53 tonnes sans laisser de traces


Tout ce vol, même un pont ferroviaire. C’est la deuxième fois que la Russie fait face à ce type de vol. Pourquoi ? Pour l’argent bien sûr, et ce qui est intéressant pour les voleurs, c’est le métal …
Nuage


53 tonnes sans laisser de traces


Fin mai, en Russie, un pont de plus de 53 tonnes a été volé. Une enquête a été ouverte pour retrouver les malfaiteurs.

Dans la région arctique de Mourmansk, près de la frontière avec la Finlande, un événement insolite est survenu il y a quelques jours. Comme le montre une vidéo sur YouTube, un pont ferroviaire a été dérobé. La partie centrale de l’édifice au-dessus de l’eau manque. 

Écartant d’abord la piste du vol, les enquêteurs privilégient finalement cette thèse. Les malfaiteurs auraient commis cet acte pour revendre la feraille en grande quantité puisqu’ils ont récolté plus de 53 tonnes de métal. Les voleurs auraient fait tomber la structure dans le fleuve pour transporter plus facilement la marchandise.

En 2008, toujours en Russie, la police avait effectué un raid nocturne suite à un même type de vol. Les malfaiteurs avaient dérobé plus de 200 tonnes de ferraille. 

https://www.7sur7.be/