Le saviez-vous ► Contes et légendes autour du gecko


Le gecko, un petit lézard sympathique et très utile pour l’environnement car il se nourrit d’insectes .. Pourtant, des légendes sont né qui lui donnait piètre réputation du a l’ignorance et peut-être une certaine répugnance du a son physique ..
Nuage

 

Contes et légendes autour du gecko

 

Gecko diurne à poussière d'or - photo :  Brocken Inaglory , via Wikimedia Commons

Gecko diurne à poussière d’or – photo : Brocken Inaglory , via Wikimedia Commons

Si les geckos appartiennent au quotidien de Nouvelle-Calédonie, de l’Inde ou encore de la Thaïlande, ils ont longtemps été le sujet de bien des rumeurs.

Porte bonheur ou animal du démon? Sa petite taille et ses robes multicolores lui donnent un aspect de gentil lézard. Certaines communautés s’évertuent pourtant à chasser et à craindre les geckos.

A Madagascar par exemple, l’uroplatus fimbriatus (une espèce de gecko à queue plate), considéré comme un porte-malheur, est vivement expulsé des maisons.

Au siècle dernier, la France elle aussi contenait son lot de légendes au sujet de ces petits reptiles. La croyance voulait que la morsure de l’animal coupe le lait des mères qui allaitent.

Plus loin encore, dans la Grèce antique, des auteurs anciens tel qu’Aristote avaient aussi leur lot de préjugés. Le célèbre philosophe avançait ainsi:

” Cet animal séjourne sur les fenêtres, s’introduit dans les appartements et vit dans les fossés; il erre le long des murailles et tombe fréquemment sur la table et dans les mets. Il s’introduit dans les narines des ânes qu’il empêche de manger. Sa morsure est venimeuse. Pendant les quatre mois les plus froids de l’année , il demeure caché et ne prend aucune nourriture. Au printemps et à l’automne, il mue et mange sa dépouille.”

Deux siècles plus tard, l’écrivain romain Pline l’Ancien affirmera que

le gecko “donne un médicament fort dangereux” susceptible de provoquer des tâches de rousseur chez quiconque l’ingurgiterait!

Pourquoi toutes ces légendes? Nul ne le sait. Une chose est sûre en revanche : ce petit lézard est absolument inoffensif, et sa morsure non mortelle. Il est d’ailleurs apprécié dans certaines habitations où ils chasse les moustiques et autres insectes nuisibles. En Inde, il est même un symbole de… bonne fortune!

 

Sylvia Guirand

http://www.nationalgeographic.fr