Les enfants avalent trop de piles


Tout le monde sait que les petits enfants aiment mettre des choses dans leur bouche. Des pièces de monnaie, des petits jouets ou autre. S’ajoutent maintenant des piles boutons. Ils font plus de tort que la plupart des objets ingurgités par les enfants. Ils peuvent aller jusqu’a des brûlures internes.
Nuage

 

Les enfants avalent trop de piles

 

ANTONIOGUILLEM VIA GETTY IMAGES

 

Les parents ne voient pas tous ce qu’ils mettent dans leur bouche.

Les enfants avalent-ils plus d’objets qu’avant ? Les chercheurs qui ont fait le calcul hésitent à aller jusque-là, mais pointent à tout le moins un objet qui se retrouve beaucoup plus souvent qu’avant dans les estomacs : les petites piles en forme de boutons, comme les batteries de montre.

Les enfants avalent trop de

ADVENTTR VIA GETTY IMAGES

Dans une recherche parue le 12 avril dans la revue Pediatrics, une équipe américaine évalue en effet qu’entre 1995 et 2015, le taux « d’ingestions de corps étrangers » chez les enfants de moins de 6 ans a presque doublé, passant d’environ 22 000 à environ 43 000. Les chercheurs préviennent qu’une partie de cette hausse peut être simplement le résultat d’un plus grand nombre de parents qui rapportent l’incident à l’hôpital. Mais à supposer que le nombre d’incidents soit réellement à la hausse, l’auteure principale, la Dre Danielle Orsagh-Yentis, gastroenrérologue pédiatre, pointe du doigt la prolifération des appareils électroniques avec des « piles boutons », qui vont des télécommandes aux thermomètres en passant par les jouets.

Elles n’arrivent pourtant qu’en 4e place des objets en question, représentant 6,8 % du total, mais c’est une catégorie d’objets qui n’existait évidemment pas 20 ans plus tôt. Le champion toutes catégories reste la pièce de monnaie (61 %) suivie de très loin par divers petits jouets (10 %) et des bijoux (7 %). Les pédiatres préviennent toutefois qu’une pile ingérée peut faire plus de mal qu’une pièce de monnaie, en raison des réactions chimiques allant jusqu’aux brûlures internes qu’elle peut provoquer.

https://quebec.huffingtonpost.ca//

Piles: une bombe à retardement cachée dans vos tiroirs


     

    Ce n’est peut-être pas très courant, mais cela arrive que des piles non utilisées peuvent provoquer des incendies. Il semble que les piles lithium-ion devraient porter une attention particulière. Ainsi que toutes piles que l’on recharge dans un endroit sécuritaire
    Nuage

     

    Piles: une bombe à retardement cachée dans vos tiroirs

    Les piles de Damien Morris ont surchauffé dans un tiroir, déclenchant un incendie qui aurait pu détruire sa maison.

    COURTOISIE DAMIEN MORRIS

    Les piles de Damien Morris ont surchauffé dans un tiroir, déclenchant un incendie qui aurait pu détruire sa maison

  • Kevin Bissett

      Après avoir installé ses décorations de Noël cette année, Damien Morris s’est retrouvé avec quelques piles en trop et a fait ce que la plupart des gens font: les ranger dans un tiroir en attendant d’en avoir besoin.

      Ces piles ont toutefois déclenché un incendie qui aurait pu détruire sa maison située à Charlottetown, sur l’Île-du-Prince-Édouard.

      M. Morris n’avait aucune idée que les piles pouvaient représenter un tel danger et il a décidé de partager son histoire afin d’informer le public au sujet d’un phénomène qui, selon les experts, est beaucoup plus courant qu’on ne pourrait le croire.

      Plus de 100 plaintes en un an

      Au cours de la dernière année, Santé Canada a reçu plus de 100 plaintes de la part de consommateurs concernant les piles. Les problèmes rapportés allaient du simple dégagement de chaleur à l’incendie.

      Selon Andrew Hulan, un agent de la sécurité des produits à Santé Canada, tout type de pile pourrait potentiellement comporter un risque, mais celles au lithium-ion font plus souvent l’objet de plaintes.

