Le Saviez-Vous ► Mais pourquoi les sorcières ont-elles toujours un balai


Parfois, les légendes ont pour sources de bien étranges origines. Pourquoi un balai pour les sorcières ? Cela a un rapport avec l’ergot cette drogue pris a petite dose à des effets hallucinogène. Pour profiter de cette drogue, il fallait trouver un moyen d’éviter les effets secondaires… d’où le balai. Enfin, c’est ce que l’on suppose !
Nuage
 

 

Mais pourquoi les sorcières ont-elles toujours un balai


Dans le monde occidental, la sorcière est associée à son pouvoir de voler sur un balai. Une légende qui trouve son explication dans le pain de seigle… et la drogue.

Avec Atlantico.fr

Quel est le point commun entre Hermione Granger, Mélusine et Mémé Ciredutemps ? Facile, comme toute sorcière qui se respecte, elles se déplacent en balai. Mais pourquoi cet objet est-il devenu, dans l’imaginaire collectif, l’attribut principal de ces jeteuses de sorts ? Vous vous êtes peut-être posés la question le soir d’Halloween.

Réponse : à cause du pain.

En Europe, du Moyen Âge jusqu’à la Renaissance, cet aliment était la plupart du temps fabriqué avec du seigle. Or, le seigle peut contenir de l’ergot, un champignon mortel à haute dose. En petite quantité, l’ergot est aussi un puissant hallucinatoire, explique The Atlantic. Du XIVe au XVIIe siècle, des écrits rapportent les « crises de folie » de personnes dansant dans la rue la bave aux lèvres, jusqu’à tomber d’épuisement. 

De retour à leur état normal, ils décrivaient les visions psychédéliques accompagnant leur délire passager. Bien plus tard, au XXe siècle, le chimiste suisse Albert Hofmann réalisa l’étendue des effets du LSD en étudiant l’ergot.

Petit à petit, le gens ont commencé à utiliser l’ergot, non plus pour faire du pain, mais pour ses propriétés hallucinogènes. Ainsi, au XVIe siècle, Andrés de Laguna, expert médical d’un tribunal espagnol, a raconté avoir confisqué à un couple « un pot rempli d’une pommade verte […] composée d’herbes comme la ciguë, la belladone, la morelle et la mandragore ». Ce couple a ensuite été accusé de sorcellerie, rapporte Forbes.

 

Et les balais dans tout ça ? Pour bien planer, les consommateurs d’ergot ne pouvaient pas simplement ingérer la drogue : par voie orale, ce champignon peut provoquer vomissements et irritations de la peau. Par voie cutanée, en revanche, ces effets indésirables disparaissent. Le plus « commode » restait donc d’absorber le produit par les glandes sudoripares des aisselles… et par les parties génitales.

C’est là que le balai intervient, ou plutôt le manche du balai : pour aider à l’absorption du baume fait à base d’ergot… Bref, vous voyez l’idée.

Reste un point à éclaircir : pourquoi un balai volant ? Dans les rituels païens, cet objet était perçu comme un symbole d’équilibre entre l’homme (le manche, signe de virilité) et la femme (la brosse, le sexe féminin) – ce qui explique pourquoi, pendant très longtemps, cet outil était présent pendant les mariages. L’explication la plus probable est sans doute que les gens utilisaient leur balai, quand ils se droguaient, pour voler, dans le sens de planer.

En 1976, la psychologue Linnda Caporael a émis l’hypothèse selon laquelle le Massachusetts avait été victime d’une « épidémie » d’ergotisme à la toute fin du XVIIe siècle. L’épicentre de cette pandémie ? Salem…

M.S.

https://www.atlantico.fr

L’in­ven­teur de la Xbox fait du pain avec une levure vieille de 4500 ans


Sur le site anglais (que j’ai fait traduire par Google traduction) Seamus Blackley à quand même pris des précautions pour s’est assuré que la levure n’était pas contaminée et stérilisée. Il semble que le pain ait un goût plus sucré.
Nuage


L’in­ven­teur de la Xbox fait du pain avec une levure vieille de 4500 ans


Crédits : Seamus Black­ley

par  Nicolas Pujos

Comme l’in­diquait l’Evening Stan­dard le 6 août, Seamus Black­ley a réussi à faire cuire du pain avec une levure vieille de plus de 4500 ans.

