Université Simon Fraser 180 000 punaises de lit se nourrissent de son sang


Qu’est-ce que des chercheurs ne feraient pour la science. Tant mieux, si ce scientifique est immunisé contre la démangeaison causée par les puces de lit, cela va probablement être profitable pour tout le monde qui sont infesté par cet insecte et coûtera moins cher qu’une extermination avec des produits chimiques qu’on étend dans une maison et n’ayant pas l’assurance d’une réussite à la première application
Nuage

 

Université Simon Fraser : 180 000 punaises de lit se nourrissent de son sang

 

(archives, agence QMI)

Des chercheurs de l’Université Simon Fraser, en Colombie-Britannique, ont découvert comment fabriquer un piège commercial pour les punaises de lit, après avoir permis aux bestioles de se nourrir du sang de leur collègue à quelque 180 000 reprises.

Pendant cinq ans, Regine Gries a donné du sang à plus de 1000 punaises par semaine, dans le cadre d’une recherche visant à déterminer pourquoi elles sont attirées par le sang humain, et surtout, comment on peut les circonscrire.

La biologiste est somme toute à l’abri des piqûres des punaises, qui entraînent chez la plupart des gens des démangeaisons féroces et une enflure. Dans son cas, les effets secondaires se limitent à de légères éruptions.

Après avoir fait équipe avec un chimiste, les chercheurs ont découvert que l’histamine, une molécule, permet de contenir les punaises de lit là où elles se trouvent, qu’elles soient ou non alimentées. Sauf que le mélange ne fonctionnait pas toujours une fois utilisé dans de réels milieux infestés.

Après des mois de recherche supplémentaires, les chercheurs Regine Gries et Gerhard Gries et le chimiste Robert Britton ont finalement trouvé une solution à leur problème.

Ils ont découvert que leur mélange pouvait fonctionner à tous coups dans des environnements réels en y ajoutant trois composantes présentes dans les excréments des punaises.

Les chercheurs travaillent maintenant avec Contech Entreprises pour terminer la conception d’un piège commercial.

«Sachant combien cette technologie profitera à beaucoup de gens, ça en vaut la peine», a commenté par communiqué Regine Gries, qui s’est fait piquer pour une bonne cause

http://tvanouvelles.ca/

Un piège efficace et pas cher, à faire soi-même, pour détecter les punaises de lit


Les punaises de lit s’invitent dans les maisons par différents moyens. Ce qui est peut-être difficile au début, est d’avoir la confirmation qu’un endroit est infesté. Un truc qui permet justement a les attraper pour ensuite décider des mesures a suivre et que vous trouverez des conseils sur http://www.la-punaise-de-lit.com/.
Nuage

Un piège efficace et pas cher, à faire soi-même, pour détecter les punaises de lit

Cette méthode est conseillée par le reconnu National Geographic et une équipe de chercheurs américains a prouvé qu’elle est plus efficace que des pièges du commerce. Avec cette préparation, vous pourrez détecter les punaises de lit très tôt, pour un budget minime, et vous aurez le temps d’agir tôt pour les éliminer .

Comment faire le piège ?

Dans un bol, placez 150 grammes de sucre, 30 grammes de levure (de bière par exemple) et 1,5 litre d’eau. C’est l’appât.

Placez ce bol dans un récipient plus grand dans lequel vous aurez placé un peu de talc. Il servira de prison.
Mettez le piège près de votre lit, dans un coin de votre chambre.
Et c’est tout !

Pour en savoir un peu plus …..

http://www.la-punaise-de-lit.com/piege-efficace-pas-cher-a-faire-soi-meme-pour-detecter-punaises-de-lit

 

Le Saviez-vous ► Expression : Tomber / donner dans le panneau


 

Aujourd’hui, avec tout les annonces de publicité qui sont juchées le long des rues, des magasins … sans compter au moment d’une campagne électorale .. il est difficile de passer a côté .. Mais pourtant ce n’est pas là l’origine de tomber dans le panneau
Nuage

 

Tomber / donner dans le panneau 

 

Tomber dans le piège.
Se faire duper.

À une époque où les panneaux électoraux fleurissent à tous les coins de rue, il est très facile de tomber dans le panneau des promesses électorales dont la majeure partie ne sera pas tenue.

