Ces endroits abandonnés semblent provenir d’un autre monde…


J’aimerais visité ces endroits abandonnés, c’est l’histoire qui errent autour, cachant peut-être des secrets qui ne seront jamais dévoilés
Nuage

Ces endroits abandonnés semblent provenir d’un autre monde…

1. Une magnifique serre dans un jardin d’hiver, France

© mgness

2. « Crystal Mill » Colorado, USA

© The Denver City Page

3. Ruines d’un vieux château, Sintra, Portugal

© James Mills 

4. Une église abandonnée, Detroit, USA

© panog 

5. Intérieur d’une boîte de nuit ravagée par un incendie, Autriche

© Matthias Haiker 

6. Tunnel ferroviaire abandonné dans la petite Ceinture de Paris, France

© Myrabella

7. Puits de Sintra, Portugal 

© matthias_haker

8. Une Volkswagen « Coccinelle » abandonnée, Lagoon Beach, Milnerton, Afrique du Sud

@craighowes

9. Une maison abandonnée, Portugal

Fábio Martins — @ue_photography

10. Bus scolaire abandonné sur le bord de la route, Puerto Rico

@Estelle Lavie

11. Chambre d’hôtel abandonnée

@timeless_seeker

12. Un château en Belgique

@forgottenheritage

13. Une photo complètement dingue d’un parc d’attraction abandonné à Nara, au Japon

@7dan_hi

14. La nef d’une église abandonnée

@lologo31

15. Bateau abandonné dans la province de Teriberka, Russie

Madam B

16. Une photo un peu flippante d’une morgue abandonnée…

George F

17.Un château abandonné en Russie 

© Mark «Taken-By-Me»

28. Une maison de campagne abandonnée 

© Kleiner Hobbit 

29. Un magnifique château abandonné à Kopice, Pologne 

© DARKstyle Pictures

30. Village de pêcheurs abandonné sur les berges du fleuve Yangzi Jiang, Chine

© Jane Qing

31. Hotel del Salto, Colombie

© travelsouthamerica 

32. Un bateau abandonné à Fuerteventura, Îles Canari

© Wollex (Wikipedia Creative Commons) 

33. Squelette d’un bateau abandonné, Irlande

© Eddy White 

34. Chapelle abandonnée

 

© leon.beu

35. Cette église abandonnée se trouve en France

 

© El Vagus 

 36. Une maison quelque part dans la campagne, en Norvège

 

© Europe Trotter 

37. Ce village fantôme a été détruit pendant la Guerre Civile Espagnole, Belchite, Espagne

© carlos_santero 

38. L’Orient Express, Belgique

http://www.demotivateur.fr

Les plus belles constructions architecturales de l’année 2016, selon les lecteurs du site ArchDaily


L’architecture est un art, une création qui est construite selon l’imagination de l’architecte
Nuage

 

Les plus belles constructions architecturales de l’année 2016, selon les lecteurs du site ArchDaily

Les lecteurs du site d’architecture ArchDaily ont élu les plus belles constructions de l’année 2016. Celles-ci rentraient dans différentes catégories: architecture dans un espace public, de sport, d’éducation, pour la santé, les maisons et immeubles résidentiels…

Ci-dessous, retrouvez en photos les  gagnants, des édifices bâtis aux quatre coins du monde, de New York au château de Versailles.

Prix de l’architecture commerciale

MVRDV / ArchDaily

Crystal Houses, Pays-Bas.

Prix de l’architecture religieuse

Nicolás Campodonico / ArchDaily

Capilla San Bernardo, Argentine.

Prix de l’architecture d’hospitalité

Secondfloor Architects / ArchDaily

Yellow Submarine Coffee Tank, Thaïlande.

Prix de l’architecture de sports

3Arquitectura / ArchDaily

Sonora Stadium, Mexique.

Prix de l’architecture des soins pour la santé

Foster + Partners / ArchDaily

Maggie’s Cancer Centre Manchester, Grande-Bretagne.

