Ces symptômes peu connus qui montrent votre manque de vitamines


Il est clair qu’une alimentation variée et équilibrée apporte beaucoup de positif sur notre santé physique et mentale. Si certains symptômes apparaissent, il serait peut-être bon de vérifier si nous prenons le nécessaire pour le bon fonctionnement de notre corps
Nuage

Ces symptômes peu connus qui montrent votre manque de vitamines

Les vitamines sont nécessaires au métabolisme d’un organisme vivant. Lorsqu’elles sont insuffisantes, notre corps envoie des signaux.

Les vitamines sont des substances indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. Elles interviennent en faible concentration dans de nombreux processus vitaux. Dans la plupart des cas, notre organisme est incapable de les synthétiser. Elles sont apportées par l’alimentation. Néanmoins, nous mangeons de plus en plus d’aliments transformés qui nous apportent de moins en moins de vitamines. Manquer de vitamines ne rend pas malade mais génère des dysfonctionnements corporels.  Quand nous manquons de vitamines, notre corps nous envoie des signaux d’alerte. Voici cinq signes peu connus qui témoignent de carences : 

Les fissures aux commissures des lèvres

La douleur aux coins des lèvres peut être gênante et douloureuse dans le quotidien : manger, boire. Elle traduit une carence en fer, zinc et vitamines B3, B2 et B12.

Le remède ? Manger de la volaille, du saumon, du thon, des œufs, des huîtres, des palourdes, des tomates séchées au soleil, des cacahuètes et des légumineuses comme les lentilles. Combiner ces aliments avec des légumes comme le brocoli, les poivrons rouges, le chou-fleur.  

Les irruptions cutanées, une peau sèche et écaillée sur votre visage (et parfois ailleurs), la perte de cheveux

Elle traduit une carence en vitamine B8 qui se retrouve surtout lorsque l’alimentation est riche en avidine (protéine présente dans le blanc d’œuf cru, car cette protéine consomme beaucoup de vitamine B8), selon le site guide-vitamines.org.

Le remède ? Faire bien cuire les œufs (la cuisson absorbe l’avidine), manger du saumon, des avocats, des champignons, du chou-fleur, du soja, des noix, des framboises et des bananes.

Les boutons sur les joues, les bras, les cuisses et les fesses

Ces symptômes traduisent une carence en acides gras essentiels et vitamines A et D.

Le remède ? Le lait enrichi et les produits laitiers, le foie, les œufs et les poissons gras, conseille le site repli santé. L’exposition au soleil aussi. Pour la vitamine A, salade et légumes colorés comme les carottes, les patates douces et poivrons rouges. Pour la vitamine D, des compléments alimentaires.

Le picotement, fourmillement et un engourdissement des mains, des pieds, ou ailleurs.

Ces effets mettent en évidence un besoin de vitamines B9, B6, et B12. C’est un problème directement lié aux nerfs périphériques. Ces symptômes peuvent être associés à l’anxiété, la dépression, l’anémie, la fatigue et les déséquilibres hormonaux, est-il écrit dans Business Insider.

Le remède ? Épinards, asperges, betteraves, haricots, œufs, poulpe, moules, palourdes, huîtres, et volaille.  

Grosses crampes musculaires sous forme d’élancements dans les pieds, les mollets, les arches des pieds, et le dos des jambes.

Pour éviter les crampes musculaires, il est important de s’assurer que nous avons assez de tous les sels minéraux. Le magnésium est le plus souvent pointé comme responsable des crampes, notamment parce que la carence en magnésium est relativement fréquente. Mais le potassium ou le calcium peuvent également être en cause. Attention, ce qui cause les crampes n’est pas seulement un manque de sels minéraux, mais un déséquilibre.

Le remède ? Une alimentation variée et surtout riche en fruits et légumes est la solution la plus facile : bananes, amandes, noisettes, courges, cerises, pommes, pamplemousses, brocoli, légumes verts à feuilles sombres comme le chou frisé, les épinards… Un complément alimentaire est peut-être aussi intéressant.

