Quand le stress atteint les cheveux, les poils et les ongles


Le stress a des effets sur le corps plus que l’on pense. En effet, cela peut causer des problèmes multiples pour les cheveux, ainsi que les ongles et le poil
Nuage

 

Quand le stress atteint les cheveux, les poils et les ongles

 

Paulik/shutterstock.com

Tous composés de kératine (protéine naturelle protectrice), les cheveux, les poils et les ongles sont sensibles au stress. Poussée, chute, fragilité… l’anxiété peut en effet s’exprimer de différentes façons.

Lors d’un stress, le message d’anxiété circule vers le cerveau, la glande de l’hypophyse puis les glandes surrénales libèrent ensuite le cocktail hormonal composé de cortisol, d’adrénaline et d’androgènes surrénaliens.

Quand les cheveux tombent

En cas de stress ou de traumatisme, une séborrhée, des pellicules et des démangeaisons peuvent survenir.

Le cycle des cheveux est raccourci chez les personnes dont  le cuir chevelu est hormono-sensible : les phases de croissance, de repos et de chute sont accélérées. Un phénomène d’autant plus important que le stress provoque la contraction des vaisseaux sanguins sur la zone des racines. S’en suit un affinement du cheveu alors plus fragile et donc plus propice à tomber.

Protéine naturelle constitutive du cheveu, la kératine est aussi malmenée en période de stress. Sa composition s’en trouve altérée et la structure des cheveux transformée : en cas de stress ponctuel, les cheveux sont fins à certains endroits, épais à d’autres. Et dans les situations de stress chronique, la chevelure devient bosselée. Des shampoings enrichis en kératine, une alimentation enrichie en magnésium (fruits secs, chocolat noir, légumes verts, céréales complètes…) et un travail sur la gestion du stress et de ses origines peut améliorer la situation.

Et pourquoi les cheveux peuvent-ils devenir blancs en cas de stress ? En fait l’anxiété accrue aurait le pouvoir d’impacter la production des mélanocytes, hormones qui pigmentent les cheveux. Mécanisme à l’origine de la teinte blanche.

Poils et ongles marqués au stress

Autres phanères riches en kératine, les poils et les ongles !

En plus d’être rongés en cas de stress, les ongles peinent souvent à pousser en cas d’angoisse chronique. Conséquence d’une difficulté d’assimilation des nutriments sous l’effet des émotions négatives. Autre point, les lignes horizontales appelées « lignes du beau » sont très visibles en cas d’anxiété. Des crêtes verticales, comme des petites perles transparentes en colonnes, peuvent aussi apparaître. Enfin, sous l’effet du stress, une stimulation hormonale peut aussi provoquer la pousse soudaine de poils.

https://destinationsante.com/

Le Saviez-Vous ► 50 vérités que les chiens et les chats aimeraient vous dire


Les chats et les chiens ont des besoins que les maîtres doivent combler, que ce soient les griffes, le poil, l’alimentation, leur santé … Ils ont aussi un moyen de communication qu’il faut apprendre pour le bien de l’animal et du maitre
Nuage

 

50 vérités que les chiens et les chats aimeraient vous dire

 

Même les maîtres les plus dévoués commettent des erreurs auprès de leur animal de compagnie préféré… Voici 50 vérités que votre chien ou votre chat aimerait bien vous dire au sujet de sa santé, de son alimentation, de sa psychologie, de son entretien et de son bien-être!

PAR MICHELLE CROUCH

Je ronronne aussi quand j’ai peur, ou lorsque j’ai mal

Je ne ronronne pas seulement quand je suis content, mais aussi quand j’ai mal ou que j’ai très peur, parce que c’est ainsi que je me calme.

Lorsque je remue la queue, c’est parce que je veux plus de caresses… ou pas!

Puisque je remue la queue, je veux forcément plus de caresses. Faux ! Des chercheurs italiens ont découvert que les chiens la remuent légèrement vers la droite quand ils aiment ce qu’ils voient et vers la gauche face à quelque chose dont ils veulent s’éloigner.

Si vous me faites stériliser…

Si vous me faites stériliser, vérifiez que le vétérinaire n’enlèvera que les ovaires, sans toucher à l’utérus. C’est une intervention beaucoup moins invasive

 Gardez votre pointeur laser pour les chats!

Vous adorez me faire courir après le faisceau d’un pointeur laser, mais ce n’est bon que pour les chats. Cela m’agace parce qu’il n’y a rien à capturer et que je suis un chasseur-né. Si vous tenez au pointeur, donnez-moi au moins un jouet à la fin pour que je puisse m’en emparer et le tuer. Il faut que le jeu en vaille la chandelle.

Rangez donc vos sous-vêtements!

Attention à vos sous-vêtements, je pourrais les manger! Chaque année, les vétérinaires en extraient des centaines de l’estomac de mes congénères.

Montrez-moi ce que je devrais faire… et le plus tôt possible!

N’attendez pas que j’aie six mois pour corriger de mauvaises habitudes comme boire dans la cuvette ou mâchonner des pantoufles. Les experts disent qu’il est plus facile de nous inculquer de bonnes habitudes que de nous faire perdre les mauvaises.

De grâce, choisissez la bonne brosse pour votre chat et votre chien!

À l’animalerie, au lieu d’acheter une brosse au hasard pour votre chien ou votre chat, choisissez-en une qui convient à mon pelage. Une brosse en caoutchouc stimule la circulation et enlève la saleté. Une brosse à poils raides arrache les touffes mortes.

Donnez-moi la bonne quantité de nourriture

Comment savoir si vous me donnez trop à manger ? Je dédaigne les gâteries que vous m’offrez pour me dresser. Réduisez mes portions, et je serai plus attentif.

N’utilisez pas ce sèche-cheveux!

C’est le jour du bain, et vous empoignez un grand sèche-­cheveux. Ne faites pas ça ! Pour gonfler mon pelage, saupoudrez-le de fécule de maïs, faites pénétrer jusqu’à la racine, puis brossez. La fécule absorbe le gras et démêle le poil.

En tant que chien, je n’apprécie pas être pressé quand je fais mes besoins!

Ne me pressez pas quand je fais mes besoins. Je ne tourne pas en rond pour rien : les chiens cherchent instinctivement à s’aligner sur le champ magnétique terrestre avant de s’accroupir. On a observé 70 d’entre nous déféquer 1 893 fois en deux ans pour arriver à cette conclusion.

