Un jeune artiste de 8 ans peint surtout avec ses doigts


Rodrigo Mendes, un jeu artiste brésilien s’est fait connaitre dans le monde alors qu’il n’a que 8 ans grâce à une émission de télé. Il a déjà plus de 200 oeuvres à son actif et se vendent très bien. Grâce à l’argent amasser, il veut payer ses frais de scolarité jusqu’à l’université
Nuage

 

Un jeune artiste de 8 ans peint surtout avec ses doigts

La moustache de Salvador Dali est intacte, 28 ans après sa mort!


L’excentrique Salvador Dali, 28 ans après sa mort, a gardé sa moustache intacte ainsi que son corps est bien conserver par l’embaumement. L’ouverture de la tombe a pour but de prendre des échantillons et d’examiner les preuves grâce à l’ADN  que le peintre est le père ou non d’une cartomancienne. J’avoue avoir bien hâte d’avoir les réponses, à savoir si cette saga en valait la peine
Nuage

 

La moustache de Salvador Dali est intacte, 28 ans après sa mort!

 

HULTON DEUTSCH VIA GETTY IMAGES

Elle était dans sa position classique, à dix heures dix!

Les experts judiciaires chargés des prélèvements d’ADN sur la dépouille du peintre surréaliste espagnol Salvador Dali, mort il y a 28 ans, ont constaté que ses restes embaumés étaient bien conservés à commencer par sa célèbre moustache relevée, a annoncé la fondation Dali vendredi.

« Comme vous le savez, le corps de Dali avait été embaumé, il était momifié et la moustache a été préservée, comme l’a dit le médecin légiste (Narcís) Bardalet, elle était dans sa position classique, à dix heures dix », a déclaré le secrétaire général de la Fondation Dali Lluis Peñuelas Reixach vendredi lors d’une conférence de presse.

« C’était un moment émouvant pour lui et pour nous aussi », a-t-il ajouté en évoquant cette moustache noire relevée « en croc », si caractéristique de Dali, qui aimait s’en amuser en écarquillant les yeux.

Comme pour prolonger la rocambolesque vie du peintre surréaliste espagnol, une cartomancienne de 61 ans, Pilar Abel, née comme lui à Figueras, une petite ville du nord de la Catalogne, a déposé devant la justice une demande de reconnaissance de paternité, presque trente ans après la mort de Salvador Dali.

Malgré les efforts de la fondation qui gère son patrimoine et veille sur sa dépouille pour l’arrêter, la procédure judiciaire a suivi son cours, et la juge en charge du dossier a ordonné l’exhumation.

Celle-ci a été menée à bien pendant près de quatre heures jeudi à l’abri des regards dans le Théâtre-Musée Dali où l’excentrique artiste était enterré, après le départ des visiteurs.

Une lourde dalle de plus d’une tonne posée recouvrant sa tombe a dû être soulevée et le cercueil en bois massif a dû être ouvert.

Les experts ont prélevé des échantillons de « cheveu, d’ongle, et deux os longs », a encore dit Lluis Peñuelas aux journalistes.

Ils doivent désormais être analysés par l’Institut toxicologique de Madrid et comparés à l’ADN de la plaignante, ce qui prendra plusieurs semaines.

Si la filiation était démontrée, Pilar Abel, une femme aux yeux noirs et aux cheveux sombres, serait la seule descendance de Salvador Dali et pourrait prétendre à un quart de son héritage.

http://quebec.huffingtonpost.ca

Ce peintre polonais a appris à « photographier les rêves »


Un artiste polonais, Zdzisław Beksiński (qui est décédé) s’est fait connaître avec ses peintures surréalistes, apocalyptiques. Il avait l’habitude de dire : « Je souhaite peindre de la même manière que si je photographiais un rêve ». « Ce qui importe, c’est ce qui apparaît dans votre âme, pas ce que vos yeux voient et que vous pouvez identifier ». J’avoue aimer ce genre d’art, mais bien sûr, pas sur mes murs d’appartements
Nuage

Ce peintre polonais a appris à « photographier les rêves »,

 

1.

Zdzisław Beksiński

2.

Zdzisław Beksiński

3.

Zdzisław Beksiński

4.

Zdzisław Beksiński

5.

Zdzisław Beksiński

6.

Zdzisław Beksiński

7.

Zdzisław Beksiński

8.

