Ce petit zèbre tacheté sans rayure fait sensation au Kenya


Voilà un zébreau assez exceptionnel, il a une robe brune tacheté de blanc, il n’est donc pas zébré comme ses congénères. C’est un défaut génétique qui est très rare et malheureusement, il est plus vulnérable que les autres.
Nuage
 


Ce petit zèbre tacheté sans rayure fait sensation au Kenya

Par Pierre-Alexis Bertrand, HuffPost France

Le zébreau, appelé Tira, n’a pas de rayures contrairement à ses congénères, à cause d’une anomalie génétique. Cet état le rend très vulnérable.


ANIMAUX – Au Kenya, dans la réserve nationale du Masai Mara, est né il y a quelques jours un petit zèbre tacheté, et non pas rayé. Pour être précis, Tira -c’est sont nom- a un pelage brun avec des pois blanc.

Mais comment est-ce possible? Pour y répondre, il faut déjà savoir comment se forment les rayures. A l’état d’embryon, le zèbre est complètement noir. Ensuite, des bandes blanches apparaissent, et inhibent la production de mélanine. Autrement dit, les zèbres ne sont pas blancs avec des rayures noires, mais noirs avec des rayures blanches.

Selon une hypothèse populaire depuis 1930 et qui a la faveur des scientifiques, une des fonctions principales des rayures serait de perturber les mouches tsé-tsé et les taons, qui attaquent moins les cibles rayées.

Pour Tira, notre zébreau tacheté, sa robe serait donc due à une anomalie génétique qui affecte la mélanine et la pigmentation des poils du zèbre. La majeure partie de son corps est donc recouverte de sa couleur “d’origine”, à savoir le brun.

Tout n’est cependant pas parfait. Le personnel du parc de Masai Mara est en effet très inquiet, car non seulement il devient une attraction pour les touristes, mais en plus parce que les zèbres tachetés sont très rares et très vulnérables. Et malheureusement, aucun cas recensé n’a vécu plus de 6 mois.

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

https://quebec.huffingtonpost.ca/

Le Saviez-Vous ► Rôle des taches, taille du cou… Chiffres et infos insolites sur la girafe


Quel bel animal la girafe avec son long cou et ses grandes jambes sans oublier ses taches. Vous imaginez que son coeur est à environ 2 mètres de son cerveau ? Et pour boire, c’est un peu compliqué pour cette bête. Ces tâches pas une girafe n’est pareil …
Nuage


Rôle des taches, taille du cou… Chiffres et infos insolites sur la girafe


Nairobi (AFP)

La girafe, considérée comme « vulnérable » par l’Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN), a perdu 40% de sa population entre 1985 et 2015. Voici quelques faits étranges ou cocasses concernant l’une des icônes de l’Afrique, et plus grand animal terrestre au monde.

La hauteur du cou

La girafe peut mesurer jusqu’à 5,5 mètres de haut, et impressionne particulièrement par la taille de son cou.

Comme chez l’homme, le cou de la girafe ne compte que sept vertèbres, mais chacune d’entre elles mesure quelque 25 cm de long.

Ce cou est particulièrement utile pour atteindre les feuilles des arbres dont les girafes se nourrissent. Il est toutefois trop court pour permettre à la girafe d’atteindre le sol avec son museau pour boire de l’eau sans qu’elle plie ou écarte les pattes, une entreprise difficile pour cet animal longiligne.

Heureusement pour elle, la girafe n’a pas besoin de boire tous les jours, car elle s’hydrate avec les plantes qu’elle ingère.

Le cou est aussi utilisé pour un rituel très élaboré dans lequel les girafes s’affrontent en balançant leur cou pour établir leur domination.

Les taches

Avec son pelage tacheté, ses longues pattes et son cou, la girafe – animal charismatique qui ne fait toutefois pas partie du célèbre « Big Five » (lion, éléphant, rhinocéros, buffle et léopard) – a reçu le nom latin de « camelopardalis », qui veut dire chameau-léopard.

Ces taches ne servent pas qu’à se camoufler. Selon la Fondation pour la préservation de la girafe, chaque tache est entourée d’un système très élaboré de vaisseaux sanguins qui fonctionne comme une fenêtre thermique, permettant de réguler la température du corps.

Comme une empreinte digitale pour l’homme, chaque girafe a un pelage au motif unique.

Grosse langue, gros cœur

Chez cet animal hors de proportion, la langue peut mesurer jusqu’à 50 cm et lui permet de brouter avec plus de facilité les étages supérieurs de son arbre favori, l’acacia.

