Le Saviez-Vous ► Sans même le savoir, nous avons tous mangé une sécrétion anale du castor !


Alors qu’on rouspète (avec raison) contre la médecine traditionnelle chinoise qui demande des parties ou glandes et autres des animaux, il y a aussi de notre côté des faits assez accablants, sauf et heureusement que nous trouvons des solutions de rechange. En effet, il n’y a pas si longtemps l’industrie alimentaire utilisait des sécrétions anales des castors. Il était utilisé aussi dans certains alcools ainsi qu’en parfumerie.
Nuage

 

Sans même le savoir, nous avons tous mangé une sécrétion anale du castor !

 

castor

Crédits : PxHere

par Yohan Demeure

Saviez-vous que l’industrie alimentaire utilisait du castoréum, une sécrétion issue de glandes anales utilisée par le castor pour marquer son territoire ? Quel est l’ingrédient star contenant cette sécrétion ? L’arôme de vanille !

Le castoréum est une sécrétion huileuse, jaunâtre et odorante produite par des glandes dont sont dotées les deux espèces de castors existantes, à savoir le Castor fiber (Eurasie) et le Castor canadensis (Amérique du Nord). Or, ces glandes s’ouvrent dans le cloaque (organe en forme de canal) de l’animal, situé près du pénis et de l’anus !

Loin de vouloir absolument nous intéresser à l’anatomie du castor, la raison d’évoquer le castoréum est que cette sécrétion est, depuis le début du XXe siècle, massivement utilisée dans l’industrie de l’agroalimentaire pour renforcer les goûts de fraise, de framboise, mais surtout de vanille.

Vous adorez le pudding ou la glace à la vanille ? Vous ingérez donc sûrement du castoréum, mais il faut savoir que cette substance n’est pas toxique. En revanche, le fait est que les arômes de vanille, fraise ou framboise sont utilisés dans une multitude de produits tels que les sirops, les pâtisseries en tout genre, le pain ou encore les alcools comme le whisky !

Cependant, le castoréum trouve d’autres applications, par exemple en parfumerie. En effet, il s’agit de l’une des six matières premières animales de la parfumerie avec le musc, l’ambre gris, la civette, la cire d’abeille et l’hyraceum. Une fois le castoréum dilué, son odeur agressive devient agréablement douce et chaude.

Le castoréum a également été très utilisé en médecine durant l’Antiquité et fut intégré à des traitements médicaux dans le but de soulager ou guérir les fièvres, les maux de tête, les maladies de l’utérus ou encore l’épilepsie. Certains hommes lui prêtaient  aussi des vertus aphrodisiaques qui n’ont jamais vraiment été prouvées.

Néanmoins aujourd’hui, le castoréum est de moins en moins utilisé, que ce soit en parfumerie ou dans l’agroalimentaire, car pour obtenir la fameuse sécrétion, il est nécessaire de tuer l’animal.

https://sciencepost.fr/

Ils ont envoyé du pudding dans l’espace, et en ont perdu la trace


Entre un ballon et une pâtisserie, le ballon est plus apte à être retrouvé après une expérience scientifique fait par des élèves en Angleterre. En effet, ils voulaient envoyer une pâtisserie dans la stratosphère, ils l’ont perdu de vue et espèrent quelqu’un puisse retrouver ce dessert, mais à mon avis, les oiseaux vont plutôt en profiter. Peu importe, c’est pour ramasser des fonds pour la bonne cause.
Nuage

 

Ils ont envoyé du pudding dans l’espace, et en ont perdu la trace

 

Photographie du pudding, à environ 15 kilomètres au-dessus de la surface de la Terre Crédits : S. ANSELM’S PREPARATORY SCHOOL

par Brice Louvet

Dites bonjour à un nouveau type de dessert cosmique : le pudding de Bakewell – un dessert anglais traditionnel à la confiture et aux amandes. Des élèves anglais ont envoyé le dessert dans l’espace plus tôt cette semaine, mais ils en ont perdu la trace une fois le gâteau entré dans la stratosphère.

