles reçoivent à la petite enfance », a poursuivi Athene Donald, qui doit prendre prochainement la présidence de la British Science Association (BSA).

« Les jouets de filles sont typiquement liés à la passivité – comme peigner les cheveux des Barbie, par exemple -, et à non à la construction, à l’imagination, à la créativité, comme avec les Lego ou les Meccano », a-t-elle développé.

Soulignant que son propre domaine de recherche manquait d’étudiantes, elle a estimé que le choix des jouets pouvait contribuer à construire un environnement social susceptible de tenir les femmes à l’écart de certaines professions.

« Des organisations telles que la Confédération de l’industrie britannique parlent constamment de pénurie d’étudiants qualifiés en science, technologie, ingénierie et mathématiques. Mais une des manières d’y répondre pourrait consister à faire en sorte qu’une moitié de la population ne s’en sente pas exclue ».

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Le Saviez-Vous ► Poupée parlante des années 1890 sortie d’outre-tombe


Des poupées parlantes d’autrefois reviennent à la vie grâce à la technologie d’aujourd’hui, mais c’est comme entendre des revenants sortir des ténèbres. Allez sur le lien pour écouter les chansons d’autrefois, cela donnerait des frissons aux enfants d’aujourd’hui
Nuage

 

Poupée parlante des années 1890 sortie d’outre-tombe

 

Les poupées sont de drôles de jouets. Elles sont à la fois l’un des premiers cadeaux que l’on fait aux enfants tout en étant une source de cauchemars pour beaucoup d’adultes.

Un paradoxe qui ne date pas du film Annabelle ou même de la saga des Chucky démarrée en 1988 mais qui pourrait aisément remonter aux années 1890 pendant lesquels sont nées les poupées parlantes de Thomas Edison.

phonograph doll 1

L’un des rares modèles qu’il reste de cette époque vient de retrouver sa voix – perdue depuis longtemps à cause de l’usure – et le résultat… donne froid dans le dos(écoutez ci-dessous).

Du haut de son kilo et de ses 55 centimètres, la poupée a de quoi hanter vos rêves pendant plusieurs nuits mais a bénéficié d’un traitement impressionnant pour s’exprimer à nouveau.

Grâce à une collaboration entre le Lawrence Berkeley National Laboratory et la Library of Congress, le petit phonographe en métal qui était cachée à l’intérieur du jouet a pu être scanné en trois dimensions et le son qui en sortait il y a plus de 100 ans reproduit.

phonograph 3

Effectuée sur cinq poupées issues de collections différentes, cette restauration a permis d’entendre à nouveau huit chansons – Jack and Jill, Twinkle, Twinkle, Little Star, Little Jack Horner ou encore Now I Lay Me Down to Sleep – interprétées par une voix féminine (écoutez les tous en cliquant ICI).

Comme le rappelle nos collègues du HuffPost américain, ce genre de jouet se vendait 10 dollars sans vêtement, à l’époque. Soit l’équivalent de 267 dollars américains dans l’économie actuelle.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Le Saviez-Vous ► Une poupée rampante en 1871


On est bien loin des poupées actuelles, la première poupée figurant un bébé rampant est un peu bizarre
Nuage

 

Une poupée rampante en 1871

 

En 1871, George P. Clarke a déposé un brevet pour une poupée rampante dont les bras et les pieds bougeaient pour simuler le mouvement d’un bébé se déplaçant sur le sol alors qu’elle était propulsée par une roue à crans qui tournait sous son ventre dont voici le prototype.

poupee-rampe-1871-02

poupee-rampe-1871-03

Heureusement le modèle qui a été proposé à la vente l’année suivante était légèrement moins terrifiant.

Automaton.  Mechanical doll, "The Wonderful Creeping Baby".  2011.0204.01a.

Automaton. Mechanical doll, « The Wonderful Creeping Baby ». 2011.0204.01a.Automaton.  Mechanical doll, "The Wonderful Creeping Baby".  2011.0204.01a.

Automaton. Mechanical doll, « The Wonderful Creeping Baby ». 2011.0204.01a.

Le brevet :

poupee-rampe-1871-06

http://www.laboiteverte.fr/

Le Saviez-Vous ► 13 îles mystérieuses


13 îles étranges par leur histoire, des légendes, des incidents plus mystérieux alors que d’autres sont pour leur environnement qui ne se retrouve pas ailleurs
Nuage

 

13 îles mystérieuses

 

L’île Maudite de la Gaiola – Italie.