Les scientifiques pensent que la couleur bleue-noire de la langue la protège d’une exposition prolongée au soleil. Il est également largement accepté que la salive de la girafe a des propriétés antiseptiques pour protéger sa langue des épines de l’acacia.

Le coeur d’une girafe pèse 11 kilos et est assez puissant pour relever le défi d’envoyer le sang jusqu’au cerveau, situé à environ deux mètres de lui.

Afin de protéger le cerveau de changements subits de pression sanguine lorsqu’elle se penche en avant pour boire, le système coronaire de la girafe comporte des valves qui régulent le flux sanguin. Il possède également des vaisseaux sanguins élastiques qui se dilatent et se contractent pour réguler ce flux.

Les vaisseaux sanguins des pattes de la girafe ont été étudié par la Nasa pour la conception des combinaisons spatiales.

Reproduction

Parmi les mammifères, les girafes ont une des plus longues périodes de gestation: 15 mois. Elles accouchent debout, ce qui signifie que leur progéniture tombe de près de deux mètres de haut en naissant.

Cette étonnante introduction à la vie met les nouveaux-nés sur leurs pattes et prêts à courir en moins d’une heure. Un bébé girafe est plus grand que la moyenne des humains adultes.

Dans la nature, les girafes peuvent vivre jusqu’à 25 ans, contre 35 ans en captivité.

Génétique

L’ancêtre de la girafe est un animal ressemblant à une antilope de près de 3 m de haut, qui sillonnait les forêts d’Asie et d’Europe il y a entre 30 et 50 millions d’années. L’animal vivant qui lui est le plus proche est l’okapi.

En septembre 2016, une étude scientifique a montré qu’il y avait en fait quatre espèces distinctes de girafes et non une seule séparée en neuf sous-espèces, comme on le pensait jusque-là. Des discussions sont en cours pour faire reconnaître cette taxonomie par l’IUCN, ce qui favoriserait la mise en place de mesures de protection spécifiques.

https://www.geo.fr/

10 chats qui ont un pelage absolument incroyable


     

    Parmi les millions de chats sur terre, certain on un pelage différent que ce soit une forme inusité, un mélange de couleur donnant un aspect particulier font des chats uniques.
    Nuage

     

    10 chats qui ont un pelage absolument incroyable

    chat masqué héros

    Le moins que l’on puisse dire, c’est que certains chats ont un look vraiment à part. Du genre sur lequel tout le monde se retourne en souriant.

    On vous présente BatCat

chat cinnamon

laurasiaaa

Un nez en coeur

_Affexion_

Chat double face

VenusTheAmazingChimeraCat

Le chat toujours étonné

Duitang

Une belle moustache !

Un point (d’exclamation) c’est tout !

slayrgerlReport

Un pelage magnifique

Facebook

Vous avez vu ces sourcils ?

samhaseyebrows.nyc

https://wamiz.com

Le Saviez-Vous ► 5 choses surprenantes que vous ne saviez pas sur les chats !


Nous avons encore des choses à apprendre sur le comportement des chats
Nuage

 

5 choses surprenantes que vous ne saviez pas sur les chats !

 

Accusés des pires conspirations mais irrésistiblement mignons, les félins règnent en maître sur Internet et dans les cœurs de beaucoup. Un vétérinaire passionné s’est donc penché sur leur cas pour pouvoir livrer quelques secrets sur eux…

Auteur de How to Speak Cat et vétérinaire à San Diego depuis plus de 25 ans, Gary Weitzman s’est confié au National Geographic quant à ses découvertes sur le genre félin. Vous ne risquez pas d’être déçu !

1. Les chats sont plus sensibles aux voix féminines

C’est notamment lors de la rédaction de son livre que l’amoureux des animaux a appris quelque chose d’incroyable sur les matous : ils sont plus réceptifs aux sons provoqués par les cordes vocales des femmes. Pourquoi ? Tout simplement parce que ces dernières produisent des notes plus haut perchées que les hommes… et que les chats perçoivent mieux les notes de tête.