Aidé d’un égyp­to­logue et d’un micro­bio­lo­giste, l’in­ven­teur de la Xbox a eu l’idée de recueillir de la levure dans de la pote­rie égyp­tienne ancienne. Une fois les échan­tillons préle­vés, il a tenté de repro­duire les tech­niques anciennes utili­sées par les Égyp­tiens pour la cuis­son du pain.

« Ce projet est né de mon amour pour l’égyp­to­lo­gie et la boulan­ge­rie. J’ai réalisé que je pouvais éven­tuel­le­ment recréer le pain que les Égyp­tiens aimaient tant. »

À force de recherche et de patience, le père de la Xbox a utilisé les mêmes ingré­dients que les anciens Égyp­tiens pour la cuis­son du pain.

« L’arôme et la saveur sont incroyables. Je suis ému. C’est vrai­ment diffé­rent de tout ce que j’ai fait avant, ce que tout le monde peut comprendre sans être un geek. C’est incroyable que cela ait fonc­tionné », s’en­thou­siasme Black­ley.

« Le proces­sus est très compliqué car nous devons garder ces précieux échan­tillons non conta­mi­nés. Cela signi­fie beau­coup de stéri­li­sa­tion, de pasteu­ri­sa­tion », indique-t-il.

Après une semaine d’at­tente, la prépa­ra­tion est enfour­née. Le résul­tat sera à la hauteur des attentes. Le pain est aéré et tota­le­ment comes­tible.

Source : Evening Stan­dard

https://www.ulyces.co/

Le Saviez-Vous ► 17 aliments «santé», mais caloriques ou peu nutritifs


Bien des aliments cité ci-bas, sont bon pour la santé, sauf que ceux préparer par les industries alimentaires, ajoutent des additifs, beaucoup de sucre et de sel et peu d’aliments sains.

Nuage


17 aliments «santé», mais caloriques ou peu nutritifs

Aliment santé : les barres énergétiques faibles en sucre.ALEXEILOGVINOVICH / SHUTTERSTOCK


Sélection du Reader’s Digest

Vous croyez que ces aliments «santé» vous aident à perdre du poids ou à bien vous nourrir? Soit parce qu’ils sont très caloriques ou peu nutritifs, ces aliments ne sont pas aussi bons que vous ne le croyez.


Vous croyez que ces aliments «santé» vous aident à perdre du poids ou à bien vous nourrir? Soit parce qu’ils sont très caloriques ou peu nutritifs, ces aliments ne sont pas aussi bons que vous ne le croyez.


Des galettes végé contenant beaucoup d'additifs sont peu nutritivesMARGOUILLAT PHOTO / SHUTTERSTOCK

Des galettes végé contenant beaucoup d’additifs sont peu nutritives

Les galettes végés, qui sont un choix régime pour ceux et celles qui essaient de couper les viandes, peuvent être bonnes pour la santé. Mais beaucoup des versions transformées et congelées contiennent plus d’additifs – utilisés pour créer cette texture de burger – que les légumes réels, a expliqué la nutritionniste Lona Sandon à WomansDay.com. Pour vous assurer que votre galette végé regorge de vrais bons légumes, Lona Sandon vous conseille de vérifier la liste des ingrédients pour vous assurer que les légumes sont bien répertoriés tout en haut.

Aliment santé : les tranches de dinde faibles en sodium.OLGA NAYASHKOVA / SHUTTERSTOCK

La dinde emballée n’est pas vraiment un aliment santé

Oui, la dinde est une bonne protéine maigre, et dans un sandwich de grains entiers avec de la laitue, des tomates et d’autres légumes, ce n’est pas un mauvais choix de lunch. Ici, le coupable, c’est le sodium; une portion de 55 g (2 oz) de certaines marques contient presque un tiers de la limite recommandée de sodium, selon CookingLight.com. Option santé : achetez des tranches de dinde faibles en sodium (recherchez moins de 350 mg de sodium par portion de 55 g/2 oz) ou du rôti de dinde que vous trancherez vous-même.

Aliment santé : les barres énergétiques faibles en sucre.ALEXEILOGVINOVICH / SHUTTERSTOCK

Des barres énergétiques dites santé sont très caloriques

Félicitez les génies du marketing qui ont trouvé le moyen de vendre des aliments « santé » qui contiennent plus de sucre et de calories que certaines barres de friandises!

