Le Saviez-Vous ► Pourquoi mange-t-on du popcorn au cinéma?


Quand vous allez au cinéma vous acheter du pop-corn ? Cette tradition américaine ne date pas d’hier. Durant les temps difficiles, le cinéma et le maïs soufflé était une activité abordable… Aujourd’hui, c’est tout autre chose, mais bon
Nuage


Pourquoi mange-t-on du popcorn au cinéma?


pop corn cinema


Crédits : Pexels/rawpixel.com

par Méline

Que l’on aille voir le dernier blockbuster ou que l’on préfère les productions indépendantes, manger du popcorn devant les films semble être devenu un incontournable des salles obscures. Mais d’où vient donc cette étrange tradition ?

Une tradition américaine

C’est en effet aux États-Unis que nous devons la présence du popcorn dans les salles de cinéma. Pourtant cette tradition n’a pas toujours été une évidence !

Le popcorn se démocratise en 1893, lorsqu’un confiseur de l’Illinois met au point une machine ambulante permettant de faire éclater et de transformer le maïs. La machine est alors présentée à l’Exposition universelle de Chicago, et attire l’attention d’un homme d’affaires qui décide de l’acheter et de la distribuer dans tout le pays. Peu à peu, les chariots à popcorn trouvent leur place près de l’entrée des cirques, fêtes foraines, événements sportifs et – des années plus tard – des cinémas.

Cependant, ces vendeurs ambulants sont dans un premier temps très mal vus par les propriétaires de cinémas, car la friandise est alors perçue comme trop populaire pour les établissements luxueux de l’époque !

Mais l’arrivée des films parlants change les choses : beaucoup plus de personnes vont au cinéma et l’activité se popularise petit à petit. Il faudra cependant attendre la Grande Dépression et la Seconde Guerre mondiale pour que le popcorn trouve enfin définitivement sa place dans les salles obscures

Le popcorn au cœur de l’histoire…

En 1929, la Grande Dépression frappe les États-Unis de plein fouet et répand chômage, faim et misère à travers le pays. En pleine crise économique, les Américains cherchent alors un moyen abordable pour se distraire et oublier leurs conditions de vie difficiles. Ils se tournent donc vers le cinéma, une industrie qui est en plein essor.

Le popcorn vendu à l’entrée des salles – peu coûteux à fabriquer – est un plaisir très abordable que beaucoup peuvent alors se permettre ! Le succès est tel que les propriétaires des salles obscures se laissent peu à peu convaincre, et commencent à proposer aux vendeurs de popcorn une place privilégiée dans le hall d’entrée de leurs bâtiments en échange d’une petite taxe.

Mais c’est avec la Seconde Guerre mondiale que le popcorn atteint son apogée et sécurise une fois pour toutes sa présence dans les salles de cinéma. L’industrie d’Hollywood est alors le premier moyen de divertissement, et la consommation de popcorn augmente de manière considérable. Les cinémas encouragent désormais pleinement cette relation qui leur garantit une fréquentation régulière. Le public est incité à l’achat à travers de nombreuses affiches et spots publicitaires.

Une nouvelle fois, le popcorn est avantagé par sa nature peu coûteuse : sa fabrication est en effet très simple est ne nécessite que quelques ingrédients faciles à trouver malgré le rationnement en vigueur à l’époque.

Et de nos jours ?

Actuellement, le popcorn est un véritable symbole de l’industrie du cinéma, et demeure un incontournable des salles obscures. Aux États-Unis, on estime que la  vente de confiserie et de boisson représenterait presque la moitié du revenu des salles !

Si certain·e·s remettent parfois en cause la légitimité de sa présence au cinéma – car jugé gênant est trop populaire – le popcorn semble tout de même avoir de beaux jours devant lui !

https://lesavaistu.fr

Ils veulent changer le prénom de leur fils pour l’appeler officiellement… Popcorn


J’aime les prénoms originaux, mais de là qu’on appelle des enfants Popcorn est à mon avis absurde. On appelle un animal de compagnie de ce sobriquet, il ne subira pas les répercussions. Je veux bien croire que les parents trouve cela drôle, mais l’enfant en grandissant …
Nuage

 

Ils veulent changer le prénom de leur fils pour l’appeler officiellement… Popcorn

 

La maman dit "aimer" ce surnom qu'elle trouve "amusant". Au point d'en faire le prénom officiel de son fils.