Plus de jeu, moins de sommeil pour votre chat et votre chien

Vous pensez bien faire en me laissant roupiller toute la journée, mais sachez que trop de sommeil peut gâter mon caractère. On résout beaucoup de troubles du comportement en promenant son chien ou en jouant 20 minutes avec son chat tous les jours.

Soyez attentif à mon état de santé

Un vieux chien comme moi peut bien manger ce qu’il veut, n’est-ce pas ? Non ! Si je souffre d’arthrose, un supplément de glucosamine et de sulfate de chondroïtine protégera mes cartilages usés. Adaptez mon régime alimentaire à mon âge.

Si vous m’avez perdu, appelez les refuges pour animaux

Si vous m’avez perdu, la première chose à faire, c’est d’appeler tous les refuges pour animaux dans un rayon de 150 km. Si possible, faites une tournée quotidienne des plus proches. Beaucoup euthanasient les animaux non réclamés après un temps déterminé. (Pour plus de sûreté, vous devriez me faire implanter une puce électronique quand je suis petit.)

Soyez attentif à mes habitudes de chat ou de chien

Je tiens à ma routine, le plus petit changement de comportement doit donc être considéré comme un signe potentiel de maladie. Si je mets une heure à vider ma gamelle au lieu des 60 secondes habituelles, que je me fatigue plus vite en jouant, qu’il y a plus d’urine agglomérée dans la ­litière ou que je bois davantage, consultez un vétérinaire.

Dès que je savoure la liberté, j’y prends goût!

Chien ou chat, si je reste à l’intérieur, que je ne vagabonde pas dans le voisinage, j’ai plus de chances de vivre vieux. Je ne risque pas d’être heurté par une voiture, d’être volé ou de m’égarer. Si vous me laissez errer en liberté, sachez qu’il me sera difficile d’y renoncer.

Présentez-moi à beaucoup de gens lorsque je suis en bas âge!

Présentez-moi à beaucoup de monde quand je suis jeune afin que je ne craigne pas les inconnus. Certains spécialistes soutiennent qu’à la maison je devrais rencontrer 100 personnes de taille, de couleur et de sexe différents au cours de mes 100 premiers jours, même si ce n’est qu’en passant. Veillez à inclure des porteurs de chapeau et de lunettes, car ces accessoires peuvent me faire terriblement peur.

J’aimerais bien pouvoir consulter un vétérinaire…

Vous trouvez cela amusant de me voir me frotter le derrière sur la moquette ? Pas moi. Ça me démange, et j’aimerais sans doute voir un vétérinaire.

Avant de m’adopter…

Avant d’adopter un animal de compagnie, demandez conseil à un vétérinaire ou à un dresseur afin d’évaluer son caractère. Si vous me couchez sur le dos et que je résiste, par exemple, je serais sans doute plus difficile à dresser qu’un autre chiot qui se laisse retourner sans protester.

Hmmm… du gras!

Oubliez les biscuits secs ! Si vous voulez que je vous obéisse quand vous me dressez, offrez-moi une gâterie tellement gluante que vous rechignez à la toucher. Un morceau de poulet bien gras, par exemple.

J’ai le droit d’aimer l’herbe… du moins celle qui est bonne pour ma santé!

Il y a des chiens qui broutent seulement quand ils veulent se purger et d’autres qui aiment l’herbe, tout simplement. Alors laissez-moi brouter – tant que la pelouse n’a pas été traitée aux pesticides.

J’aimerais bien choisir mon lit de chat ou de chien!

S’il vous plaît, puis-je choisir mon panier ? C’est à la façon dont je dors qu’on détermine la forme la plus confortable, alors laissez-moi essayer quelques modèles au magasin. Si je dors les pattes allongées, je préférerais un panier plat sans rebord, mais si je me roule en boule, je serais mieux dans un panier à bords relevés

Ne me laissez pas perdre patience!

Vous dites que j’adore les enfants, mais si je lèche, que j’ai les oreilles basses, que je détourne la tête ou que je bâille, enfin que je donne des signes d’anxiété quand ils jouent avec moi, comprenez que je les supporte difficilement. Et si vous les laissez me tirer la queue, je pourrais finir par perdre patience.

Ne me rasez pas!

Lâchez-moi cette tondeuse ! Peu importe la chaleur et la longueur de mon poil, il est inutile de me tondre. Mon sous-poil est un isolant naturel qui me garde au frais. Contentez-vous de brosser et de démêler mon poil afin que l’air circule librement.

Nous, les chiens, préférons rester à l’intérieur

Si vous me laissez dans le jardin quand vous quittez la maison, ne croyez pas que je vais gambader et m’amuser comme un fou. Probablement que je vais m’allonger quelque part pour attendre votre retour. Les chiens sont des animaux de tanière et la plupart préfèrent rester à l’intérieur avec leur maître.

Ouille, mes dents!

J’adore rapporter et j’aimerais attraper un disque au vol, mais le plastique dur d’un frisbee me fait mal à mes dents et à mes gencives de chien. Achetez un disque plus mou dans une animalerie.

Laissez-moi faire les premiers pas

Si je n’ai pas l’habitude de rencontrer des étrangers et qu’un inconnu tend la main pour me toucher, c’est comme s’il brandissait un hachoir ! Mettez un genou par terre en regardant un peu de côté et laissez-moi approcher et vous flairer.

Dégriffer un chat, ce n’est pas du tout comme couper vos ongles!

Vous voulez me dégriffer? Sachez que c’est une opération horrible et très douloureuse, qui se compare plutôt à une amputation des deux dernières phalanges de vos doigts. Si je fais beaucoup de dégâts en aiguisant mes griffes, recouvrez-les d’un protège-griffes auto-collant.

En bon chat, j’ai mon territoire et j’aimerais que vous le respectiez!

Si j’urine hors de ma litière, ce n’est pas forcément par malice, mais bien parce que quelqu’un ou quelque chose de nouveau me paraît vraiment ­menaçant : une personne, un animal ou même un meuble qui empiète sur mon territoire de chat!

Je n’aime pas me sentir coincé dans cette litière!

Avant d’acheter un joli meuble pour dissimuler ma litière, rappelez-vous que la plupart des chats n’aiment pas se sentir coincés. Je préfère une boîte ouverte dans un coin tranquille d’où je vois toute la pièce afin de pouvoir m’enfuir si je perçois une menace.