Prix de l’architecture publique

Luís Pedro Silva Arquitecto / ArchDaily

Leixões Cruise Terminal, Portugal.

Prix de la rénovation.

WORKac / ArchDaily

The Stealth Building, Etats-Unis.

Prix des bureaux

LEGORRETA + LEGORRETA + Rogers Stirk Harbour + Partners / ArchDaily

BBVA Bancomer Tower, Mexique.

Prix des meilleurs produits appliqués

Dominique Perrault Architecte / ArchDaily

Rénovation du Pavilion Dufour du Château de Versailles, France.

Prix de l’architecture pour l’éducation

COBE / ArchDaily

Frederiksvej Kindergarten, Danemark.

Prix de l’architecture à petite échelle

ICD-ITKE University of Stuttgart / ArchDaily

ICD-ITKE Research Pavilion 2015-16, Allemagne.

Prix de l’architecture culturelle

Herzog & de Meuron / ArchDaily

Elbphilharmonie Hamburg, Allemagne.

Prix de l’architecture industrielle

ARCHSTUDIO / ArchDaily

Tangshan Organic Farm, Chine.

Prix pour les maisons

spaceworkers / ArchDaily

Casa Cabo de Vila, Portugal.

Prix de l’architecture d’intérieur

Supermachine Studio / ArchDaily

Hubba-to, Thaïlande.

Prix pour les immeubles résidentiels

BIG / ArchDaily

VIΛ 57 West, Etats-Unis.

http://quebec.huffingtonpost.ca

Erreur médicale: cloué dans un fauteuil roulant durant 43 ans


Imaginez être en chaise roulante depuis des années et qu’en fait, c’est un mauvais diagnostic de sa maladie qui n’était  presque pas connue par le monde médical.
Nuage

 

Erreur médicale: cloué dans un fauteuil roulant durant 43 ans

 

Erreur médicale: cloué dans un fauteuil roulant durant 43 ans

Photo Fotolia

Un sexagénaire portugais, Rufino Borrego, a passé 43 ans dans un fauteuil roulant en raison d’une erreur de diagnostic médical, avant de pouvoir remarcher grâce à la découverte de sa véritable maladie, a rapporté dimanche le quotidien Jornal de Noticias.

Alors que les médecins de l’hôpital Santa Maria à Lisbonne lui avait diagnostiqué une dystrophie musculaire incurable à l’âge de 13 ans, une neurologue a corrigé l’erreur en 2010, découvrant qu’il souffrait de myasthénie congénitale.

La simple prise d’un médicament contre l’asthme, indiqué dans le traitement de cette maladie rare qui se traduit par une faiblesse musculaire, lui a permis de recouvrer l’usage de ses jambes.

Le 12 mai 2011, il a pu se rendre à pied à son bistrot habituel proche de sa maison à Alandroal dans le sud-est du Portugal:

«On croyait à un miracle», raconte le propriétaire du café Arco-Iris, Manuel Melao, cité par le journal.

Aujourd’hui âgé de 61 ans, Rufino Borrego mène une vie normale et doit se soumettre seulement à deux séances de physiothérapie par an.

Il assure ne pas tenir rigueur à l’hôpital Santa Maria, d’autant que sa maladie était quasiment inconnue par le monde médical au moment du diagnostic erroné à la fin des années 60.

«Je veux juste profiter de la vie», dit-il.

http://fr.canoe.ca/

Dix des races de chevaux les plus rares et les plus belles au monde.


Des chevaux magnifiques par leur élégance et leur rareté. Je n’ai jamais vu de tels chevaux, leur robe sont uniques
Nuage

 

Dix des races de chevaux les plus rares et les plus belles au monde.