Si les tigres de salon sont plus réceptifs au genre féminin, la réciproque existe aussi : les femmes sont plus sensibles aux matous que les hommes. Pourquoi ? Tout simplement parce que les miaulements variables de ces derniers sont très similaires à des pleurs/gazouillis d’enfant, nous rappelle la comportementaliste du chat Marie-Hélène Bonnet. Ah, instinct maternel quand tu nous tiens…

2. Le chat voit six fois mieux dans le noir que l’Homme

Ce n’est un secret pour personne, le regard perçant du chat lui permet de distinguer bien des choses… quand elles sont loin de lui. Mais pas que : il faut savoir que ce dernier est un animal nyctalope (qui voit dans le noir).

 «Les chats peuvent voir dans l’obscurité six fois mieux que les humains», a-t-il en effet confié.

La raison ? Le nombre élevé de bâtonnets (cellules capables de réfléchir la lumière) présents au fond de son œil.

3. La couleur du pelage du chat et son comportement semblent liés

Selon le spécialiste, cette réalité est indéniable : le caractère d’un chat est en partie défini par la couleur de sa robe. Aussi, à ses yeux, les chats écailles de tortue ont tendance à être plus indépendant et à n’aimer réellement qu’un seul maître.

4. Le coup de folie du chat est dû à un trop-plein d’énergie

Pourquoi, alors qu’il était calme, le chat se transforme soudainement en fusée ravageant tout sur son passage ? D’après Gary Weitzman, la réponse peut venir de sa condition d’animal domestique :

«les chats d’intérieur ont beaucoup d’énergie refoulée qu’ils ne peuvent pas dépenser alors que les chats sauvages chassent, traquent et patientent pour s’occuper.»

La solution pour éviter tout dégât ? Jouer avec son compagnon ! Ainsi, vous lui permettrez de se défouler et de lui faire faire l’exercice dont il a besoin pour être bien dans ses adorables petites pattes.

5. Le comportement du chat domestique est similaire à celui de ses ancêtres sauvages

«Les chats sont domestiqués depuis moitié moins de temps que les chiens», rappelle par ailleurs le vétérinaire.

Par conséquent, leur comportement est quasi identique à celui de leurs aïeuls qui vivaient sans l’Homme : ils ont toujours besoin de chasser et d’être indépendants.

https://wamiz.com/

Les chats jugés selon la couleur de leur pelage..


On sait que les chats noirs sont malheureusement victimes de préjugés possiblement né d’une ancienne peur de malédictions et de sorcelleries, mais saviez-vous que d’autres couleurs de chats sont victimes des idées préconçues ..
Nuage

 

Les chats jugés selon la couleur de leur pelage..

 

La couleur ne fait pas le chat ! Et pourtant… Une récente étude montre que nous avons tendance à juger les matous selon la couleur de leur pelage.

La semaine dernière, à l’occasion d’Halloween, la SPA mettait les chats noirs à l’honneur, afin de « tordre le cou » aux croyances qui pèsent depuis des siècles sur les matous au pelage sombre.

Les chats noirs ne sont pas les seules victimes de préjugés

Quelques jours plus tard, paraît aux Etats-Unis une étude aux résultats plutôt étonnants. Les chats noirs ne sont pas les seuls à être victimes d’idées préconçues. Tous les matous sont jugés selon la couleur de leur pelage.

Cette étude a été menée par des chercheurs de l’Université de Californie à Berkeley, auprès de 189 personnes vivant, ou ayant vécu avec des chats.

Dans un sondage réalisé sur Internet, il leur a été demandé d’associer différents traits de caractère à 5 couleurs de pelage : roux, tricolore (calicots et écailles de tortue), bicolore, blanc, et noir.

Des préjugés qui nuisent à l’adoption

Les résultats ? Les chats roux sont considérés comme plus sociables que les autres matous. Les chats blancs, eux, sont jugés plus solitaires, calmes, et paresseux. Quant aux calicots et torties, ou écailles de tortue, ils sont vus comme étant plus à l’écart et intolérants que leurs congénères.

Cette recherche montre en outre que les idées préconçues sur les chats ont un réel et néfaste impact sur le taux d’adoption.

Nous savons que les chats noirs souffrent de cette discrimination, mais c’est également le cas des chats écailles de tortue, qui sont moins souvent adoptés, ou lorsqu’ils le sont, ont plus de risques d’être abandonnés…

En réalité, la couleur du pelage n’influe pas sur le caractère des chats. En revanche, les préjugés, eux, ont un impact sur la personnalité de nos matous.

« Il y a de sérieuses répercussions sur les chats si les gens croient que certaines couleurs sont plus amicales que d’autres« , souligne en effet Mikel Delgado, l’auteur principal de cette étude.

http://wamiz.com

Un Labrador vient au monde avec un pelage vert !