La maman dit « aimer » ce surnom qu’elle trouve « amusant ». Au point d’en faire le prénom officiel de son fils.

Photo: Illustration/sipa

PAYS DE GALLES – L’enfant de trois ans avait déjà un prénom original : Diesel. Ses parents, mettant en avant le fait qu’il ne répond que lorsqu’on l’appelle par son surnom, Popcorn, veulent entamer des démarches pour que celui-ci soit inscrit sur son acte de naissance.

Le petit garçon était déjà surnommé popcorn dans le ventre de sa mère : ses nombreux coups de pieds évoquaient à ses parents une explosion de grains de maïs. Mais ce n’est pas ce doux sobriquet qui figure sur son certificat de naissance. Pour l’administration britannique, le petit blondinet aujourd’hui âgé de 3 ans porte en effet le prénom à peine moins original de Diesel. Un choix que regrettent son père et sa mère, un couple de Gallois habitant la ville maritime de Conwy.

Ils lanceront des démarches l’an prochain

« Tous ses copains l’appellent Popcorn, et il ne répond pas quand on l’appelle Diesel », a expliqué la maman, Hazel Williams, au Wales Online, ajoutant « aimer » ce surnom qu’elle trouve « amusant », même si certains membres de la famille grincent des dents.

Les parents annoncent donc qu’ils entameront l’an prochain des démarches pour que le surnom devienne officiellement prénom. Si en France, leur entreprise aurait eu toutes les chances de se voir opposer un refus catégorique (on se souvient que Fraise, Nutella ou Titeuf ont déjà été refusés par nos tribunaux administratifs, et il ne s’agissait pas d’un changement de prénom), la procédure est beaucoup plus simple au Royaume-Uni puisqu’elle nécessite l’établissement d’un simple acte unilatéral. Diesel devrait donc bientôt devenir le premier Popcorn du Royaume-Uni, le Wales Online assurant qu’aucun sujet de la reine ne porte aujourd’hui ce prénom (il existerait en revanche cinq Diesel outre-Manche).

http://www.metronews.fr/

Alzheimer : les arômes artificiels de beurre au banc des accusés


Plus les recherches avancent plus on voit que l’alimentation qu’on ajoute des produits artificiels sont nocifs pour la santé et il faudrait bien un jour consommer autrement, et voir a une alimentation plus naturel ayant des lois plus sévères sur ce qu’on nous offrent comme produits
Nuage

 

Alzheimer : les arômes artificiels de beurre au banc des accusés

 

Photo Fotolia

Avis aux grignoteurs cinéphiles : une nouvelle étude américaine montre que les arômes artificiels de beurre (diacétyle), présents entre autres dans le popcorn et la margarine, seraient un facteur aggravant de la maladie d’Alzheimer.

Une équipe de chercheurs de l’Université du Minnesota, chapeautée par Robert Vince, a montré que le diacétyle intensifiait les effets toxiques de la protéine bêta-amyloïde liée à la maladie d’Alzheimer.

Les chercheurs ont aussi démontré que le diacétyle disposait d’une structure comparable à la substance qui entraîne l’agrégation de protéines bêta-amyloïde dans le cerveau. Il passerait la barrière hémato-encéphalique pour atteindre le cerveau et inhiberait une protéine protectrice des neurones.

Des études précédentes ont déjà montré que le diacétyle pouvait entraîner des troubles pulmonaires chez les personnes travaillant dans l’industrie alimentaire, et plus précisément sur des produits comme le popcorn, les margarines, la nourriture pour animaux et divers en-cas industriels contenant ces arômes.

Reste à prouver si ces arômes de synthèse ont un effet direct sur les consommateurs.

Cette étude a été publiée dans la revue Chemical Research in Toxicology.

http://sante.canoe.ca/