ImpressiveMagazine

Tous les chevaux sont superbes, mais ces étalons et ces juments sont particulièrement majestueux. Nous avons réuni pour vous un assortiment de chevaux que vous ne verrez probablement pas dans la ferme du coin. Certains de ces chevaux sont même tellement rares que le débat fait rage au sujet de leurs origines et de leurs races exactes.

#1 : L’Akhal Teke doré.

1

Avec cette robe incroyablement brillante qui adopte des reflets métalliques en plein soleil, l’Akhal Teke est l’emblème national du Turkménistan.

ImpressiveMagazine

ImpressiveMagazine

#2. Le Croisé Frison/Appaloosa.22-2

2-3

Horseandman.com

#3. Le Knabstrup.3

Les chevaux Knabstrups ont vu le jour au Danemark dans les années 1671, et étaient alors appelés « chevaux tigres ».3-2

Pinterest

Pinterest

#5. Le Cheval de la Forêt-Noire.5

Le Cheval de la Forêt-Noire, aussi appelé « Schwarzwälder Kaltblut », est un cheval de trait rarissime originaire du sud de l’Allemagne.5-1

#6. Le Tinker bleu rouan.6

Très reconnaissable à ses fanons, et à sa robe couleur pie, la variété bleu rouan de la race Tinker est l’une des plus rares.

#7. Le Pinto chocolat silver dapple.7

Avec sa crinière abondante, et sa robe aux couleurs frappantes, ce cheval est stupéfiant ; encore plus uniques, les pommelures plus claires en forme d’étoiles, à l’avant de l’animal.

horsegroomingsupplies.com

horsegroomingsupplies.com

#8. Le Croisé Frison/Tinker.

8

The Gypsy Vanner Horse Society

#9. Le mustang Sorraia.9

Le Sorraia est une race équine en voie de disparition, et ces chevaux sauvages sont originaires du Portugal.

sorraiamustangs.net

sorraiamustangs.net

#10. Le Tennessee Walking Horse à la robe crème.10

Bien qu’il ne soit pas aussi rare que les autres chevaux de cette liste, ce cheval crème est une beauté blonde.10-1

Et regardez donc ces superbes yeux bleus !

http://bridoz.com

Des plongeurs découvrent un immense poisson lune


Un poisson-lune qui n’entre pas dans un petit aquarium et qui n’est pas du tout farouche a côtoyer pendant plusieurs minutes des nageurs en plongée sous-marine
Nuage

 

Des plongeurs découvrent un immense poisson lune

 

poisson lune

Crédits : saisie écran YouTube

Par Julie Aram

En explorant les eaux en bordure de l’île portugaise de Santa Maria, des plongeurs sont tombés nez à nez avec un poisson lune d’une taille exceptionnelle.

Un immense poisson lune. C’est la rencontre étonnante récemment faite par des plongeurs, qui exploraient les eaux côtières de l’île de Santa Maria (Portugal).

Cette découverte a été filmée par les plongeurs, et publiée sur YouTube le 11 octobre 2015.

« Le poisson lune n’avait pas l’air dérangé par notre présence », raconte Miguel Pereira sur la page Youtube de la vidéo. « Il nous a suivi durant 15 minutes ».

Le poisson lune, le plus lourd de tous les poissons osseux connu à ce jour, se caractérise par une masse qui peut facilement dépasser la tonne. Il évolue dans la plupart des eaux tropicales et tempérées du globe.

D’une nature pacifique, le poisson lune se nourrit principalement de méduses.

Voici la vidéo tournée par les plongeurs :

http://www.journaldelascience.fr/

Le Portugal sollicité pour accueillir l’«ambassade» extraterrestre des Raëliens


De temps à autre, Raël refait surface ! Peut-être avec Mars, Pluton, et les aventures de Tchouri l’incite à chercher un terrain d’accueil pour construire une ambassade pour extraterrestre, étant donné que plusieurs pays dont la France et le Canada ne sont pas très chaud à l’idée
Nuage

 

Le Portugal sollicité pour accueillir l’«ambassade» extraterrestre des Raëliens

 

Claude Vorilhon, dit Raël... (Photo Robert Skinner, archives La Presse)

Claude Vorilhon, dit Raël

PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE

Agence France-Presse
Paris

 

Groupe controversé cherche consulat pour ses amis d’ailleurs: le mouvement raëlien a demandé au Portugal l’autorisation d’y implanter son «ambassade des Elohims», les extraterrestres au coeur de sa doctrine, a-t-on appris mercredi auprès de la mission anti-dérives sectaires française Miviludes.