      M. Hulan a expliqué que le matériel utilisé pour fabriquer ce genre de pile était très réactif à l’air et que, si une fuite survenait, le résultat était explosif.

      En juillet, l’association des services des incendies de Terre-Neuve-et-Labrador a publié un avertissement après que des piles au lithium-ion eurent apparemment provoqué deux incendies dans la province.

      L’un de ces incendies, qui a jeté à la rue un frère et une soeur à Saint-Jean de Terre-Neuve, a été mis sur le compte des piles d’une voiture téléguidée pour enfant.

      Heureusement, l’incendie ayant éclaté dans la résidence de Damien Morris le 18 novembre a eu un dénouement moins tragique.

    À 2 h 30 du matin, nous avons entendu nos détecteurs de fumée se mettre à sonner. Je me suis levé et j’ai réveillé les enfants. Ma femme s’est aussi levée et a dit: « Ça sent bizarre ».Damien Morris

    La famille a descendu au rez-de-chaussée pour trouver les lieux complètement enfumés. La fumée était plus épaisse dans la cuisine et semblait s’échapper de l’un des tiroirs.

    «J’ai ouvert le tiroir et tout s’est mis à brûler. Je l’ai rapidement refermé, je l’ai retiré, j’ai demandé à ma femme d’ouvrir la porte-fenêtre et je l’ai lancé à l’extérieur», a relaté le résidant de Charlottetown.

    «Les dommages n’étaient pas trop importants. C’était surtout la fumée qui avait abîmé la maison.»

    D’après Damien Morris, les équipes d’urgence sont arrivées et le chef du service des incendies a déterminé que les piles «C» et «D» que le propriétaire de la maison avait rangées dans le tiroir étaient à l’origine de l’incendie.

    «Les deux connecteurs mâles se sont touchés, générant de la chaleur et mettant le feu aux linges à vaisselle», a expliqué M. Morris.

    Attention avec la recharge des piles

    Raynald Marchand, le directeur général du Conseil canadien de la sécurité, a souligné que les problèmes survenaient souvent lorsque les gens rechargeaient les piles près d’objets en tissu ou d’autres combustibles.

    «Lorsque vous rechargez des piles, il est important de le faire dans un endroit sécuritaire afin qu’elles ne surchauffent pas et préférablement quand vous êtes à la maison», a-t-il conseillé.

    «Les ordinateurs, qui sont dotés de grosses piles, sont souvent rechargés pendant qu’ils reposent sur un divan ou un lit et peuvent dégager beaucoup de chaleur lorsqu’ils sont en train d’être rechargés.»

    M. Marchand a précisé que les piles au lithium-ion étaient particulièrement à risque parce qu’elles étaient très puissantes et que les connecteurs étaient fréquemment situés sur le même côté.

    Raynald Marchand et Andrew Hulan ont tous les deux recommandé de ranger les piles dans leur emballage d’origine ou dans un contenant fait de matériaux non inflammables.

    Ils ont aussi affirmé que les piles usagées devraient être rapportées à un centre de recyclage et jamais jetées dans une poubelle ou dans un feu.

    https://quebec.huffingtonpost.ca/

    L’urine pourrait un jour recharger les téléphones intelligents


    On ne peut nier qu’il sera plus facile de recharger une batterie avec l’urine, pas besoin de chercher une prise, seulement une toilette qui fera une pierre deux coups : se soulager tout en rechargeant la batterie du téléphone. Point de vue hygiène ?
    Nuage

     

    L’urine pourrait un jour recharger les téléphones intelligents

     

    Une «pile à combustible microbienne» utilise les processus... (PHOTO ARCHIVES ASSOCIATED PRESS)

    Une «pile à combustible microbienne» utilise les processus biologiques naturels des bactéries «électriques» pour transformer la matière organique, comme l’urine, en électricité.

    PHOTO ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

    La Presse Canadienne
    Montréal

    Vous pourriez un jour recharger votre téléphone intelligent en urinant dans une nouvelle pile à combustible développée par des chercheurs britanniques.

    Cette «pile à combustible microbienne», plus petite que des appareils similaires, utilise les processus biologiques naturels des bactéries «électriques» pour transformer la matière organique, comme l’urine, en électricité.

