Nager avec des dauphins virtuels, une thérapie bien réelle


La réalité virtuelle pourrait rendre de grand service en thérapie. Le fait de nager virtuellement avec les dauphins doit être fantastique, mais en plus, pas besoin d’avoir en captivité des dauphins pour faire du bien à l’être humain
Nuage

 

Nager avec des dauphins virtuels, une thérapie bien réelle

 

Nager avec des dauphins virtuels, une thérapie bien réelle

AFP

APELDOOM | Benno se baigne dans une piscine des plus banales, faite de carrelages et de chlore, lorsqu’il voit soudain passer sous ses yeux un dauphin, lent, gracieux… et virtuel. Un animal qui, même irréel, a des vertus thérapeutiques, en particulier pour les personnes en situation de handicap ou souffrant de maux chroniques.

« Il y a quelque chose de magique autour des dauphins: on pense à la joie, à l’entrain, au bonheur, à l’innocence… », constate Marijke Sjollema. « Et cela a même des propriétés de guérison! »

C’est de sa première rencontre avec le mammifère marin en 1993 qu’est née l’association Dolphin Swim Club, fondée avec son mari consultant en entreprises, Benno Brada.

Elle plongeait au large du Mexique quand elle a « aperçu cette ombre grise dans l’eau » et a songé, prise de panique: « C’est la fin! » Avant de réaliser, dans une « fraction de seconde », que « ce n’était pas un requin, mais un dauphin », raconte en souriant cette artiste néerlandaise, les yeux pétillants.

Depuis, le couple a dévoué son temps libre, son énergie et ses ressources personnelles à sa nouvelle passion, avec une mission: permettre aux gens de connaître, eux aussi, la magie d’une rencontre avec des dauphins.

« Zen »

Leur premier projet de film sur les dauphins à visionner avec des lunettes de réalité virtuelle remonte à fin 2015.

Puis, en octobre, ils ont franchi un pas supplémentaire en créant un système permettant de visionner le film dans l’eau, grâce à des lunettes de plongée auxquelles est fixé un smartphone dans un boîtier étanche, imprimé en 3D avec du plastique recyclé.

Lunettes de caoutchouc scotchées sur le visage et tuba en bouche, les nageurs peuvent observer, où qu’ils regardent, de grands dauphins et des dauphins à long bec tournoyer autour d’eux, tout en se laissant flotter dans l’eau tropicale d’une piscine aussi chaude que la mer des Caraïbes.

Bercés par une musique aquatique, ils sont à la fois plongés dans un monde sensoriel bien réel et projetés dans un univers de dauphins totalement virtuel.

Une expérience a priori unique au monde et une thérapie qui en est encore à sa phase test.

« Notre rêve était de trouver une alternative à la plongée thérapeutique utilisant des dauphins vivant en captivité », explique Benno Brada à des thérapeutes, assis sur le rebord de la piscine d’un quartier communautaire résidentiel adapté aux personnes handicapées.

Pas moins de 82% des clients se sentent réellement relaxés lorsqu’ils regardent ces films, d’après les constats du directeur de la politique de l’établissement de soins, Johan Elbers.

« Cela les sort du monde dans lequel ils se trouvent », remarque-t-il. «Ils entrent dans un autre état d’esprit, pensent autrement, se sentent autrement, voient autrement et se détendent complètement.»

Une femme souffrant depuis longtemps d’insomnies a trouvé dans la réalité virtuelle le meilleur des somnifères, tandis que derrière ces lunettes un jeune homme oubliait totalement la douleur lancinante qu’il avait dans le bras.

Dion, un résident de 21 ans de cet établissement, cheveux gominés et lunettes épaisses, explique pour sa part que «les bruits des dauphins et l’eau » le rendent « zen ».

À quand les requins ?

« Le stress joue un rôle très important dans l’apparition de toutes sortes de problèmes psychiatriques », analyse le psychiatre Wim Veling, de l’Université de Groningen (sud), sur le site du Dolphin Swim Club. « Nous essayons en thérapie de rendre les gens plus détendus. »

La « force » de la réalité virtuelle est de permettre l’immersion dans un autre monde, relève celui qui étudie l’utilisation de cette technologie pour aider les personnes souffrant de troubles de la santé mentale.

Développées grâce à une bourse de 50 000 euros (75 265 $ ) du gouvernement néerlandais, les lunettes de Marijke Sjollema et Benno Brada diffusent de vrais films tournés en mer Rouge en 2015 par l’équipe de spécialistes Viemr.

Durant ce tournage de dix jours, des apnéistes capables de retenir leur souffle plus de cinq minutes ont plongé en silence aux côtés des dauphins, capturant des instants rares.

