Une corneille agresse des facteurs à Vancouver, la poste s’arrête


Une corneille que la population dans un quartier de Vancouver leur a donné un nom : Canuck fait des siennes. Il agresse sérieusement des facteurs, auparavant, il avait volé un couteau sur une scène de crime ou encore voler du Mc Do . .…
Nuage

 

Une corneille agresse des facteurs à Vancouver, la poste s’arrête

 

HINDUSTAN TIMES VIA GETTY IMAGES

Un des employés est même revenu ensanglanté.

Après l’attaque de plusieurs facteurs par une corneille, le service postal canadien a suspendu la distribution du courrier dans un quartier de Vancouver.

« Nous avons eu des problèmes dans ce quartier quand nos facteurs ont été attaqués par une corneille », a raconté mardi Phil Legault, porte-parole de Poste Canada.

« La sécurité de notre courrier et de nos employés est la priorité », a-t-il ajouté en précisant que les habitants avaient été informés du lieu où retirer leurs plis.

À la suite d’une attaque du volatile, l’un des préposés au courrier est revenu ensanglanté, selon des médias locaux.

« Nous surveillons régulièrement la situation et nous reprendrons la livraison de courrier dès que ce sera sans danger », a assuré M. Legault.

La corneille, baptisée Canuck, s’était illustrée l’an dernier après avoir dérobé un couteau sous le nez de policiers enquêtant sur une scène de crime.

Elle a été vue dans le métro de la ville ou, il y a quelques jours, en train de tenter de dérober un petit-déjeuner dans le McDonald’s du quartier.

Canuck a une page Facebook, « Canuck and I » (Canuck et moi), suivie par plus de 50 000 personnes, où des photos et vidéos sont régulièrement postées par les habitants du quartier.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Armes, drogues et produits dangereux arrivent au Canada… par la poste


Quand on va dans les aéroports ils faut scanner nos valises, je ne vois pas pourquoi que cela ne serait pas la même  chose pour les colis dans les bureaux de poste
Nuage

 

Armes, drogues et produits dangereux arrivent au Canada… par la poste

 

Un rapport de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) nouvellement déclassifié... (Illustration: Francis Léveillée, La Presse)

ILLUSTRATION: FRANCIS LÉVEILLÉE, LA PRESSE

La Presse Canadienne
Ottawa

Un rapport de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) nouvellement déclassifié indique que des criminels utilisent le système postal canadien pour transporter des objets illégaux, notamment des armes à feu, des grenades, des produits chimiques dangereux et même, dans un cas, un lance-roquettes.

Le document indique que des biens contrefaits, allant des faux chandails de l’équipe olympique de hockey aux passeports falsifiés, ainsi que des drogues comme de la cocaïne ou de l’héroïne, arrivent également au pays par l’entremise de Postes Canada.

La GRC réclame une meilleure collaboration entre les responsables de la police et ceux de la poste pour détecter la contrebande, soulignant que la loi limite la capacité de la police de fouiller et de saisir les colis postaux.

La Presse Canadienne a obtenu un exemplaire du rapport en vertu de la Loi sur l’accès à l’information, bien que plusieurs passages délicats aient été caviardés.

Le rapport, qui date de novembre 2012, s’appuie sur des informations provenant de plus d’une dizaine de services de police, ainsi que de l’Agence des services frontaliers du Canada.

On y indique que des armes de poing, des munitions, des poings américains, des gilets pare-balles, des grenades à main, des pistolets électriques et des appareils de brouillage des signaux sont expédiés au Canada à partir de l’étranger.

http://www.lapresse.ca

Postes Canada victime de hameçonnage N’ouvrez pas cette pièce jointe !


Comme la plupart des arnaques sont en anglais c’est déjà un signe. Enfin quoiqu’il en soit si vous voyez ce genre d’émail avertissez Poste Canada, plus cela est dénoncé moins l’hameçonnage a des chances de vivre longtemps
Nuage

Postes Canada victime de hameçonnage

N’ouvrez pas cette pièce jointe !

N'ouvrez pas cette pièce jointe !

Crédit photo : Argent

Le courriel, tel qu’il apparaît dans la boîte de réception avec la pièce jointe infectée.

Argent

Une vague de courriers électroniques faussement attribués à Postes Canada sévit au pays. Il s’agit de tentatives de hameçonnage ou de faire circuler un virus.

De façon typique, le message affirme qu’un colis a été retourné au bureau de poste en raison de sa trop grande taille. Un lien peut être offert, sinon un fichier est disponible en pièce jointe.

Anick Losier, porte-parole de Postes Canada, confirme que les messages malveillants se font plus nombreux par les temps qui courent.

«L’été a été plus tranquille et ce jusqu’au mois de septembre, précise Mme Losier. Présentement, il semble y avoir une résurgence des messages qui portent sur des colis.»

Ce qui peut porter à confusion, c’est que les services de poste et de messagerie peuvent faire des envois électroniques légitimes.

«Ça arrive qu’une personne qui fait un achat par Internet soit inscrite pour recevoir des mises à jour de suivi», indique Mme Losier.

La porte-parole a toutefois un conseil pratique à offrir.

«Ne cliquez jamais sur des liens. Si le message comprend un numéro de suivi, copiez-le et utilisez-le directement sur le site de Postes Canada.»

http://tvanouvelles.ca