« Les barres protéinées sont essentiellement des substances chimiques transformées », a dit sur iVillage.com le Dr Garth Davis, chirurgien spécialiste de l’obésité à la Clinique Davis de Houston (Texas) et auteur d’un livre sur la chirurgie bariatrique.

Si vous allez en manger, choisissez celles qui ont moins de 200 calories et moins de 20 g de sucre par portion, recommande WomansDay.com. Très important aussi : lisez les étiquettes pour choisir les barres qui ont aussi peu d’ingrédients que possible. Certaines marques comme KIND et Larabar contiennent seulement des noix, des fruits secs et des graines.

Aliment santé : un muffin fait maison faible en sucre et en matière grasse.BRENT HOFACKER / SHUTTERSTOCK

Les muffins au son sont riches en gras et caloriques

Simples et humbles, les muffins au son semblent être les héros du petit déjeuner. Mais alors que le son lui-même est une bonne source de fibres de grains entiers, il devient beaucoup moins nutritif lorsqu’il est cuit dans un muffin avec plein de sucre, de farine et de gras.

« Selon sa taille, un muffin au son peut avoir plus de calories et de sucre qu’un beigne », a dit la nutritionniste Joan Salge Blake, auteure du livre Nutrition & You, à WomansDay.com.

Si vous avez vraiment envie d’un muffin, faites-le vous-même en suivant une recette à base de farine de blé entier et en remplaçant le beurre par de la compote de pommes.

Aliment santé : le pain à la farine de blé non blanchie.CHAMILLE WHITE / SHUTTERSTOCK

Le pain multigrains contient parfois très peu de fibres et s’avère peu nutritif

Les mots « multigrains », « blé » ou « 7 grains » sont parfois trompeurs, explique CookingLight.com. Beaucoup de pains marqués de cette façon contiennent en fait des grains raffinés, sans les fibres des grains entiers qui peuvent faire monter votre glycémie plus rapidement après en avoir mangé, et vous donner des fringales. Achetez votre pain de façon plus intelligente! Si la première farine qui figure sur l’étiquette est raffinée (cherchez les mots « blanchis » ou « farine de blé enrichie non blanchie »), il ne s’agit pas d’un produit de grains entiers.

Aliment santé : le gruau fait maison.VLADISLAV NOSEEK / SHUTTERSTOCK

Le gruau instantané aromatisé n’est pas une option santé

C’est du grain entier, un choix de petit déjeuner sain et facile à faire, auquel vous pouvez ajouter des petits fruits, des graines de lin et des noix qui sont très santé. Alors qu’est-ce qui ne va pas avec le gruau d’avoine? Eh bien, les sachets aromatisés contiennent plus de sucre, et de sodium que les flocons d’avoine ou l’avoine épointée naturels, note Prevention.com. Une meilleure solution : coiffez du gruau ordinaire de fruits frais ou d’un peu de miel.

Le beurre d'arachide allégé est riche en sucreFORTYFORKS / SHUTTERSTOCK

Le beurre d’arachide allégé est riche en sucre

Oui, le gras des noix est bon pour vous! Une étude récente de Harvard a trouvé que les personnes qui mangeaient 30 g (1 oz) de cacahuètes par jour, soit l’équivalent d’une petite poignée, diminuaient leur risque de décéder de 20 % par rapport à celles qui n’en mangeaient pas. Par ailleurs, si vous comparez l’étiquette de beurre d’arachide régulier et avec moins de gras, vous verrez que le nombre de calories est à peu près égal. La différence, note CookingLight.com, c’est que la version allégée ajoute du sucre pour compenser le manque de gras. Donc, choisissez le type régulier qui contient des gras et permet de mieux calmer les fringales, et tenez-vous-en à 1 à 2 c. à soupe par portion.

Le couscous n'est pas bon pour la santéANASTASIA_PANAIT / SHUTTERSTOCK

Le couscous n’est pas bon pour la santé

Ce grain d’allure exotique, qui semble être un accompagnement vertueux, n’en est pas un. Le couscous est plutôt une pâte minuscule – un grain raffiné semblable aux pâtes blanches, selon BestHealthMag.com. Recherchez le couscous de blé entier, ou choisissez un grain entier comme le quinoa, qui sont riches en fibres.