Selon une note que l’AFP a consultée, l’organisation fondée en 1974 par le Français Claude Vorilhon, dit Raël, a écrit au gouvernement portugais pour solliciter, «à titre payant ou gratuit», la mise à disposition d’un terrain de 4 km2.

C’est là que le mouvement raëlien, considéré comme une secte en France depuis un rapport parlementaire de 1995, espère construire une «ambassade» pour accueillir ses Elohims, les «scientifiques» censés avoir créé l’espèce humaine. Le projet, d’un montant estimé à 40 millions d’euros (57 millions de dollars CAN), doit comporter une plateforme d’atterrissage de 14 mètres de diamètre.

Selon la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes), le mouvement raëlien pose comme condition à son implantation «la concession obligatoire d’un statut d’extraterritorialité» et «l’instauration d’une zone de restriction aérienne pour cet édifice qui devra être éloigné de tout secteur urbain». En contrepartie, les Raëliens promettent de «favoriser le développement économique de la région où sera implantée l’ambassade».

Pourquoi le Portugal? Ce n’est pas a priori un territoire stratégique pour le mouvement, qui y compte 15 membres actifs et une cinquantaine de sympathisants, selon la note consultée par l’AFP, alors que l’organisation revendique sur son site internet «plus de 85 000» adeptes dans une centaine de pays. Mais des démarches similaires ont déjà été menées aux États-Unis, au Canada, au Brésil, en France, au Pérou et en Israël sans résultats, selon la Miviludes.

Le mouvement a donc jeté son dévolu sur le Portugal, où un de ses responsables a récemment vanté les vertus d’un peuple «accueillant et pacifique».

Sollicité par l’AFP pour commenter son projet et la réponse des autorités portugaises, le mouvement raëlien n’a pas donné suite.

Raël, qui se présente comme le «messager» d’une «religion athée», est adepte du clonage, de la «méditation sensuelle» et du «polyamour». Son mouvement est dans le collimateur des organisations anti-sectes pour ses exigences financières et sa logique de rupture sociale. En juin, le gourou a ajouté le polémiste controversé Dieudonné à une liste de «guides honoraires» sur laquelle figurent quelque 80 noms, souvent à leur corps défendant.

http://www.lapresse.ca/

Canicule : les températures extrêmes battant tous les records écorchent l’Europe (Photos)


Alors que nous avons eu une belle journée, enfin dans mon coin, avec du vent qui aide beaucoup, à l’autre bout du monde, les gens et les animaux souffrent de la chaleur extrême. Par tous les moyens, ils essaient de se rafraîchir.
Nuage

 

Canicule : les températures extrêmes battant tous les records écorchent l’Europe

 

AP Photo/Andres Kudacki

Des passants se rafraîchissent dans une fontaine près de la rivière Manzanares de Madrid, le mardi 30 juin 2015.

La vague de chaleur exceptionnelle qui affecte l’Europe cette semaine bat des records et force les gens à chercher l’ombre et de l’eau, en plus de trouver refuge à l’intérieur.

Des températures assommantes ont étouffé l’Espagne et le Portugal plus tôt cette semaine, avant de se diriger en France, au Royaume-Uni, en Allemagne et en Pologne, entre autres.