Un chien verdâtre, c’est une couleur très rare, du a une affection aussi rare .. cela ne semble pas occasionné des problèmes de santé, il est seulement un vert pâle qui auprès des autres chiots la différences est plus visible
Nuage

 

Un Labrador vient au monde avec un pelage vert !

 

Hulk… Quel autre nom aurait bien pu porter ce chiot ?

Né il y a quelques jours, ce Labrador ne ressemble à aucun de ses 7 frères et sœurs. Sa particularité ? Il est couvert d’un pelage… vert !

C’est dans le Lancashire, en Angleterre, que cet étonnant chiot a vu le jour.

Tous les autres petits de la portée ont un pelage beige, comme leur mère Buttons. Et les propriétaires de la chienne qui a donné naissance à ces adorables bébés, Naomi et Kyle, ont eu un véritable choc lorsqu’ils ont vu Hulk, le second chiot de la portée.

Une affection rare

Inquiets, ils ont fait des recherches sur Internet et découvert que le chiot souffrait d’une affection rare se produisant lorsque la mère est exposée au cours de sa gestation à une substance appelée biliverdine et pouvant être présente dans le placenta.


Ce petit Labrador est né avec un pelage vert…

Cette substance peut avoir pour étrange effet de teindre le pelage des chiots d’une couleur verdâtre. Cette teinte est très claire, et pas forcément visible au premier coup d’oeil. Mais lorsque l’on voit Hulk au milieu de ses frères et soeurs, on ne peut que constater qu’il est unique.

Le chiot est en parfaite santé, et hormis sa surprenante couleur, il ne présente aucune autre particularité.

« Hulk est adorable et quand ses frères et sœurs se blottissent les uns contre les autres, il se met au-dessus et au milieu pour avoir le plus chaud possible« , raconte Sandra, la mère de Naomi.

Si le couple avait décidé de ne pas donner de noms aux chiots de Buttons, car les petits vont être vendus une fois sevrés, ils n’ont pas pu résister en voyant ce petit pas comme les autres. Ils l’ont tout naturellement baptisé Hulk, et se sont pris d’amour pour lui.

« Nous avons essayé de ne pas nommer les chiots car ils sont à vendre et nous ne voulons pas nous attacher à eux, mais Hulk est si mignon«  confie le couple britannique.

Un cas peu commun, mais pas unique

Ce petit chiot n’est pas le premier à être né avec cette particularité. En 2010, un petit Labrador au pelage vert avait déjà fait sensation au Brésil lorsqu’il a vu le jour. Le chiot avait lui aussi été baptisé Hulk. Mais après une dizaine de jours, il a perdu sa pigmentation verte pour devenir aussi beige que ses 8 frères et soeurs.


Tous les autres chiots sont nés avec un pelage beige

http://wamiz.com

Le pelage des chats est déterminé par un gène


Les chats ont différents pelages,tigré,  tacheté, rayés, ou classique .. tout est une question de gène qui est actif ou non voir même subit une mutation
mais cela donne des chats magnifiques quelque soit leur robe
Nuage

 

Le pelage des chats est déterminé par un gène

 

Tacheté ou marbré? Le gène qui détermine cette variable du pelage chez le chat... (Photo: AP)

PHOTO: AP

SIPA
New York

Tacheté ou marbré? Le gène qui détermine cette variable du pelage chez le chat tabby a été découvert par des scientifiques américains, selon la revue Science.

Il s’agit de l’un des gènes qui participent à la création des différentes sortes de robe et c’est le premier des gènes responsables de l’aspect à être identifié.

Les chats rayés, dits «tigrés» ou «marbrés», possèdent une copie active du gène. Mais si une mutation rend le gène inactif, le chat aura alors un pelage tacheté, dit «classique», expliquent les scientifiques dans un article publié jeudi soir sur le site internet de Science.

On l’appelle «classique» parce que «les amoureux des chats apprécient beaucoup les taches», précise l’un des auteurs de l’étude, Gerg Barsh, de l’Université de Stanford et de l’Institut HudsonAlpha, dans l’Alabama.

L’équipe de chercheurs, dont certains font partie du Centre national du Cancer, a examiné l’ADN de chats sauvages de Californie pour identifier ce gène. Ils ont également découvert qu’une mutation du même gène provoquait un pelage proche de celui du guépard royal, constitué de taches beaucoup plus grandes et formant des lignes par endroits.

http://www.lapresse.ca