De même, alors que les panneaux publicitaires sont partout et nous promettent des choses plus incroyables les unes que les autres, il existe encore des gens qui, bien qu’ils se soient fait prendre plusieurs fois, continuent à tomber dans le panneau des slogans aguicheurs.

Mais, à l’époque où cette expression est apparue, au XVIIe siècle, nos routes et chemins n’étaient pas encore bordés de tels support de messages trompeurs.

C’est donc ailleurs qu’il faut chercher l’origine de notre expression, même si elle colle bien avec nos pratiques modernes.Pour tout savoir, il faut remonter jusqu’au XIIIe siècle, époque à laquelle, pendant les chasses, un ‘panneau’ était un filet ou une étoffe tendue de manière à y prendre le gibier.

 

C’est donc simplement de ce piège qu’est d’abord née l’expression « tendre un panneau (à quelqu’un) » avant que la nôtre n’apparaisse.

http://www.expressio.fr/

Ce chat est resté enfermé 2 semaines sous le capot d’une voiture !


Les chats aiment bien se réfugier sous les voitures, mais cette chatte s’est piégé, on ne sait pas trop comment alors que depuis 2 semaines … Ses maîtres l’ont cherché pourtant, elle n’était pas bien loin. Comment a-t-elle pus survivre et s’en tirer indemne ? Elle va maintenant se méfier des autos …
Nuage
 

Ce chat est resté enfermé 2 semaines sous le capot d’une voiture !

 

C’est une histoire inimaginable qui vient de se produire à Nottingham, en Angleterre. Pendant 15  jours, une chatte nommée Princess est restée enfermée sous le capot d’une voiture sans eau ni nourriture sans que personne ne s’en aperçoive !

Prise au piège

La pauvre chatte a demeuré prise au piège sans aucun moyen de s’échapper, alors même que la voiture était parfois en train de rouler. Au bout de quinze jours,affamée et déshydratée, elle a tenté de retrouver son chemin en se glissant dans un tuyau, celui du liquide de refroidissement du moteur. C’est là que le voyant du tableau de bord de la voiture de Julie Tansley, une mère de famille de 40 ans, s’est allumé, lui sauvant la vie.

« Je ne savais pas à quoi correspondant ce voyant, alors j’ai vérifié dans le manuel et j’ai vu qu’il s’agissait d’un problème lié au liquide de refroidissement » a-t-elle expliqué. « J’ai ouvert le capot, et elle était là, coincée à l’intérieur du moteur ! (…) Je n’ai absolument aucune idée de comment elle a réussi à se retrouver là. »

Pourtant, la famille entière était désespérément à la recherche de Princess depuis sa disparition le 7 mai.

« Si le témoin ne s’était pas allumé, je n’ose pas imaginer ce qui serait arrivé » a-t-elle déclaré encore sous le choc.

Une histoire qui aurait très mal pu se terminer…

Extirper la pauvre chatte du capot a été très laborieux, et il a été nécessaire de démonter plusieurs pièces du moteur. Princess était si fermement coincée à l’intérieur du compartiment qu’il a fallu 45 minutes pour l’en sortir.

« Elle était couverte de cet horrible liquide de refroidissement quand nous l’avons fait sortir, nous avons dû la laver immédiatement. »

Princess évacuée
Princess évacuée du capot

… mais qui finit bien !

Heureusement, et miraculeusement, Princess est saine et sauve. Elle n’est même pas blessée ! Sa maîtresse se montre optimiste :

« Elle va bien maintenant, mais elle est vraiment très mince comme elle n’a pas mangé pendant deux semaines. Elle est heureuse de manger et de se promener comme si rien ne s’était passé. »

Julie Tansley n’en revient toutefois toujours pas :

« C’est tout simplement incroyable, nous avons conduit partout dans Nottingham, nous avons roulé vers l’école, jusqu’au travail, et nous avons même mis la voiture à laver à la station service avec le chat dedans ! »

Désormais, la famille Tansley n’a plus que quelques centaines d’euros de réparation de la voiture à payer pour effacer ce mauvais souvenir. Mais une chose est sûre : Princess n’est pas près de remonter dans la voiture !

http://wamiz.com

Truc express ► Comment ouvrir sans heurts une canette secouée ?


