Elle oublie un violon de 170 000 $ dans un autobus


Il existe encore des gens honnêtes dans ce bas monde, un violon perdu a été remit a sa destinataire …
Nuage

Elle oublie un violon de 170 000 $ dans un autobus

Elle oublie un violon de 170 000 $ dans un autobus

Photo: AFP

Agence France-Presse
Philadelphie

Une jeune violoniste taïwanaise de 18 ans a oublié dans un autobus aux États-Unis un rare violon d’une valeur de 170 000 $… qu’on lui avait prêté, a révélé vendredi la police, qui a finalement retrouvé l’instrument.

Jessica Muchen Hsieh, étudiante au New England Conservatory of Music, a réalisé qu’elle n’avait plus son précieux instrument après être descendue d’un autobus à Philadelphie jeudi soir.

La jeune fille a lancé un appel à l’aide afin de retrouver son violon, fabriqué à Naples, en Italie, en 1835. L’instrument comporte toujours le label de son fabricant Vincenco Jorio. Il lui avait été prêté par la Chi Mei Culture Foundation de Taïwan.

«J’étudie le violon, j’espère donc vraiment que la personne qui l’a pris voudra bien me le rendre afin que je puisse terminer mes études, parce qu’en ce moment je ne peux rien faire», a dit la jeune fille à la chaîne locale KYW-TV.

Vendredi après-midi, la police de Philadelphie a mis fin à ses tourments, un officier annonçant sur son compte Twitter que le violon avait été retrouvé

http://www.cyberpresse.ca

Des échantillons du cerveau d’Einstein exposés


Qui ne connait pas Albert Einstein avec son E=mc2, ses oeuvres sont enseignés partout, mais voilà que son cerveau l’est tout autant.
Nuage

Des échantillons du cerveau d’Einstein exposés

PHILADELPHIE – La matière grise d’Albert Einstein est exposée dans un musée de la médecine de Philadelphie.

Lucy Rorke-Adams a donné au Mütter Museum of the College of Physicians 46 plaques contenant de la matière grise qui provient du cerveau du célèbre physicien, a rapporté le Philadelphia Inquirer.

La neuropathologiste âgée de 82 ans a travaillé pendant 47 ans à l’Hôpital pour enfants de Philadelphie. Elle a indiqué qu’elle souhaitait que ces plaques soient conservées en lieu sûr au musée.

Le cerveau d’Albert Einstein a un air jeune pour un homme de son âge, a indiqué Lucy Rorke-Adams. Le scientifique avait 76 ans lorsqu’il est décédé en 1955.

C’est une collègue qui avait confié à Mme Rorke-Adams ces plaques vers le milieu des années 1970. Elle-même les avait reçues de la veuve d’un médecin qui était en charge de préparer les échantillons du cerveau d’Albert Einstein.

La plus grande partie du cerveau d’Albert Einstein se trouve toujours au centre hospitalier universitaire de Princeton, où l’autopsie avait été réalisée.

http://techno.ca.msn.com