Après un test l’année dernière, les élèves de l’école préparatoire de S. Anselm à Bakewell, dans le Derbyshire, espéraient envoyer leur pudding à 34 km d’altitude, note Liz Scott à Newsweek. Mais ils ont perdu le contact avec la pâtisserie alors que celle-ci passait la barre des 16 km. Aidés par l’ambassadeur de l’apprentissage des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STEM) Nick McCloud, les élèves avaient accroché leur dessert à un ballon haute altitude lundi dernier. Ils ont également attaché des caméras et des instruments pour suivre la température, la pression et l’altitude pendant l’ascension du colis.

En quelques minutes, le ballon avait atteint 43 000 pieds au-dessus du sol (environ 13 km). Les élèves perdirent le contact quelques minutes pus tard. Mais quand bien même, l’opération est un succès. En plus d’avoir envoyé une tarte dans l’espace, les élèves ont pu récolter des fonds (1 600 £, soit 1800 € environ) dans le but de financer les services de chiens-guides pour aveugles. Être capables de parrainer un chiot était visiblement aussi important pour les enfants que le succès de leur dessert audacieux, peut-on lire.

L’expérience montre ici que ce genre de projets est possible dans les écoles. Quant au gâteau, les recherches se poursuivent.

« L’année dernière, nous avons lancé un ballon à haute altitude en préparation pour cette expérience et il a été trouvé par un couple sur une plage près de Skegness [Royaume-Uni], explique Liz Scott. Nous espérons que la même chose se reproduira avec le pudding ».

Source

http://sciencepost.fr/

Bière, bonbons, biscuits: divers aliments au cannabis produits au Canada


Le cannabis a été accepté au Canada et sera légal vers le milieux octobre .Pourquoi vouloir faire des produits alimentaires avec  du cannabis. Étant donné que les consommateurs ne sont pas tous responsables, on risque d’entendre aux nouvelles des enfants intoxiqués au cannabis pour avoir consommé un biscuit ou autre pâtisserie.
Nuage

 

Bière, bonbons, biscuits: divers aliments au cannabis produits au Canada

 

Le gouvernement a prévenu que la vente de... (archives AFP)

Le gouvernement a prévenu que la vente de produits alimentaires au cannabis ne sera pas autorisée pour le moment.

ARCHIVES AFP

 

La Presse Canadienne

De la bière brassée avec de la marijuana, des pâtisseries conçues pour faire ressortir la saveur de cannabis, de bons vieux biscuits au pot: les entreprises canadiennes ne manquent pas de créativité, mais on ne sait toujours pas quand elles seront autorisées à commercialiser leurs produits alimentaires à base de cannabis.

En attendant, les entrepreneurs améliorent leur méthode de production, raffinent la qualité de leurs produits et leur stratégie de mise en marché.

Ottawa a promis de légaliser le cannabis à des fins récréatives cette année et le Sénat a récemment approuvé le projet de loi en question. Le gouvernement a cependant prévenu que la vente de produits alimentaires ne sera pas autorisée pour le moment.

Ce délai annoncé n’a pas empêché les entreprises canadiennes de prendre le marché d’assaut.

Tim Moore, président de Xanthic Biopharma, une entreprise établie à Toronto, croit que les produits alimentaires sont la forme de consommation du cannabis que de nombreuses personnes préfèrent. Ces aliments sont discrets, faciles à transporter et à consommer n’importe où sans avoir à porter le stigmate de s’allumer un joint.

«Le fait de fumer a été vilipendé parmi les nouvelles générations et le vapotage soulève d’autres problèmes», soutient M. Moore.

Son entreprise a mis sur pied une technologie pour convertir le cannabis en poudre et elle collabore avec des producteurs de marijuana accrédités afin de fabriquer des boissons infusées au THC, l’ingrédient actif contenu dans la marijuana.

En raison des lois canadiennes actuelles, ces produits ne sont vendus que dans certaines régions des États-Unis.

Pour Tim Moore, le fait de travailler au sud de la frontière a ses avantages. Après avoir établi sa crédibilité dans l’ouest des États-Unis, l’entreprise sera fin prête pour le marché canadien lorsque le moment sera venu.

