Elle commande une pizza au 911 pour dénoncer son conjoint violent


Les appels d’urgence ont parfois des causes bidons, comme si des gens ne comprennent pas ce qu’est un centre d’appel d’urgence. Cette fois-ci, un appel qui paraissait encore un appel bidon. Cette victime a eu la présence d’esprit pour avoir de l’aide sans éveiller les soupçons de son conjoint.
Nuage

 

Violence conjugale

Elle commande une pizza au 911 pour dénoncer son conjoint violent

 

 

Laurie Bergeron

 

ÉTATS-UNIS – Une femme victime de violence conjugale a dénoncé les coups de son conjoint en commandant une pizza au…911.

L’histoire, virale depuis sa publication par BuzzFeed, a d’abord été publiée sur le site Reddit, dans un forum où des répartiteurs du 911 racontaient leurs meilleurs moments.

Keith Weisinger, qui a travaillé pour la police de 2004 à 2006, a reçu cet incroyable appel pendant la nuit:

– 911, où est votre urgence?

– 123 Main St.

– OK, qu’est-ce qui s’y passe?

– J’aimerais commander une pizza pour livraison. (encore un canular?)

– Madame, vous avez appelé le 911.

– Oui, je sais. J’aimerais une pizza large, moitié pepperonis, moitié champignons et piments verts.

– Ummm… Je suis désolé, vous savez que vous avez appelé le 911?

– Oui je sais, savez-vous combien de temps ça prendra?

– OK, madame, est-ce que tout va bien? Avez-vous une urgence?

– Oui, effectivement.

– … et vous ne pouvez pas en parler parce qu’il y a quelqu’un dans la pièce avec vous?

– Oui, exactement. Savez-vous combien de temps ça prendra?

– J’ai un agent à environ 2 kilomètres de chez vous. Y a-t-il des armes dans votre maison?

– Non.

– Pouvez-vous rester au téléphone avec moi?

– Non. À tantôt, merci.

Weisinger, qui est aujourd’hui avocat, a expliqué que c’est parfois choquant pour les agents du 911 de ne pas savoir ce qui est arrivé aux victimes. Il recevait au moins un appel de violence conjugale tous les jours.

Il ne sait pas ce qu’est devenue ladite femme, mais E! News affirme que les policiers l’ont trouvée sauvagement battue aux côtés de son conjoint saoul ce soir-là.

http://www.journaldequebec.com

Le Saviez-Vous ► En Alaska, la pizza se livre par avion


Généralement quand on a envie d’une pizza du restaurant, et qu’on ne veut pas sortir, il y a la livraison, qui généralement arrive en 30 minutes … Mais en Alaska, c’est un peu différent
Nuage

 

En Alaska, la pizza se livre par avion

 

Une commande de luxe!

 

Non ce n’est pas une blague! La pizzeria « Aeroport Pizza » en Alaska livre bien ses pizzas par avion! Elle en livre environ 10 par jour!

Et encore plus fou que cela puisse paraître, la livraison est GRATUITE! Et oui, la pizzeria travaille avec la société Frontier Flying Service qui lui permet ces échanges!

L’avion mis à disposition peut parcourir 300km pour livrer une seule pizza! La pizza en elle-même coûtera maximum 30$

http://www.hellocoton.fr

 

Le Saviez-Vous ► La pizza a trois mille ans d’histoire.


La pizza est environs 3 fois millénaire. Il faut dire qu’avant d’arriver a ce que nous connaissons, elle a commencer plus humblement dans des anciennes civilisations
Nuage

 

La pizza a trois mille ans d’histoire.

 

 

On peut dire que tous les civilisations ont connu des formes différentes de fouaces dont la pâte est un mélange de farine de céréales de plusieurs genre, d’eau et de nombreux assaisonnements et qui étaient l’élément fondamentale de l’alimentation humaine.

De l’Egypte à la Grèce Classique, à l’ancienne Roma et Pompei on peut retrouver une multitude de plats dont la composition et la cuisson font penser à celle de la pizza.