© Chambre237

La légende raconte que le poète Virgile, qui avait des dons de magicien, a enseigné son savoir sur l’île. Plus tard, l’endroit fut habité dans les années 1920 par successivement un ermite, un romancier, un milliardaire … tous subirent un sort étrange – noyade, meurtre, crise cardiaque, banqueroute, la liste est aussi longue qu’intrigante. Devant autant de mauvais sort, l’île maudite et sa villa de rêve restent désormais complètement abandonnées. En attendant un prochain propriétaire ?

Xochimilco – Mexique.

© Caliopedreams/Flickr

La légende raconte qu’une petite fille s’est noyée dans un canal qui entoure cette petite île inhabitée de Xochimilco, dans la région marécageuse au sud de Mexico city. Quelques temps après la mort de l’enfant, un homme, Don Julian, est venu seul y habiter. Personnage étrange, Il collecte des milliers de poupées abandonnées dans des décharges pour les accrocher un peu partout sur l’île. Avec les intempéries et le poids des années, les poupées sont devenues effrayantes, en décompositions couvertes de toiles d’araignées de crasse d’où le surnom « l’île aux terrifiantes poupées ».

le de Ramree – Birmanie.

© Molly Ebersold

En février 1945 lors de la deuxième guerre mondiale, l’île s’est tristement illustrée en battant le record du plus grand massacre d’êtres humains par des animaux. Fuyant les forces anglaises, un millier de soldats japonais s’enfoncèrent dans la mangrove, infestée de crocodiles. Au petit matin, lorsque les unités anglaises pénétrèrent dans la forêt tropicale, ils ne retrouvèrent qu’une vingtaine de soldats traumatisés, tous les autres avaient été dévorés par les crocodiles qui occupent toujours les lieux.

Ball’s Pyramid – Australie.

© Australievoyages

C’est l’île aux insectes géants. Située près des côtes australiennes, l’île en forme de pic regorge d’insectes bien plus développés qu’ailleurs. C’est le cas d’une espèce redécouverte par des biologistes en 2012 que l’on croyait disparue depuis 1918. Les homards des arbres, sorte de phasme géant de 12 centimètre en moyenne, ont survécu aux rats en se réfugiant tout en haut des pics de la montagne, à 562 mètres de haut. Les chercheurs n’ont toujours pas trouvé toutes les espèces géantes qui peuplent l’île, loin d’être accueillante.

Great Isaac Cay – Bahamas.

© Commoncaribbean

Afin d’éviter de perdre des bateaux dans le triangle des Bermudes, un phare fut érigé sur une petite île, Great Isaac. Le phare fut occupé par 2 gardiens pendant près d’un siècle. Mais le 4 août 1969, sans que personne ne sache vraiment pourquoi, les 2 hommes de service de mois-là disparaissent. Un ouragan, un accident ? Nul ne le sait, mais l’île fut abandonnée et le phare est devenu automatique. La légende raconte qu’un bateau se serait également échoué, au 19e, tuant tous ses passagers sauf un qui hanterait toujours l’île Great Isaac Cay.

Îles d’Izu – Japon.

© igizU creative common

L’île habitée de Miyakejima fait partie d’un petit lot d’îles volcaniques. Les innombrables éruptions et rejets de gaz sulfureux et toxiques ont rendu l’air irrespirable. La dernière grosse secousse date de 1785 et avait tué la moitié des 250 personnes de l’île. En l’an 2000, l’atmosphère était tellement cauchemardesque que l’île fut évacuée et interdite d’accès pendant des années.

Île de North Sentinel – Inde.

© Indian CoastGuard

Les Sentinelles, tribu autochtone, vivent sur une île située dans l’Archipel d’Andaman, dans le golfe du Bengale. Cette île d’environ 70 km est presque entièrement couverte par la forêt. Elle abrite une communauté de quelques centaines d’individus. qui refuse farouchement tout contact avec l’extérieur. Pour ne pas avoir respecté cette règle simple, des pêcheurs un peu trop curieux sont passés de vie à trépas, transpercés par des flèches empoisonnées.

Île d’Hashima – Japon.

© CC kntrty

 Ce bout de caillou au milieu du Pacifique a servi de base d’exploitation de charbon depuis 1810. D’immenses constructions y sont érigées afin de loger les 800 prisonniers coréens chargés, par l’armée japonaise, de travailler jour et nuit. Après que le gisement se soit tari, l’île est laissée à l’abandon, rongée par la rouille et la végétation. Cette simili-Alcatraz sert de temps à autre de décor naturel pour le cinéma : une scène du James Bond « Skyfall » y a ainsi été tournée.