D’autres compagnies vivent plus difficilement avec les interdictions en vigueur au Canada.

Dooma Wendschuh, cofondatrice de Province Brands, qui brasse de la bière à base de marijuana, soutient qu’il est «plus ou moins impossible» de travailler au Canada.

S’il leur est permis de produire de petites quantités de bière, il leur est interdit de la boire explique le brasseur.

Pour se conformer à la loi, l’entreprise effectue ses tests de dégustation à l’extérieur du pays et utilise du chanvre dans sa production au Canada.

À Calgary, reTreat Edibles vend déjà ses mélanges de brownies et de biscuits, mais tant que la loi ne sera pas modifiée, l’entreprise laisse le soin aux consommateurs d’ajouter eux-mêmes l’huile de cannabis à la recette.

Pour la petite boîte, la vente de produits sans cannabis leur permet de se faire connaître avant le changement de la loi.

http://www.lapresse.ca/

Une mère se lève à 4h du matin pour créer des meubles miniatures pour des maisons de poupées.


Cette artiste japonaise à un réel talent dans des oeuvres miniatures des objets, que ce soit des meubles, pâtisseries, etc… Elle s’inspire au temps de la Révolution française
Nuage

 

Une mère se lève à 4h du matin pour créer des meubles miniatures pour des maisons de poupées

 

Ces meubles miniatures complexes sont l’oeuvre de l’artiste japonaise Kiyomi, une mère de deux enfants qui se lève à 4h du matin pour s’adonner à son passe-temps favori.

Kiyomi s’inspire de l’ère industrielle pour créer ses modèles avec une précision remarquable. Qu’il s’agisse de petits chapeaux, petites chaussures, machines à coudre miniatures et même une pâtisserie, ses créations vous transporteront à l’époque de la Révolution française.

Plus d’info : Instagram (h/t)

Une mère se lève à 4h du matin pour créer des meubles miniatures pour des maisons de poupées, et les détails vous émerveilleront – ipnoze

Une mère se lève à 4h du matin pour créer des meubles miniatures pour des maisons de poupées, et les détails vous émerveilleront – ipnoze

Une mère se lève à 4h du matin pour créer des meubles miniatures pour des maisons de poupées, et les détails vous émerveilleront – ipnoze

Une mère se lève à 4h du matin pour créer des meubles miniatures pour des maisons de poupées, et les détails vous émerveilleront – ipnoze

Une mère se lève à 4h du matin pour créer des meubles miniatures pour des maisons de poupées, et les détails vous émerveilleront – ipnoze

Une mère se lève à 4h du matin pour créer des meubles miniatures pour des maisons de poupées, et les détails vous émerveilleront – ipnoze

Une mère se lève à 4h du matin pour créer des meubles miniatures pour des maisons de poupées, et les détails vous émerveilleront – ipnoze

Une mère se lève à 4h du matin pour créer des meubles miniatures pour des maisons de poupées, et les détails vous émerveilleront – ipnoze

Une mère se lève à 4h du matin pour créer des meubles miniatures pour des maisons de poupées, et les détails vous émerveilleront – ipnoze

Une mère se lève à 4h du matin pour créer des meubles miniatures pour des maisons de poupées, et les détails vous émerveilleront – ipnoze

Une mère se lève à 4h du matin pour créer des meubles miniatures pour des maisons de poupées, et les détails vous émerveilleront – ipnoze

Une mère se lève à 4h du matin pour créer des meubles miniatures pour des maisons de poupées, et les détails vous émerveilleront – ipnoze

Une mère se lève à 4h du matin pour créer des meubles miniatures pour des maisons de poupées, et les détails vous émerveilleront – ipnoze

Une mère se lève à 4h du matin pour créer des meubles miniatures pour des maisons de poupées, et les détails vous émerveilleront – ipnoze

Une mère se lève à 4h du matin pour créer des meubles miniatures pour des maisons de poupées, et les détails vous émerveilleront – ipnoze

Une mère se lève à 4h du matin pour créer des meubles miniatures pour des maisons de poupées, et les détails vous émerveilleront – ipnoze

Une mère se lève à 4h du matin pour créer des meubles miniatures pour des maisons de poupées, et les détails vous émerveilleront – ipnoze