Les sushis ne contiennent que très peu de fibres et de légumesGRAFVISION / SHUTTERSTOCK

Les sushis ne contiennent que très peu de fibres et de légumes

Du poisson frais, sans sauce – un aliment santé, n’est-ce pas? Nous avons tendance à manger beaucoup de sushis pour nous sentir rassasiés, et ces roulés contiennent surtout du riz et très peu de légumes. Selon la nutritionniste Rachel Beller de The Biggest Loser, un rouleau californien est l’équivalent de deux sandwichs au simili crabe. Un rouleau de thon épicé correspond à un sandwich et demi de thon à la mayonnaise. Une meilleure solution : demandez des rouleaux enveloppés dans du concombre ou avec moins de riz et apaisez votre faim avec une salade très protéinée à l’edamame.

Aliment santé : les craquelins de riz sont peu nutritifs.MMKARABELLA / SHUTTERSTOCK

Les craquelins de riz sont peu nutritifs

Légers et aériens, les craquelins et les gâteaux de riz sont le cliché par excellence d’une collation. Mais ils manquent de fibres et peuvent contenir beaucoup de sodium, fait remarquer BestHealthMag.com. Par ailleurs, les craquelins de riz sont en fait denses sur le plan des glucides : ils ont un ratio élevé de grammes de glucides par rapport à leur poids. (Les aliments « denses » en glucides peuvent modifier l’équilibre de votre flore intestinale et déclencher l’inflammation.) Un craquelin de riz ordinaire ne pèse que 9 g, mais 80 % de ceux-ci sont des glucides. En comparaison, une petite pomme de terre – beaucoup de gens pensent que c’est un « mauvais » glucide – pèse 170 g, mais les glucides ne représentent que 23 % de ce poids.

Le lait de riz n'est pas l'aliment santé que vous croyezRIMMA BONDARENKO / SHUTTERSTOCK

Le lait de riz n’est pas l’aliment santé que vous croyez

À moins qu’il ne soit enrichi, le lait de riz est « simplement de l’eau de riz, naturellement riche en glucides et pauvre en protéines et en calcium », a dit à Prevention.com la nutritionniste Bethany Thayer, directrice du Centre pour la promotion de la santé et la prévention des maladies au Henry Ford Health System, à Detroit.

Si vous pouvez manger des produits laitiers, vous feriez mieux de boire du lait de vache biologique écrémé, qui contient du calcium, du potassium, des vitamines A, D et B12, de la riboflavine et du magnésium. Les laits de soja et d’amande sont les meilleurs substituts des produits laitiers.

Aliment santé : le mélange montagnard fait maison.IGORS RUSAKOVS / SHUTTERSTOCK

Le mélange montagnard n’est pas très nutritif

La plupart des nutritionnistes vont conseiller de prendre des collations comprenant à la fois des glucides, des protéines et des fibres pour une énergie soutenue; un mélange montagnard semble être le parfait exemple. Mais les versions commerciales regorgent souvent d’ajouts qui ne sont pas aussi nutritifs qu’on voudrait, comme des raisins secs enrobés de « yogourt », des chips de banane frite, des bâtonnets de sésame ou des noix salées, selon DrOz.com. Préparez vous-même un mélange santé contenant principalement des noix et des graines, du chocolat noir et des fruits secs.

Aliment santé : les bretzels ne sont pas un choix sain.SHARAF MAKSUMOV / SHUTTERSTOCK

Les bretzels ne sont pas un choix sain

Avec moins de calories et de grammes de lipides que la plupart des croustilles, les bretzels semblent bons pour la santé. Mais « presque toutes les marques de bretzels sont fabriquées à partir des mêmes ingrédients de base : farine blanche (farine de blé dépouillée de ses nutriments et de ses fibres), levure, sel et peut-être un peu d’huile végétale ou de sirop de maïs, selon la nutritionniste Joy Bauer sur Today.com. Il est évident, d’après la liste des ingrédients, que cette collation populaire est à peu près dépourvue d’éléments nutritifs. »

Bauer recommande de chercher une marque faite avec de la farine de blé entier ou de manger à la place des craquelins de grains entiers, des croustilles de soja ou du maïs soufflé.

Aliment santé : évitez les roulés et pâtes à l’épinard.NITR / SHUTTERSTOCK

Les roulés et pâtes à l’épinard ne sont pas de bons choix pour la santé

Ne laissez pas la teinte verte vous tromper.