Île de Clipperton – Mexique.

© source inconnue

Ce caillou perdu au milieu de l’océan est une île française. En 1906, l’État mexicain décida d’y implanter une exploitation de guano (un engrais très puissant et rare, à base d’excréments d’oiseaux). Les habitants, tous français, étaient complètement dépendants des ravitaillements hebdomadaires de la marine mexicaine. Mais en 1914, la révolution embrasa tout le Mexique et occupa suffisamment l’armée pour oublier complètement de ravitailler, en vivres et eau douce, la centaine d’insulaires. Résultat morbide, presque tous les habitants moururent de faim ou de maladies. Le 18 juillet 1917, un navire américain qui passait à proximité secourut les derniers survivants, soit 4 femmes et 7 enfants.

L’île de Queimada Grande – Brésil.

© Genside

 D’une superficie de 230.000 mètres carrés, ce bout de terre ne compte 1 à 5 serpents au m². On y dénombre une seule espèce, les bothrops insularis, dont le venin est 5 fois plus dangereux que celui de leurs cousins continentaux. Inutile de poser les pieds sur le sable fin, ils sont partout, arbres, plages, anciennes habitations etc. L’île est désormais totalement interdite au public, seul les scientifiques viennent étudier ces Ophidiens. Avec surement un petit frisson…

Île Gruinard – Écosse.

© Transam 2011

C’est le genre d’île typique comme il en existe beaucoup en Écosse, herbe verte, moutons, maisons de pierre etc. Sauf que l’Île Gruinard servi, en 1942, de test grandeur nature pour les bombes à anthrax lancées par l’armée britannique qui décimaient tous les moutons de l’île. Il a fallu attendre plus de quarante année (1986) pour que l’armée britannique entame un processus de décontamination. Depuis, les moutons ont réinvesti les lieux, mais pas forcément les hommes…

Île de Poveglia – Italie.

venisemunicipalite

Poveglia a servi à l’époque romaine de lieu d’isolement des victimes de la peste noire, puis de station de quarantaine pour les nombreux bateaux de commerces arrivant à Venise au 18e siècle, avant de devenir, en 1922, un hôpital psychiatrique ou les histoires les plus horribles circulent encore. Fermé en 1968, l’hôpital comme l’île furent abandonnés par le gouvernement italien. Le 13 mai 2014, Luigi Brugnaro, propriétaire d’une agence privée de recrutement, tente de racheter l’île, il avait obtenu un bail de 99 ans en faisant une offre de 513.000 €. Le collectif ‘Poveglia per tutti’ (Poveglia pour tous) s’y est opposé et a obtenu l’annulation de la vente. Il se propose depuis de gérer ce qu’il reste du patrimoine.

L’île de Nishinoshima –Japon.

AFP PHOTO / JAPAN COAST GUARD

 Née en 2013 d’une éruption volcanique des fonds marins, l’ile de Nishinoshima est située à environ 1 000 km au sud de Tokyo. En raison de l’écoulement continu de lave, l’île a augmenté de plus de 10 fois sa taille initiale. Elle fait aujourd’hui 2,29 km² et ce n’est pas fini ! Selon les volcanologues, le cratère dont la hauteur estimée et d’environ 110 mètres continue de cracher des roches volcaniques et autres débris 5 ou 6 fois par minute. L’air de l’île est irrespirable et même son approche est strictement interdite aux bateaux.

par Robert Kassous

http://www.sciencesetavenir.fr/

Le Saviez-Vous ► Phobies bizarres


On connaît presque tous des gens qui ont des phobies des araignées, du noir ou autre, mais certains ont des phobies vraiment bizarres et qui peuvent être vraiment handicapante pour ceux qui éprouvent une peur maladive
Nuage

 

Phobies bizarres

Poule

Peur des hauteurs, des serpents, des araignées : ces phobies sont connues et relativement courantes. Mais le cerveau humain étant une machine complexe, il ne faut pas se surprendre si  certaines personnes développent des peurs qui peuvent nous sembler vraiment étranges.

par Caroline Bouffard

La pédiophobie ou la peur des poupées

Poupées

Cette phobie est plus répandue qu’on ne le pense. Elle serait liée à une phobie plus large, l’automatonophobie, qui est la peur de tout objet qui ressemble à un être humain (les marionnettes de ventriloques, les mannequins, les statues de cire, etc.).