Je peux apprendre, parfois même mieux qu’un chien!

J’apprendrais à m’asseoir, à venir à vous, à poser mon museau sur une cible ou une patte sur votre main, à sauter à travers un cerceau, même à utiliser vos toilettes aussi rapidement ou même plus vite qu’un chien. On trouve d’excellents tutoriels sur YouTube.

N’insistez pas

Captez le signal, si je me raidis quand vous me caressez le dos. D’après une étude publiée en 2013 dans Physiology and Behavior, les chats qui n’aiment pas cela, mais laissent leur maître le faire quand même, sont plus stressés que ceux qui se dérobent.

Je vois les choses différemment de vous

N’oubliez pas que nous les chats voyons le monde à la verticale, pas à l’horizontale. Au lieu de vous énerver parce que je fais tomber des bibelots en sautant sur le manteau de la cheminée, aménagez-moi une voie d’escalade : une étagère menant au sommet d’une bibliothèque qui donne accès au manteau de cheminée et, de là, à un fauteuil pour faciliter ma descente.

Je peux apprécier la compagnie d’un autre animal… Mais pas à tout prix!

Vous songez à me trouver de la compagnie ? Je m’entendrais mieux avec un chat de l’autre sexe un peu plus jeune que moi, mais n’allez pas nous flanquer dans la même pièce sans préparation. Demandez à un vétérinaire ou à un dresseur comment nous habituer graduellement l’un à l’autre. Si j’ai un certain âge et que je vis avec vous depuis des années, je n’ai pas besoin d’un nouvel ami. Vraiment. Je suis trop attaché à ma routine.

Ce n’est pas ce que vous pensez!

Vous n’aimez pas que je vous montre mon derrière de trop près, mais en réalité, c’est un grand compliment. Quand j’étais chaton, je faisais de même pour que ma mère me nettoie. En somme, je vous considère comme ma mère adoptive.

Oubliez les jouets pour chats trop compliqués

J’adore les jouets sophistiqués comme le Cat Dancer, mais je m’amuse tout autant avec un sac en papier sans poignées, une balle de papier aluminium ou une banale boîte en carton. En réalité, rien n’est plus facile que de fabriquer un jouet à mon goût. Tout ce qui brille ou dans lequel je peux planter mes griffes me comble de joie.

Soyez cohérent

Je suis perplexe. Tout à l’heure, quand je vous ai sauté dessus, vous m’avez caressé, et voilà que vous vous fâchez parce que j’ai fait pareil avec tante Marthe. Est-il permis de sauter ou non ?

Vous ne voulez pas que j’endommage vos meubles avec mes griffes? Montrez-le moi!

Pour m’empêcher de faire mes griffes sur un meuble, couvrez la zone sensible d’un vieux drap, de papier aluminium ou de ruban ­adhésif double face. Je n’aime pas la sensation qu’ils produisent sur mes coussinets. Ensuite, placez un griffoir juste devant.

Je suis peut-être un vieux chien, mais je suis encore capable d’apprendre

Qui vous a raconté que les vieux chiens n’apprennent plus ? Mon maître m’a montré comment chercher le journal dans l’allée et lui rapporter quand j’avais 10 ans.

…Pourquoi?

Vous rappelez-vous la fois où vous m’avez mis le nez dans mon urine quand j’étais un chiot ? Je n’ai jamais compris pourquoi vous aviez fait cela et c’est encore un mystère pour moi. Essayez plutôt de me sortir le plus vite possible après le dégât et de me complimenter quand je fais mes besoins à l’extérieur.

Je réponds mieux aux récompenses qu’aux punitions!

Vous voulez que j’apprenne à marcher en laisse à vos côtés ? Donnez-moi une motivation plutôt que de me punir. Quand je me mets à tirer sur la laisse, arrêtez de marcher. Je me retournerai pour vous regarder ; placez alors une gâterie contre votre jambe. Je pigerai vite que je dois rester près de vous pour continuer à faire ce que je préfère : avancer et explorer.

J’aime beaucoup trop ce canapé!

Chat ou chien, si je couvre votre canapé de poils et que vous voulez m’empêcher de monter dessus, recouvrez-le d’un tapis Scat Mat ; il envoie de petits chocs électro­statiques sans danger quand on marche dessus. Ou encore, achetez un tapis de sol pour voiture et placez-le à l’envers sur le divan, pointes de caoutchouc vers le haut. J’ai horreur de cela.

Allez, jouez donc avec moi!

Lorsque j’aboie, que je saute et que je prends la serviette qui traîne sur le comptoir, ce n’est pas par méchanceté, c’est parce que je m’ennuie. Avec mon langage corporel de chien, j’essaie d’attirer votre attention! Éteignez ce satané téléphone et jouez avec moi.

J’ai peur du tonnerre et j’aimerais bien être rassuré…

Si je suis un de ces chiens qui ont peur du tonnerre et des grands bruits, achetez-moi une veste Thundershirt bien ajustée ou fabriquez l’équivalent en enroulant un bandage élastique autour de ma poitrine à partir des aisselles. Croisez plusieurs fois sur le dos et le ventre jusqu’au milieu du dos, attachez solidement : la pression exercée sur le centre de mon corps atténuera suffisamment mon anxiété pour que je me calme.

Ne me donnez pas n’importe quoi à manger!

N’oubliez pas que mon appareil digestif est très différent du vôtre. Les raisins frais ou secs peuvent arrêter les reins d’un chien. À proscrire également : chocolat, café, noix de macadamia, avocat.

Pour que mon pelage soit fourni et luisant, je dois bien m’alimenter

Vous voulez que j’aie un pelage fourni et luisant ? Veillez à ce que mon régime contienne beaucoup d’acides gras essentiels. La plupart des nourritures commerciales haut de gamme y pourvoient, mais un produit de moindre qualité ou un régime maison mal équilibré risquent de ternir mon poil.

Je préfère de la nourriture testée sur les animaux à celle développée par ordinateur!

Choisissez une nourriture testée sur des animaux plutôt qu’une formule développée par ordinateur. Ces essais coûtent cher, mais ils vous garantissent que des chiens ont été nourris six mois avec ce mélange sans éprouver de problème.