Une mère se lève à 4h du matin pour créer des meubles miniatures pour des maisons de poupées, et les détails vous émerveilleront – ipnoze

Une mère se lève à 4h du matin pour créer des meubles miniatures pour des maisons de poupées, et les détails vous émerveilleront – ipnoze

Une mère se lève à 4h du matin pour créer des meubles miniatures pour des maisons de poupées, et les détails vous émerveilleront – ipnoze

Une mère se lève à 4h du matin pour créer des meubles miniatures pour des maisons de poupées, et les détails vous émerveilleront – ipnoze

Une mère se lève à 4h du matin pour créer des meubles miniatures pour des maisons de poupées, et les détails vous émerveilleront – ipnoze

Une mère se lève à 4h du matin pour créer des meubles miniatures pour des maisons de poupées, et les détails vous émerveilleront – ipnoze

Une mère se lève à 4h du matin pour créer des meubles miniatures pour des maisons de poupées, et les détails vous émerveilleront – ipnoze

Une mère se lève à 4h du matin pour créer des meubles miniatures pour des maisons de poupées, et les détails vous émerveilleront – ipnoze

Une mère se lève à 4h du matin pour créer des meubles miniatures pour des maisons de poupées, et les détails vous émerveilleront – ipnoze

Une mère se lève à 4h du matin pour créer des meubles miniatures pour des maisons de poupées, et les détails vous émerveilleront – ipnoze

Une mère se lève à 4h du matin pour créer des meubles miniatures pour des maisons de poupées, et les détails vous émerveilleront – ipnoze

Une mère se lève à 4h du matin pour créer des meubles miniatures pour des maisons de poupées, et les détails vous émerveilleront – ipnoze

Une mère se lève à 4h du matin pour créer des meubles miniatures pour des maisons de poupées, et les détails vous émerveilleront – ipnoze

Une mère se lève à 4h du matin pour créer des meubles miniatures pour des maisons de poupées, et les détails vous émerveilleront – ipnoze

Partager sur Facebook

https://www.ipnoze.com/

Le Saviez-Vous ► Top 10 des expressions culinaires françaises


Des expressions qui ont un lien avec des aliments, il en a juste une que je n’ai jamais entendu, celle du sucre
Nuage

Top 10 des expressions culinaires françaises

Crédits : Pixabay

Reconnus comme de fins gourmets dans le monde entier, les Français ont même intégré leur goût pour la cuisine dans leurs expressions quotidiennes. Fort de cette découverte, nous avons décidé d’en savoir davantage sur les plus sollicitées. Alors, d’où vient l’idée de pleurer comme une madeleine ? Pourquoi est-ce la fin des haricots quand rien ne va plus ? Pourquoi est-ce dans les pommes que nous tombons lors d’un malaise ?

1) Pleurer comme une madeleine

Crédits : Pixabay

Il faut remonter au début de notre ère pour retracer son origine. Cette expression nous vient de la Bible, et plus précisément, de l’histoire de Marie la Magdaléenne (Marie-Madeleine), une ancienne prostituée qui confessa ses péchés à Jésus. Envahie par la tristesse, elle aurait pleuré à chaudes larmes, toutes les larmes de son corps. « Pleurer comme une Madeleine » ne fait donc pas référence à cette pâtisserie moelleuse, mais bien à une personne aux pleurs perçus comme excessifs.

2) Rouge comme une tomate

Crédits : Pixabay

Apparue dès 1690, elle fait référence à la couleur rouge qui teinte parfois les jours d’un individu lorsqu’il est en proie à une vive émotion, telle que la colère, la timidité ou encore, le sentiment amoureux. L’évidence du rouge de la tomate, un rouge marquant, en fait l’exemple même de la couleur.

3) Tomber dans les pommes

Crédits : Pixabay

L’expression serait apparue en 1889, l’origine reste toutefois incertaine. Elle viendrait de la déformation du terme pâmes (tomber en pâmoison, s’évanouir). Cependant, ce terme n’est plus employé depuis le XVe siècle, alors la déformation reste peu plausible. Une autre explication, plus crédible, viendrait de George Sand. Pour décrire à Madame Dupin qu’elle se trouvait dans un état de fatigue avancée, elle écrivit « être dans les pommes cuites ».