Zdzisław Beksiński

9.

Zdzisław Beksiński

10.

Zdzisław Beksiński

11.

Zdzisław Beksiński

12.

Zdzisław Beksiński

13.

Zdzisław Beksiński

14.

Zdzisław Beksiński

15.

Zdzisław Beksiński

16.

Zdzisław Beksiński

17.

Zdzisław Beksiński

18.

Zdzisław Beksiński

19.

Zdzisław Beksiński

20.

Zdzisław Beksiński

21.

Zdzisław Beksiński

http://bridoz.com/

Le Saviez-Vous ► La peinture flamande de 1559 qui illustre 120 proverbes


Un tableau peint en 1559 regroupe en lui seule une multitude de proverbes flamands dont l’auteur est Pieter Brueghel l’Ancien.
Nuage

 

La peinture flamande de 1559 qui illustre 120 proverbes

 

Pieter Brueghel l’Ancien, un des peintres les plus célèbres de l’école flamande, a peint ce tableau d’1m20 par 1m60 que l’on nomme Les Proverbes flamands en 1559.

En montrant une scène de rue dans un village remplie de petits personnages qui semblent faire des activités étranges, il illustre en fait avec humour entre 88 et 120 proverbes populaires flamands suivant les interprétations.

Un index numéroté pour se retrouver dans les emplacements des proverbes :

Et la liste des proverbes, avec d’abord la traduction littérale du néerlandais et entre parenthèses une traduction modernisée :

1 – Lier le diable au coussin (Les femmes sont plus malines que le diable)
2 – Un mordeur de pilier (Être un faux dévot)
3 – Porter l’eau d’une main et le feu de l’autre (Cancaner; Faire le mal d’un côté et le réparer de l’autre)
4 – Se cogner la tête contre le mur / Une chaussure à un pied, et l’autre nu (L’équilibre est primordial)
5 – Pas à n’importe quel prix / Tonds-la, ne l’écorche pas (Vas-y doucement)
5/6 – L’un tond le mouton, l’autre la truie (L’un a tous les avantages, l’autre aucun)
7 – Doux comme un agneau (Être très docile)
8 – Elle vêt son mari d’une cape bleue (Elle trompe son mari)
9 – Combler le puits quand le veau s’est déjà noyé (Ne réagir qu’après la catastrophe)
10 – Jeter des roses (perles) aux cochons (Gaspiller son argent pour quelque chose d’inutile)
11 – II faut se courber pour réussir dans le monde (Pour réussir, il faut faire des sacrifices)
12 – Il tient le monde sur son pouce (Tout faire à sa volonté)
13 – Tirer pour obtenir le plus gros morceau (Tenter de prendre l’avantage)
14 – Qui a renversé sa bouillie, ne peut la ramasser en entier (Les dégâts ne peuvent être complètement réparés)
15 – L’amour est du côté où pend la bourse (L’amour est à vendre)
16 – Une houe sans manche (Une chose inutile)
17 – Peiner à aller d’un pain à un autre (Ne pas arriver à joindre les deux bouts)
18 – Chercher la hachette (Inventer une excuse) – Il éclaire avec sa lanterne (Mettre les choses au clair) –Une grande lanterne et une petite lumière (Beaucoup de paroles, mais qui ont peu de sens) – Avec une lanterne pour chercher (Difficile à trouver)
18 – Une hache avec un manche (Le manche et la cognée (la chose complète)
19 – Le hareng ne se frit pas ici (Ce n’est pas comme il devrait) – Frire tout le hareng pour consommer les œufs (Faire beaucoup pour obtenir peu)
19 Se mettre un couvercle sur la tête (Finir par prendre une responsabilité)
19 – La hareng est pendu par ses ouïes (Vous devez assumer la responsabilité de vos actes) – Il y a plus qu’un hareng vide dans tout cela (Il y a des choses cachées)
19 – Que peut la fumée contre le fer (Il ne faut pas essayer de changer ce qui ne peut l’être)
20 – La truie tire la bonde (La négligence mène au désastre)
21 – Attacher un grelot au chat (Entreprendre quelque chose publiquement)
22 – Être armé jusqu’aux dents (Être lourdement armé) – Mordre le fer (Être furieux)
23 – L’une enroule sur la quenouille ce que l’autre a filé (Commérage)
24 – Le cochon est saigné par la panse (Par une puissante action, le terrain a été dégagé) / Tout est préparé, la partie est engagée, le cas est prévu.
25 – Deux chiens sur un os ne peuvent s’accorder (Argumenter sur une seule chose)
26 – Faire une barbe de lin à Dieu (Hypocrites)
Entre 26 et 27 – Se tenir dans sa propre lumière (Être fier de soi) – Personne ne cherche des gens dans le four, s’il n’y a été lui-même (Imaginer la faiblesse chez les autres, est un signe de sa propre faiblesse)
27 – Ramasser l’œuf de la poule et pas celui de l’oie (Faire le mauvais choix)
28 – Vouloir bailler comme un four (Tenter ce qui ne peut être accompli)
29 – Tomber en défonçant le panier (Montrer sa déception) – Être suspendu entre ciel et terre (Se trouver dans une situation embarrassante)
30 – Trouver un chien dans la marmite (Arriver trop tard quand tout a été mangé)
30 – S’assoir entre deux chaises dans les cendres (Rester dans l’indécision)
31 – Les ciseaux pendent là (Il ne doit pas avoir confiance)
31 – Ronger un seul os (S’obstiner longtemps en vain)
32 – Le tâteur de poules (Quelqu’un qui se soucie des œufs non comptabilisés)
33 – Porter la lumière du jour dans un panier (Perdre son temps)
34 – Allumer une bougie pour le diable (Flatter tout le monde sans discernement)
35 – Se confesser au diable (Révéler ses secrets à son ennemi)
35 – Un souffleur dans l’oreille (Un mauvais orateur)