J’apprécie cette nourriture maison, mais…

Consultez un nutritionniste vétérinaire avant de me servir de la nourriture maison. Des chercheurs de l’Université de Californie à Davis ont contrôlé 200 recettes pour chien en 2014 et ont constaté que 95 % d’entre elles présentaient des déficiences nutritionnelles graves.

Les céréales font aussi partie de mon alimentation

On a beaucoup vanté les croquettes sans céréales pour chiens et chats. Ne vous y laissez pas prendre. Il n’y a pas de mal à me donner des céréales – en fait, il en faut dans un régime équilibré. Avant de changer mon alimentation, consultez un vétérinaire.

Attention aux aliments crus que vous me donnez!

Un régime à base d’aliments crus peut fragiliser mes dents et provoquer des infections bactériennes. De plus, le moindre contact avec mes crottes serait dangereux pour une personne immunodéficiente.

http://selection.readersdigest.ca

Le Saviez-Vous ► Pourquoi a-t-on la chair de poule ?


Tout le monde a de temps à autre la chair de poule, par le froid, la peur, la colère … C’est un héritage de nos ancêtres qui avaient plus de poils sur le corps pour les protéger du froid ou pour paraître plus imposant
Nuage

 

Pourquoi a-t-on la chair de poule ?

 

« Avoir la chair de poule » : l’expression est apparue au XVIIe siècle et nous l’employons quand nous avons froid ou que l’on ressent une vive émotion comme la peur. Mais à quoi est dû ce phénomène sur notre peau ?

Quel drôle de phénomène, la chair de poule ! D’abord employée en médecine au XVIIe siècle en référence à la peau d’une volaille déplumée, l’expression est entrée dans le langage courant pour traduire le froid ressenti ou une émotion comme la peur.

La chair de poule, un héritage de nos ancêtres plus poilus

Lorsque nous avons froid, de minuscules muscles dits « arrecteurs » (ou horripilateurs) situés sous notre peau se contractent, redressent nos poils et font apparaître une petite bosse : c’est la chair de poule.

Lorsque nous étions plus poilus, un plus grand nombre de poils se dressaient et emprisonnaient une couche isolante d’air près de la peau. La chaleur rayonnée par notre peau chauffait l’air emprisonné et nous aidait à conserver notre chaleur corporelle.

De plus, quand nos poils étaient dressés, ils nous donnaient sans doute l’air plus imposant et plus effrayant. C’est sans doute pour cette raison que nous avons la chair de poule quand nous sommes anxieux ou en colère. Étonnant !

http://www.futura-sciences.com

Le Saviez-Vous ► Pourquoi le chat noir a-t-il presque toujours quelques poils blancs sous le cou ?


On sait que le chat noir avait mauvaise réputation au Moyen-Âge lors de la chasse aux sorcières. Il était souvent accusé par l’Église a brûlé sur bûcher. Les chats noirs ont presque disparu à cause de superstition. Les seuls qui pouvaient échapper à la mort, étaient ceux qui avaient quelques poils blancs, c’était un signe de l’ange ou le doigt de Dieu. On peut comprendre que la génétique a fait son chemin. Malheureusement, les chats sont redoutés, car les préjugés sont encore forts pour nombres de gens aujourd’hui
Nuage

 

Pourquoi le chat noir a-t-il presque toujours quelques poils blancs sous le cou ?

 

L’Histoire donne la clé de ce mystère, confirmée par la génétique.

Au Moyen Âge, en Europe et particulièrement en France très chrétienne, les chats noirs ont mauvaise réputation : sorciers compagnons des sorcières qu’ils accompagnent la nuit au Sabbat, ou diables incarnés en personne, ils sont condamnés par l’Église et les propriétaires, excommuniés. L’Inquisition (créée en 1233 par le pape Grégoire IX) se montre impitoyable et le peuple qui peine à survivre n’a pas notre sensibilité contemporaine.

Les procès d’animaux sont dans les mœurs du temps, mais le cas du chat est particulier. Il n’est pas jugé pour tel ou tel méfait, supposé ou réel. Symbolisant le Diable, il est fatalement criminel…Et haro sur le chat ! Tous les chats noirs sont visés. C’est quasiment un délit de sale gueule. Brûlée dans les bûchers, crucifiée aux portes des maisons, noyée par sacs entiers, la race a quasiment disparu.

Par miracle, quelques poils blancs sous le cou pouvaient sauver la bête : « marque de l’ange » ou « doigt de Dieu ». Une superstition valait même protection : arracher un poil blanc portait bonheur !

Voilà pourquoi la plupart de nos chats noirs ne sont pas tout noirs : descendants en même temps que rescapés de ce génocide, ils portent un discret médaillon blanc,souvenir d’une vieille et tragique histoire. 

La revanche du chat noir

Le chat noir prend sa revanche au XIXe siècle : son air diabolique fascine les auteurs, artistes peintres et graphistes. Cette singularité naturelle qui fit son malheur devient un atout aux yeux des romantiques. Hanté par le Chat noir, l’américain Edgar Poe en fait le héros de sa plus célèbre nouvelle, traduite en 1843 par Baudelaire – on n’imagine pas notre sombre poète épris d’un Angora blanc ou d’un Persan gris. Cependant que le Chat noir (dessiné par Steinlen) s’affiche à Montmartre, le soir…

Dans les années 1960, le marché du chat crée une nouvelle race qui annonce la couleur – noire de noir. Le Bombay, né aux USA d’un croisement réussi entre deux races, demeure peu connu en France et pas aussi populaire que les autres, Abyssin, Angora, Chartreux, Persan, Siamois…

Et dans les refuges, le chat noir (naturellement de gouttière) sera le dernier adopté, le premier euthanasié – comme si un solide préjugé courait encore.

https://wamiz.com

Pourquoi mon chien a-t-il des nœuds ?


Les chiens peuvent avoir des noeuds dans leur poils, plutôt dans leur sous-poils. Le brossage régulier est un bon moyen pour prévenir ce genre de noeud
Nuage

 

Pourquoi mon chien a-t-il des nœuds ?

 

brosse chien furminator

    Démêler le pelage de son chien est rarement une partie de plaisir… a fortiori quand l’animal en question ne se montre pas très coopératif. Mais connaissez-vous vraiment l’origine de ces nœuds ?

    Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les nœuds ne se forment généralement pas dans le poil (sauf pour les chiens aux poils vraiment longs) mais dans… le sous-poil.

    Le sous-poil, qu’est-ce que c’est ?

    La fourrure du chien est constituée de deux composants :

  • Le « poil de couverture » ou « jarres », qui est d’une longueur variable, d’une densité moyenne, généralement lisse, brillant et imperméable.

  • Le « sous-poil » est un court duvet, laineux et se situe sous le poil. Sa couleur est plus claire, il est plus dense et perméable. En revanche, c’est un bon rempart contre les poussières, l’eau et les saletés.

Le sous-poil forme des bourres !

Lorsque votre chien a le poil emmêlé, c’est généralement son sous-poil qui en est la cause. Certaines parties de son corps sont particulièrement sujettes aux nœuds : l’arrière des oreilles, les joues, sous le cou, les aisselles, la culotte, la queue, le ventre, l’intérieur des pattes…

Comment lutter contre les nœuds ?

La meilleure façon de lutter contre les nœuds est tout simplement de les prévenir. Il est conseillé de brosser régulièrement son chien, au moins une fois par semaine, mais plus souvent si sa fourrure le nécessite. C’est un entretien indispensable auquel il vaut mieux habituer son chien dès son plus jeune âge : plus il sera habitué à être brossé, plus ce soin sera facile à lui prodiguer… voire agréable !

Le brossage est aussi une question d’hygiène : c’est à cette occasion que l’on peut remarquer les plaies, infections sur la peau de votre chien ou encore les parasites que vous allez retrouver dans son pelage.

Pour démêler les poils de son chien, il faut l’outil adéquat !

Pour bien brosser son chien, encore faut-il avoir les bons outils. La brosse Furminator est idéale : elle possède une tête en acier inoxydable conçue pour pénétrer facilement dans le pelage du chien sans lui faire mal, et retirer ainsi poils morts et sous-poils tout en douceur. Pour vous, c’est tout aussi simple : dotée d’un bouton-poussoir, la brosse Furminator vous permet de brosser sans effort. Il existe différents modèles adaptés toutes les tailles de chien. Elle est un accessoire efficace pour prendre soin de votre chien tout en partageant un moment de complicité !

https://wamiz.com/

36 chats uniques grâce aux taches qui composent leur fourrure


Certaines robes de ces chats font penser a des formes que nous connaissons .. Comme un rat, un chapeau, batman, une forme chat, une flèche, un coeur, etc.. Ils sont tous magnifiques ces boules de poils
Nuage

 

36 chats uniques grâce aux taches qui composent leur fourrure

Découvrez 34 chats aux taches insolites et originales

Découvrez 34 chats aux taches insolites et originales

https://www.idees-de-genie.fr/

Les extensions de poils de nez, à l’avant-garde de l’élégance


Heu … Non merci ! Ne vous inquiétez pas, les extensions de poils au nez ne sont pas à la mode, enfin pour le moment. Cependant, il intéressant de savoir qu’arracher des poils de nez peut amener des conséquences assez graves, alors au mieux, si nécessaire, il est préférable de les tailler
Nuage

 

Les extensions de poils de nez, à l’avant-garde de l’élégance

 

INSTAGRAM @GRET_CHEN_CHEN

Les extensions de poils de nez, à l’avant-garde de l’élégance

Une nouvelle mode poilante.

BEAUTÉ – « T’as de belles narines, tu sais? » Un jour, peut-être, on pourra entendre cette phrase dans les plus beaux films romantiques, pendant que les âmes les plus sensibles, émues, sortiront leurs mouchoirs pour essuyer leurs larmes naissantes. Ce n’est pas tout de suite, mais un premier pas vient d’être franchi dans cette direction. C’est le site Allure qui a repéré cette presque tendance essentielle.

Une jeune chinoise a posté sur son compte Instagram un selfie à l’esthétique avant-gardiste, ce jeudi 5 octobre. @Gret_Chen_Chen a décidé de faire un pied-de-nez aux canons habituels de la beauté, et de défricher ce continent inexploré de l’élégance que sont les narines. Alors elle a posé des extensions sur leur pourtour.

Oui. Des extensions pour poils de nez.

Elle a posté un deuxième selfie, qu’elle semble avoir supprimé depuis, mais que le site Preen a eu le temps de capturer.

Cette information essentielle a fait le tour du globe, de son compte Instagram chinois aux États-Unis, en passant par la Hongrie.

Si cette glorification de la narine semble pour l’instant courageuse, c’est bien parce que les normes qui règnent sur notre appendice nasal sont strictes, jusqu’à nous mettre en danger: le moindre poil qui dépasse est souvent considéré comme disgracieux.

Ces poils sont pourtant un filtre à impuretés et protègent la paroi de nos narines, comme le détaillait Michel Cymes ce jeudi 5 octobre dans sa chronique sur RTL.

Chaque poil de nez arraché représente un risque supplémentaire d’attraper des panaris, furoncles, intoxications alimentaires, arthrites, ostéites, pneumonies…

Niveau beauté, on peut les tailler, mais il n’est pas franchement recommandé de les arracher.

Un peu comme les cils, d’ailleurs, qui protègent les yeux et évitent qu’ils s’assèchent. Ces pouvoirs, d’après une étude publiée par la Royal Society, seraient limités par les extensions pour cils. Les déposer sur le pourtour des narines semble donc être un très bon compromis.

http://www.huffingtonpost.fr

Teigne, parasites, arthrose… Comment protéger votre chat des dangers de l’automne ?


L’automne est une belle saison, en préparation pour l’hiver. Pour les chats, il y a des désagréments qu’il est possible d’éviter ou du moins de traiter
Nuage

 

Teigne, parasites, arthrose… Comment protéger votre chat des dangers de l’automne ?

 

L’automne est arrivé, les arbres prennent des teintes cuivrées et les jours raccourcissent. Mais avec cette nouvelle saison arrivent également quelques petits désagréments pour nos chers matous.

En effet, les changements de température et de luminosité ont des conséquences sur votre animal et sur ce qui l’entoure. Voici les principaux dangers de l’automne pour les chats, à bien surveiller pour le bien de votre fidèle compagnon.

Gare à la teigne

Si c’est principalement pendant l’été que se contracte la teigne, ses symptômes n’apparaissent en revanche qu’en automne. A défaut de traitement préventif, il est donc important de bien surveiller votre chat pour vous assurer qu’il ne l’a pas développée.