« La quantité réelle d’épinards dans ces tortillas est ces pâtes est infime par rapport à ce que vous obtiendriez si vous aviez ajouté vous-même des épinards aux roulés ou aux pâtes », selon la diététiste Sarah Haan sur SparkPeople.com.

Mangez des pâtes et des tortillas de grains entiers, en ajoutant des feuilles d’épinard frais pour avoir les vitamines du complexe B, les fibres, le fer et le calcium que ce légume vert feuillu contient.

Aliment santé : les chips de banane sont caloriques.FRANTISEK KECLIK / SHUTTERSTOCK

Les chips de banane sont caloriques et peu rassasiantes

Peu importe comment vous les coupez, elles sont inférieures à leur source originale, selon iVillage.com. Une banane nature vous offre des fibres, du potassium, de la vitamine C et moins de calories et de gras. Une portion de 30 g (1 oz) de ces chips peu rassasiantes, qui sont frites, a environ 150 calories, alors qu’une banane moyenne n’en a que 105.

Aliment santé : évitez les fèves au four.ZIASHUSHA / SHUTTERSTOCK

Les fèves au four ne sont pas un choix santé

Les fèves sont bonnes pour la santé.

Les fèves au four en revanche « sont un mélange désordonné d’haricots pinto, de sucre, de sirop et de mélasse avec un nombre de calories inutilement élevé », a dit la nutritionniste Rania Batayneh iVillage.com.

Ajoutez simplement des haricots pinto ou rognons ou des pois chiches, cuits nature, pour relever salades et plats de pâtes.

TERI VIRBICKIS/SHUTTERSTOCK

Le thé vert en bouteille n’est pas bon pour la santé

Vous buvez une boisson santé bourrée d’antioxydants ou l’équivalent de l’eau sucrée? Un rapport de ConsumerLab.com l’été dernier a révélé que certaines marques de thé en bouteille ne contenaient presque aucun EGCG, l’antioxydant puissant lié à la prévention du cancer et à la perte de poids ou des quantités beaucoup plus faibles que ce qui est revendiqué sur l’étiquette.

« Si vous êtes à la recherche d’une boisson sucrée, rafraîchissante, allez-y pour du thé en bouteille, a déclaré la nutritionniste Conner Middelmann-Whitney sur PsychologyToday.com. Mais si vous buvez du thé pour diminuer votre risque de cancer, de maladies cardiaques, d’ostéoporose et de plein d’autres affections dégénératives, faites infuser votre propre thé ».

https://www.selection.ca/

Le Saviez-Vous ► Pourquoi ne jamais manger la partie « saine » d’un morceau de pain moisi ?


Quand j’étais petite, le pain n’avait pas le temps de moisir. Aujourd’hui, je préfère le mettre au congélateur et prendre selon mes besoins tranche par tranche. Si une partie du pain est moisi, il n’est pas conseillé de couper ce qui est apparent et manger le reste.
Nuage


Pourquoi ne jamais manger la partie « saine » d’un morceau de pain moisi ?


PHOTO: Shutterstock

Les humains mangent du pain depuis des milliers d’années. On pense que la fabrication du pain remonte à l’Égypte ancienne, vers 300 av. J.-C., lorsque les grains étaient broyés à l’aide de roches.

C’est un aliment de base de la plupart des repas et certains jours peuvent faire partie de chaque repas que nous mangeons.

Il n’y a rien de plus décevant que de planifier un délicieux sandwich et de constater que la moisissure a commencé à envahir votre pain.

Ce que la plupart d’entre nous font, c’est couper la partie moisie en pensant que le reste du pain est bon. Mais après avoir appris ceci, je ne le referai plus jamais.

Voici ce qui se passe si vous mangez la partie « saine » du pain moisi.

Selon Tech Insider, manger du pain moisi peut être dangereux pour votre corps et peut vous rendre extrêmement malade.

« La moisissure est une sorte de champignon. Comme un champignon, il possède un grand nombre de racines appelées hyphes qui s’étendent sous la surface visible. Par conséquent, tout le morceau de pain est criblé de moisissure « , selon Tech Insider.

Manger une autre tranche de pain qui ne présente aucun signe de moisissure est également dangereux parce que la moisissure libère des spores dans l’air qui peuvent infecter le pain entier.

Certaines moisissures sont plus dangereuses que d’autres

Il convient de noter que les moisissures ne sont pas toutes dangereuses. Nous mangeons de la moisissure dans d’autres aliments comme le fromage et la sauce soja, mais certaines des moisissures qui poussent sur le pain peuvent être dangereuses.