    L’urine traverse la pile microbienne, ce qui enclenche la réaction. L’électricité générée par les bactéries peut alors être stockée ou utilisée directement pour alimenter des appareils électriques.

    Une seule pile de six centimètres carrés peut générer deux watts par mètre cube, soit suffisamment d’énergie pour alimenter un téléphone intelligent. Contrairement à ses rivales, cette technologie est très peu coûteuse à produire et elle utilise comme carburant des déchets qui ne s’épuiseront jamais et qui ne produisent aucun gaz nocif.

    Les chercheurs essaient maintenant d’améliorer le rendement et la performance de la pile.

    http://techno.lapresse.ca/

    Morte tragiquement après avoir avalé une pile


    C’est petit, métallique et permet de faire fonctionner certaines choses comme les montres. Le problème quand ces piles sont accessibles les enfants peuvent les avaler.
    Nuage

    Morte tragiquement après avoir avalé une pile

    La mignonne Brianna Florer a connu une triste fin deux jours après Noël. La bambine de 2 ans de l’Oklahoma qui n’allait pas bien depuis peu avait avalé une petite pile qui a provoqué sa mort.

    Les parents de l’enfant ont appelé une ambulance quand ils ont constaté que leur fille qui était fiévreuse vomissait du sang et qu’elle bleuissait, rapporte le Daily Mail.

    La petite a été opérée d’urgence dans un centre hospitalier de Tulsa, mais elle n’a pu être sauvée.

    Le grand-père de Brianna a expliqué que les spécialistes pensent que la pile ronde ingérée par l’enfant serait demeurée coincée dans son estomac et que la substance alcaline a grugé la paroi stomacale pour se loger dans la carotide.

    Une autopsie, qui pourrait prendre des mois, fera la lumière sur la cause de la mort de l’enfant.

    De 2005 à 2014, 11 940 cas d’enfants américains ayant avalé des piles ont été compilés par le National Capitol Poison Center, informe le Daily Mail. Seuls 15 en sont morts, car généralement la pile ne bloque pas dans l’organisme et est élimée dans les selles.

    Une page GoFundMe a été ouverte afin d’amasser de l’argent dans le but de payer les funérailles de la petite Américaine.

    http://www.tvanouvelles.ca/

    238 morts entre 2001 et 2012 Ces jouets dangereux pour vos enfants


    Les enfants aiment les jouets  et c’est toujours un plaisir de voir leur œil brillant , mais quand certain jouets peuvent causer des blessures graves, voir mortel, c’est un pensez-y bien. Surtout, qu’il y a des jouets qu’on ne peut retrouver dans les magasins à cause de leur dangerosité, peuvent s’acheter en ligne, c’est dramatique
    Nuage

     

    238 morts entre 2001 et 2012

    Ces jouets dangereux pour vos enfants

     

    Ces jouets dangereux pour vos enfants

    Crédit photo : capture d’écran, rapport Trouble in Toyland

    Agence France-Presse

    Des figurines Disney trop petites ou une barrette Hello Kitty contenant des phtalates sont parmi les jouets épinglés en 2014 comme dangereux par une organisation américaine de consommateurs qui salue les progrès en matière de sécurité, mais appelle à la vigilance.

    À lire: le rapport complet du l’association US PIRG

    L’association US PIRG qui publiait lundi, à moins d’un mois de Noël, son 29e rapport annuel «Trouble in Toyland» («Problèmes au pays des jouets») sur la dangerosité des jouets, s’est alarmé qu’on «puisse encore trouver des jouets dangereux ou toxiques dans les rayons américains».

    «Des progrès ont été réalisés», a noté Sujatha Jahagirdar, l’une des responsables de l’association lors d’une conférence de presse, en pointant des lois récemment votées.

    Néanmoins, le rappel de plus de 11 millions de jouets en 2013 montre que la vigilance des autorités et du public est toujours nécessaire, a ajouté l’association.

    Quelque 25 jouets en vente en magasin ou en ligne, testés et épinglés par l’association, se divisent en plusieurs catégories: les toxiques, avec des taux trop élevés de phtalates, de plomb ou de chrome, ceux trop petits avec lesquels un enfant peut s’étouffer, les jouets aimantés trop puissants qui, avalés, peuvent créer des lésions internes, et des jouets dont les piles peuvent trop facilement être retirées et avalées.