Les signes distinctifs de la teigne du chat sont des démangeaisons, avec éventuellement des zones sans poils et des lésions cutanées. Cette maladie se transmet de l’animal à l’homme, il est donc conseillé de consulter un vétérinaire si votre chat présente ces symptômes. Heureusement, la teigne se guérit assez facilement.

chat se gratte

© Flickr – jawshouamoua

Le retour en force des parasites

Dehors, les températures baissent : l’heure est déjà venue pour certains de mettre en route les radiateurs, pour réchauffer la maison. C’est alors le moment idéal pour l’éclosion des œufs de puces, qui patientaient jusque-là sous la moquette ou le parquet.

Si votre matou a l’air de se battre contre les parasites, malgré les traitements, il est donc probable que les puces se soient installées chez vous. Un grand nettoyage de fond est alors nécessaire pour s’en débarrasser définitivement ! Attention également aux tiques, qui contrairement aux idées reçues ne sont pas moins actives avec la baisse des températures.

Mue et boules de poils

Qui dit changement de température dit changement de pelage ! Les chats vont bientôt entrer dans une phase de mue afin de retrouver leur épaisse fourrure d’hiver. Mais attention, en faisant leur toilette les chats sont susceptibles d’avaler leurs propres poils, qui s’ils ne sont pas recrachés finiront par obstruer leur système digestif !

chat qui se lèche

© Flickr – Toshihiro Gamo

Il est donc important de bien brosser son chat en période de mue, lorsque leur pelage se renouvelle. Pour l’aider à mieux éliminer les poils avalés, il est également recommandé de lui fournir une alimentation riche en fibres.

Les douleurs articulaires du chat

Avec l’âge, les chats sont comme nous sensibles à des problèmes comme l’arthrose. La vieillesse et le surpoids sont d’ailleurs les deux principales raisons de l’apparition de problèmes articulaires chroniques, qui ne peuvent être soignés définitivement. Le froid et l’humidité de l’automne favorisent malheureusement le réveil de ces douleurs :votre matou peut avoir du mal à se lever, boiter ou sembler un peu moins joyeux. Si c’est le cas, n’hésitez pas à consulter un vétérinaire qui vous guidera sur la meilleure façon de soulager son arthrose.

https://wamiz.com/

Journée internationale du chat noir : la couleur des chats génétiquement expliquée


Il parait que le 17 août était la journée internationale du chat noir. Cette couleur qui a fait dresser le poil de bien des boules noires à cause des superstitions. La couleur du chat est bien entendu une question de génétique .. Vous aurez donc ici, toute la génétique de chaque couleur des chats
Nuage

 

Journée internationale du chat noir : la couleur des chats génétiquement expliquée

 

Le 17 août, c'est la Journée internationale des chats noirs.

Le 17 août, c’est la Journée internationale des chats noirs.

© GERARD LACZ / REX FEATU/REX/SIPA

Par Morgane Kergoat

Noir mais aussi roux, tigré, tricolore, écaille de tortue… la palette de couleurs possibles pour une robe de chat a pour origine une douzaine de gènes. Voici les principaux.

A l’occasion de la Journée internationale du chat noir, interrogeons nous un instant sur la couleur de la robe de ces félins et sur la douzaine de gènes qui la caractérise. Chacun de ces gènes a une incidence sur la pigmentation du poil de l’animal. Et plusieurs d’entre eux peuvent se combiner ensemble. Voici les principaux.

 Le premier est le gène A (gène agouti). Il est responsable du « tiquetage » : s’il est activé, le pelage du chat présentera des tigrures, s’il ne l’est pas, son poil sera uni. De fait, lorsque le gène A s’exprime, le pigment du poil, la mélanine, est sécrété de façon discontinue : le poil comporte alors des zones plus sombres que d’autres, ce qui est à l’origine des bandes foncées (beaucoup de mélanine) et d’autres plus claires (peu de mélanine).

La malédiction du chat noir

 

Le second gène, le gène B (pour Black), est responsable des robes noire, chocolat et cannelle. Il existe en effet sous trois « versions », appelées allèles, qui correspondent à trois types de coloration du poil.

    • La première, l’allèle B, implique la formation de grosses sphères remplies de mélanine. Le poil est donc quasiment entièrement recouvert de pigment : le chat est noir.
  • La deuxième version, l’allèle b, induit la formation de « poches » de mélanine plus petites et ovales. La coloration brune est moins importante : le chat est chocolat.
  • Enfin, dans la troisième version, l’allèle b1, le poil ne comporte que de très petits granules de pigment. Il apparaît donc quasiment de sa couleur « naturelle », celle de la kératine, une protéine très rigide qui constitue le poil, mais aussi les griffes.

Chaque chat dispose de deux allèles pour le gène B. L’allèle B étant dominant, tout individu qui en possède au moins un sera obligatoirement noir. Ce qui explique le grand nombre de chats noirs.

Des femelles rousses et brunes à la fois

Le troisième gène, le gène O, est à l’origine des robes rousses. S’il est activé, la mélanine ne se présente plus sous sa forme habituelle, un pigment brun appelé eumélanine, mais sous sa deuxième forme : la phéomélanine, un pigment roux orangé.

Or, le gène O se trouve sur le chromosome sexuel X. Ainsi, un chat mâle (dont les chromosomes sexuels sont X et Y) sera roux si son chromosome X comporte la version activée du gène O. Tandis qu’une femelle (XX) pourra être entièrement rousse si ses deux chromosomes X comportent chacun le gène O activé, ou bien elle pourra être rousse et brune à la fois (on appelle cette robe « écaille de tortue » ou « torty ») si l’un de ses chromosomes X comporte le gène O activé et l’autre non.

Couleurs pastel

Comme chez les chevaux, les chats peuvent également avoir des gènes qui, lorsqu’ils s’expriment, « diluent » la couleur de base de leur robe. 

