Ce chien a vendu plus de 140 pein­tures abstraites sur Inter­net


Je n’ai rien contre qu’un chien s’amuse avec de la peinture et pinceaux et c’est une bonne idée de mettre des toile de cet art abstrait sur leurs murs. Ce qui m’agace par contre, c’est d’en vendre. Il y a des peintres de talent qui essaient de percer et c’est des animaux, qui réussissent pour leur maitre. Cela prouve que le talent artistique a une définition vraiment large.
Nuage

 

Ce chien a vendu plus de 140 pein­tures abstraites sur Inter­net

 

Crédits : shiba.art.online

par  Ulyces

Un pinceau dans la gueule, Hunter donne des coups de tête vers une toile que ses maîtres ont pendu là. Après plusieurs récom­penses et plusieurs allers-retours de pinceaux dégou­li­nant de pein­ture, la toile colo­rée est fin prête.

Ce Shiba Inu de cinq ans est devenu en l’es­pace de quelques années un peintre abstrait et il est aujourd’­hui suivi par plusieurs milliers de personnes sur les réseaux sociaux.

Crédits : shiba.art.online

Hunter vit dans la province cana­dienne de l’Al­berta avec ses maîtres Kenny Au et Denise Lo. Le couple dispo­sait d’un mur vide chez eux qu’ils dési­raient habiller d’œuvres d’art. Vu la place que ce chien occupe dans leur vie, Kenny et Denise se sont dit qu’il serait extra­or­di­naire que Hunter lui-même puisse réali­ser ces œuvres. Ils lui ont ainsi montré comment tenir des pinceaux et le résul­tat a été surpre­nant. 

« Quand il l’a appris, il a voulu le faire tout le temps », s’est exclamé Kenny, qui assure être atten­tif au bien-être de son chien et éviter tout surme­nage.

Crédits : shiba.art.online

Si Hunter n’a pas encore pu expo­ser ses œuvres dans une gale­rie, celles-ci sont toute­fois en vente sur Etsy à 33,20 € ($52.00 cad) pièce. En tout, il en a déjà vendu pour près de 5 000 € ( $7 800 cad) Kenny et Denise expliquent qu’ils conti­nue­ront à faire peindre Hunter aussi long­temps qu’il en montrera l’en­vie et qu’ils arrê­te­ront sans hési­ter le jour où ce ne sera plus le cas.

Crédits : shiba.art.online

Crédits : shiba.art.online

Crédits : shiba.art.online

Source : shiba.art.online

https://www.ulyces.co/

Ce peintre syrien transforme les chefs d’Etat en réfugiés


Un peintre s’exprime avec son art. Il imagine les personnalités qui gouverne ce monde en réfugiés, en immigrants désarmées, humiliées et vulnérables. Car ceux qui gouvernent sont responsables de ce qui a causé le chaos dans des pays comme la Syrie. Personnellement, je trouve que cela porte à une grande réflexion et il n’a qu’à espérer que son art puisse toucher les présidents, premiers ministres ou autres titre de gouvernement, c’est probablement irréaliste qu’ils en tiennent compte.
Nuage

Ce peintre syrien transforme les chefs d’Etat en réfugiés

Des affiches de cinéma géantes peintes à la main, une tradition de Taïwan


De très belles affiches peint à la main pour annoncer en primeurs les films au cinéma. Alors qu’aujourd’hui, tout ce fait avec la technologie numérique, à Taiwan, c’est une tradition de faire les affiches à la main
Nuage

 

Des affiches de  cinéma géantes peintes à la main, une tradition de Taïwan

 

Taiwan a pour tradition de faire peindre à la main de grandes bâches ou plaques de bois pour annoncer les sorties des films, sur la devanture des cinémas.

Ces images très colorées et géantes rythment la vie culturelle des taïwanais depuis le début du siècle dernier, et la population a beaucoup de tendresse pour ces éléments visuels urbains.

Pourtant la culture numérique est en train de les faire progressivement disparaître. Les peintres possédant les techniques pour réaliser des peintures de cette taille sont maintenant bien peu nombreux. Dans un article très détaillé, le site du ministère des affaires étrangères de Chine raconte la petite histoire de deux de ces artistes aux parcours très différents, parmi les derniers à exercer ce métier.

Après une vie à produire ces affiches (ils ont tous les deux commencé très jeune comme apprentis), ils utilisent chacun des techniques et des supports différents, ce qui rend leur travail très personnel. Et si ils n’ont pas forcément reçu un enseignement classique de la peinture, ils sont depuis récemment en mesure de transmettre leur savoir-faire à des stagiaires pour qu’il perdure, grâce à l’engouement des taïwanais pour sauver cette tradition.

http://www.laboiteverte.fr/

Un strabisme à l’origine du génie de Vinci?


Il se pourrait que Léonard de Vinci avait un trouble de vision, un strabisme divergent intermittent. Et grâce a cet handicape, cela aurait permis une grande capacité à rendre le relief sur ses toiles.
Nuage

 

Un strabisme à l’origine du génie de Vinci?

 

Le tableau « Salvator Mundi » de Leonard de Vinci. © ap.

Léonard de Vinci souffrait peut-être d’un strabisme qui a contribué à son sens de la perspective, augmentant son champ de vision et la perception de la profondeur, selon une étude britannique.

L’étude dirigée par Christopher Tyler, de la City University de Londres, a porté sur six portraits et auto-portraits réalisés ou représentant le maître italien de la Renaissance, deux peintures, deux sculptures, et deux dessins.

Le chercheur a mis en évidence que les yeux des personnages visibles dans ces oeuvres présentaient « un angle de strabisme divergent », notamment dans le tableau « Salvator Mundi », le « Saint Jean Baptiste » ou encore le célèbre dessin de l »Homme de Vitruve » étudiant les proportions du corps humain.