La première version des lunettes est déjà utilisée bien au sec par plus de 150 universités, hôpitaux et centres communautaires à travers le monde. Les thérapeutes décident au cas par cas du nombre de fois où les patients effectuent ce genre d’ « immersion » en réalité virtuelle.

Marijke et Benn espèrent que ce masque de plongée virtuelle sera tout aussi bénéfique et recherchent un partenaire pour lancer sa fabrication commerciale.

Dion, lui, est prêt à passer à une étape plus exaltante:

des « vidéos avec des requins ou des lions » où « l’animal chasserait une proie! ». « Ce serait chouette de voir un peu d’action », lance-t-il, pince-sans-rire.

Le sous-sol de sa maison était infesté de requins


Il y a des gens qui ont vraiment des idées bizarres ! Des requins dans une piscine inadaptée pour leur condition placé dans un sous-sol d’une maison. Ils ont été recueillis par l’aquarium de Long Island. Dommage qu’ils n’ont pas été mis en liberté
Nuage

 

Le sous-sol de sa maison était infesté de requins

 

La police new-yorkaise enquêtait sur une affaire de recel d’animaux sauvages. Mais c’est une découverte surprenante qu’elle a faite dans le sous-sol d’une maison, qui abritait sept requins gris dans une toute petite piscine.

C’est dans une maison située à New York que les policiers ont fait cette surprenante découverte. Sept requins gris nageaient dans une petite piscine qui n’était pas du tout adaptée. Les cadavres de deux requins léopards et d’un requin marteau ont également été retrouvés.

Les squales ont été transférés à l’aquarium de Long Island. Ils ont été placés en quarantaine avant de suivre des examens médicaux. Cité par le Huffington Post, le propriétaire des lieux a indiqué qu’ils mesuraient entre 40 et 120 cm de long.

Le propriétaire de la maison est lui introuvable. Il aurait monté un business pour acheminer et vendre les bêtes de manière illégale.

 

http://www.7sur7.be/

Cette invention sauve des animaux tombés dans la piscine


L’été quand les chaleurs viennent, les chanceux peuvent se rafraîchir dans une piscine, mais des animaux peuvent vouloir en profiter, sauf que pour sortir d’une piscine hors terre, c’est plus compliqué et peut être mortel. Un biologiste Rich Mason a trouvé 53 grenouilles noyées dans sa piscine.
Mais trop souvent, elles et d’autres petites créatures se retrouvent prises au piège dans l’eau de la piscine et se noient. Il a donc créé le FrogLog, un radeau en mousse avec un rampe en filet accroché. Depuis, il a sauvé plusieurs grenouilles, des serpents des souris et des oiseaux
Nuage

 

Cette invention sauve des animaux tombés dans la piscine.

 

Uriner dans la piscine peut être très mauvais pour votre santé


Même si c’est pénible de sortir de la piscine à cause d’une envie d’uriner, on prend son courage et on y va. Il y aurait plus de gens que l’on pense qui préfère uriner dans la piscine et le mélange avec le chlore est nocif pour la santé
Nuage

 

Uriner dans la piscine peut être très mauvais pour votre santé

 

Action Exercise Fun Goggles | 
Pixabay via Wikimédia CC License by

Action Exercise Fun Goggles | Pixabay via Wikimédia CC License by

Repéré par Vincent Manilève

Repéré sur Popular Science

 
Attention à ne pas faire une confiance aveugle dans le chlore.

Si vous avez déjà pensé que le chlore agit comme un produit magique purifiant l’eau, sachez que vous avez tort. Sa présence est d’autant plus problématique quand il se mélange à une autre substance, bien plus présente dans les bassins qu’on ne le pense: l’urine.

Sur le site de Popular Science, Ernest Blatchley, ingénieur environnementale à l’université de Purdue, explique la situation:

«Si ce n’était qu’une personne qui urinait dans la piscine, alors il n’y aurait pas de problème. Mais nous avons des preuves qui suggèrent qu’il y a des circonstances où la concentration de ces composants, dans certains, ont atteint des taux qui peuvent porter atteinte à la santé humaine.»

Tous les composants de l’urine peuvent interagir avec le chlore.

«Mais l’acide urique et un certain nombre d’acides aminés posent le plus de risques, précise PopSci. Quand ils réagissent avec le chlore, ils peuvent créer du trichlorure d’azote et du chlorure de cyanogène.»

Notons ici que le chlorure de cyanogène est très volatile.

«C’est une substance toxique, et une fois qu’elle atteint un niveau suffisant, elle peut se révéler dangereuse pour la santé humaine, détaille Blatchley. Mais le problème, comme il se forme et se dégrade très rapidement, est qu’il est très difficile de quel niveau elle peut atteindre dans une piscine.»