La coulrophobie ou la peur des clowns

Clown

Beaucoup d’enfants ont peur des clowns. Certains spécialistes expliquent cette peur par le fait qu’il est difficile de deviner les intentions du clown en raison du maquillage qui camoufle ses traits et ses expressions.

Alektorophobie (gallinophobie) ou la peur des poulets

Poule

Cette phobie serait associée à la peur des oiseaux en général. Les gens qui souffrent d’une forme sévère d’alektorophobie ont aussi peur des œufs et des poulets morts (mais pas du poulet cuit).

Carpophobie ou la peur des fruits

Fruits

Il s’agit d’une phobie très rare. Elle peut être associée à certains fruits ou s’étendre à tous. Le fait de ne pas manger de fruits peut avoir des conséquences néfastes sur la santé. 

Hylophobie ou la peur de la forêt

Forêt

Les gens qui en souffrent ont une peur irrationnelle des arbres et des forêts ou plutôt de ce que la forêt pourrait cacher.

Ombilicophobie ou la peur des nombrils

Nombril

Cette peur peut inclure le fait de toucher ou de se faire toucher le nombril ou la vue de quelqu’un qui touche son nombril.  Les gens qui en souffrent disent souvent qu’ils sont pris de nausée quand on touche leur nombril.

http://www.canald.com

Une obsédée de Barbie se nourrit d’air et de lumière


Comment peut-on se rendre jusque-là et que des gens semblent apprécier ce qu’elle fait et ce qu’elle propage sur sa page Facebook. Malheureusement, il y aura sûrement des jeunes filles qui voudront faire pareille
Nuage

 

Une obsédée de Barbie se nourrit d’air et de lumière

 

Une obsédée de Barbie se nourrit d'air et de lumière

Valeria Lukyanova, dans une photo datant de 2012. Photo Courtoisie

La chanteuse et mannequin ukrainienne Valeria Lukyanova qui cultive une apparence de «Barbie humaine» a affirmé qu’elle ne se nourrissait plus que de lumière et d’air.

La femme d’une minceur alarmante — poitrine exclue — qui a récolté près d’un million de «j’aime» sur sa page Facebook a dit en entrevue avec l’International Business Times qu’elle était désormais une adepte du respirianisme, et survivait sans nourriture et eau.

«Au cours des dernières semaines, je n’ai pas eu faim du tout. J’espère que j’accéderai bientôt au stade final, et que je ne me nourrirai que d’air et de lumière», a-t-elle affirmé.

La femme, qui par son excentricité a acquis une certaine notoriété, n’en est pas à sa première déclaration publique controversée.

Selon l’International Business Times, Valeria Lukyanova, qui s’autoproclame guide spirituelle, a déjà affirmé dans les médias qu’elle venait d’une autre planète et qu’elle avait la faculté de voyager dans le temps et de faire des voyages astraux.

http://fr.canoe.ca/

Au Japon, les ours en peluche aussi ont leur agence de voyage


J’hallucine !!! Des animaux en peluche ou des poupées font des voyages sans leur propriétaire. Ils sont photographié partout même a table d’un restaurant. Comment des gens peuvent payer pour une telle chose.
Nuage

 

Au Japon, les ours en peluche aussi ont leur agence de voyage

 

Vous n’avez pas le temps de visiter un incontournable temple de Tokyo ? Un parc qui à l’automne flamboie de rouge et de jaune ?

Pas de problème: une agence de tourisme japonaise y envoie votre nounours en peluche qui vous enverra des cartes postales.

Bon ! Il faut accepter d’être séparé de sa peluche adorée pour quelques jours. Mais après, l’agence Unagi Travel de Tokyo s’occupe de tout et emmène gros nounours en excursion à travers la capitale pour 45 dollars, plus les frais d’envoi de ce « touriste en peluche » à l’agence.

Poupées et peluches arrivent dans des boîtes avec la mention « haut » et « bas » pour éviter que ces chères petites aient la tête en bas, et pour certaines avec des habits de rechange.

Et comme les Japonais ne font jamais rien à la légère ni à moitié, il faudra remplir un questionnaire détaillé sur votre peluche: son nom, est-elle malade en voiture ? Est-elle allergique à certaines nourritures ?

Les « parents » peuvent également donner quelques informations sur le caractère de leur peluche, en expliquant quelles sont par exemple leurs propres passions et hobbies, et aussi pourquoi ils ont décidé d’inscrire leur nounours ou leur petit lapin au voyage.

