La destruction des médicaments expirés ou cessés : un geste anodin qui peut avoir de grandes conséquences


Vous avez des médicaments périmés ou que des médicaments que vous ne prenez plus à cause des effets secondaires ? Ou vous les jetez ? Pas dans la poubelle ou dans les toilettes, j’espère, car l’eau même traitée, donc potable, peut avoir des traces de certains médicaments …
Nuage

 

La destruction des médicaments expirés ou cessés : un geste anodin qui peut avoir de grandes conséquences

 

Les médicaments occupent une place importante dans le traitement de plusieurs maladies. Il arrive assez régulièrement que des traitements médicamenteux soient interrompus pour plusieurs raisons (effets secondaires, changement de traitement,…). Viens alors le moment de s’en débarrasser.

Plusieurs vont s’en départir dans les toilettes, d’autres dans les ordures ménagères. Dans cette ère d’écologie, quel est le meilleur moyen de se débarrasser de nos médicaments périmés ou inutiles? Est-ce que le rejet de médicament dans l’environnement a des conséquences néfastes?

Eh bien oui! Des études ont pu démontrer la présence de substances pharmaceutiques en faibles concentrations dans les eaux de surfaces ou souterraines et même dans certaines boissons. En France, on a évalué la capacité de 21 stations d’épuration des eaux à éliminer les substances pharmaceutiques. Des médicaments ont été trouvés dans 70% des eaux traitées par ces stations.

Plusieurs échantillons contenaient des béta-bloqueurs comme l’aténolol, l’acébutolol, le sotalol et pour plusieurs, les quantités demeuraient inchangées même une fois le processus d’épuration complété. On a aussi retrouvé la présence d’anti-dépresseurs, anti-inflammatoires, hormones, etc. Pire encore, on a retrouver la présence d’antibiotiques, ce qui pose le problème de développement possible de résistances pour les bactéries de l’environnement. Ceci étant dit, le traitement des eaux usées est efficace pour éliminer certains médicaments mais ne réussit pas à tout purifier.

Aussi, faut-il réduire autant que possible les rejets de médicaments dans les égouts ou l’environnement. Votre pharmacien communautaire est en mesure d’assurer une destruction sécuritaire des tous les médicaments périmés ou devenus inutiles. C’est un petit geste anodin, qui fait une grosse différence pour notre environnement.

http://www.icm-mhi.org/fr

Le saviez-vous ► Comment déchiffrer les dates de péremption sur les emballages ?


Les dates de péremption sur les emballages ne veulent pas tous dire la même chose tout dépend de leur nature. Mais encore la, il n’est pas toujours évident de trouver la date d’expiration … et quelques fois il n’est pas nécessairement noté car cela n’est pas obligatoire pour tous les aliments malheureusement
Nuage

Comment déchiffrer les dates de péremption sur les emballages ?

Vous voilà nez à nez avec un vieux paquet de spaghetti débusqué au fin fond du placard

Problèmes : une succession de chiffres ressemblent plus ou moins à des dates mais à quoi correspondent vraiment ces dates. Comment être sûr de ne pas s’empoisonner ?

1 Sur les produits frais, vous trouverez une date avec un jour, un mois et une année. Il s’agit d’une DLC ou Date Limite de Consommation. Au-delà de cette date, le produit devient impropre à la consommation. Les DLC concernent essentiellement les denrées périssables qui se conservent au réfrigérateur.

2 Pour les yaourts, c’est différent. Les bactéries contenues détruisent en partie les mauvaises bactéries susceptibles de se former. Du liquide apparaît, le goût devient plus acide… mais aucun risque que l’expérience culinaire d’un yaourt « périmé »DLC dépassée- se transforme en séjour à l’hôpital.

3 Sur les conserves, les céréales, les épices… il faut savoir que la date indiquée n’a pas la même signification. C’est DLUO ou Date Limite d’Utilisation Optimale. Vous lirez peut-être « à consommer de préférence avant le… ». En clair, le goût sera meilleur avant cette date mais le dépassement n’est pas dangereux pour la santé.

Question de papilles donc et pas de salubrité. Réfléchissez donc à deux fois avant de gaspiller…

http://www.commentfaiton.com