Le Saviez-Vous ► Le mystère des pierres mouvantes


Beaucoup, on s’en doute entendue parler des pierres mouvantes dans la vallée de la mort en Californie. Un chercheur a pris la peine d’amener ses propres pierres munies d’un GPS et d’une petite station météo et le mystère fut révélé
Nuage

 

Le mystère des pierres mouvantes

 

Source : Wikipédia

Les pierres mouvantes de la Vallée de la Mort représentaient probablement l’un des plus grands mystères de la science. En tout cas, l’un des plus fascinants… Des rochers qui se déplacent tout seuls et sans la moindre explication au beau milieu d’un désert aride de Californie, ça avait de quoi intriguer… Eh bien figurez-vous que ce mystère a enfin été percé par des scientifiques.

Explications

Observé depuis la fin du 19è siècle à l’emplacement d’un lac asséché (le Racetrack Playa), ce phénomène spectaculaire n’a attiré les scientifiques qu’à partir de la fin des années 40… Richard Norris, océanographe à l’université de Californie, dans MotherBoard :

« La première étude scientifique sur les pierres a été menée en 1948, puis plusieurs publications se sont succédées. Tous les dix ans, quelqu’un publiait un nouveau papier sur Racetrack, mais aucun chercheur ne s’était jamais risqué à étudier le problème sur un temps long, de peur de passer pour un chasseur de mystères, ce qui est très mauvais dans une carrière. Mes collègues ont toujours pris cette affaire pour une énigme amusante, pas pour un sujet d’étude à part entière. »

Source : Wikipédia

Mais Richard Norris, lui, a décidé de se consacrer entièrement à ces gros cailloux qu’il a découverts enfant, en compagnie de son oncle géomorphologiste. Pour comprendre quand, comment, et pourquoi les pierres bougeaient dans ce coin d’Amérique (parfois sur plusieurs centaines de mètres), il a mis au point une stratégie redoutable.

Se rendant sur place avec ses propres pierres (les autorités du parc lui interdisant de toucher à celles qui étaient sur places), Richard Norris a équipé chacun de ces cobayes minéraux d’un GPS et d’une petite station météo. Ne restait plus qu’à attendre et à récolter les données enregistrées.

Source : Wikipédia

Deux ans plus tard, en 2014, comme le rapporte Motherborad, « les pierres s’étaient effectivement déplacées » et, grâce à ses observations, Richard Norris a pu en tirer des conclusions formelles : les pierres mouvantes ne sont pas le fruit d’un quelconque phénomène surnaturel, mais bien d’une étrange combinaison mêlant pluie, glace, vent et soleil.

Explications.

Quand une forte pluie tombée sur le lac est suivie d’une forte et soudaine chute de température, l’eau se transforme alors en une épaisse couche de glace et décroche des pierres qui roulent jusque sur « la plage ». Puis, quand le soleil se met à chauffer et à faire fondre la glace, il arrive que le vent se mêle à la partie et pousse les feuilles de glace sur lesquelles reposent les blocs de pierre. Du coup, par la force des choses, les pierres se mettent à glisser littéralement sur le sol…

Source : Wikipédia

Richard Norris :

« Les feuilles de glace sont de l’épaisseur d’une vitre de fenêtre. Et malgré cette finesse, elle sont très, très larges. On a ainsi des sortes de pare-brise de glace qui ont prise au vent, et qui peuvent faire glisser de gros objets, comme des pierres. »

Source : Wikipédia

La magie n’a donc rien à voir avec tout ça, mais le phénomène de la Vallée de la Mort n’en reste pas moins fascinant. Une découverte hors-norme.

http://positivr.fr

Le mystère des pierres mouvantes de la vallée de la mort a été résolu


Pour un profane en science, l’explication est très simple et semble même très logique pour que des pierres, dont certaines sont assez pesantes puissent bouger et laisser derrière eux, avec le temps, un long sillage
Nuage

 

Le mystère des pierres mouvantes de la vallée de la mort a été résolu

 

La vallée de la Mort en juin 2007 (Jon Sullivan).

Il s’agit d’un phénomène provoqué par la glace, la température et le vent.

Depuis la fin du XXe siècle, un curieux phénomène se produit dans l’ancien lit d’un lac de la vallée de la Mort. Des pierres (certaines faisant plus de 300 kg) se déplacent mystérieusement dans le «Racetrack Playa» en laissant derrière elles une trace dans le sable. Personne ne les avait encore vu bouger.

Selon PetaPixel, une installation en time lapse aurait permis à deux scientifiques, Richard et Jim Norris (respectivement océanographe et ingénieur), d’enfin percer le secret.

 

«La science, c’est parfois de la chance, raconte Richard Norris dans un écrit. Nous nous attendions à patienter cinq ou dix ans sans que rien ne bouge, mais seulement deux ans après le début du projet, il est arrivé que nous soyons là au bon moment pour le voir [le phénomène] en personne.»

Les pierres ne seraient pas poussées uniquement par le vent, comme des scientifiques l’ont d’abord pensé: il s’agit en fait d’un phénomène appellé «poussée de glace». PetaPixel explique: 

«Des objets peuvent se déplacer sur une surface quand le vent et les changements de température provoquent des calottes glacières temporaires capables de bouger de gros objets.»

Pour cela, il faut que l’eau présente dans le lit atteigne un niveau suffisamment profond sans pour autant recouvrir les pierres. Lorsque la nuit, les températures baissent assez pour que l’eau gèle légérement, la base des pierres se retrouve entourée par une sorte de «vitre» de glace. Le lendemain, lorsque les températures remontent, la glace se divise en plaques qui, quand le vent se met à souffler, font glisser les pierres par à-coups. 

Dans la vidéo suivante, Richard Norris explique en détails ses arguments.

Fanny Arlandis

http://www.slate.fr