Qui ne s’est pas déjà fait arroser par une canette qui avait été préalablement brassée. C’est la catastrophe !!! Un truc semble-t-il qui fonctionne presqu’à toutes les canettes … A essayer si un jour, on veut vous jouer un tour ou simplement que la canette est tombée par terre
Nuage

 

Comment ouvrir sans heurts une canette secouée ?

 

Par Neamar

 

Pouvez-vous désamorcer une canette piégée ?

 

Visualisez la scène : un de vos amis vous tend une canette de boisson gazeuse avec un grand sourire.

Méfiant – après tout, qui de mieux qu’un ami pour vous trahir –, il faut envisager les différents cas pour s’assurer de ne pas être le dindon de la farce.

Vérifier que la canette n’est pas vide est assez facile : le truc doit être plus subtil.

Deuxième vérification : c’est bien la boisson demandée, et pas un substitut insipide.

Ne reste plus qu’une possibilité, qui expliquerait aussi le départ précipité du porteur de canette : une canette secouée. De quoi arroser l’ouvreur et ceux qui sont autour d’un geyser de rires idiots.
Mais que faire ? Supporter cette possibilité et tenter sa chance en priant que le gaz soit clément avec votre costume ?

Il y a mieux. Mais pour comprendre, il va falloir plonger à l’intérieur de la canette. On y trouve, sans surprise, du liquide… mais aussi du gaz dissous. En secouant, des bulles se forment, la pression augmente. Certaines bulles remontent et viennent augmenter la pression du vide au dessus du liquide : d’autres s’accrochent sur les côtés, la pression trop forte en haut ne les incitant pas à « remonter ». Au moment de l’ouverture de la canette, la pression en haut diminue pour s’harmoniser avec la pression atmosphérique ; le liquide devient moins contraint, et les bulles contre les parois (qui suivent la loi de Boyle-Mariotte(1)) décident de rejoindre ce nouvel eldorado sous-peuplé. Mais elles ne font pas le voyage seules ! Dans leur translation verticale, elles emportent quelques gouttes de liquide. Presque rien. Mais multiplié par le nombre de bulles, cela correspond à un volume assez conséquent qui viendra inonder doigts et vêtements en sortant par le petit orifice.

Tout cela est bien beau, me direz-vous, mais ne m’indique pas comment contrebalancer cet effet pervers ! Effectivement : connaître le fonctionnement d’une bombe n’atténue en rien son côté létal, cela permet juste de trouver une parade évitant l’explosion. Et coup de chance, ici la solution est évidente : il suffit d’ouvrir la canette dans un caisson à la pression interne *ironie* !

Effectivement, cela fonctionne mais n’est pas très pratique. De façon plus pragmatique(2), il suffit de donner de multiples pichenettes tout autour de la canette avant de l’ouvrir.

Les bulles sont décollées par l’onde de choc et rejoignent le haut du récipient  (ou dessus près de l’ouverture): à l’ouverture, le pschit est toujours présent… mais sans l’éjection non désirée de liquide.

Et voilà comment détruire une mauvaise blague !

Seul inconvénient ? La méthode ne fonctionne pas avec le coca-cola light pour des raisons chimiques qui n’ont pas leur place sur ce site. Mais on ne peut pas tout avoir d’un coup !


  1. (1)  La loi de Boyle-Mariotte stipule que pression et volume restent liés à travers le temps si la température ne change pas. À l’ouverture de la canette, la pression diminue : le volume des bulles augmente en conséquence, ce qui les décroche. Pour l’anecdote, c’est le même effet (couplé à la loi de Henry) qui provoque l’ivresse des profondeurs.
  2. (2)  Tout le monde n’a pas forcément son caisson pressurisé dans la poche.

http://omnilogie.fr

S’affirmer


Il y aura toujours des gens qui par jalousie auront tendance nous abaisser, nous ridiculiser, mais ils n’ont aucun pouvoir sur nous, si nous décidons a fermé notre porte à des leurs ragots, leurs médisances … C’est à nous, de s’affirmer et de se prendre en main et de briser les chaines pour avancer
Nuage

 

S’affirmer

 

 

« Ne laissez jamais les autres vous écraser, vous pousser à renoncer à vos rêves les plus fous et à démolir ce qui est de beau en vous.