Sonoe Azuma a monté cette agence de voyage pour le moins spéciale il y a trois ans et explique qu’elle ne considère pas ces nounours comme des objets mais comme des « clients » à part entière qui ont droit à tous les égards: si elle pose une poupée par terre, elle aura d’abord étalé une serviette.

Au Japon, les objets, comme les plantes ou les pierres, sont parfois considérés comme porteurs d’une « âme » et sujets à davantage d’égards que dans les sociétés occidentales. Dans cette conception liée à la religion shintoïste, un objet peut s’avérer un véritable « être inanimé » et s’enrichir de l’expérience, un peu comme un être humain.

Une peluche est d’autant plus sujette à cette forme de respect qu’elle bénéficie de l’affection des enfants mais aussi parfois des adultes, a fortiori si l’ourson ou le girafon appartient ou appartenait à un être cher.

« C’est comme si j’avais voyagé avec elle »

Si, parmi les clients de Sonoe, certaines personnes envoient leurs peluches à l’agence « pour le fun », d’autres, explique-t-elle à l’AFP, le font de façon sérieuse:

« ils veulent faire voyager leurs peluches comme si c’étaient des proches et parce qu’eux-mêmes parfois ne sont pas en état de voyager, qu’ils soient malades, handicapés, ou trop occupés au travail ».

« Un client m’a par exemple expressément demandé de monter des escaliers et de déambuler dans des rues très étroites, parce que lui-même est cloué dans un fauteuil roulant. Un autre, qui avait une maladie de peau, a insisté pour que je fasse prendre à sa peluche un grand bain de soleil », raconte-t-elle encore.

Environ la moitié des clients font voyager les peluches pour faire plaisir à leurs enfants, précise Sonoe.

Il ne lui reste plus ensuite qu’à poster les photos du voyage sur Facebook ou Twitter avec quelques commentaires de circonstance: « miam miam » après avoir « mangé » dans une auberge typique, ou « toujours important de regarder les choses avec une autre perspective », quand un Teddy bear est photographié au pied d’un gratte-ciel.

Il arrive aussi que Sonoe Azuma prépare des tenues pour ses petits clients, par exemple des kimonos de nuit pour dormir dans un hôtel traditionnel.

Elle pourrait « entasser » des peluches dans un landau et clic-clac! quelques photos, en gros faire un « charter » de nounours, lapinous et autres canards à roulettes, mais non ! Il faut per-so-nna-li-ser.

« A ce compte-là, tout le monde pourrait le faire ! Moi je me dis que je prends soin des enfants d’autres personnes », explique avec passion cette femme de 39 ans qui, avant de se lancer dans les « peluches tours », travaillait dans la finance.

Les « parents » ont souvent des contacts avec elle pour partager leurs émotions. « Je ne l’avais jamais vu aussi heureux », témoigne ainsi une femme après avoir vu son lapin en peluche dîner dans un restaurant en compagnie d’autres animaux.

Ou encore cette famille qui, après le décès de l’homme de la maison, a repris goût à la vie en voyant les photos du voyage de leur peluche préférée.

Une femme d’une quarantaine d’année a envoyé deux poupées dont l’une appartenait à sa meilleure amie très malade: « c’est comme si j’avais voyagé avec elle ».

« Tout ça, dit-elle, peut paraître puéril à un non-Japonais, mais pour nous, c’est rien que de très normal et naturel », souligne Sonoe.

http://actualites.ca.msn.com

Ce à quoi ressemble Barbie sans maquillage


Depuis quelques temps, on trouve des informations que la poupée Barbie n’est vraiment pas réaliste, autant par son poids que par son apparence en générale et oui, même Barbie utilise du maquillage pour se donner une autre apparence
Nuage

Ce à quoi ressemble Barbie sans maquillage

 

 

INSOLITE – Le mythe de Barbie n’est décidément plus ce qu’il était. Après avoir été brutalement ramenée à des proportions humaines, la voilà dépouillée de son maquillage.

Cette image, publiée sur Reddit, nous montre la poupée blonde au naturel sans le classique fard à paupières turquoise, le rouge à lèvres fushia et les cils de biche.

Cette version fait un peu moins peur que celle qui avait circulé il y a quelques mois.L’auteur en voulait clairement à Barbie et l’avait affublée d’un appareil dentaire, de cernes, de rides et de boutons.

 

http://www.huffingtonpost.fr