Tout comme l’ordinateur, l’humain devient lui aussi multitache


Avant l’ère de l’ordinateur et tout ce qui a suivi, il était fréquent qu’au salon le soir, la famille était réuni devant la télévision. Aujourd’hui, cela a bien changé. La télévision prend moins de place dans la vie des gens mais souvent il est obliger de partager sa place avec d’autres technologies
Nuage

 

Tout comme l’ordinateur, l’humain devient lui aussi multitâche

 

 

Fabien Deglise

La symbiose entre l’homme et la machine se confirme. Après avoir mis au point des environnements informatiques multitâches, qui permettent de mener plusieurs activités simultanément, l’humain est en train de se laisser emporter lui même par cette logique du tout, tout de suite et en même temps, surtout lorsqu’il se trouve devant la télévision.

C’est le Pew Research Center aux États-Unis qui le dit. Dans une étude dévoilée hier, le groupe de recherche estime en effet que plus de la moitié des Américains — 52 % pour être précis — n’est plus capable aujourd’hui de regarder la télévision sans faire autre chose au même moment avec un autre écran, celui d’une tablette, d’un ordinateur ou d’un téléphone dit intelligent.


L’organisme parle d’ailleurs de l’émergence d’un téléspectateur connecté qui, dans une proportion de 38%, alimente cette ubiquité pour se tenir occupé lorsque les publicités apparaissent dans ou entre son émission préférée ou encore pour confirmer la véracité d’un fait auquel il vient d’être exposé sur son petit écran (22%).

Un autre 6 % passe d’un écran à un autre pour entrer en interaction avec l’émission en cours.

Sans surprise, les jeunes (18-24 ans) sont les plus perméables à cette tendance: 81 % d’entre eux peuvent être considérés, selon le Pew Research Center, comme des téléspectateurs multitâches. Cette proportion est de 16% chez les plus de 60 ans. Tout de même.

http://www.ledevoir.com