Les plats très épicés sont-ils dangereux pour la santé?


Ma fille c’est jamais assez épicée a son goût, juste a y penser j’ai l’estomac qui brule et brule encore .. Les épices fortes peuvent entrainer de gros malaises surtout quand la personne n’est point habitué
Nuage

Les plats très épicés sont-ils dangereux pour la santé?

Les plats très épicés sont-ils dangereux pour la santé?

Photos.com

RelaxNews

En réponse aux conséquences dramatiques d’un concours écossais confrontant les candidats aux piments les plus forts du monde, le site LiveScience.com a posé la question suivante à des experts: «Manger trop épicé peut-il entraîner la mort?»

La réponse? Oui et non.

Ce mois-ci, un concours caritatif visant à éprouver la résistance au piment d’amateurs de curry, organisé par un restaurant indien d’Édimbourg, a mis plusieurs candidats au tapis, souffrant de douleurs intenses, de vomissements et de suées. Deux candidats se sont retrouvés à l’hôpital.

Si les épices comme le piment de Cayenne, souvent employé dans les régimes amaigrissants, peuvent doper le métabolisme, les nutritionnistes recommandent de ne pas en abuser pour éviter les inflammations de l’estomac et des intestins, d’après l’article de LiveScience.com publié le 14 octobre.

Une étude datant des années 1980 a prouvé que 1,4 kg de poudre de piment extrêmement fort peut tuer une personne de 68 kg si elle est consommée en une seule fois. Toutefois, ce scénario a peu de chance de se produire, puisque l’organisme réagirait à l’excès de piment avant de pouvoir tout ingérer.

Les plats épicés ont beau avoir eu leur réputation ternie parce qu’ils causeraient des ulcères de l’estomac, les experts savent maintenant qu’il s’agit d’un mythe. Les plats épicés peuvent toutefois avoir des effets néfastes avérés sur la santé: en augmentant la sécrétion des sucs gastriques, ils peuvent entraîner une irritation de la paroi de l’estomac et de toute plaie ouverte, ce qui peut retarder la guérison d’un ulcère.

Il est donc recommandé de manger peu épicé aux personnes sujettes au pyrosis et aux ulcères.

http://www.cyberpresse.ca