L’origami, des oeuvres étonnantes


Tout un artiste ! Quel talent ! L’origami n’a aucun secret pour réussir de telles œuvres
Nuage

 

L’origami, des oeuvres étonnantes

origami 1

Calvin Nicholls

L’origami est l’art du pliage du papier. C’est un art né au 17eme siècle. Bien qu’il soit difficile de déterminer son origine exacte, cela a été fortement influencé par le Japon. La plupart d’entre nous ont déjà essayé de faire un cygne en origami, donc nous sommes au courant de la difficulté de cet art.

Un des plus grands artistes d’origami s’appelle Calvin Nicholls. Il a travaillé avec du papier depuis plus de 25 ans. Ses œuvres d’art sont si détaillés qu’à première vue, nous ne réalisons pas ce que c’est.

Tous les œuvres de Calvin sont réalisés avec seulement du papier.

Il nous montre l’importance du détail dans l’art.

origami 2

Calvin Nicholls

Il a récemment fini une série appelée « Paper Zoo » (zoo en papier).

origami 3

Calvin Nicholls

Avant de réaliser une nouvelle œuvre d’art, il passe du temps en observant les animaux dans leur environnement.

origami 4

Calvin Nicholls

Il fait une esquisse de chaque œuvre.

origami 5

Calvin Nicholls

Quand il est prêt à commencer, il coupe des milliers de papiers.

origami 6

Calvin Nicholls

Il ajoute de texture à ses œuvres en créant des couches.

origami 7

Calvin Nicholls

Il utilise uniquement du papier blanc.

origami 8

Calvin Nicholls

Il lui faut au moins un mois pour finir une œuvre.

origami 9

Calvin Nicholls

Il a mis des années pour compléter certaines de ses œuvres.

origami 10

Calvin Nicholls

Calvin utilise de petits couteaux, scalpels et ciseaux pour créer ses œuvres d’art.

origami 11

Calvin Nicholls

Il dit que la chose la plus difficile est de répliquer la fourrure et les plumes avec du papier.

origami 12

Calvin Nicholls

http://incroyable.co/

Il créé un éléphant taille réelle… en origami !


Faire une fleur, un panier, un avion et autre petites babioles en papier est probablement facile à apprendre. Mais faire un éléphant de grandeur réelle avec une très grande feuille de papier, il faut un vrai connaisseur de l’origami
Nuage

 

Il créé un éléphant taille réelle… en origami !

 

4 semaines et une très grande feuille de papier suffisent à Sipho Mabona pour réaliser un éléphant taille réelle, impressionnant !

Sipho Mabona est un artiste Suisse, grand spécialiste de l’origami. Depuis ses 5 ans, il plie du papier pour en faire des avions, des animaux ou encore des insectes. Il lui aura fallu 4 semaines entières et une feuille de papier de 15 mètres par 15 mètres pour confectionner cet éléphant taille réelle.

© Sipho Mabona

http://www.linternaute.com/

Un senseur en papier qui détecte le VIH pour 10 cents?


Ca se peux-tu que des savants vont inventer quelque chose qui sera plus qu’,abordable et facile d’utilisation pour détecter certaines maladies graves ? Imaginez l’argent économiser en prélèvement a l’hôpital autant en argent qu’en temps … !!!
Nuage

 

Un senseur en papier qui détecte le VIH pour 10 cents?

image:http://assets.branchez-vous.net/admin/images/techno/origamisensor.jpg

La détection des maladies infectieuses, comme la malaria ou le VIH, requiert souvent des tests coûteux et complexes qui posent de nombreux problèmes, surtout dans les pays en voie de développement. Une équipe de l’Université du Texas a développé un senseur en papier plié, inspiré de l’art asiatique de l’origami, qui permettra de faire le travail en un rien de temps… Et à un prix dérisoire.

Grâce à sa configuration 3D, le senseur en papier plié offre plusieurs surfaces sur lesquelles on peut tester la présence de multiples molécules indicatrices de la présence d’une infection, mais aussi du diabète, etc. Le principe s’apparente à celui des tests de grossesse à domicile: une petite quantité de salive, de sang ou d’urine se mélange à un réactif enchâssé dans le papier, et on obtient un signal qui annonce la présence ou l’absence d’une maladie en quelques minutes.

Le prototype, qui teste la présence de glucose et d’une protéine simple, peut être fabriqué avec une imprimante de bureau ordinaire et plié en moins d’une minute, sans outil ni expertise particulière. Le produit fini pourrait facilement être fabriqué sur place, dans les pays où il serait utilisé, et coûter moins de 10 cents l’unité.

Les chercheurs ont aussi développé une méthode qui intègre une pile simple à base de papier d’aluminium à leur prototype. Les électrolytes présents dans l’urine activent cette batterie, qui peut alors alimenter des tests qui requièrent un peu d’énergie.

Source: Université du Texas, via PhysOrg.
Photo:
Alex Wang, Université du Texas.

http://www.branchez-vous.com