    L’association a ainsi trouvé, sans étiquette d’avertissement de danger pour les plus petits, un ensemble de figurines Disney Junior Doc McStuffins qui peuvent se casser en petits morceaux et être ainsi avalées.

    Des étoiles de shérif d’une panoplie contenaient en trop grande quantité des taux de plomb, nuisible à la santé, des petits bijoux Hello Kitty ou un canard de bain en plastique présentaient des taux de phtalates – un produit qui assouplit le plastique – au-dessus des limites autorisées, allant jusqu’à 200 fois la limite pour un sac à dos Dora l’exploratrice.

    Une chaîne aimantée Buckyballs, interdite à la vente, pouvait encore s’acheter en ligne, a encore remarqué l’association.

    Le rapport peut être lu sur le site www.uspirg.org. Quelque 80% des jouets vendus aux États-Unis sont importés.

    L’association des fabricants de jouets (Toy Industry Association) a de son côté contesté les tests, affirmant que «tous les jouets vendus aux États-Unis doivent être conformes à des normes très strictes».

    «Sur les trois milliards de jouets vendus chaque année aux États unis, un dixième d’un pour cent est sujet à rappel», a affirmé à l’AFP Rebecca Mond, directrice chargée des affaires fédérales pour les fabricants.

    Selon l’agence fédérale de protection des consommateurs, 238 enfants de moins de 15 ans sont morts entre 2001 et 2012 dans des accidents dus à des jouets, dont 40% par asphyxie.

    http://tvanouvelles.ca

    Recharge d’une pile de téléphone: 5 idées reçues


    Les premiers cellulaires ne devaient pas être chargé toute la nuit, où, il fallait vider la pile assez souvent. Aujourd’hui, les téléphones intelligents sont différents. D’autres habitudes que nous devions prendre avant les nouveaux téléphones mobiles sont parfois vrais ou faux aujourd’hui
    Nuage

     

    Recharge d’une pile de téléphone: 5 idées reçues

     

    Photo Fotolia

    Stéphanie Godbout

     

    Ne pas laisser la pile de son cellulaire se charger toute la nuit, décharger complètement la pile de son appareil de temps en temps, ne pas utiliser un chargeur d’une autre marque…

    Les mythes entourant le rechargement de la pile de son appareil mobile sont nombreux… et pas nécessairement fondés.

    Voici notre petite liste des idées préconçues à propos de la pile de votre cellulaire que vous devriez ignorer.


    Laisser son téléphone branché plusieurs heures nuit à la batterie

    Vrai et faux.

    Selon le type de pile dont est équipé votre téléphone, il se peut que de laisser son appareil charger toute la nuit soit nuisible à celle-ci.

    Néanmoins, la majorité des appareils récents sont «intelligents» en plus d’être équipés d’une pile au lithium-ion. Ainsi, l’appareil et la pile savent à quel moment celle-ci est chargée et arrêtent d’emmagasiner de la charge afin de ne pas solliciter davantage la pile.

    Par contre, si laisser son téléphone branché toute la nuit n’est pas fatal pour votre téléphone et sa pile, il est cependant vrai que de laisser son téléphone sur la charge tous les soirs, toute la nuit n’est assurément pas la meilleure façon de maximiser la durée de vie de votre pile.

    Il est nécessaire d’éteindre son téléphone de temps en temps

     

    Vrai.

    Tout comme les êtres humains, les appareils électroniques ont aussi parfois besoin de moments de répit.

    Ainsi, selon plusieurs experts, le fait de laisser son appareil allumé en permanence diminuerait la durée de vie de votre pile.

    Question de maximiser la longévité de celle-ci, il est donc recommandé d’éteindre votre appareil de temps en temps, surtout au moment du coucher.

    La fréquence idéale? Éteindre son téléphone une fois par semaine serait le rythme à adopter pour optimiser la pile.

    Enfin, sachez qu’un simple redémarrage peut suffire à restaurer la vie de votre pile.

     


    Le chargeur d’une autre marque endommagera votre appareil

     

    Faux.