4) Raconter des salades

Crédits : Pixabay

Cette expression date du XIXe siècle et se base sur une métaphore. Une salade, soit un assortiment d’ingrédients, est associée à un ensemble de ragots qui, alliés à un peu d’humour, peuvent passer pour vrais. « Raconter des salades » signifie alors raconter des balivernes.

5) Être le dindon de la farce

Crédits : Pixabay

Il existe plusieurs explications pour justifier de l’origine de cette expression. La première fait un parallèle avec les « farces » au Moyen-âge, c’est-à-dire, les intermèdes comiques des spectacles. Les pères un peu crédules de certaines pièces étaient, à cette époque, surnommés les « pères dindons ». Un personnage alors dupé par sa progéniture était appelé le « dindon de la farce ».

Une seconde explication, vient d’un spectacle forain Le Ballet des dindons joué à Paris entre 1739 et 1844. Les dindons étaient posés sur une plaque métallique chauffée de manière progressive et la situation faisait alors danser les dindons, qui évitaient ainsi de se brûler les pattes. Il s’agissait d’une farce cruelle mais qui plaisait à l’époque aux spectateurs. Néanmoins, le lien avec le fait de duper n’est pas évident.

La dernière explication, et certainement la meilleure, revient au fait de plumer un dindon. Il se fait duper. Puis, étant souvent servi farci, il n’y a plus qu’un pas à faire pour retrouver l’origine de l’expression.

6) Ramener sa fraise

Crédits : Pixabay

Il s’agit d’une expression argotique émanant du début du XXe siècle. À l’origine elle signifiait « ronchonner », puis son sens a évolué pour qualifier une personne qui intervient de façon inappropriée dans une conversation. La fraise étant utilisée pour représenter la taille d’une personne approchant.

7) La fin des haricots

Crédits : Pixabay

Cette expression est une métaphore, datant du Moyen-âge, signifiant que rien ne va plus. Elle ferait écho aux situations précaires de personnes à cette époque, lorsqu’ils n’avaient plus assez d’argent pour se nourrir, payer des fèves ou même des haricots (les aliments les moins onéreux de l’époque).

Par extension, l’expression est utilisée pour parler d’une situation critique, lorsque l’on perd tout espoir.

8) Casser du sucre sur le dos de quelqu’un

Crédits : Pixabay

L’expression est apparue au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle, pour signifier le fait de raconter des mensonges sur quelqu’un alors qu’il est absent. Pour les brigands, à cette époque, elle signifiait « dénoncer ». Elle ferait également référence au terme « sucrer » soit, maltraiter.

9) La moutarde me monte au nez

Crédits : Pixabay

Faisant référence à la sensation de manger de la moutarde un peu trop piquante, elle signifie être particulièrement en colère. Nous avons tous en mémoire l’émotion provoquée par ce condiment, parvenant même à nous tirer quelques larmes.

10) On n’attrape pas les mouches avec du vinaigre

Crédits : Pixabay / Steveb

Dérivé de l’expression « on prend plus de mouches avec du miel qu’avec du vinaigre » datant du XVIIIe siècle. Elle signifie que pour amadouer quelqu’un, il vaut mieux être doux et sympathique (comme le miel) qu’acide (comme le vinaigre).

http://lesavaistu.fr

Santé Canada interdira la principale source de gras trans industriels


Je crois que c’est une bonne initiative. Il y aurait beaucoup de choses a changer dans les aliments industriels, c’est un début …  quoique nous devrions faire des meilleurs choix alimentaires plus souvent
Nuage

 

Santé Canada interdira la principale source de gras trans industriels

 

On retrouve les huiles partiellement hydrogénées notamment dans les... (PHOTO FRANçOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

On retrouve les huiles partiellement hydrogénées notamment dans les produits de boulangerie et de pâtisserie et dans d’autres aliments où ils servent à améliorer la texture et la durée de conservation.

