Faits divers : Vols dans les voitures: portières non verrouillées


On devrait toujours verrouiller les portes des voitures, c’est aérant de voir que certaines personnes sont aussi négligent surtout avec des objets de valeurs dans leur automobiles Un simple geste peut empêcher un vol
Nuage

 

Faits divers : Vols dans les voitures: portières non verrouillées

 

Faits divers - Vols dans les voitures: portières non verrouillées

 

© Karl Tremblay/Agence QMI

Cynthia St-Hilaire

QUÉBEC – La majorité des vols dans les véhicules ont lieu parce que les portières ne sont pas verrouillées.

« Un vol dans un véhicule, c’est un crime d’occasion, a indiqué le lieutenant Stéphane Labrecque, de la police de Québec. Des voleurs avec des barres en métal pour défoncer les portières, il n’y en a pas beaucoup. Et ceux qui utilisent cette méthode ne vont pas se contenter de voler dans le véhicule, ils vont partir avec. »

Selon M. Labrecque, dans la plupart des cas, les portières sont déverrouillées. « Souvent par distraction, les gens oublient, a-t-il expliqué. Un GPS, c’est tellement facile à voler. »

Pendant la période des Fêtes, les policiers multiplient leurs tournées dans les centres commerciaux.

« On fait beaucoup de prévention. Quand les portières sont déverrouillées, on met un dépliant à l’intérieur du véhicule pour qu’ils comprennent, a affirmé le lieutenant Labrecque. Ça arrive que les portières ne sont pas barrées et qu’il y a des cadeaux à l’intérieur. »

Cours privées

Le problème ne se limite pas aux centres commerciaux. Les vols se déroulent souvent dans les cours privées des résidences.

Une vague de vols survenue à Lévis cet automne en témoigne. De la quarantaine de véhicules touchés,

« la plupart étaient déverrouillés », a admis Patrice Gagnon, porte-parole du Service de police de Lévis.

Des vagues de vols semblables ont aussi eu lieu récemment à Val-Bélair, Duberger et Loretteville, dans la région de Québec.

« C’est très rare qu’on voit des vitres défoncées. Ça fait du bruit, les chances sont trop fortes de se faire prendre », a souligné Stéphane Labrecque.

http://fr.canoe.ca

Saint-Augustin Vol lucratif dans un cimetière


Il y a des gens qui n’ont aucune moralité envers les cimetière tout cela pour l’appât du gain facile. Même si personnellement, je trouve que mettre des objets ayant un certains prix sur une tombe est inutile pour la personne décédée mais, par respect au famille, je suis d’avis qu’il faut montré du respect pour les valeurs de chacun
Nuage

Saint-Augustin Vol lucratif dans un cimetière

Vol lucratif dans un cimetière

Par Nicolas Saillant | Agence QMI

Des voleurs se sont emparés de 114 petits vases en bronze d’une valeur de plusieurs dizaines de milliers de dollars sur le marché des métaux au cimetière Les Jardins Québec de Saint-Augustin.

D’une valeur de 360$ l’unité chez les détaillants funéraires, le prix de revente pour ce type de pot en bronze pesant environ 1,5 kg (3 lb) est d’environ 15$ chez les ferrailleurs. Une somme d’argent qui peut être alléchante pour des gens mal intentionnés.

Le vol est survenu dans la nuit du 15 au 16 septembre, mais ce n’est que jeudi que la police de Québec a sollicité l’aide de la population pour tenter de retrouver les 114 objets qui valent plus de 40 000$.

Au cimetière Les Jardins Québec, où a eu lieu le vol il y a près d’un mois, on a depuis augmenté la sécurité pour éviter qu’un tel crime se reproduise.

«On a placé un gardien de nuit depuis l’événement et des clôtures ont été ajoutées pour fermer les lieux le soir», a expliqué Yves Picard, vice-président de Lépine-Cloutier, propriétaire du cimetière.

D’autre part, des vases en plastique qui ressemblent en tout point aux vases en bronze ont été offerts aux familles volées pour remplacer les pots à fleurs. Au coût de 60$, ces pots n’ont toutefois aucune valeur sur le marché de la revente.

http://tvanouvelles.ca