    Les chargeurs proposés par une tierce partie, comme les fabricants certifiés ou reconnus tels que Kensington ou Belkin, sont tout à fait compatibles et sans danger pour votre appareil.

    Hélas, bien que sécuritaires, il se peut néanmoins que ces chargeurs s’avèrent moins performants que ceux d’origine fournis avec votre appareil.

    Si ces chargeurs proposés par des sociétés spécialisées fonctionnent bien, il faut cependant éviter à tout prix les contrefaçons et les accessoires bon marché qui, en plus d’être nullement efficaces, peuvent effectivement nuire à la santé de votre appareil.

     


    Les pile n’aiment pas la chaleur

     

    Vrai.

    Bien que votre appareil et votre pile aient été conçus pour fonctionner dans une large gamme de températures, la chaleur et ceux-ci ne font pas bon ménage.

    Ainsi, afin de ne pas endommager de façon permanente votre téléphone et la capacité de votre pile, il est fortement déconseillé de les exposer à des températures supérieures à 35 °C.

    De plus, si votre téléphone est protégé par un étui, assurez-vous que celui-ci ne génère pas une chaleur susceptible de nuire à l’efficacité de votre pile.

    Si votre appareil a tendance à devenir chaud lorsque vous le rechargez, prenez soin de le retirer de l’étui avant de procéder.


    Il est nécessaire de laisser votre pile se décharger entièrement

     

    Faux.

    Les piles au lithium-ion dont sont équipés les téléphones récents sont conçues pour être rechargées quand bon vous semble.

    Il n’est donc pas nécessaire de laisser les piles se décharger complètement avant de les recharger, bien au contraire.

    Pour optimiser la performance et la durée de vie de votre pile, il est recommandé de la charger un peu tous les jours, plutôt que d’effectuer une charge à fond de temps en temps.


     

    http://fr.canoe.ca

    Trucs et conseils Ne laissez plus vos batteries s’user prématurément dans vos appareils!


    Cellulaires, tablettes, ordinateurs portables ont tous des batteries et dépendant de l’usage, il est possible que la batterie se décharge plus vite. Certaines habitudes pourraient aider a garder l’autonomie plus longtemps
    Nuage

     

    Trucs et conseils

    Ne laissez plus vos batteries s’user prématurément dans vos appareils!

     

    Trucs et conseils - Ne laissez plus vos batteries s'user prématurément dans vos appareils!

    Photo peshkova / Fotolia

    Agence QMI
    Stéphane Vaillancourt

    Voici quelques trucs et informations utiles pour augmenter l’autonomie des batteries qui alimentent vos téléphones, tablettes et appareils photo.

    Vous aurez probablement une mauvaise habitude ou deux à perdre…

    Vrai ou Faux? Batteries usées prématurément

    Vrai ou Faux?

    Piles et batteries peuvent être «rechargées».

     

    Vrai ou Faux? - Batteries usées prématurément 

    Photo Nomad_Soul / Fotolia

    Faux. Une pile ne se recharge pas.

    Donc, si vous achetez des «piles AA», elles ne seront pas rechargeables.

    Une batterie, elle, peut être rechargeable ou non rechargeable.

    Le prix d’une batterie rechargeable est plus élevé à l’achat, mais vous aura fait économiser au moins 10 fois le montant requis si vous aviez acheté des piles.

    Vrai ou Faux?

    On peut mélanger des piles et des batteries dans un même appareil.

    Vrai ou Faux? - Batteries usées prématurément

    Photo lune / Fotolia

    Faux. Le «voltage» fourni par les piles alcalines, par exemple, et les batteries rechargeables varie.

    Non seulement les batteries risquent de se décharger plus rapidement qu’à l’habitude, mais il y a ensuite un risque de mélange, où vous pourriez mettre des piles dans un chargeur et risquer qu’elles éclatent.

     

    Vrai ou Faux?

    Laisser un appareil sur la charge réduit la durée de vie d’une batterie.

     

    Vrai ou Faux? - Batteries usées prématurément

    Photo courtoisie

    Vrai. Si vous chargez une batterie au maximum de sa capacité pour ensuite ranger l’appareil (ou, encore, le laisser sur la charge) pendant plusieurs jours ou plusieurs semaines, elle s’usera prématurément.