Je sais que c’est pénible, fatiguant et dur à supporter. Supporter la jalousie des uns et l’arrogance des autres, ils ne veulent que nuire à votre personne, vous déstabiliser et savourer votre défaite tout en esquivant un sourire malsain dévoilant leurs vrais visages.

Pour réussir il faut souffrir, vomir ses entrailles, pleurer des nuits entières et surtout gérer cette douleur qui va s’emparer de vous. Ne comptez sur personne pour vous en sortir, vous êtes votre meilleur ami et si vous ne l’êtes pas apprenez à vous aimer vous-même.

Y a des gens qui payent des fortunes pour être écoutés et non entendus .

Battez vous et affirmez votre différence sans pour autant tomber dans le piège vicieux de votre adversaire en devenant violent et agressif comme eux.

Faites de votre faiblesse une force et faites de vos mots et maux une arme la plus redoutable.

Soyez intelligent. L’intelligence fait peur… »

Bel Hadj Alaya Mouna

Un chien perd la vie au mont Bellevue Un piège destiné au trappage dans un parc public


Quel imbécilité de mettre des pièges dans un parc public, surtout nombre de personnes y circulent ainsi que des animaux .. autre que les chiens ,…  Les chiens doivent peut-être attaché,. mais dans un parc, quand un chien est bien dressé, c’est un endroit qui est supposé être sécuritaire
Nuage

 

Un chien perd la vie au mont Bellevue

Un piège destiné au trappage dans un parc public

 

Par Josée Cloutier | TVA Sherbrooke

Une randonnée au mont Bellevue de Sherbrooke a pris une tournure désolante pour la propriétaire d’un chien le 9 décembre dernier. Son animal est mort, pris dans un piège.

«J’ai entendu mon chien faire comme des bruits de détresse», raconte Lucie Allard.

La propriétaire promenait son chien comme elle en avait l’habitude à tous les dimanches. L’animal, qui devançait son maître, venait de quitter le sentier lorsque son corps s’est retrouvé coincé dans le piège.

«Je me suis mise à courir et c’est là que j’ai trouvé Lotus dans une trappe, retenue par un fil de fer. Le temps que j’aille chercher du secours, mon chien était mort…» raconte Lucie.

Le piège de type Conibear est habituellement utilisé pour la capture du rat musqué, du raton laveur ou du castor. Les os de l’animal se brisent au contact du piège.

«J’ai bien essayé de le déprendre, mais il avait une tige dans la gueule», se désole-t-elle.

L’incident suscite l’indignation et soulève des craintes. Le mont Bellevue est fréquenté par des gens de tous âges à longueur d’année.

«Je trouve cela inacceptable que cela se produise en pleine ville. Imaginez si un enfant avait mis le pied dans le piège…» s’indigne Carole Bélanger, une amie de la propriétaire du chien.

«Je ne voudrais pas que cela arrive à quelqu’un d’autre, surtout pas à un enfant. Les gens n’ont qu’à trapper ailleurs. Ici c’est carrément mettre des vies en danger», croit Lucie.

Le mont Bellevue, où l’on trouve des sentiers pédestres et des pistes de ski, est situé en pleine ville. La réglementation municipale est claire :

«Il est interdit à quiconque d’installer un piège visant la capture d’animaux. Cette infraction est passible d’une amende maximale de deux mille dollars», selon Martin Carrier, porte-parole du service de police de Sherbrooke.

Le ministère des Ressources naturelles et de la Faune ainsi que la SPA de l’Estrie ont aussi été sensibilisés à la suite de cet incident. Une triste première, mais le corps policier tient du même coup à rappeler qu’un autre règlement municipal indique que les chiens doivent être tenus en laisse dans les endroits publics.


«Je sais que mon chien n’était pas attaché. Je m’en excuse, mais je venais ici justement pour qu’il soit libre! » conclut Lucie.