– Les fuseaux tombent dans les cendres (Tirer à vide)
30 haut droit – Si tu laisses entrer le chien, il va dans l’armoire (Donne un doigt, on te prend le bras)
36 – À qui sert un beau plat s’il n’y a rien dedans ?
36 haut – La cigogne reçoit le renard (allusion à la fable d’Ésope)
36 haut droit – C’est marqué à la craie (Cela ne pourra pas être oublié?)
36 haut – Une cuillerée d’écume (Vendre du vent)
36 droite – Pisser sur la broche (Insulter à mort)
38 gauche – On ne peut pas tourner la broche avec lui (On ne peut pas raisonner avec lui)
38 – Être sur des charbons ardents
42 – Cela dépend de la manière dont tombent les cartes
(Le hasard)
42 droite – Laisse au moins un œuf dans le nid (Sois discret)
43 dessous – Parler par deux bouches (Être mauvaise langue)
43 gauche – Le pot de chambre est dehors (On ne peut pas cacher une activité honteuse)
46 – Les gros poissons mangent les petits
49 – Attraper l’anguille par la queue
(Se tirer d’affaire avec peine?)

39 dessous – Attacher chaque hareng par ses propres ouïes (II faut payer de sa propre bourse)
39 – Le monde à l’envers
40 – Chier sur le monde
(Se moquer de tout)
41 – Regarder les cartes (Connaître le dessous des cartes?)
41 droite – Se tenir par le nez (Avoir quelqu’un dans le nez)
42 – Les dés sont jetés
42 dessus – Œil pour œil dent pour dent
43 haut – Avoir la peau épaisse derrière les oreilles
(Être un fourbe fieffé)

43 – Pisser à la lune
44 – Faire la barbe au fou sans savon
(Profiter de la sottise d’autrui)
45 – Pêcher derrière le filet des autres (Se contenter des restes)
47 – Enrager parce que le soleil se reflète dans l’eau (Entre envieux)
48 – Nager contre-courant
48 droite Tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se casse
48 droite – Dans le cuir d’autrui on taille de belles courroies
(Être généreux avec le bien des autres)