À Madrid, le mercure a grimpé à près de 40 °C, un record pour la capitale espagnole, alors qu’il était de 44 °C dans le sud du pays, dimanche dernier. À l’aéroport Heathrow de Londres, la température s’est élevée jusqu’à 36 °C, du jamais vu. Et à Paris, un record de chaleur a été battu mercredi – il n’a jamais fait aussi chaud depuis 1873!

La canicule la plus meurtrière – qui a cumulé en France en 2003 – avait tué 70 000 personnes à travers l’Europe. Mais la vigilance est de mise et les autorités prennent les moyens nécessaires pour prévenir de telles fatalités, en téléphonant les personnes les plus vulnérables tous les jours par exemple.

La recherche démontre que les vagues de chaleur extrêmes, comme celle en Inde qui a tué plus de 1400 personnes le mois dernier, sont des conséquences directes des changements climatiques. Une étude publiée l’an dernier dans la revue Nature révélait que l’Europe est 10 fois plus propice à revivre une canicule comme celle de 2003 que dans la dernière décennie.

Voyez ci-dessous comment les Européens ont combattu la chaleur dans les derniers jours.

  • ROMAIN LAFABREGUE/AFP/Getty Images

    Des infirmières aident une dame à se rafraîchir avec un seau d’eau dans une résidence pour personnes âgées à Lyon, en France, el jeudi 2 juillet 2015.

  • AP Photo/Andrew Medichini

    Un orang-outang dans un zoo à Rome mange un popsicle que lui a donné ses gardiens le 2 juillet 2015.

  • AP Photo/Kamil Zihnioglu

    Une femme se protège du soleil grâce à son parapluie en marchant près de la Seine à Paris, le mercredi 1er juillet 2015.

  • Photo by Sean Gallup/Getty Images

    Un homme à Berlin se rafraîchit dans une fontaine publique le jeudi 2 juillet 2015.

  • JAVIER SORIANO/AFP/Getty Images

    Deux chiens jouent avec un bout de bois dans une fontaine à Madrid, le mardi 30 juin 2015.

  • MEHDI FEDOUACH/AFP/Getty Images

    Une affiche dans une résidence de personnes âgées à Bordeaux, en France, avec des conseils pour rester au frais pendant la canicule.

  • AP Photo/Andrew Medichini

    Des personnes prennent un moment de répit à l’ombre au centre-ville de Rome, mercredi, 1er juillet 2015.

  • Holger Hollemann/dpa via AP

    Un petit singe gris à Hanover, en Allemagne, mange un bloc de fruits et légumes congelés le jeudi 2 juillet 2015.

  • AP Photo/Alvaro Barrientos

    Une femme à Pamplona, en Espagne, se ventile le mardi 30 juin 2015.

  • MIGUEL MEDINA/AFP/Getty Images

    Une femme boit d’une fontaine publique au Palais royal de Paris le jeudi 2 juillet 2015.

  • AP Photo/Alvaro Barrientos

    Des enfants se rafraîchissent dans une fontaine d’eau à Pamplona, en Espagne, le mardi 30 juin 2015.

  • AP Photo/Lionel Cironneau

    Deux femmes se protègent du soleil sous des parapluies sur la promenade des Anglais, en France, le jeudi 2 juillet 2015.

  • MIGUEL MEDINA/AFP/Getty Images

    Une petite fille reste hydratée dans la chaleur près d’une fontaine du jardin des Tuileries à Paris, le 2 juillet 2015.

  • GERARD JULIEN/AFP/Getty Images

    Une femme à Madrid se rafraîchit grâce à un ventilateur sur une terrasse, le 28 juin 2015.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Découverte d’une espèce inconnue de salamandre géante


Une salamandre géante découverte au Portugal, un animal qui serait grand comme une petite automobile a marché il y a plus de 200 millions d’années.
Nuage

 

Découverte d’une espèce inconnue de salamandre géante

 

Des représentations d'espèces de «super salamandres» qui vivait... (PHOTO ASSOCIATED PRESS)

Des représentations d’espèces de «super salamandres» qui vivait sur Terre il y a plus de 200 millions d’années.

