15 animaux très étranges


 

Il y a des animaux tant d’animaux sur terre, dans les airs et les mers qu’il est difficile de tous les connaître et voici un échantillons dont certains nous en avons eu connaissance par les médias à cause de leur étrangeté
Nuage

 

15 animaux très étranges

 

Le poisson pacu

FiFMolT

Le colibri Hawk-Moth

t8EucV8

Atretochoana

cz36zVE

Le poisson-perroquet

SF33EeN

Le Requin Goblin

0DsvZTI

Le poisson-chauve souris Galapagos

kP2qK2n

Umbonia Spinosa

oMcRA3A

Un curieux animal

Td9LqcM

Un mantis

tn8ACe9

Une mite vénézuélienne

naScd3M

Un isopod géant

spgqNcx

xFnmFIq

Une vipère des buissons

gx4PzAW

Une drôle de grenouille

zuoVedI

Un Okapia

2bBo2XQ

Un cochon des eaux

KNKdxYE

ElxnqbI

http://www.insoliteqc.com/

Paris: Un cousin du piranha pêché dans la Seine


Nos cousins français semble avoir de belle prise de pêche. Bizarrement, depuis qu’on a entendu parler que les poissons avec des dents qui ressemblent étrangement aux dents humaines, on en voit partout.
Nuage

 

Paris: Un cousin du piranha pêché dans la Seine

 

Le pacu découvert vendredi dans la Seine par un pêcheur à la ligne. PRÉFECTURE DE POLICE

INSOLITE – Le pacu a été signalé vendredi par un pêcheur à la ligne, a indiqué ce mardi la préfecture de police de Paris…

Une belle prise et une grosse frayeur. Vendredi, la permanence téléphonique de la brigade fluviale parisienne  a reçu un appel pour le moins surprenant: un pêcheur à la ligne parisien venait de pêcher un «pacu», a expliqué ce mardi  la préfecture dans sa lettre hebdomadaire PPrama.

Ce cousin du Piranha appartient à une espèce sud-américaine de poissons d’eau douce, reconnaissables à leur puissante mâchoire, avec une dentition qui fait penser à celle de l’homme. Mais qui par chance est essentiellement végétarienne et ne s’attaque pas normalement aux nageurs.

Nouveaux animaux de compagnie

«Etonnant et pourtant ce cas n’est pas isolé… », a expliqué la préfecture de police qui rappelle que les plongeurs spécialistes ont déjà repêché l’an dernier dans le fleuve parisien un python royal sans tête de trois mètres de long et de 40 kg. Mais aussi une tortue ou encore un alligator.

«Il s’agit souvent de nouveaux animaux de compagnie qui ont grandi et que les propriétaires inconscients et débordés abandonnent en Seine quand ils ne savent plus les maîtriser»,  a-t-elle précisé.

C.P.

http://www.20minutes.fr/