« Si vous en mangez continuellement, vous pouvez avoir des symptômes d’empoisonnement tels que des vomissements, des douleurs à l’estomac et des lésions rénales. Mais c’est extrêmement rare », selon le médecin-chef Johan Tham.

Johan insiste cependant que pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli, manger de la moisissure peut être « extrêmement dangereux ».

PHOTO: Shutterstock

Pour en savoir plus sur les dangers potentiels de la consommation de pain moisi, visionnez la vidéo ci-dessous et n’oubliez pas de partager cette information importante avec vos amis.

https://fr.newsner.com//

Des archéologues ont trouvé des miettes de pain vieilles de 14.000 ans


Des miettes de pain, en fait, ce sont 642 miettes carbonisées pour être précis ont été trouver avec d’autres restes d’aliments. Le pain serait donc apparu bien avant l’agriculture, à l’époque des chasseurs-cueilleurs.
Nuage

 

Des archéologues ont trouvé des miettes de pain vieilles de 14.000 ans

 

Le pain ne devait pas vraiment ressembler à cela...  | TiBine via Unsplash CC License by

Le pain ne devait pas vraiment ressembler à cela… | TiBine via Unsplash CC License by

Repéré par Nina Pareja

Repéré sur The Guardian

Des miettes carbonisées ont été retrouvées dans d’anciennes cheminées et ont été identifiées comme les premières traces de pain –qui serait donc apparu avant même l’agriculture.

Les restes, des petits morceaux de quelques millimètres, ont été découverts par des archéologues sur le site du désert de Wadi Rum dans le nord-est de la Jordanie. Avec les techniques de datation au carbone 14, les scientifiques ont déterminé que les cheminées avaient été utilisées il y a plus de 14.000 ans.

«Le pain a toujours été vu comme un produit de l’agriculture, des sociétés sédentaires mais nous avons la preuve en Jordanie que cela a précédé l’apparition des cultures de plantes… D’au moins 3.000 ans», a expliqué le danois Tobias Richter, co-auteur de l’étude publiée dans le journal Proceedings of the National Academy of Sciences(PNAS).

Il ajoute que l’agriculture est véritablement apparue dans cette région autour de 8.000 avant J.-C.

Le site, fouillé de 2012 à 2015, était utilisé par des chasseurs-cueilleurs connus sous le nom de Natoufiens, qui fourrageaient de vieilles graines. Le pain était donc produit avant même la cultivassions de plantes.

Parmi les restes, l’équipe a déterré des petites tubercules rondes de plantes humides, des traces de légumes et plantes appartenant à la famille des choux, des céréales sauvages comme du blé moulu et de l’orge et 642 miettes carbonisées, un peu comme «ce qu’on pourrait trouver dans le fond de son grille-pain à la maison ou ce qui tombe quand on met le grille-pain trop fort», décrit l’archéologue Ritcher.

Du pain pour un festin

Selon les analyses, le farine utilisée pour faire ce pain a dû être tamisée. L’absence de four laisse penser que le pain était cuit dans les cendres du feu ou sur une pierre chaude. Il devait probablement ressembler à une boule sans levain relativement plate.

Selon les chercheurs et chercheuses, il est peu probable que le pain eut été un ingrédient de base de la nourriture de l’époque. Tout porte à croire que le travail trop intense requis par la préparation en faisait un aliment d’exception. Soit pour célébrer la fin d’un voyage de chasse et cueillette, soit dans le cadre d’un festin ou d’une cérémonie rituelle. Des ossements d’une douzaine d’animaux retrouvés avec les miettes confirment cette idée. Un élément qui remet en question l’analyse de l’alimentation de nos ancêtres, sa vocation n’était pas uniquement nutritive mais pouvait aussi être culturelle, rituelle ou même sociale.

Le pain est si vieux

Alors que les miettes trouvées sont maintenant les plus anciens restes de pain au monde, volant la vedette à ceux découverts en Turquie à Çatal Höyük datant de 9.100 ans, la recette pourrait être encore plus ancienne selon les scientifiques.

«Les restes de nourriture ont longtemps été ignorés par l’archéologie, et donc n’ont pas été suffisamment étudiés», note Amaia Arranz-Otaegui, l’une des chercheuses, au Guardian. «Je suis sûre que si l’on regarde d’autres sites plus anciens, on pourra sûrement trouver des similis de pains aux céréales pendant le Paléolithique, par exemple, il y a 25.000 ans.»