PHOTO ASSOCIATED PRESS

Agence France-Presse
WASHINGTON

Des ossements fossilisés découverts sur le site d’un ancien lac au Portugal appartenaient à une espèce jusqu’alors inconnue d’une sorte de salamandre géante ressemblant à un crocodile qui était parmi les plus grands prédateurs de la planète il y a plus de 200 millions d’années.

Cette espèce appelée «Metoposaurus algarvensis» était contemporaine des premiers dinosaures et du début de la dominance de ces derniers qui a duré plus de 150 millions d’années, ont expliqué ces scientifiques dont la découverte est publiée mardi dans la revue scientifique américaine, Journal of Vertebrate Paleontology.

Le Metoposaurus algarvensis faisait partie d’un groupe plus étendu d’amphibiens primitifs qui étaient répandus dans les basses latitudes il y a 220 à 230 millions d’années, précisent ces chercheurs.

Ces amphibiens formaient aussi une partie des ancêtres dont descendent les amphibiens modernes comme les grenouilles et les tritons.

Ces créatures, qui avaient une parenté éloignée avec les salamandres d’aujourd’hui, pouvaient atteindre deux mètres de long et vivaient dans des lacs et rivières à la fin du Triasique comme les crocodiles d’aujourd’hui, se nourrissant surtout de poissons.

«Ce nouvel amphibien ressemble à un monstre sorti tout droit d’un mauvais film d’horreur», note Steve Brusatte, un scientifique de l’école de géoscience de l’Université d’Édimbourg au Royaume-Uni, le principal auteur de ces travaux.

«Il était aussi long qu’une petite voiture et avait des centaines de dents effilées dans sa grande tête plate…», précise-t-il. «C’était le type de prédateur redoutable dont les tout premiers dinosaures devaient éviter de se tenir trop près dans l’eau, et ce longtemps avant les jours de gloire des T-Rex et des brachiosaures», ajoute le paléontologue.

Cette découverte révèle que ce groupe d’amphibiens était plus diversifié géographiquement que ce qu’on pensait précédemment.

Cette espèce est le premier membre de ce groupe d’amphibiens préhistoriques à être mis au jour dans la péninsule ibérique, relèvent ces scientifiques.

Des fossiles d’ossement d’espèces appartenant à ce même groupe ont été trouvés en Afrique, en Europe, en Inde et en Amérique du Nord.

Des différences dans le crâne et la mâchoire des fossiles mis au jour au Portugal révèlent qu’ils appartenaient à une espèce séparée, précisent les scientifiques.

Cette nouvelle espèce a été découverte dans un site qui pourrait contenir de nombreux ossements fossilisés de plusieurs centaines de créatures mortes quand le lac s’est asséché, supputent ces chercheurs. Seule une petite partie a fait l’objet à ce jour d’une excavation, soit environ quatre mètres carrés. L’équipe continue à excaver les lieux dans l’espoir de mettre au jour de nombreux autres fossiles.

La plupart des membres de ce groupe de salamandres géantes ont disparu lors de l’extinction de masse qui remonte à 201 millions d’années qui marque la fin de la période triasique quand le supercontinent de Pangée, qui comprenait tous les continents actuels, avant qu’ils commencent à se séparer.

L’extinction a fait disparaître de nombreux groupes de vertébrés comme les grands amphibiens ouvrant la voie à la domination des dinosaures eux-mêmes emportés par une autre grande extinction il y a 65 millions d’années.

http://www.lapresse.ca/

Le Saviez-Vous ► Des chauves-souris pour protéger les livres anciens


Les chauves-souris sont fidèles a leur emplacements. Les vieux bâtiments sont des lieux privilégiés pour eux comme des bibliothèques qui sans le savoir son des protecteurs des vieux livres
Nuage

Des chauves-souris pour protéger les livres anciens

 


Par Christelle DI PIETRO,

Des centaines de chauves-souris veillent sur deux des plus anciennes bibliothèques portugaises : celle de l’université de Coimbra et celle du palais de Mafra. C’est leur capacité à attraper les insectes qui permet de conserver les livres anciens en lieu sûr. Les chauves-souris sont les seuls mammifères capables de voler et de ne le faire que pendant la nuit, en émettant des sons aigus inaudibles à l’oreille humaine, ce qui rend difficile l’étude des 26 espèces connues au Portugal.