De son côté, le trichlorure d’azote peut provoquer des problèmes respiratoires quand il est inhalé, notamment chez les personnes souffrant d’asthme, mais également des irritations. Et rajouter du chlore ne fera que renforcer les risques de réaction chimique.

Malheureusement, analyser ces données dans une piscine reste pour l’instant très compliqué. Tout d’abord, parce que ces endroits n’ont pas les équipements nécessaires. Ensuite, parce que ces mesures dépendent de nombreux facteurs: combien de personnes sont présentes à un moment donné, l’eau se mélange-t-elle bien, à quelle température est l’eau, et depuis combien de temps cette dernière n’a pas été changée.

Heureusement, si le risque est plus élevé quand les piscines sont très fréquentées à un instant T, les concentrations dangereuses sont rarement atteintes. Néanmoins, il faut garder en tête une statistique intéressante, apportée par l’étude de Blatchley: 

«Je pense que pour n’importe quelle piscine dans laquelle vous placez des gens, vous pouvez être sûr qu’ils vont y uriner.»

Selon son estimation, le nageur moyen laisse derrière lui entre 50 et 80 millilitres d’urine.

«Essentiellement un shot rempli d’urine par nageur.»

Vous êtes prévenus. 

http://www.slate.fr/

Une piscine suspendue à 150 mètres de hauteur


Qu’est-ce qui faut vraiment faire pour épater les gens qui veulent dépenser à des futilités. Ce n’est pas moi qui irais marcher dans une piscine de verre en pleine ville en haut d’un immeuble du 42e étage
Nuage

 

Une piscine suspendue à 150 mètres de hauteur

 

Ce petit bijou immobilier est perché au 42e étage d’un immeuble de Houston (Texas), indique le Daily Mail.

Si vous souffrez de vertige, passez votre chemin. Une société immobilière de la ville de Houston (Texas) a réalisé les rêves du citadin avec la Market Square Tower. Au 42ème étage, au bout d’une terrasse du plus grand luxe, on découvre une piscine perchée à 150 mètres au-dessus de la rue.

Vue imprenable

Ce petit bijou immobilier, qui jouit d’une vue imprenable sur la ville de Houston, est encore fermé au public. Une vidéo filmée depuis le bassin de la piscine par un des habitants de l’immeuble a fait son apparition sur le net. Au début, tout semble normal, puis la caméra filme le fond de verre de la piscine, et on peut voir apparaître sous les pieds du caméraman une rue, des piétons et des voitures, comme s’il marchait sur l’air.

http://www.7sur7.be/

Le Saviez-Vous ► Combien de litres d’urine y a-t-il dans une piscine municipale?


Avec les piscines municipales on peut se baigner été comme hiver.  Malheureusement, être dans l’eau donne envie d’uriner et rare ceux sortent pour se rendre aux toilettes. Le problème n’est pas l’urine en soit, mais le mélange avec le chlore et des désinfectants
Nuage

 

Combien de litres d’urine y a-t-il dans une piscine municipale?

 

Nous nous sommes tous déjà posé la question: est-ce que certains baigneurs à la piscine soulagent leur vessie dans l’eau? Malheureusement, la réponse est oui.

Des chercheurs ont publié une enquête dans le journal Environmental Science and Technology Letters.

Pendant trois semaines, ils ont prélevé 251 échantillons dans 31 piscines et spas de deux villes canadiennes. Le résultat est assez surprenant: ils ont mesuré entre 30 et 75 litres d’urine en moyenne.

Des chiffres qu’il faut tout de même relativiser, puisqu’une piscine municipale peut posséder plus de 800 000 litres d’eau. Il n’y a donc généralement pas plus de 0,01 % d’urine dans un bassin.

DES IMPACTS SUR LA SANTÉ

En dehors du fait que cette découverte soit dégoutante, les chercheurs soulignent que cela peut avoir des impacts négatifs pour la santé. Si l’urine est dite stérile lorsqu’elle est seule, elle peut devenir toxique lorsqu’elle est mélangée avec les produits que l’on trouve dans une piscine, comme le chlore et les autres désinfectants.

Cela peut avoir comme conséquences des problèmes d’asthme et augmenter le risque de cancers si l’exposition aux molécules toxiques est importante et régulière.

Reste à savoir ce que pourront faire les pouvoirs publics pour tenter de résoudre ce problème. 

http://fr.canoe.ca

Une jeune fille se baigne avec un gros python Birman albinos


 

Je ne comprends pas cette manie d’avoir des animaux qui devraient rester dans la nature. Surtout que certains d’entre eux pourraient être dangereux, pour les enfants, il suffit d’un moment d’inattention. Bon, je suis peut-être du genre alarmiste avec ce magnifique serpent, mais il devrait être libre
Nuage

Une jeune fille se baigne avec un gros python Birman albinos