Dans l’antique Egypte il était d’usage de célébrer l’anniversaire du pharaon en mangeant une fouace assaisonnée avec des herbes aromatiques. Hérodote nous a transmis des recettes babyloniennes et au VII siècle Archiloque, le poete soldat, dans certains vers nous dit qu’il avait dans la lance, sa « fouace pâteuse », le principal aliment des soldats.

La Grèce classique est riche d’exemples nous faisant penser à la pizza ou du moins, à son archétype: les fouaces étaient un aliment diffus et populaire dans toute l’Antiquité Classique.

En ce qui concerne les différents types de pizza, nous avons nombreux témoignages des écrivains grecs: la « maza » en grec ancien, par exemple.

Nous retrouvons ponctuellement des témoignages dans le monde latin ou dans la Rome antique, la « placenta », l’ « offa » , un mélange d’eau et d’orge, la céréale à la base de l’alimentation des latins.

La pizza, si on laisse de côté ses origines fantaisistes et hypothétiques, est donc un aliment typique des cultures du bassin méditerranéen. Et dans une de ces reine méditerranéenne, Naples, la pizza trouvera son point de départ pour une diffusion planétaire.

Le Moyen Age.

Nombreuses sont les traces de ce plat qui, les siècles passant, ressemble de plus en plus à sa forme actuelle. Même au Moyen Age et à la Renaissance, la pizza oscille entre le goût aristocratique et l’usage populaire, entre les banquets royaux et le cantines de pauvres. Le mot « pizza » était déjà connue à l’époque du Haut Moyen Age et durant les siècles suivants on retrouve plusieurs formes locales de ce terme qui indiquent des variations culinaires sur le thème, du sucre au salé avec différentes méthodes de cuisson. Les Lombards, descendus en Italie méridionale après la chute de l’Empire Romain, ont apporté avec eux la bufflesse, que une fois acclimatée dans les régions du Latium et de la Campanie, a produit du lait pour la fabrication de la mozzarella.

La découverte du Nouveau Monde à l’Epoque Moderne apporte des éléments plus importants de la pizza, indispensables aujourd’hui: La tomate.

Après la période de méfiance initiale, la tomate fit son entrée triomphale dans la cuisine italienne et surtout dans la cuisine napolitaine.

La pizza en saura la bénéficiaire illustre et ressemblera de plus en plus aux formes que nous connaissons.

La pizza entre le XVIII et le XIX siècles.

C’est surtout entre les XVIII et le XIX siècles que la pizza s’impose comme le plat préféré du peuple napolitain, faisant partie intégrale de la tradition culinaire de cette ville.

C’est à cette époque que l’on définit les caractéristiques principales de la pizza et les lieux qui lui rendirent hommage :Les pizzerie.

Au 18ème siècle la pizza est cuite en four à bois et vendue dans les rues et les ruelles de la ville: Le garçon boulanger tenait en équilibre sur la tête une poêle et apportait directement les pizze déjà confectionnées avec différents ingrédients et assaisonnement, aux acheteurs potentiels après les avoir avertis de son arrivée avec des bruits caractéristiques. Aux 18ème et au 19ème siècle on prend également l’habitude de déguster la pizza près de fours et pas seulement en route ou chez soi. Ceci montre combien ce plat devenait apprécié par le peuple napolitain qui en fait un de ses plats principaux: nait également la pizzeria sous la forme que nous connaissons et on détermine les caractéristiques physiques de la pizzeria actuelle et son environnement.

http://www.palumbi.ch/

Les Américains inventent une pizza quasiment «impérissable»


Je doute un peu de ce qu’ils mettent dans la pizza pour qu’elle puisse se conserver aussi longtemps. Je veux bien croire qu’en situation difficile qui dure plus ou moins longtemps qu’on aimerait bien manger des mets chauds de ce que l’on connait, mais jusqu’à quel point qu’on peut risquer de manger avec autant d’agent de conservation
Nuage

 

Les Américains inventent une pizza quasiment «impérissable»

Un laboratoire de recherche militaire a mis au point une pizza qui reste comestible pendant trois ans, et ne nécessite ni congélation ni réfrigération.