Le noir  »dilué » donne le gris, le brun chocolat donne le « bleu » (le gris des Chartreux) ou le  »lavande », le cannelle donne le  »faon » ou  »fawn », le roux donne le  »crême »Pour être exprimé, ce gène de dilution (D) doit comporter sa version activée, l’allèle d, en double exemplaire. Outre le gène D, un autre gène peut être à l’origine d’une certaine blondeur. Il s’agit du gène C, dit de coloration du corps. Ce gène influe sur l’enzyme, la tyrosinase, qui fabrique la mélanine. Lorsque cette enzyme fonctionne bien, la mélanine est produite en grande quantité : le chat a une couleur soutenue et répartie de façon égale sur tout le corps. À l’inverse quand cette enzyme ne fonctionne absolument pas, l’animal est albinos (blanc aux yeux rouges). Mais il existe des degrés intermédiaires. La mélanine est produite en faible quantité : le chat est blond et ses yeux sont bleus. Par ailleurs, la tyrosinase peut être particulièrement sensible à la chaleur : elle ne produit alors de pigment que dans les parties du corps les plus froides (pieds, nez, yeux, queue). C’est la fameuse « color point » du chat siamois.

Dessins et marques blanches

Enfin, le gène S, pour « spot blanc », est responsable des marques blanches qui marbrent, parfois très élégamment, nos félins de compagnie. C’est le cas notamment du joli cœur dessiné sous le menton du chat La position, l’abondance et la grosseur de ces plages blanches sont sous le contrôle de plusieurs gènes et varient d’un individu à l’autre. Certains chats n’ont qu’un  »spot blanc », tandis que d’autres en ont tellement qu’ils sont presque entièrement blancs ! Heureusement, tous les goûts sont dans la nature et chacun est persuadé d’avoir le chat le plus beau du monde.

https://www.sciencesetavenir.fr/

Le Saviez-Vous ► Décodez le comportement de votre chat: 14 choses qu’il essaie de vous dire


Ceux qui ont des chats doivent apprendre à communiquer avec leur boule de poil. Il y a des comportements qui sont évidents alors que d’autres non. Un partage d’un chat qui s’exprime sur ses besoins et de ses congénères
Nuage

 

Décodez le comportement de votre chat: 14 choses qu’il essaie de vous dire

 

Vous avez toujours rêvé de posséder un guide secret pour décrypter le langage et les comportements de votre chat ? Voici quelques trucs que votre chat aimerait que vous compreniez.

S’il te plait, n’interromps pas ma sieste sur ton clavier

 

ISTOCK/ANNA LURYE

Vous, les humains, vous parlez beaucoup du travail que vous faites sur vos ordinateurs mais, vous n’hésitez pas à nous réveiller et à nous chasser lorsque nous dormons dessus. Pourtant, nous savons pertinemment ce que vous allez faire une fois devant votre écran : vous allez regarder des vidéos de chats. Bizarre, non ? Que vous faut-il pour comprendre que nous, les chats, avons besoin de dormir entre 12 et 16 heures par jour ? Sans ça, nous sommes de véritables serpillères ! Par ailleurs, notre corps délicat a besoin de la chaleur de votre ordinateur : la température que nous affectionnons, nous les chats, est d’une dizaine de degrés supérieure à la vôtre.

Arrêtez de me photographier (je n’appartiens pas au clan Kardashian)

Vous, les humains, semblez incapables de vous retenir de nous mitrailler avec votre téléphone, mais vous avez recours à des techniques sournoises – agiter par exemple un jouet sous nos yeux pour attirer notre attention et le laisser tomber dès que nous tournons la tête. C’est cruel. Si nous, les chats, acceptons de nous laisser tirer le portrait, vous pourriez au moins jouer un peu avec nous en échange. Il y a une chose dont vous n’avez toutefois pas à vous soucier lorsque vous nous photographiez : le flash ne nous abîme pas les yeux. Mais il va souvent produire un vilain reflet sur la photo à cause de notre tapetum lucidum (tapis luisant en latin), une couche de cellules ultra-réfléchissantes qui se trouvent au fond de l’œil des félins et qui les aident à voir la nuit.

Enlève tes sales mains de mon ventre, d’accord?

Vous croyez que c’est pour être sympa que nous vous montrons votre ventre ? Dans certains cas, c’est vrai qu’il s’agit d’un signe de camaraderie. Mais à d’autres moments, ça veut dire le contraire. Dans le langage des chats, ça veut plutôt dire : «Tu veux te battre ? Allez viens, viens !». Montrer le ventre est un mouvement de défense indiquant que tous nos membres et griffes sont en mode attaque. Si nous exhibons notre ventre, c’est peut-être aussi que nous essayons simplement de nous étirer.

Je suis un chat… laisse-moi faire mes griffes

ISTOCK/MRTOM-UK

Comme vous, qui devez couper et limer vos ongles pour qu’ils ne finissent pas dans le livre des Records Guinness, nous devons aussi entretenir nos griffes. Mais nous, les chats, avons d’autres raisons de nous en occuper. D’abord parce que gratter nous aide à enlever nos cellules d’ongles mortes. Mais nous le faisons aussi pour marquer notre territoire (nous disposons de glandes sécrétrices dans les griffes) et pour nous étirer (comment pensez-vous que nous restons si gracieux ?).

Hélas, quand nous massacrons votre canapé ou votre tapis préféré, certains d’entre vous décident de nous faire dégriffer. Par pitié, ne le faites pas – c’est comme si on vous sectionnait le bout des doigts. Procurez-nous plutôt un grattoir (vous devrez peut-être en essayer plus d’un avant de trouver un modèle qui nous convienne). Frottez-le avec un peu d’herbe à chat et offrez-nous une friandise quand nous l’utilisons.

Je suis parfaitement capable de me nettoyer seul, merci !

Certains scientifiques estiment que le chat moderne n’aime pas nager ou être mouillé parce que ses compagnons humains le gardent à l’abri de la pluie et de l’eau depuis qu’il a été domestiqué il y a 5000 ou 10 000 ans. En plus, il est vrai que le poil de chat «ne sèche pas très vite et qu’il leur est très désagréable de rester trempé, observe Kelley Bollen, spécialiste du comportement animal au collège de médecine vétérinaire de l’Université Cornell.

Je crois aussi que les chats sont des maniaques du contrôle et qu’ils préfèrent garder les quatre pieds sur le plancher des vaches, et en plus qu’ils détestent la sensation de flotter.»