« Strabisme divergent intermittent »

Ces indices « laissent penser que Léonard de Vinci avait un strabisme divergent intermittent, et la capacité de passer en vision monoculaire », écrit Christopher Tyler dans cette étude publiée en ligne par la revue médicale JAMA Ophtalmology.

Les personnes présentant un strabisme ont souvent une vision monoculaire plutôt que binoculaire : les deux yeux sont utilisés séparément, ce qui peut avoir pour effet d’augmenter le champ de vision et la perception de la profondeur.

Un strabisme divergent, « en particulier s’il était intermittent, peut avoir contribué à la capacité exceptionnelle de Léonard de Vinci de rendre le relief sur une toile », souligne le chercheur.

Ce trouble de la vision « explique peut-être la grande facilité (de Léonard de Vinci) à représenter des objets et des visages en trois dimensions », ou à présenter des paysages montagneux à l’arrière plan de ses compositions, selon l’étude.

Le strabisme peut s’avérer « commode pour un peintre, car voir le monde avec un seul oeil permet des comparaisons directes avec l’image à plat, dessinée ou peinte », estime Christopher Tyler, qui cite des études selon lesquelles d’autres peintres de renom comme Rembrandt, Dürer, Degas ou Picasso, en souffraient également.

https://www.7sur7.be/

Ce garçon achète un tableau pour $2 – des mois plus tard il découvre quelque chose d’incroyable


Ce jeune garçon s’intéresse à collectionner et vendre des tableaux, du verre et des objets en argent. Dans une émission d’Antique Roadshow, il a amené un tableau qu’il a acheté dans une vente aux enchères dans le New Jersey un tableau au prix de 2 $. David Weiss, un expert en peintures, textiles et oeuvre d’art qui a analysé sa trouvaille. Le jeune garçon a été surpris de savoir que l’oeuvre était peint par Albert Neuhuys, artiste hollandais à la fin du 19e siècle. Il a été plus étonné quand il a su la vraie valeur de cette toile : 1 500 $. On peut dire que cet enfant est précoce et a beaucoup de flair pour faire de bonnes affaires
Nuage

 

Ce garçon achète un tableau pour $2 – des mois plus tard il découvre quelque chose d’incroyable

 

Un jeune artiste de 8 ans peint surtout avec ses doigts


Rodrigo Mendes, un jeu artiste brésilien s’est fait connaitre dans le monde alors qu’il n’a que 8 ans grâce à une émission de télé. Il a déjà plus de 200 oeuvres à son actif et se vendent très bien. Grâce à l’argent amasser, il veut payer ses frais de scolarité jusqu’à l’université
Nuage

 

Un jeune artiste de 8 ans peint surtout avec ses doigts

La moustache de Salvador Dali est intacte, 28 ans après sa mort!


L’excentrique Salvador Dali, 28 ans après sa mort, a gardé sa moustache intacte ainsi que son corps est bien conserver par l’embaumement. L’ouverture de la tombe a pour but de prendre des échantillons et d’examiner les preuves grâce à l’ADN  que le peintre est le père ou non d’une cartomancienne. J’avoue avoir bien hâte d’avoir les réponses, à savoir si cette saga en valait la peine
Nuage

 

La moustache de Salvador Dali est intacte, 28 ans après sa mort!

 

HULTON DEUTSCH VIA GETTY IMAGES

Elle était dans sa position classique, à dix heures dix!

Les experts judiciaires chargés des prélèvements d’ADN sur la dépouille du peintre surréaliste espagnol Salvador Dali, mort il y a 28 ans, ont constaté que ses restes embaumés étaient bien conservés à commencer par sa célèbre moustache relevée, a annoncé la fondation Dali vendredi.

« Comme vous le savez, le corps de Dali avait été embaumé, il était momifié et la moustache a été préservée, comme l’a dit le médecin légiste (Narcís) Bardalet, elle était dans sa position classique, à dix heures dix », a déclaré le secrétaire général de la Fondation Dali Lluis Peñuelas Reixach vendredi lors d’une conférence de presse.

« C’était un moment émouvant pour lui et pour nous aussi », a-t-il ajouté en évoquant cette moustache noire relevée « en croc », si caractéristique de Dali, qui aimait s’en amuser en écarquillant les yeux.

Comme pour prolonger la rocambolesque vie du peintre surréaliste espagnol, une cartomancienne de 61 ans, Pilar Abel, née comme lui à Figueras, une petite ville du nord de la Catalogne, a déposé devant la justice une demande de reconnaissance de paternité, presque trente ans après la mort de Salvador Dali.

Malgré les efforts de la fondation qui gère son patrimoine et veille sur sa dépouille pour l’arrêter, la procédure judiciaire a suivi son cours, et la juge en charge du dossier a ordonné l’exhumation.

Celle-ci a été menée à bien pendant près de quatre heures jeudi à l’abri des regards dans le Théâtre-Musée Dali où l’excentrique artiste était enterré, après le départ des visiteurs.

Une lourde dalle de plus d’une tonne posée recouvrant sa tombe a dû être soulevée et le cercueil en bois massif a dû être ouvert.

Les experts ont prélevé des échantillons de « cheveu, d’ongle, et deux os longs », a encore dit Lluis Peñuelas aux journalistes.

Ils doivent désormais être analysés par l’Institut toxicologique de Madrid et comparés à l’ADN de la plaignante, ce qui prendra plusieurs semaines.

Si la filiation était démontrée, Pilar Abel, une femme aux yeux noirs et aux cheveux sombres, serait la seule descendance de Salvador Dali et pourrait prétendre à un quart de son héritage.

http://quebec.huffingtonpost.ca