La Science permet parfois des avancées formidables. Associated Press a dévoilé aujourd’hui la création d’une pizza – quasiment – impérissable aux États-Unis. Ce sont les chercheurs d’un laboratoire du Massassuchets qui ont inventé cette pizza révolutionnaire.

«Vous pouvez en principe prendre la pizza, la laisser sur le comptoir, emballée, pendant trois ans et elle sera toujours comestible», explique Michelle Richardson, scientifique au centre Natick Soldier de l’armée américaine.

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si c’est précisément l’armée américaine qui est à l’origine de cette invention. La pizza est l’un des plats dont les soldats sont les plus férus en mission, précise la scientifique, qui a passé deux ans à travailler sur cette pizza. Chaque année, l’armée américaine sonde les soldats sur leurs plats préférés lorsqu’ils sont en mission dans des endroits où faire la cuisine est impossible. Résultat: depuis 1981 (date où les rations «prêtes-à-manger» ont remplacé les conserves), la pizza fait l’unanimité chez les militaires.

Un goût similaire à celui d’une pizza classique

Côté gustatif, en revanche, il n’y a pas vraiment de révolution spectaculaire. Mais elle devrait toutefois largement contenter les militaires.

«Ça a plus ou moins le goût d’une pizza classique que vous pourriez faire à la maison avec un four ou un toaster. La seule chose qui manque, c’est la température à laquelle vous dégustez, ce n’est pas chaud. C’est à température ambiante», explique Jill Bates, la directrice du laboratoire, qui a goûté sa création.

Pour les chercheurs, la préoccupation essentielle était d’éviter la migration de l’humidité du fromage, de la sauce tomate et de la garniture vers la pâte, ce qui favorise le développement de bactéries. C’est grâce à des ingrédients «humectants» (sucre, sel et différents sirops) que les scientifiques ont pu empêcher cette migration. David Accetta, ancien lieutenant-colonel et porte-parole du laboratoire, a partagé son enthousiasme sur cette invention.

«Dans beaucoup de cas, quand vous êtes fatigués et que vous avez faim, avoir un repas chaud que vous aimez et que vous mangeriez à la maison remonte votre moral, nous considérons que cela peut décupler la force», a-t-il expliqué.

http://www.lefigaro.fr/

44 000 calories pour la "cheeseburger pizza"


Tout simplement écoeurant, et franchement à l’heure qu’on parle de pauvreté, difficulté à joindre les deux bouts, SDF, de famine et de questionnement comment nourrir tous les gens de la terre, que des cons, et ce s’est pour rester poli, imagine des recettes qui sont contre toute logiques d’une bonne alimentation. Je trouve c’est de je m’en foutisme, tant qu’on épate la galerie
Nuage

44 000 calories pour la « cheeseburger pizza »

VIDEO – Pizza ou cheeseburger ? Pourquoi pas les deux ! Preuve en est avec la dernière vidéo des cuisiniers de l’Epic Meal Time.

Vous ne connaissez pas encore la web-série canadienne Epic Meal Time? Votre estomac ne vous en tiendra pas rigueur, surtout quand vous aurez découvert la « cheeseburger pizza ». Les participants sont tous des cuisiniers avec une seule lubie, faire de la cuisine poussée à l’extrême. Vu le nom du show, on vous laisse deviner les « plats » dont ils s’inspirent pour confectionner des recettes hybrides : fromage, bacon, pâtes, pop-corn.

44 000 calories, soit 18 jours des besoins journaliers d’un adulte

Après la « fast-food lasagna » ou « l’ultimate pizza sandwich », leur dernière trouvaille en date a de quoi faire saliver, ou au contraire dégoûter, leurs nombreux abonnés YouTube. Grands amateurs de pizzas et de cheeseburgers, c’est tout naturellement qu’ils ont inventé la « cheeseburger pizza ». Un mélange de viandes et de fromages indigeste qui risque de rester quelque peu sur l’estomac : le plat entier équivaut à pas moins de 44 000 calories.