On attend la recette avec impatience qui n’a pour le moment pas encore été perfectionnée. En essayant d’aller au plus proche, les chercheurs et chercheuses ont trouvé le goût un peu salé, pas vraiment adapté à nos palais actuels.

http://www.slate.fr/

Le premier pain aux insectes commercialisé en Finlande


C’est peut-être psychologiquement difficile d’imaginer de manger des insectes, même s’ils sont moulus en farine. Cependant, cela serait une solution pour s’alimenter surtout que ce pain doit contenir beaucoup de protéine. De toute manière, si des gens mangent des escargot, des huîtres (crues) des cuisses de grenouilles, alors pourquoi pas des insectes ?
Nuage

Le premier pain aux insectes commercialisé en Finlande

 

Le premier pain aux insectes commercialisé en Finlande

Le premier pain aux insectes commercialisé en Finlande ©AFP/Archives / SAEED KHAN

Le groupe agroalimentaire finlandais Fazer a annoncé jeudi la commercialisation d’un pain aux insectes, une première mondiale selon l’enseigne.

« Les premiers pains à base de grillons seront disponibles dans onze boulangeries Fazer le vendredi 24 novembre », a annoncé le groupe dans un communiqué.

Les ventes se feront d’abord essentiellement dans les grandes villes du pays, autour de la capitale Helsinki, en raison d’un manque de farine de grillons qui ne permet pas de fournir l’ensemble des magasins.

« L’objectif est que le pain aux grillons soit disponible dans les 47 boulangeries des magasins Fazer en Finlande » l’année prochaine, a indiqué le groupe.

Un pain, fabriqué à partir de farine de blé et de graines, contiendra l’équivalent de 70 grillons, et représentera 3 % du poids total du produit.

Le 1er novembre, la Finlande est devenue le cinquième pays européen à lever l’interdiction de vendre des insectes destinés à l’alimentation humaine.

L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, la FAO, a lancé en 2013 un programme pour encourager l’élevage et la consommation d’insectes, jugeant que cette nourriture bon marché et écologique pourrait être l’une des clés pour nourrir les neuf milliards d’humains attendus pour 2030.

Plusieurs enseignes — en Belgique, aux Pays-Bas, au Danemark et en Autriche — se sont depuis lancées dans la commercialisation des produits à base d’insectes destinés à l’alimentation des hommes.

Quelque 2,5 milliards de personnes mangent déjà régulièrement des insectes, principalement en Asie, selon la FAO.

http://www.lepoint.fr/i

Étouffement alimentaire: plus de 120 décès en trois ans au Québec


Ben moi, je m’étouffe à chaque fois que je croque une carotte, donc je mange soit râpée ou cuite. Avec les gens qui vivent plus vieux, il arrive plus souvent des cas d’étouffement avec des aliments. Il important de prévoir les personnes qui peuvent souffrir de dysphagie
Nuage
 

 

Étouffement alimentaire: plus de 120 décès en trois ans au Québec

Six morts par étouffement alimentaire sur dix (58 %)... (PHOTO FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE)r

Six morts par étouffement alimentaire sur dix (58 %) sont survenues dans un CHSLD, un hôpital, une famille d’accueil ou une résidence privée de soins.

PHOTO FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE

STÉPHANIE BÉRUBÉ
La Presse

Il fait beau. Guy mange son poulet au centre où il réside. Il s’étouffe. Meurt. À l’autopsie, on trouvera des morceaux de viande dans ses voies respiratoires. La nourriture s’est engagée du mauvais côté.

Le scénario est nettement plus répandu qu’on pourrait le croire : durant les trois dernières années, 121 personnes sont mortes étouffées par de la nourriture au Québec. Six morts sur dix (58%) sont survenues dans un CHSLD, un hôpital, une famille d’accueil ou une résidence privée de soins. Dans deux cas, des personnes sont mortes dans des camps de vacances spécialisés.

Si la viande est en cause dans une vingtaine de cas d’étouffement alimentaire, l’aliment qui tue le plus est le pain. Presque une personne sur quatre (23%) qui est morte étouffée venait de manger différents types de sandwichs ou la rôtie du matin, qui revient sur plusieurs rapports de coroner. Cette statistique inclut la pizza, mais exclut les gâteaux et les crêpes, ainsi que les cas où l’étouffement survient après le déjeuner, sans que l’on sache pourquoi précisément.