Et puis qui a besoin d’une douche, hein ? Nous, les chats, naissons avec une trousse de toilette intégrée : des griffes, une langue dure et râpeuse et de la salive à volonté. Mais même si nous haïssons nous retrouver dans l’eau, vous devez toujours vous assurer que nous avons de quoi boire, surtout si vous nous donnez de la nourriture sèche (les aliments en boîtes sont faits à 78% d’eau). Peu importe notre régime alimentaire, nous devons avoir notre bol d’eau, et vous devez le changer tous les jours.

Ne paniquez pas quand je vous «offre» un animal ou un insecte mort

Les spécialistes du comportement animal ont quelques idées sur les raisons qui nous poussent à faire ça. Nous imitons peut-être ce que maman chat faisait pour nous. Ou alors vous remplissez notre gamelle tous les jours et, comme nous ne sommes pas des ingrats, nous vous rendons la pareille. Ou encore nous avons attrapé plus de grillons que nous pouvons en manger et on s’est dit que vous ne cracheriez peut-être pas sur les restes. Et enfin, on vous offre peut-être nos prises pour que vous nous les mettiez de côté pour plus tard. Bref, comme le «grattage», l’offrande de bibittes est dans nos gènes, alors si vous n’aimez pas nos cadeaux, peut-être devriez-vous fixer une clochette à notre cou pour que nous ne puissions rien capturer.

Je miaule pour te dire quelque chose, mais quand tu me réponds en miaulant, il est clair que tu ne parles pas le chat !

La science a découvert que les chats peuvent produire plus d’une douzaine de miaulements, chacun ayant un sens qui lui est propre. En général, les chatons miaulent pour communiquer avec leur mère, mais les chats adultes ne miaulent que pour communiquer avec les humains. (Pour communiquer entre nous, nous préférons le sifflement, le grognement et le cri perçant.) Les maîtres de chat les plus réceptifs parviennent à différencier un miaulement de «J’ai faim» d’un «Qu’est-ce que je m’ennuie !» ! Ou un «J’ai mal» d’un «J’ai peur». Quand vous nous miaulez un truc, nous reconnaissons votre voix, mais pour nous c’est comme si vous parliez le langage de certains commentateurs sportifs : on ne comprend rien de ce que vous dites !

Nous, les chats, n’avons aucun problème avec la nudité

 

ISTOCK/ANNA LURYE

Les humains sont animés du terrible désir de nous infliger chapeaux, cravates, robes et autres fringues. Mais nous sommes quoi pour vous, hein ? Des chiens ? Nous détestons nous sentir enfermés ou confinés, et si vous nous surprenez parfois à nous frotter à l’un de vos chandails, c’est simplement que nous aimons le contact du tissu sous nos griffes ; ça ne veut pas dire que nous rêvons de le porter. Nous n’avons pas besoin de vêtements pour nous sentir couverts : notre pelage contient plus de 21 000 poils au centimètre carré. (Saviez-vous que la superficie d’un chat, poils compris, est en gros la même que celle d’une table de ping-pong ?)

Arrêtez d’accuser mes poils d’être à l’origine de vos allergies

Pourquoi tant d’humains sont-ils allergiques à nous ? (Les allergies aux chats seraient deux fois plus nombreuses que les allergies aux chiens.) Vous en connaissez, vous, des chats qui sont allergiques aux humains ? Et les humains sont vraiment prompts à accuser nos poils. Mais ce qui cause vos éternuements et votre toux est en fait une protéine extrêmement tenace et adhérente qui se trouve sur notre peau et que l’on appelle «Fel d 1». Et désolé de décevoir tous ces gens qui se sont donné la peine d’acheter une espèce soi-disant «hypoallergénique», mais un tel chat n’existe pas ! Certaines races produisent moins de Fel d 1 que d’autres, mais tous les chats en sécrètent.

On aimerait vraiment que vous trouviez un autre animal à diaboliser

Les chats noirs porteraient malheur ; dans certaines régions de France, croiser un chat un premier janvier vous condamnerait à 365 jours calamiteux; les chats seraient les compagnons préférés des sorcières et des vilains. Il nous a fallu des siècles à nous les chats pour nous débarrasser de cette mauvaise (et complètement fausse) publicité. Cessez de colporter ces mensonges. Et continuez plutôt, vous les humains, de faire ce que votre espèce fait de mieux : dire du mal de votre prochain.

Pourriez-vous arrêter de ridiculiser les gens qui nous aiment, nous, les chats ?

Alors que ceux qui aiment les chiens sont perçus comme des gens extravertis, sympas et actifs, les amoureux des chats sont traités de tous les noms. Ça nous fait de la peine.

Quand nous nous arrêtons, tombons et roulons sur nous, ce n’est pas un accident.

 

ISTOCK/KNAPE

Observez bien l’heure et  le lieu de nos singeries pour comprendre, parce que c’est souvent une stratégie du genre : «Coucou, regarde-moi.» Est-ce que ça arrive quand vous êtes au téléphone ? Sur l’ordinateur ? Lorsque vous vous chaussez pour quitter la maison ? Souvenez-vous que vous voyez beaucoup de monde dans une journée alors que nous, chats, possédons une audience plutôt limitée – les gens avec lesquels nous vivons –, alors soyez bon public.

Quand nous miaulons sans arrêt, c’est peut-être un appel à l’aide

Certaines races de chat, comme l’Oriental à poil court ou le siamois, sont plus volubiles que d’autres. Mais si votre chat, habituellement plutôt silencieux, devient soudain très «bavard», il est peut-être malade et devrait être conduit chez le vétérinaire. Mais il miaule aussi peut-être pour une autre raison, moins inquiétante : le besoin d’attention. Vous, les humains, généralisez sur le fait que les chats sont des solitaires, des créatures réservées. Faux ! Nous avons bien sûr besoin de moments calmes, mais nous aimons aussi la compagnie, surtout si vous êtes partis toute la journée.

Quand nous faisons nos besoins hors de notre bac, ce n’est pas juste pour vous contrarier

Si nous faisons une infection urinaire, il nous arrive parfois de ne pas arriver au petit coin pour chat. Pour savoir ce qui se passe et s’il y a d’autres problèmes, emmenez-nous chez le vétérinaire. Nous, les chats, aimons que notre litière soit comme la chevelure de Kate Middleton : propre et abondante. S’il vous plait, changez-la tous les jours, et, idéalement, donnez-nous une boîte ouverte ; nous les préférons aux modèles fermés.

PAR DARYL CHEN

http://selection.readersdigest.ca