50 – Regarder à travers ses doigts (Laisser dire)
51 – Le couteau est accroché (il s’agit d’un symbole de défi)
52 – Rester les sabots aux pieds (Attendre inutilement)
53 – Il y a un trou dans son toit (Avoir la tête fêlée)
53 droite – Un vieux toit a toujours besoin de réparations
53 bas – II y a des lattes sur le toit
(les murs ont des oreilles)
54 – Tirer une flèche après l’autre (Ne pas être récompensé de ses efforts)
55 gauche – Deux fous sous le même manteau (Combiner deux sottises en même temps)
55 – Pousse hors de la fenêtre (Ne pas pouvoir se cacher)
56 – Jouer de la musique sous le carcan (Ne pas se rendre compte de ses propres ridicules)
57 – Tomber du bœuf sur l’âne (Passer du coq à l’âne)
58 – Se frotter le derrière contre la porte (Manquer de reconnaissance)
58 & 68 – Le mendiant n’aime pas qu’un autre mendiant s’arrête à la même porte
58 droite – Réussir à voir à travers une planche de chêne pourvu qu’il y ait un trou dedans (Enfoncer des portes ouvertes)
59 – Être suspendu comme chiottes sur un fossé (cette locution désigne peut être une chose usuelle, évidente)
59 haut – Deux qui chient par le même trou (Faire de nécessité vertu)
60 – Jeter l’argent dans l’eau (Jeter l’argent par la fenêtre)
60 droite – Un mur fendu est vite abattu
61 – II pend sa tunique à la barrière
(Jeter son froc aux orties)
62 – II regarde danser les ours (II est affamé)

63 haut – Le balai est dehors (Les maris ne sont pas à la maison)
63 bas – Être mariés sous le balai (vivre en concubinage)
64 – Les galettes poussent sur le toit (Vivre dans l’abondance)
65 – Les porcs errent dans le blé (Tout va de travers)
66 – II a le feu au derrière (Être pressé)
67 – Tourner son manteau selon le vent
68 – Baiser l’anneau
(courber l’échine)
69 gauche – Rester planté à regarder la cigogne (Laisser échapper la fortune)
69 droite – À son plumage on reconnaît l’oiseau
70 – Jeter les plumes au vent
(Perdre le fruit de son propre travail)
71 – Tuer deux mouches d’un coup (Faire d’une pierre deux coups)
72 – Peu importe à qui est la maison qui brûle pourvu qu’on puisse se chauffer aux tisons
73 – Traîner une souche (Traîner un boulet)
74 – Crottin de cheval n’est pas figue
75 haut – Un aveugle guide les autres
75 gauche – La peur fait trotter la vieille (La peur donne des ailes)
76 – Le voyage n’est pas fini parce qu’on aperçoit l’église et le clocher (Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué)
77 haut – Surveiller la voile (Faire attention)
77 bas – Avoir le vent en poupe
78 – Pourquoi les oies marchent-elles pieds nus?
(Être indifférents à ce qui ne nous regarde pas)
79 gauche – Chier sous le gibet (Danser sur un volcan)
79 droite – Les corbeaux volent où est la charogne (Il n’y a pas de fumée sans feu)

http://www.laboiteverte.fr/

Le Parkinson détectable sur de vieux tableaux de Dali


Chez les peintres, il serait peut-être possible de diagnostiquer des maladies dégénératives telles que le Parkinson et l’Alzheimer des années avant le diagnostic. Les scientifiques se sont penchés sur les grands peintres connus comme Salvador Dali
Nuage

 

Le Parkinson détectable sur de vieux tableaux de Dali

Le Parkinson détectable sur de vieux tableaux de Dali

La peinture pourrait aider à dépister des maladies dégénératives plus tôt.Photo Archives / AFP

Les peintres souffrant des maladies de Parkinson et d’Alzheimer pourraient être diagnostiqués très en amont grâce à l’analyse de leurs coups de pinceaux, affirme une étude publiée jeudi, s’appuyant sur des tableaux de Salvador Dali et Willem De Kooning.

L’étude a été menée sur 2092 peintures, dont des tableaux de deux artistes ayant souffert de la maladie de Parkinson, Salvador Dali et Norval Morrisseau, et de deux autres peintres eux victimes de la maladie d’Alzheimer, Willem de Kooning et James Brooks.

Des œuvres de Marc Chagall, Pablo Picasso et Claude Monet – qui n’ont pas souffert, eux, de maladies neurodégénératives – ont également été intégrées à l’étude, à des fins de comparaisons.

«Parvenir à savoir le plus tôt possible si vous avez un problème de santé est toujours une avancée médicale», explique à l’AFP Alex Forsythe, un des auteurs de l’étude, professeur de psychologie à l’université de Liverpool.

Les scientifiques ont recouru à l’analyse dite «fractale». Déjà utilisée pour différencier un tableau authentique d’une imitation, cette technique d’imagerie numérique a permis ici d’évaluer le degré de complexité des tableaux.