Devrait-on sortir tous les grille-pain des résidences de soins?

Pas du tout, répond Amélie Giroux, présidente par intérim de l’Association professionnelle des nutritionnistes experts en dysphagie.

La clé, dit-elle, tient dans «un bon dépistage à l’admission» et un suivi constant de la condition du patient qui évoluera.

Les fruits, qui sont souvent montrés du doigt, sont mis en cause dans cinq morts au Québec : deux personnes sont mortes après avoir mangé des oranges, et les trois autres cas impliquaient des raisins, un melon et des pruneaux.

Pas de données

Le Bureau du coroner du Québec ne tient aucune statistique sur ce sujet. C’est par La Presse que la coroner en chef, Catherine Rudel-Tessier, a appris que le pain est responsable d’une sérieuse proportion des morts par étouffement, que l’on appelle aussi la fausse route alimentaire.

Les rapports consultés ont été obtenus à la suite d’une demande faite par la Loi sur l’accès à l’information afin d’obtenir les documents des morts accidentelles par inhalation et ingestion d’aliments provoquant une obstruction des voies respiratoires. On y détaille les décès de 116 personnes en 2014, 2015 et 2016. Cinq cas sont survenus cette année. Les rapports ne contiennent pas tous précisément les aliments qui ont causé la mort.

La coroner en chef admet que son bureau devrait avoir plus de données en main sur l’asphyxie alimentaire et espère pouvoir travailler davantage sur la prévention à l’avenir, dans ce dossier comme dans d’autres. Des comités sont actuellement mis en place, mais rien sur l’étouffement alimentaire n’est prévu pour le moment. La coroner fait toutefois beaucoup de présentations auprès des partenaires, comme le personnel des résidences de personnes âgées, et souhaite que les cas d’étouffement alimentaires soient plus déclarés.

 «On a un problème de sous-déclaration avec les personnes âgées», avoue Catherine Rudel-Tessier.

«C’est un phénomène qui va en augmentant», estime Yvon Garneau, coroner pour la région du Centre-du-Québec, qui a eu à se pencher sur des cas d’étouffement alimentaire. «En trois ans, c’est beaucoup de décès», calcule-t-il. 

Yvon Garneau croit qu’il est temps qu’on s’intéresse à ce phénomène méconnu. Surtout dans une société où l’on vit plus vieux et où l’on voit plus de cas de dysphagie.

La dysphagie, explique la nutritionniste Amélie Giroux, est la difficulté de faire passer la nourriture de la bouche à l’estomac. Ce n’est pas une maladie, mais souvent une conséquence d’une autre maladie – la sclérose en plaques, par exemple. 

«Si on se rend compte qu’au Québec, de plus en plus de personnes âgées décèdent [après s’être étouffées], il va falloir que le corps médical se penche sur la question», dit le coroner Yvon Garneau.

De tous les rapports du coroner consultés par La Presse, seulement une dizaine se terminent par des recommandations. On y note, par exemple, que le personnel doit connaître et maîtriser la technique Heimlich, cette pression faite sur l’abdomen, par une personne qui se trouve derrière celle qui s’étouffe. Le personnel de résidences a aussi été montré du doigt pour ne pas avoir reconnu un problème de dysphagie ou respecté la diète prescrite pour un patient. Dans un rapport, la coroner Catherine Rudel-Tessier note aussi le manque de communication dans une résidence.

Toutefois, les cas de mort par étouffement après qu’un résidant a mangé de la nourriture qui n’était pas recommandée pour son état de santé ou parce qu’il avait mangé un plat préparé à l’extérieur de sa résidence sont extrêmement rares. Idem pour les erreurs : contrairement à ce qu’on pourrait penser, les morts surviennent rarement quand une diète liquide ou adaptée à un cas de dysphagie n’est pas respectée.

Les erreurs fatales existent néanmoins : une dame de 87 ans s’est étouffée à Québec avec un sachet de thé que l’on avait laissé dans sa tasse, en 2016. Le coroner a recommandé au centre où elle résidait que le personnel serve uniquement du thé infusé à toute sa clientèle.

– Avec William Leclerc, La Presse

http://www.lapresse.ca/