La sherbrookoise reviendra au mont Bellevue, mais sans Lotus. Les randonnées du dimanche ne seront plus jamais pareilles…

http://tvanouvelles.ca

Le ménage intérieur


Il y a des jours ou on ne s’aime pas, par nos paroles, notre comportement, de vieilles habitudes ,…. Un sentiment surgit la gène, d’un mal être, s’auto questionné, voir les causes peut nous aider a s’améliorer et mieux nous sentir bien avec nous-même
Nuage

 

Le ménage intérieur

Parfois nous pouvons nous sentir mal à l’aise avec nous-mêmes parce que nous avons conscience que certains de nos comportements nous freinent ou nous piège.

Explorer la raison de ce comportement peut être salutaire. Comme pour le ménage à la maison, faire un ‘ménage intérieur’ vous allègera et vous aidera à redevenir vrai envers vous-même et les autres.

Lâchez prise, l’imperfection fait le charme de ce monde même du vôtre

Michel Poulaert
Source d’optimisme

Tuerie d’Aurora → Un appartement fait pour tuer


L’appartement de l’étudiant était piégé et semble t’il qu’une femme avait été a l’appartement avant le drame, la porte débarrée mais elle n’est pas entrée, une chance pour elle … car c’était bourrée de d’explosif Mais qu’est ce qui s’est passé dans sa tête pour avoir préméditer tout ce carnage ?
Nuage

 

Tuerie d’Aurora → Un appartement fait pour tuer

 


(Crédit photo: Reuters)

Jim Yacone, agent spécial du FBI, a expliqué lors du point presse, que des experts, chimistes et techniciens spécialisés dans les explosifs, ont été appelés sur les lieux. Un robot a également été utilisé pour désamorcer certains engins explosifs, situés à l’intérieur de l’appartement du suspect.

«L’entrée dans l’appartement était piégée par un fil, relié à des substances explosives, a expliqué Jim Yacone. Les spécialistes ont dû neutraliser un mélange explosif, ils ont trouvé sur place des mécanismes de déclenchement et des accélérateurs ainsi que des substances inconnues qui devront être analysées dans les laboratoires du FBI».

L’agent spécial du FBI s’est montré très prudent lors de son intervention face aux médias afin de ne pas donner d’éléments qui pourraient nuire à l’enquête. Il a cependant affirmé que tout avait été mis en œuvre afin de protéger les preuves à chaque moment, mais n’a pas voulu révéler les techniques et procédures utilisées par les équipes présentes sur les lieux.

Jim Yacone a précisé que «l’environnement était très dangereux et que si un civil était entré, il aurait été gravement blessé ou aurait perdu la vie. Le dispositif était très sophistiqué. La menace n’a pas été complètement éliminée mais elle a été significativement réduite».


(Crédit photo: Reuters)

«Nous avons réussi à désactiver un deuxième dispositif de déclenchement, a déclaré la porte-parole de la police la sergente Cassidee Carlson. Bien que nous ne soyons pas certains, nous sommes confiants, d’avoir éliminé la majorité des menaces restantes. Cependant, nous ne le saurons pas jusqu’au moment où nous entrerons dans l’appartement.»

Il n’y a pas eu d’incendie à la suite de la détonation. Les autorités l’espéraient pour préserver les indices dans l’appartement du suspect.


(Crédit photo: Reuters)

L’appartement était rempli de fils électrique, de fils de détente, des contenants remplis de munitions et de liquides, ont indiqué les policiers. Au moins cinq bâtiments à proximité ont été évacués, par précaution.

Lorsqu’il a été arrêté, James Holmes avait en sa possession plus de 6000 munitions qu’il avait achetées sur internet, dont 3000 balles de fusil d’assaut, 3000 balles de pistolet Glock et 300 cartouches de fusil à pompe. Il avait sur lui un fusil d’assaut et un fusil à pompe et deux pistolets. Une de ses armes pouvait tirer entre 50 et 60 balles par minutes, a indiqué le chef de police d’Aurora.

C’est le suspect qui aurait averti les policiers que son appartement était truffé d’explosifs.

Les armes ont été achetées légalement, selon les autorités.

L’équipe antibombe devait quitter les lieux samedi soir à partir de 19h. Les habitants des quatre édifices voisins, évacués par précaution, devaient ensuite réintégrer leurs logements.

Les habitants de l’édifice principal devaient, quant à eux, attendre dimanche pour regagner leurs domiciles.

http://tvanouvelles.ca