PHOTO FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE

 

La Presse Canadienne
OTTAWA

Santé Canada a complété sa démarche pour faire interdire les huiles partiellement hydrogénées (HPH), la principale source de gras trans industriels dans l’assiette des Canadiens.

L’agence a précisé par communiqué vendredi que cette interdiction visera les produits faits ici comme importés, et ce, jusque dans les restaurants.

Les gras trans font augmenter les lipoprotéines de faible densité, c’est-à-dire le cholestérol dit «mauvais» dans le sang, tout en abaissant celles à haute densité, le soi-disant «bon» cholestérol – ce qui accroît les risques de maladie du coeur, une des principales causes de décès au pays.

On les retrouve notamment dans les produits de boulangerie et de pâtisserie et dans d’autres aliments où ils servent à améliorer la texture et la durée de conservation.

La dernière étape avant l’entrée en vigueur de cette interdiction a été franchie vendredi avec l’ajout des HPH à la Liste des contaminants et des autres substances adultérantes dans les aliments.

Le gouvernement accorde un an à l’industrie alimentaire pour effectuer la transition, qu’elle avait déjà amorcée par elle-même.

À compter du 15 septembre 2018, il sera illégal de vendre tout produit contenant des HPH.

«L’élimination de la plus importante source de gras trans d’origine industrielle dans l’approvisionnement alimentaire est une réalisation importante et une nouvelle mesure ferme qui aidera à protéger la santé des Canadiens», a déclaré la ministre fédérale de la Santé, Ginette Petitpas Taylor.

La Fondation des maladies du coeur et de l’AVC a aussi bien accueilli la nouvelle.

«Cette mesure réduira le nombre de crises cardiaques au pays et sauvera des vies», s’est réjoui son chef de la direction, Yves Savoie.

http://www.lapresse.ca/

Un gâteau vieux de 100 ans découvert intact en Antarctique


Un amateur de gâteau anglais avait amené avec lui une cargaison de cette pâtisserie lors de ses voyages d’exploration, qui ont été fait par Huntley & Palmers, qui a été fondée en 1822.. Enfin bref, ce gâteau aux fruits à 100 ans. Est-il comestible, l’histoire ne le dit pas, mais je n’oserais pas y goûter
Nuage 

 

Un gâteau vieux de 100 ans découvert intact en Antarctique


Ce gâteau a été fabriqué par Huntley & Palmers, une pâtisserie britannique mythique fondée en 1822. Et il est (presque) comme au premier jour. © Twitter/@AntarcticReport.

Christophe Da Silva

Parfaitement emballé dans son linceul, lui-même enfermé dans une boîte en acier rectangulaire, un gâteau aux fruits a été découvert par des chercheurs néo-zélandais au Cap Adare, une péninsule de l’Antarctique.

Le gâteau en question est vieux de 100 ans et a été découvert au Cap Adare, une péninsule de l’Antarctique. Il avait été fabriqué par Huntley & Palmers, une pâtisserie britannique mythique fondée en 1822. Et il n’a quasiment pas bougé…

C’est l’Antartic Heritage Trust, une association néo-zélandaise dont le but est de « conserver, partager et encourager l’esprit de l’exploration » dans le pôle Sud, qui relaye cette histoire. Selon l’association, le gâteau a probablement voyagé jusqu’en Antarctique grâce à l’expédition Terra Nova, dont la base était située au Cap Adare.

Exploration ambitieuse

Terra Nova ou, officiellement, la British Antarctic Expedition 1910, est la plus ambitieuse exploration du continent blanc au XXe siècle. Menée par le britannique Robert Falcon Scott, elle avait pour but de découvrir des terres inconnues et de mener des études scientifiques sur cette région totalement inexplorée de l’homme. Surtout, c’était tout simplement la première fois que des hommes arrivaient à atteindre l’Antarctique.

Selon The Press, l’expédition menée par Robert Falcon Scott étudia le pôle Sud jusqu’en 1913. L’explorateur était un grand amateur des pâtisseries Huntley & Palmers, selon l’association néo-zélandaise, et il emmena probablement une cargaison de gâteaux anglais avec lui.

http://www.7sur7.be