Marie Théobald

http://www.atlantico.fr/

 


LA PEAU SÈCHE: QUAND L’HIVER S’EN MÊLE!


L’hiver surtout, notre peau subit beaucoup d’agression entre le chaud et le froid et elle fini par s’assécher, elle devient donc craquelée Une bonne hydratation est importante
Nuage

 

LA PEAU SÈCHE: QUAND L’HIVER S’EN MÊLE!

 

Doudoune, écharpe, bonnet et gants sont désormais vos meilleures armes contre les températures hivernales. Mais elles ne suffisent pas toujours pour faire face à ce grand ennemi qui accompagne souvent l’hiver: la peau sèche.

La peau sèche, l’apanage de tous

La peau sèche, c’est une manière plus simple de parler d’un manque de lipides sur la peau. Et plus précisément, d’un manque de céramides (une famille de lipides) sur la couche externe de notre épiderme.

Métabolisés dans l’épiderme, les céramides s’associent aux autres lipides pour permettre une meilleure cohésion épidermique; ils facilitent aussi la production par la peau de certains de ses propres lipides cutanés.

Lorsqu’ils manquent, la barrière lipidique de la peau ne joue plus son rôle protecteur, elle n’est plus imperméable, et nous perdons de l’eau. Ce problème peut toucher à peu près tout le monde, à tout âge, à des degrés divers.

La peau sèche: causes et symptômes

L’hiver est souvent une cause de sécheresse de la peau sur tout le corps, en plus des mains qui gercent.

D’autres facteurs (abus de bains chauds, de savon, exposition excessive au soleil ou au vent) favorisent la sécheresse de la peau et tous altèrent la couche protectrice naturelle de la peau, composée de substances grasses (le sébum, sécrété par les glandes sébacées) et d’eau (produite par les glandes sudoripares). Le rôle des crèmes et des lotions hydratantes est justement de recréer cette barrière protectrice, en plus de réhydrater l’épiderme.

Quant aux symptômes de la sécheresse de la peau, ils se résument en 5 points :

  • Une sensation de peau « tendue », surtout après la douche, le bain ou une séance de natation, car une peau sèche perd de son élasticité.
  • Une peau plus rugueuse que soyeuse.
  • Des démangeaisons et des rougeurs.
  • De la desquamation.
  • De fines craquelures.
La peau sèche : comment l’hydrater? Quelle crème hydratante utiliser?

L’application de crème ou de lotion hydratante est un moyen efficace pour réhydrater la peau. La composition des crèmes s’inspire de celle du film d’eau et de substances grasses qui recouvrent la peau naturellement.

Les crèmes hydratantes contiennent donc une partie aqueuse et une partie huileuse. En plus d’hydrater la peau, l’huile d’origine végétale comme l’huile de cassis, l’huile d’olive ou encore l’huile d’avocat, empêchent l’eau de s’évaporer.

Petit tour d’horizon sur quelques ingrédients et leurs bienfaits pour hydrater les peaux sèches:

  • Glycérol ou glycérine. Il s’agit de l’agent d’hydratation le plus couramment utilisé. On le synthétise artificiellement pour l’inclure dans les produits hydratants, car cette substance « retient » l’eau. En plus d’hydrater, il agit comme lubrifiant et émollient.
  • Urée. L’urée est issue de la dégradation des protéines. Sous forme synthétique, elle hydrate et adoucit la peau. Des crèmes contenant jusqu’à 10 % d’urée permettent de soulager la peau sèche liée aux troubles cutanés (eczéma, psoriasis, ichtyose, etc.).
  • Beurre de karité. Tiré d’une noix, qui pousse à l’état sauvage en Afriquede l’Ouest, le beurre de karité a des propriétés émollientes et hydratantes.

par Valériane Munoz, journaliste santé

http://www.e-sante.be