Sachant que pour un homme adulte ayant une activité dans la moyenne, il est conseillé d’avaler 2 500 calories par jour, ingurgiter une « cheeseburger pizza » est l’équivalent de près de 18 jours des besoins journaliers. Bon appétit !

http://www.metronews.fr/

Foodini imprime des pizzas en 3D


J’avoue que là je suis vraiment bouche bée, je n’arrive pas à croire que nous serions vraiment assez paresseux pour avoir une imprimante 3D dans la cuisine Et quand la technologie fera défaut .. Comment allons-nous être en mesure de se faire cuire un oeuf !!!
Nuage

 

Foodini imprime des pizzas en 3D

 

Après les imprimantes à encre, pour les photos, accueillons maintenant le 3D pour la cuisine. La Nasa a lancé l’idée et a tenté de la réaliser, mais c’est Foodini qui en améliorera le fonctionnement et le goût !

 

Il y a encore peu, les imprimantes n’imprimaient que du papier ou des photos. Désormais, on peut imprimer des oreilles en 3D, ce qui parait complètement fou mais vous ne serez donc plus obligés de faire votre cuisine vous-même. En effet, créée pour la Nasa, l’imprimante 3D d’Anjan Contractor réalise des tartines et maintenant des pizzas, dont l’apparence et le goût laisseraient encore à désirer.

Un principe très convoité que Foodini réalise et souhaiterait peut-être encore améliorer. En effet, une imprimante 3D est capable d’imprimer la pâte et la sauce, mais il faut ajouter les autres éléments manuellement. La nourriture permettrait de démocratiser les imprimantes 3D qui deviendraient alors indispensables dans les maisons !

http://www.meltybuzz.fr/

Le parfum de Pizza Hut!


Heureusement, ce n’était qu’un coup de publicité envers les fans sur Facebook … Ce parfum a bel et bien existé mais ne fut qu’éphémère .. pour quelques fans
Nuage

 

Le parfum de Pizza Hut!

 

Photo

Après Rihanna, Lady Gaga et Beyoncé, la compagnie Pizza Hut Canada se met, elle aussi, au parfum! Arômes de pepperoni, mozzarella fondu, pâte à pizza fraîchement sortie du four….

Il ne s’agit des odeurs d’une bonne pizza, mais bien de la nouvelle Eau de Pizza Hut, un tout petit flacon produit en série limitée à quelque 110 bouteilles. Parce que «toutes les célébrités méritent leur propre parfum».

Lancé sur Facebook en septembre dernier, Eau de Pizza Hut ne risque pas (mais qui sait si la chaîne changera d’idée…) d’être commercialisée. La fragrance a été élaborée afin de remercier les adeptes de la marque et récompenser, à travers un concours, les plus de 100 000 fans présents sur la page de la compagnie. Ce sont les 100 premières personnes à avoir envoyé un message privée à celle-ci sur Facebook qui recevaient une bouteille de parfum. En tout, le concours a généré 642 «j’aime», 393 messages et 334 partages. 

Pour la petite histoire: L’agence de publicité Grip Limited engagée par Pizza Hut Canada aurait demandé aux fans d’inventer un nom de parfum imaginaire inspiré des senteurs d’une boîte Pizza Hut qui vient tout juste d’être ouverte. Le but? Tout simplement faire participer les fans à l’aide d’un statut rigolo. Mais la question a suscité un tel intérêt que la compagnie a décidé d’aller de l’avant avec la création d’un véritable parfum aux odeurs de pizza.

Le commentaire qui fait sourire:

 « Nous avons réalisé qu’il est difficile d’égaler l’odeur du pain fraîchement cuit, mais celle de notre parfum s’en rapproche», a commenté la directrice marketing de Pizza Hut, Beverly D’Cruz.

 

http://lafouinecuisine.ca