En 2008, le professeur Jorge Palmeirim de la faculté des sciences de l’université de Lisbonne, a réuni son équipement et s’est rendu de nuit à la bibliothèque du roi Jean à Coimbra pour essayer de comprendre pourquoi les chauves-souris utilisent cet endroit comme abri depuis plus de 200 ans.

« Je ne pouvais pas les voir, juste les écouter, mais selon les excréments que j’ai trouvés, je peux dire qu’il y a au moins deux espèces différentes de chauves-souris », explique le professeur. « Les chauves-souris sont très prudentes quand il s’agit de leurs refuges. Elles ont tendance à utiliser les mêmes abris pendant plusieurs générations et préfèrent les bâtiments anciens ».

À Coimbra, des documents de deux siècles témoignent de l’achat du même type de peaux d’animaux encore utilisées aujourd’hui pour protéger les tables anciennes de la bibliothèque des fientes de chauve-souris.


Bibliothèque Joanina de l’université de Coimbra, Portugal.
http://www.enssib.fr/

Découverte d’une nouvelle espèce de dinosaures au Portugal


On découvre encore des fossiles de dinosaure à travers le monde, mais des nouvelles espèces qui ont existé et que l’homme, heureusement, n’étaient probablement pas son menu comme encas
Nuage

 

Découverte d’une nouvelle espèce de dinosaures au Portugal

 

Une illustration du Torvosaurus gurneyi

Une illustration du Torvosaurus gurneyi Photo :  Sergey Krasovskiy/PA

Une nouvelle espèce de dinosaures, peut-être les plus grands ayant vécu en Europe il y a 150 millions d’années, a été découverte au Portugal, révèle une étude publiée cette semaine par la revue PLoS ONE.

Ces dinosaures carnivores mesuraient 10 mètres de long et pesaient de quatre à cinq tonnes.

Initialement attribués à l’espèce Torvosaurus tanneri, qui vivait en Amérique du Nord, ces nouveaux dinosaures ont été baptisés Torvosaurus gurneyi après analyse du tibia, de la mâchoire supérieure, des dents et d’une partie des vertèbres de la queue.

Parmi les différences entre les Torvosaurus européens et leurs cousins d’Amérique du Nord : le nombre de dents, ainsi que la taille et la forme de la gueule.

Comme les dinosaures avaient des dents tranchantes comme un rasoir mesurant jusqu’à 10 centimètres, ils devaient se trouver en haut de la chaîne alimentaire dans la péninsule ibérique, estiment les auteurs de l’article, Christophe Hendrickx et Octavio Mateus, de la Universidade Nova et du Musée da Lourinhã, à Lisbonne.

Le Torvosaurus gurneyi

Le Torvosaurus gurneyi Photo :  PLOS ONE

La nouvelle espèce de dinosaures n’est cependant pas aussi grande que les carnassiers du crétacé (-145 à -65 millions d’années) comme le tyrannosaure, le carcharodontosaure et le giganotosaure.

Avec un crâne de 1,15 mètre, le Torvosaurus gurneyi fut toutefois l’un des plus grands carnivores terrestres de son époque et un prédateur très actif, qui chassait d’autres dinosaures de grande taille.

Des fossiles de dinosaures proches de cet animal laissent penser que ce prédateur était déjà couvert d’une sorte de duvet composé de « proto-plumes ».

http://ici.radio-canada.ca/