    Le meilleur exemple: les téléphones sans fil, à la maison.

    Vrai ou Faux?

    Le froid réduit l’autonomie d’une batterie.

    Vrai ou Faux? - Batteries usées prématurément

    Photo tycoon101 / Fotolia

    Vrai. Le fait de tenir vos batteries loin du froid (ou de les réchauffer, si elles sont froides) peut en améliorer l’autonomie.

    Attention de ne pas dépasser 40 degrés Celcius, qui est la limite généralement recommandée par les fabricants, ou des fuites pourraient se produire et rendre votre batterie inutilisable (sans parler des risques de blessure)

    Vrai ou Faux?

    Les applications gratuites drainent la batterie plus rapidement que les applications payantes.

    Vrai ou Faux? - Batteries usées prématurément

    Photo Fotolia

    Vrai (dans certains cas). Les applications gratuites qui affichent de la publicité drainent la batterie plus rapidement, puisqu’elles doivent se connecter à Internet (via Wi-Fi ou connexion cellulaire) afin de récupérer de nouvelles publicités à afficher.

    Une application payante, sans publicité, ne se connectera donc pas aussi souvent.

    Vrai ou Faux?

    On peut augmenter l’autonomie de sa batterie de téléphone ou tablette en désactivant certaines fonctions.

    Vrai ou faux? - Batteries usées prématurémentPhoto Delta / Fotolia

    Vrai. Si vous n’utilisez le Bluetooth qu’en voiture, vous devriez l’activer uniquement au moment de mettre les pieds dans votre véhicule.

    Si vous prenez le métro matin et soir, vous devriez mettre votre appareil en «Mode avion» dans vos paramètres, afin de désactiver le Wi-Fi et le signal cellulaire et d’éviter que votre appareil ne recherche une connexion inutilement.

    Vrai ou faux?

    L’abréviation «mAh» signifie la capacité de charge d’une batterie.

    Vrai ou Faux? - Batteries usées prématurément

    Photo vectomart / Fotolia

     

    Vrai. L’abréviation «mAh» signifie «milliampère-heure» et désigne la capacité de charge électrique.

    Plus une batterie contient de mAh, plus elle durera longtemps à consommation égale.

    Par exemple, une pile affichant 2600 mAh prendra deux fois plus de temps à se décharger qu’une pile affichant 1300 mAh dans le même appareil.

    Ce chiffre est donc très important, surtout en début de vie de la batterie.

    Vrai ou Faux?

    On peut retirer la batterie d’un ordinateur portable qui est branché dans une prise électrique

    Vrai ou Faux? - Batteries usées prématurément

    Photo sergey02 / Fotolia

    Faux. La batterie sert de régulateur à l’électricité qui entre dans votre portable. Si vous la retirez, votre appareil pourrait être endommagé, suite à une surtension ou une baisse de tension.

     

    D’ailleurs, les nouvelles batteries au lithium-ion sont généralement équipées d’un coupe-circuit, ce qui empêche l’appareil de continuer à charger la batterie lorsqu’elle est pleine.

    Certains portables ou câbles de recharge sont équipés d’une petite lumière qui change de couleur, afin d’indiquer que la batterie est complètement chargée.

    Vrai ou Faux?

    On peut charger ses batteries aussi souvent qu’on le souhaite.

    Vrai ou Faux? - Batteries usées prématurément

    Photo Dharmasena / Fotolia

    Vrai. Il est préférable de ne charger que selon nos besoins ou, à la limite, viser les 80% de charge pour plus de sûreté. De cette façon, on ne garde jamais de charge complète et on réduit l’usure prématurée des composantes de la batterie.

    Ne pas recharger vos batteries de téléphone, tablette ou appareil photo pour les garder près d’une charge complète, puisque le maintien d’une charge complète accélère la dégradation des composantes à l’intérieur.

    Conclusion

    En mettant ces trucs en pratique, vous devriez tirer le maximum de l’autonomie de la batterie d’à peu près n’importe quel appareil. Sinon, il reste toujours la possibilité d’acheter une batterie de rechange, si votre appareil vous permet de la changer facilement, bien entendu.

     

    http://fr.canoe.ca