Dans les cas de De Kooning et Brooks, l’étude, publiée dans la revue américaine Neuropsychology, a mis en lumière une forte baisse de la complexité de leurs œuvres dès l’âge de 40 ans, soit bien avant que la maladie d’Alzheimer ne leur soit diagnostiquée.

De Kooning a été officiellement diagnostiqué en 1989, à l’âge de 85 ans, et Brooks à 79 ans.

COMPLEXITÉ ACCRUE

Pour Dali et Morrisseau, la recherche a conclu à une hausse de la «dimension fractale» au milieu de leur vie, suivi d’un déclin à l’approche de leurs 60 ans.

Or, Dali a été diagnostiqué de la maladie de Parkinson à 76 ans, quand sa main droite s’est mise à trembler fortement. Morrisseau avait lui 65 ans lors du diagnostic.

Dans les cas de Chagall, Monet et Picasso, l’étude montre une tendance inverse: une complexité accrue de leurs tableaux au fil des ans.

«J’espère que cette étude va déclencher une réflexion sur ce qui se passe dans le cerveau bien en amont» du diagnostic de la maladie, conclut Alex Forsythe.

http://fr.canoe.ca/

Le Saviez-Vous ► 11 secrets sur les peintres et leurs chefs-d’oeuvre


Un aperçu de quelques points inédits des peintres ou de leurs tableaux.
Nuage

 

11 secrets sur les peintres et leurs chefs-d’oeuvre

 

Les mystères de La Création d’Adam

Plusieurs hypothèses existent autour de La Création d’Adam, cette fresque qui représente la création de l’homme par Dieu sur le plafond de la chapelle Sixtine. Ainsi, certains chercheurs estiment que Michel Ange a voulu représenter la coupe anatomique d’un cerveau humain, ou encore montrer un utérus et un cordon ombilical, ce qui renforcerait encore un peu plus l’idée de naissance proposée par la fresque.

Quelle fierté !

La Pietà est la seule oeuvre signée par Michel Ange. Il en était tellement fier qu’il a apposé sa signature sur un bandereau situé sur la poitrine de la Vierge. Chose amusante à signaler dans cette oeuvre sculptée dans un seul bloc de marbre : si les personnages se mettaient debout, Marie serait plus grande que son fils. Jeu de perspective ou véritable volonté artistique, le mystère reste entier.

Léonard pas si prolixe

Léonard de Vinci n’a peint que très peu de peintures tout au long de sa carrière. Aujourd’hui, on n’en connaît qu’une petite vingtaine.

Quand le radeau sombre

Le célèbre tableau Le Radeau de la Méduse, peint par Géricault, est en train de disparaître. En effet, sous l’effet de l’oxydation du plomb utilisé dans la peinture, la toile noircit de plus en plus…

À l’envers, à l’endroit

Le tableau La Bateau d’Henri Matisse a été exposé dans le mauvais sens pendant plus de quarante-cinq jours lors d’une exposition en 1961. Aussi incroyable que cela puisse paraître, personne ne s’en est rendu compte.

Picasso a été accusé du vol de La Joconde en 1911.

Juste une petite touche

Pierre Bonnard, peintre de la fin du XIXe siècle et du début du XXe, avait une drôle d’habitude. En effet, une fois que ses toiles étaient achetées par des particuliers ou exposées dans des musées, il n’hésitait pas à venir les retoucher pinceau à la main. Le peintre a même donné naissance à une expression, « bonnardiser », qui signifie retoucher une oeuvre après l’avoir terminée.

Épilation définitive

Au départ, la Joconde avait bien des cils et des sourcils. Ils ont en fait disparu au fil du temps, sous l’effet du vieillissement de la peinture à huile.

Le tout premier

En 1961, Georges Braque fut le tout premier artiste à avoir été exposé au musée du Louvre de son vivant.

« La faute à Voltaire »

Contrairement à ce que vous pourriez penser, le tableau La liberté guidant le peuple de Delacroix ne représente pas une scène de la Révolution française de 1789, mais de la révolution de Juillet, en 1830, connue sous le nom des « Trois Glorieuses ».

Le Prénom

Le célèbre peintre néerlandais Rembrandt s’appelle en fait Rembrandt van Rijn. Rambrandt n’est donc pas son nom, mais son prénom.

http://www.lepoint.fr/